Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'héritière de Ganymède de retour au Sanctuaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alaïs
Verseau des temps anciens
Verseau des temps anciens
avatar

Nombre de messages : 1092
Localisation : Là où le vent me porte
17/08/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: L'héritière de Ganymède de retour au Sanctuaire   Ven 1 Oct - 1:45

Il faisait très doux en cette première nuit d'hiver... Oui le Solstice d'hiver... Cela avait été un fameux choc pour la mystérieuse Alaïs de découvrir que tant de temps s'était écoulé depuis son départ pour Gobi.

Tout était si loin maintenant derrière elle. C'était un peu comme une autre vie... Et elle avait tourné la page, laissant tout derrière elle. Gany lui avait dit que son destin allait seulement se réveler en ce lieu...

Une nouvelle vie dont elle n'aurait même pas pu rêver. Aussi, avait-elle suivi la piste tracée sur l'antique carte... Et ses pas l'avaient menée jusqu'à ce lieu répondant au nom de Sanctuaire...

"Le Sanctuaire, le domaine sacré de la déesse Athéna. C'est vers elle que tu dois aller, belle Alaïs.

Vers elle et l'armure..."

Vers elle...

A quoi pouvaient bien ressembler cette God Cloth et cette déesse grecque...

Suis mes conseils et tout ira bien... Ma douce Alaïs...

A ses côtés, Sable de nacre trottait tranquillement alors que sa force avait augmentée. Il n'avait plus rien d'un simple cheval et elle avait fini par s'attacher à l'étalon du désert.

Les doux rayons de Séléné caressaient l'étrange duo qui ne tarda guère à faire son entrée aux portes du Sanctuaire.

Aussitôt, plusieurs gardes en armes se présentèrent devant Alaïs. Ainsi commença la première épreuve... Sur les chapeaux de roues ! Dans les cris et les menaces...

- Halte là !!! Qui que vous soyez, vous ne pouvez aller plus loin. Cette terre est sacrée... !!!

Hurla donc celui qui, vraisemblablement, commandait cette petite troupe avant d'incliner sa lance vers elle. C'était un homme plutôt grand, à la musculature saillante plus que visible sous le cuir de sa cuirasse en dépit de l'obscurité ambiante.

Son ordre eut au moins le mérite de faire sourire le Verseau des temps anciens. Un peu comme un ours mal léché qui gronde sans savoir à qui il avait réellement affaire. Enfin, là, il allait aussi tomber sur un os car Alaïs, bien qu'étant d'un caractère plutôt bon, n'était pas pour autant du genre à se laisser marcher sur les pieds ou menacer sans raison valable. Aussi prenant son ton le plus calme, elle répondit, enflammant légèrement son cosmos, faisant s'élever un léger vent froid sans pour autant descendre de cheval.

- Et bien, bien le bonsoir, gentlemen... Au moins vous savez recevoir, guerriers de la grande déesse Athéna. Et c'est pour moi un grand plaisir de voir que les gardes remplissent avec autant de sérieux leur mission... C'est donc pour moi un grand plaisir de vous rencontrer. Seulement, je ne peux vous donner que mon prénom... Et je crains que cela ne vous suffise guère.

Puis, caressant avec douceur l'encolure de Sable de Nacre, le rassurant de ce geste léger, elle continua sur le même ton doux... Avant de se redresser...

- Aussi, ceci devrait vous aider à y voir plus clair. Je suis Alaïs, héritière de Ganymède...

Et sur ces derniers mots, elle écarta les bras, paumes dirigées vers le ciel avant de faire apparaître de multiples cristaux de glace scintillants sous les rayons diaphanes de la lune... Un spectacle unique en son genre alors que le froid restait confiné en un lieu bien précis. précision et finesse, tels étaient deux des talents de la mystérieuse cavalière...

- Quoi... !!! Mais...

S'écria d'une voix grondante le cerbère de service avant de dévisager encore davantage la jeune femme. Avant que l'un de ses hommes ne lui glisse sur un ton à la fois surpris et enthousiaste.

- Chef, on dirait que certe femme n'est ni plus ni moins qu'un non qu'une...
- Oui, un chevalier des glaces... Et ce cosmos n'a rien d'infernal ou de marin... Il semble si concentré...


Et Alaïs continua son petit manège jusqu'à ce que les deux hommes cessent leurs palabres et que le chef se tourne enfin vers elle avant de s'écarter lui cédant le passage.

- Bien, vous pouvez entrer chevalier... Un conseil, présentez-vous directement près de vos chefs. Ce genre d'entrée n'est pas très règlementaire.

Et les autres suivirent finissant par former une véritable haie d'honneur à la visiteuse.

- Merci, bien le bonsoir, vaillants gardes de la grande déesse.

Ainsi, Alaïs franchit-elle la première étape de son périple en terre sacrée...

== >La plage en cette nuit de Solstice
Revenir en haut Aller en bas
Aldébaran
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 257
21/04/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: L'héritière de Ganymède de retour au Sanctuaire   Mer 3 Nov - 5:57

* * * * * * * * * * * * * * * *

Aussitôt qu'il avait reçu l'ordre de se retiré, le géant d'or n'avait pas hésité une seule seconde... Aldé n'était pas du genre à aimé ce genre de petite « réunion » au sommet, trop protocolaire, trop de chichi, même s'il fallait le dire, le sanctuaire n'était pas vraiment du genre guindé... Enfin pas pour tout le monde.

Tranquillement, Aldébaran s'était adonné à l'une de ses activités préférées, bien loin après mangé, c'était de descendre les marches du sanctuaire... Chose qu'il aimait parce que ce n'était pas très fatiguant, mieux encore il jouissait d'une vue imprenable sur les environs... Nature et tranquillité, que demander de plus...

Asclépios, même s'il n'était partit que quelques minutes avant le Taureau devait quant à lui déjà être dans son temple, Qui-Pique comme l'aimait à l'appeler Aldé était bien différent de ce dernier... Trop stressé, trop pressé, trop maniaque...

-Tu devrais faire attention Qui-Pique... Tu vas finir par faire une crise cardiaque... Trop de stresse tu le Qui-Pique, c'est bien connu...

Une moue tristounette était apparut sur le visage du géant... Il l'aimait bien lui Qui-Pique même si Asclépios n'était pas du genre à remporter le prix de la franche camaraderie... Il était gentil, enfin des fois... Et puis il ne faisait que faire son travail...

-Piquer des gens du matin au soir... C'est pas une activité qui doit foutre le cafard...

Un éclat de rire tonitruant qu'il retenu à l'aide de sa grosse paluche suivit...

-Foutre le cafard à un scorpion... C'est un comble quand même...

Tient, en parlant du scorpion, il arrivait justement devant le temple de celui ci... Aussi sans s'arrêter non pas parce qu'il ne le voulait pas mais parce que sa masse musculaire lancée dans son élan ne voulait elle pas s'arrêter, il lança à l'attention de son ami.

« Asclé, houu hoouu je passe... Je peux dis ? T'embêtes pas pour moi... Je fais attention au sol... Je mets les patins. »

Mieux valait ne pas contrarié Qui-Pique surtout avec une journée comme celle qu'il avait du passé... Parce que c'était pas pour critiquer, mais lui qui d'habitude sentait le propre se trainait une vieille odeur peu ragoutante... Faire la remarque n'aurait surement rien arrangé...

Bref, a présent, il avait passé le temple du scorpion laissant à la sortie les patins pour ne pas rayer le marbre ou encore pire, le salir avec sa belle armure géante...

-Quelle belle nuit en tout cas...

Ajouta t'il tandis que son ventre lui répondit par un gargouillement impérieux... La lourde main d'Aldé vint tapoter sur son estomac tandis que soupirant il dit.

« Oui je sais... Ma dernière pause repas à été écourté et maintenant... bah t'as faim... »

Heureusement, il n'était plus très loin de son petit temple chéri... Aldé entra dans son temple, pas besoin de demander le droit de passage, puisque c'était le sien...
D'un regard, il aperçut les deux enfants qui s'étaient endormis... Un sourire attendrit apparut sur son visage, il alla jusqu'à un tas de linge propre qui ne demandait qu'à être plié et sortit une couverture...

« voilà, comme ça vous n'aurez pas froid... »

Puis, il loucha sur la tarte restante, celle qu'on avait tragiquement abandonné sur la table... Mine de rien, cela lui faisait de la peine, de la voir là, toute seule... Et son ventre gargouilla de plus bel, murmurant à l'oreille du géant... Allez, juste un petit bout... Tu peux pas la laisser comme ça...

Autant dire que l'histoire des gardes, que sa mission présente étaient deux éléments qui lui étaient complètement sortit de l'esprit. Mais alors qu'il s'approchait dangereusement de la tarte, il remarqua une bien étrange présence.

« Tiens, j'ai un cheval moi maintenant ? »

C'est qu'il y en avait du foutoir dans son temple, mais de là à y stocker un cheval... A la limite un poney miniature pour les enfants... Pourquoi pas... Mais un cheval adulte et blessé en plus... Y avait pas vraiment d'intérêt...

Une sorte de déclic se produisit dans son esprit, Alaïs, Qui-Pique, le cheval..... Le Grand Pope qui lui disait un truc... Un truc important, un truc qu'il ne devait pas oublier...

Son regard devint plus sombre tandis qu'il repassait dans son esprit les images de son entretien avec le Patron... Malheureusement, il assistait à une projection du cinéma muet... Et le Grand Pope avait beau remuer ses petites lèvres sous son masque, rien à faire, Aldé ne comprenait pas...

« voilà qui est ennuyeux... »

Machinalement, il attrapa l'une des pommes des cargaisons qu'il avait ramené un peu plus tôt et mordit dedans avec avidité... Il mastiqua, mastiqua jusqu'à ce que...

« Mais oui, les gardes....Le Grand Pope a dit, Aldé tu t'occupes des gardes... »

Il eut un dernier regard pour la tarte ajoutant à son intention...

« Tant pis, c'est que partie remise hein, tu bouges pas... »

Puis tranquillement, enjambant sans difficulté le cheval couché sur le sol, il prit la direction du bas des temples, histoire de s'entretenir avec ces fameux gardes... Se retournant au dernier moment pour envoyer le trognon de sa pomme au cheval sonné.

« Bon appétit petit, c'est pour quand tu te réveilles. »


Quelques instants plus tard, il arriva au poste de garde... Et force était de constater, qu'il manquait du monde... Il attrapa par le bras l'un des gardes qui passait à coté de lui, l'arrêtant net dans sa course et du même coups de lui déboiter l'épaule.

« Eh toi, le garde... Rassemble les autres gardes... Le grand Pope m'a dit de vous parler... »

L'un d'eux qui s'était approché à son tour, s'inclinant légèrement tenta bien de lui dire qu'un chevalier d'argent lui avait demandé de le suivre, mais l'autre toujours entre les doigts d'Aldé l'en dissuada d'un regard.

Aussitôt, on rassembla tout les gardes autours du géant du deuxième temple, qui n'aurait aucune difficulté à se faire voir. Aldé prit un air sérieux, qui avait des faux airs réprobateurs, comme s'il parlait à un enfant qui avait fait une bêtise...

« Le Grand Pope est pas content... »

Pas un mot dans l'assemblée...

« Vous avez laissez passer quelqu'un sans même l'escorter jusqu'aux temples... »

Toujours aucune réaction dans l'assemblée...

« Heureusement Qui-Pique la vue... »

Enfin, heureusement s'était beaucoup dire... Surtout pour la fille en question... Un certain malaise émanait à présent des gardes, tandis qu'une lueur inquiète s'était invité dans tout les regards...

« Et il est pas content, mais alors pas content du tout... Faut plus faire ça... »

Fébriles, certains déglutirent péniblement. Aldé ramena ses poings sur ses hanches...

« Faut plus refaire ça... C'est pas bien. »

Puis attrappant l'un des gardes comme si c'était une marionnette, il continua liant le geste à la parole.

« J'vais vous montrer comment qu'il faut faire. Toi, tu viens là, comme ça... Et tu dois surveiller... »

Il marqua un silence...

« Vous savez comment il faut surveiller ? »

Les gardes ne sachant quoi répondre, Aldé enchaina.

« Pour surveiller il faut garder les yeux grands ouverts... Mais fermés les de temps en temps sinon ça pique... »

Puis lachant le pauvre malheureux, il reprit.

« Bien chacun se met à son poste, vous allez surveiller et si quelqu'un vient vous ne le laissez pas passer... Venez chercher quelqu'un... »

Il pensa à Asclépios et se dit que ce n'était peut être pas une bonne idée...

« Venez me chercher moi... Compris ? »

Revenir en haut Aller en bas
Adonis
Les Brumes du Destin

Les Brumes du Destin
avatar

Verseau
Nombre de messages : 2797
Age : 45
27/10/2010

Feuille de personnage
HP:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: L'héritière de Ganymède de retour au Sanctuaire   Mer 3 Nov - 7:23

Je regardais autour de moi. Ce que je vis me sidéra, j’étais parti au matin et me voila en pleine nuit. J’étais loin du Sanctuaire, mais à seulement quelques secondes à la vitesse de la lumière. Je me mis à sourire. J’étais enfin Gold Saint des Gémeaux.

Je partis à la vitesse de la lumière pour atteindre l’entrée du Sanctuaire. La première chose que je vis ou plutôt j’entendis, ce fut les vociférations d’un individu ayant une cage thoracique phénoménale. L’homme, qui mesurait plus de 8 pieds de haut, portait une armure d’or, venait de terminer son discours par « Venez me chercher moi... Compris ? », lorsqu’un des gardes osa me montrer du doigt. Le géant se retourna lentement… Des souvenirs, enfouit au plus profond de ma mémoire, remontèrent à la surface… Des souvenirs d’un géant très gentils qui venait nous voir, Hélène et moi, lorsque nous étions de tous petits enfants.

_ « Oncle Aldé ? »

Cela m’avait échappé… puis je réalisais que « Oncle Aldé » était mort depuis longtemps, le père Lucas, nous l’avait dit, enfin pas dans ces termes exacts. Il avait dit qu’il avait rejoins ses ancêtres.

_ « Je suis désolé, Gold Saint, je ne voulais pas paraître insultant. Je me présente Adonis, Gold saint des Gémeaux. Je comprendrais parfaitement que vous me chatiez pour mon insolence. Mais je vous ais pris pour une personne que j’ai connue lorsque j’étais enfant, dis-je en m’inclinant devant mon ainé. »

Je déglutis, en reagardant le Gold Saint, attendant mon châtiment.
Revenir en haut Aller en bas
Aldébaran
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 257
21/04/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: L'héritière de Ganymède de retour au Sanctuaire   Ven 5 Nov - 1:02

Revenir en haut Aller en bas
Karkínos
Gold Saint du Cancer et Agent Infiltré
Gold Saint du Cancer et Agent Infiltré
avatar

Verseau
Nombre de messages : 1537
Age : 45
Localisation : Soit dans le Temple du Cancer, soit la côte de Yomotsu
24/11/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: L'héritière de Ganymède de retour au Sanctuaire   Ven 26 Nov - 2:21

Oui… La mort rôde, mais pas pour moi… Avec moi… Angeline, mon ange de la mort qui désormais me suivait… J’ouvris les yeux, mon corps me faisait souffrir, mais aucune émotion ne s’afficha sur mon visage. Je me relevais, une nouvelle partie de mon armure se brisa. Le Gold Saint du Bélier, si celui-ci était toujours Mu, aura du pain sur la planche pour la réparer.

Ma Gold Cloth n’avait plus d’épaulette droite, une grande partie du plastron était détruite, quand au reste de celui-ci, il était criblé de trous et de fissures. La ceinture était réduite à une simple couronne autour de mes reins. Mes protections de bras avaient été pulvérisées sur le bras droit à part le gant, tandis que l’autre était fissuré. Mes jambières avaient moins souffert que le reste de mon armure, mais elles étaient, elles aussi, fissurées.

Je regardais autour de moi, j’étais toujours sur la côte de Yomotsu… J’avais mal au niveau des côtes du côté droit… Je palpais l’endroit, j’eus une douleur fulgurante… Je devais avoir deux ou trois de mes côtes brisé. Une légère brise passa au même endroit me faisant frissonner.

_ « Le Seigneur Thanatos n’a pas été de main morte, dit ma chère et tendre.
_ Il fallait que cela fasse vrai. Je ne lui en veux pas car tu es là, avec moi.
_ Oui, mon amour. Je te suivrais jusqu’au Sanctuaire.
_ Alors, Suis-moi ! »

Je quittais la côte de Yomotsu et les enfers pour la Grèce. J’arrivais devant l’entrée du Sanctuaire. Une douleur fulgurante me terrassa et je m’écroulais à terre.

_ « Relèves-toi, mon aimé, des gardes arrivent.
_ Ne t’inquiète pas, Angeline, la douleur est passée, répondis-je en me relevant. »

Les gardes, au nombre de cinq, s’avancèrent en me barrant l’accès au Sanctuaire.

_ « Halte là, étranger. Que venez-vous faire ici ? Demanda l’un d’eux puis il déglutit, en remarquant ce qui restait de ma Gold Cloth scintillante. »

Je veux bien croire que mon état général était un temps soit peu négligé. Mais de là à ne pas voir mon rang de Gold Saint. Toujours sans émotions sur mon visage, je le regardais droit dans les yeux.

_ « Je suis Karkínos Skiá, Gold Saint du Cancer. Laissez-moi passer ou il vous en cuira. Je ne suis pas d’humeur à vous écouter. Je dois voir d’urgence le Grand Pope. »

Les autres gardes devinrent blêmes, se demandant certainement qui pouvait avoir mit un Gold Saint dans cet état.

_ « Mais le Grand Pope se repose, osa dire le chef des gardes.
_ Il me recevra, et me pardonnera au vu de l’urgence de mon rapport. Alors écartez-vous, si vous ne voulez pas mourir ! »

Je pointais mon index vers eux… Ils s’écartèrent pour me laisser passer.

Je traversais rapidement le lieu de vie des Bronze Saints, un petit sourire malsain sur les lèvres, car j’avais ressentis les présences de Cosmos du niveau des Silver Saints. Surement un entraînement surprise, d’ailleurs, je vis un certain nombre de gardes sans connaissance. Je laissais ces amusements et continuais ma route vers le temple du Bélier.

[la suite au Temple du Bélier]Suite
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'héritière de Ganymède de retour au Sanctuaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'héritière de Ganymède de retour au Sanctuaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Ancienne zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Le Sanctuaire d’Athéna. :: Entrée du Sanctuaire.-
Sauter vers: