Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dans l'ombre apaisante de l'Ecrin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hilda
Admin, Pretresse d'Odin
  Admin, Pretresse d'Odin
avatar

Nombre de messages : 17174
Localisation : Asgard...
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Dans l'ombre apaisante de l'Ecrin   Lun 8 Aoû - 1:39

Je viens d'ici

Le face à face avec Fenrir avait éprouvé Hilda bien plus qu'elle ne l'aurait imaginé. Ressentir la haine qu'elle inspirait au guerrier divin d'Alioth avait rouvert en elle une bien profonde et cruelle blessure. Celle de la culpabilité qu'elle ne pouvait s'empêcher de ressentir. Plaie qui venait parfois la ronger et la meurtrir aux instants les plus inattendus.

Les victimes d'Asgard et du reste du monde, les premières avalanches qui, en plus de Fenrir, avaient fait leurs lots de victimes et puis, surtout, le champ libre qu'elle avait laissé à Albérich de Megrez et à toute sa clique se rappelaient à elle dans toutes leurs cruautés. Dès les premiers signes de folie, les hommes de main des Megrez en avaient profité pour frapper vite et fort sans jamais se trahir vraiment.

Ainsi, dès que le Royaume avait commencé à vaciller sur ses bases de part sa seule faiblesse, les rats en avaient profité pour surgir aux endroits les plus inattendus et rongé lentement très lentement mais sûrement ses fondations.

Par bonheur, elle avait pu se reprendre à temps et juguler ce qui aurait pu être une menace tout aussi sérieuse que l'anneau des Niebelungen. Les branches avaient été décapitées du moins toutes celles qui avaient été révélées au grand jour.

Asgard avait couru de tels risques...

Et ressassant le passé, Hilda s'installa sans en avoir vraiment conscience dans l'un des canapés de Sigrid. Un bien étonnant feu ronflait dans l'âtre. L'une des seules sources de lumière en cet endroit privilégié. Un véritable cocon enfoui au plus profond du Palais.

Hilda observait les flammes et cette lumière très douce qui filtrait des quelques lampes dispersées avec un art plus que surprenant. Tout était calme et apaisement. Des formes végétales s'étiraient sur les murs que la Perle avait sculptés de ses mains.

Un sourire apparut alors sur les lèvres d'Hilda lorsqu'elle ressentit une présence toute proche et surtout connue.

- Mon petit prince a raison, tu es bien une elfe, ma chère Sigrid... L'elfe de Lumière veillant au milieu des Ténèbres...

Une voix qu'elle avait voulue ferme mais qui tremblait encore très légèrement. Hilda ne voulait pas que la Valkyrie se soucie trop d'elle surtout après les traitements que Bud et Siegfried lui avaient infligés...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Dans l'ombre apaisante de l'Ecrin   Ven 12 Aoû - 5:40

J'arrive d'ici

Le sourire aux lèvres, Sigrid se contemplait dans l'un des miroirs de l'Ecrin. Cette robe lui allait plus qu'à merveille mais il y avait mieux. Bien mieux, c'était un cadeau de Bud d'Alcor. Un présent qu'il avait pris le temps de choisir avec soin. Ainsi avait-il fait un premier pas vers la réconciliation après l'avoir sournoisement attaquée dans sa salle de bain.

Enfin, c'était déjà de l'histoire ancienne et dans le genre présentations singulières, on ne faisait guère mieux.

Un baillement lui échappa soudain. La Succube comme l'ancien Tigre de l'Ombre l'avait alors appelée sentait soudain le poids des derniers évènements lui retomber sur les épaules. Il fallait dire qu'un combat contre deux guerriers divins suivi d'une énorme dépense de cosmos au cours d'un rituel avait de quoi vous faitiguer une elfe fut-elle de lumière ou d'ombre.

Epuisée mais ravie, la jeune femme songea encore un moment aux jumeaux qu'elle venait de quitter. Le regard de Buddy. La joie qu'elle avait pu lire dans ses yeux lorsqu'il avait enfin réalisé que son jumeau était de retour. Elle espérait juste que tout irait pour le mieux pour eux. Les blessures anciennes mettraient sans doute un certain temps avant de cicatriser et peut-être même que d'autres surgiraient.

En effet, contrairement à Hagen qui avait toujours gardé cette place si particulière, privilégiée au fond du coeur de la princesse de Freiya de Polaris, Syd lui allait se retrouver face à la lumière que dégageait à présent son frère Bud. Bud qui désormais occupait la première place. Sa populatité était d'ailleurs devenue telle que Syd risquait dans un premier temps de se retrouver relégué dans l'ombre.

Se sentirait-il alors comme oublié ? Négligé lui qui avait toujours était sur le devant de la scène ? Non, cela ne se pouvait ? Du moins la blonde asgardienne l'espérait...

Mais... ? Qu'est-ce qu'il...

Une nouvelle présence venait de se faire ressentir au plus profond de l'Ecrin et aussitôt la Perle avait réagi, glissant entre les ombres jusqu'à ce qu'elle reconnaisse sa propriétaire.

- Bonsoir, princesse Hilda...

Son sourire s'était presque effacé lorsque ses yeux de jade s'étaient posé sur la grande prêtresse. Elle semblait si malheureuse alors que cela aurait du être tout le contraire.

- Princesse, je...

Et sans laisser davantage de mots lui échapper, elle la prit simplement dans ses bras, lui offrant le réconfort d'une soeur de l'ombre avant de déployer avec une grande douceur son cosmos apaisant. Une fois encore Freiya n'était pas là pour Hilda alors que celle-ci avait tant besoin de réconfort.

- Oui, je suis une elfe et je serais toujours là pour toi, ma princesse, ainsi que pour notre jeune seigneur Odhinn.

Et de ces mots, elle encourageait la princesse à se confier si l'envie lui en prenait. Nulle obligation pour la souveraine d'Asgard, après tout Hilda était fière et forte, mais ici, elle pouvait laisser tous ses masques tomber et épancher librement ses larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Hilda
Admin, Pretresse d'Odin
  Admin, Pretresse d'Odin
avatar

Nombre de messages : 17174
Localisation : Asgard...
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Dans l'ombre apaisante de l'Ecrin   Ven 26 Aoû - 8:59

Le secret de l'Ecrin lui donnait aussi un coté réconfortant. Un peu à la façon d'un cocon où on pouvait laisser libre cours à ses émotions devenues trop intenses sans qu'elles ne viennent perturber le monde extérieur. Hilda était grande prêtresse d'Odhinn, noble et fière. Un véritable roc tenant au bout de bras l'avenir d'Asgard de par ses prières quoitidennes. Son cosmos garantissait la stabilité du Royaume et le lien qui existait entre Polaris et sa grande prêtresse était devenu si fort qu'une perturbation trop puissante était aussitôt ressentie par les prêtres et prêtresses les plus expérimentés. Autant dire qu'une mésaventure comme celle de l'anneau ne se reproduirait sans doute plus aussi facilement ou plutôt ne duperait plus aussi facilement.

Asgard avait appris de ses erreurs et en était ressorti grandi. Les prêtres avaient repris auprès d'Hilda la place qu'ils n'auraient pas du perdre au profit des guerriers. Leurs talents devaient se soutenir et surtout ne jamais plus s'éloigner. Un déséquilibre s'était bel et bien installé, lent très lent, sournois et sans la guerre contre Athéna nul doute qu'il serait encore resté à peine perceptible jusqu'à ce que Polaris ne se fragilise.

Enfin, maintenant, les prêtresses guerrières elles-mêmes étaient de retour. Une à une, elles s'éveillaient et venait aussi bien renforcer l'armée que l'assemblée sacrée.

Et c'était bien l'une d'elle, aussi inconnue que Bud d'Alcor, non encore bien plus en fait qui se tenait à ses côtés, la perle des Ombres, Sigrid à la chevelure d'or.

Sigrid qui lui sourit simplement dès qu'elle eut libéré le poids enserrant son âme et son coeur sans perturber son Royaume ni blesser son amie. Elle releva alors s'asseyant simplement en face de la jeune femme avant d'aviser le feu qui brûlait et les boissons aux arômes. D'un geste Hilda demanda à Sigrid de ne pas bouger.

Ainsi à l'opposé du protocole, c'était elle qui servirait son amie.

- Merci Sigrid pour ta discrétion et pour avoir aidé Freiya à ramener les guerriers et ce malgré tout le mal que Bud et mon époux t'ont fait. Je sais qu'ils t'ont prise pour une ennemie mais tu n'as rien de commun avec une sainte ou une spectre et je ne parle même pas des femmes marinas.

Elle laissa passer un blanc avant de reprendre, ayant dégusté quelques gorgées de thé.

- Une telle erreur aurait pu coûter si cher pourtant.

Elle posa sa main sur le tissu bleu de la somptueuse robe de Sigrid.

- Tu sembles bien plus heureuse, mon amie. Que dirais-tu de déjeuner avec moi comme lorsque nous étions seules ? J'ai comme un étrange pressentiment depuis le retour des guerriers et il n'y a que toi qui puisses m'aider à comprendre d'où cela vient.

Une image venait de se former soudain dans l'un des miroirs de l'Ecrin, une image que Freiya de Polaris aurait eu toutes les chances de reconnaître si elle avait été présente. Hilda auprès de la Perle des Ombres, unies, fières et puissantes, prêtes à faire face aux épreuves que l'avenir leur réservaient.

Les Visions apparues lors du rituel de la Tour Sud semblaient s'être réalisées. Lola avait rencontré le Dragon et en était devenue la Valkyrie, Freiya sans le savoir s'était éloignée d'Hilda et Sigrid, Sigrid la blonde Valkyrie avait fait son choix.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Dans l'ombre apaisante de l'Ecrin   Jeu 15 Sep - 3:07

Nul ne fut témoin de cette scène si ce n'étaient les quelques lucioles volant dans la douceur de l'Ecrin. De bien étonnantes présences en de tels lieux. Un autre mystère au beau milieu de tous les autres. Un rien de magie en plus pour enrichir la légende de la Perle des Ombres.

Un sourire lorsque les soubresauts se calmèrent. Les sanglots d'Hilda s'apaisaient aussi brusquement qu'ils étaient apparus. Elle avait juste besoin d'une épaule secourable qui jamais ne lui poserait de questions inutiles ou la tourmenterait. Une présence rayonnante et attentive. L'amitié et la discrétion de la Perle des Ombres, c'était tout ce que réclamait la princesse en ce moment.

Souhait que Sigrid avait exaucé avec sa douceur habituelle avant que la grande prêtresse ne reprenne pied et se relève.

Ses quelques paroles au sujet du rituel reçurent une rapide approbation de la tête avant que Hilda ne reporte son attention sur la robe que portait la somptueuse valkyrie. Ses yeux brillaient encore un peu trop sans que Sigrid n'y fasse la moindre allusion. Nul désir en elle de se risquer à faire de nouveau couler cette source magnifique source.

Ainsi ce fut un ton joyeux qui lui répondit, balayant de toutes ses forces ces ultimes moments de chagrin.

Quelques mots, quelques gestes, de longues gorgées de thé brûlants et la joie de se rappeler de tout ce qui avait été accompli en ces jours de renouveau. Le Solstice d'hiver, l'anniversaire du jeune seigneur Odhinn, l'Alliance renouvelée avec le sanctuaire de la déesse Athéna et la visite surprise des olympiens étaient autant de faits parfois surprenants mais dans l'Ecrin des Ombres avait aussi connu sa part de réjouissances. Tout avait commencé par une sulfureuse rencontre entre la blonde Valkyrie et le Tigre séducteur avant que Siegfried en personne ne vienne éventrer l'Ecrin et qu'au terme de cette effarante visite, Hilda n'intervienne pour sauver in extremis son amie. Elle l'avait vraiment échappé belle, la somptueuse Perle, avant de prendre part au rituel de la Tour Sud.

Les Guerriers divins... Oui, tous sont de retour.

Tous étaient en effet revenus mais dans des lieux différents. Mais elle en était certaine, elle avait bien senti leurs présences revenir sur les terres gelées. Le bonheur avait été si visible dans les yeux de la princesse Freiya avant que Sigrid ne prenne congé, resongeant aux visions qu'elle avait eues. les Valkyries, ses soeurs sacrées qui l'encourageaient à les rejoindre à demeurer avce elles, libre de ne plus se cacher, d'évoluer à la lumière du jour et d'aimer comme toutes les autres.

Mais elle avait aussi compris que c'était une vision de l'avenir. Son futur et qu'elle venait de vivre sa première véritable rencontre avec la chute du mur de l'Ecrin.

Une nouvelle gorgée et sa voix s'éleva.

- Ce fut un immense honneur, Hilda, et savoir que les God Warriors sont tous de retour pour veiller sur notre jeune prince et toi me remplie d'une joie immense. une nouvelle fois, j'ai pu caresser du bout des doigts l'entrée du Royaume de mon seigneur. Le Royaume où nous mènent mes soeurs, les Valkyries.

Une telle ferveur se dégageait de cette voix. Un autre sourire avant qu'elle ne satisfasse la curiosité de son amie. C'était un bon moyen de détendre l'atmosphère et veiller à ce que toute tristesse fut enfin chassée.

- C'est un cadeau de Bud. Il a voulu s'excuser d'avoir déchirer ma robe dans l'Ecrin. Il a très bon goût. Je... Euh, tu penses que je pourrais le revoir librement maintenant qu'il connaît mon existence. Il m'a vue presque nue et je pense qu'une petite discussion entre nous est de mise.

Un léger rire qui lui réponds tandis que d'un geste la prêtresse lui intime tout en douceur de rester assise. Ce que Sigrid accepta sans un mot, écoutant simplement les craintes de la princesse.

Oui, moi aussi, je le sens. Quelque chose rode dans les couloirs. Une présence légère et sournoise. Doucereuse et mielleuse. Plus que tout autre, nous, Valkyries, sommes sensibles aux voix dans la nuit. A la lumière et aux Ténèbres. Dans les Ténèbres, je me fonds, dans le lumière je me fais souffle.

Seigneur Odhinn, lorsque toutes les armes se seront rompues que tous les boucliers se seront brisés, venez à nous. L'Ecrin vous enveloppera tel un cocon et si l'Ecrin se révèle, fiez vous aux dires du dieu Hermès.

Trois elfes errent autour de vous, une Licorne vous désignera la Lumière, l'Amour et la Pureté naissant des Enfers. Contre des monstres parfois seuls d'autres monstres sont de taille à lutter.


- Oui, princesse, Hilda, il est temps pour nous de reprendre des forces. Comptez sur moi, la Perle des Ombres s'attachera au moindre de vos pas ainsi qu'à ceux de notre seigneur Odhinn.

Et d'un simple geste, Sigrid se releva avant de s'agenouiller devant la princesse de Polaris.

- Puisse le destin nous préserver d'une telle extrémité car le jour où les trois elfes du seigneur Hermès seront appelées par leurs noms, Asgard aura perdu la majorité de ses guerriers ou vacillera miné de la pire des calamités.

Enfin, chassons ces pensées, les guerriers divins sont de retour et cela annonce une époque de renouveau. Venez princesse, allons rejoindre d'autres lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Hilda
Admin, Pretresse d'Odin
  Admin, Pretresse d'Odin
avatar

Nombre de messages : 17174
Localisation : Asgard...
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Dans l'ombre apaisante de l'Ecrin   Mar 27 Sep - 4:29

- Un cadeau de Bud ? Je vois...

Ajouta-t-elle en posant sa main sur l'épaule de la blonde Valkyrie avant de la serrer dans ses bras.

- Oui, c'est une très bonne chose que vous vous soyez pardonnés tous les deux. Les tigres des Ombres devraient en effet s'entendre à merveille. Et puis, je suis si heureuse de voir que du bon est ressorti de toute cette histoire. Siegfried et moi en avons parlé...

Un ton encore empreint d'une certaine tristesse avant qu'elle ne reprenne plus enjouée.

- Enfin, maintenant que tout est éclairci entre nous, tu pourrais faire sa connaissance en plus de celle de Bud. Je suis certaine que vous finirez par vous entendre. Même si le monde des prêtresses est loin d'être sa tasse de thé. Un léger rire suivit avant qu'elle ne reprenne. Il n'aura aucun mal à comprendre l'importance que tu as pour moi, mon amie, ma soeur.

Une autre tasse de thé et Hilda se sentit tout à fait mieux. Sa rencontre plus qu'éprouvante avec Fenrir venait de s'éclairer sous un autre jour. Elle avait été face un God Warrior malmené par une bien cruelle destinée. Un homme brisé qui aurait besoin de l'aide des siens pour retrouver un nouvel équilibre et sa place parmi les asgardiens tout en restant fidèle à ses frères loups. Concilier le loup et l'homme serait rude mais Odhinn et Siegfried l'y aideraient certainement.

Ainsi, au terme de cet instant de malaise, Hilda s'était relevée toujours aussi vaillante grâce à l'aide d'une somptueuse elfe.

L'ombre de l'Ecrin avait aussi joué son rôle sans que nul n'en sache jamais rien. Freiya se rendait-elle seulement compte de l'abîme de détresse où s'était parfois effondrée la Grande prêtresse de Polaris ? Aux instants les plus sombres, ce fut bien Sigrid et non le blonde princesse qui lui maintint la tête hors de l'eau.

Freiya était si ravagée par la perte de Hagen qu'Hilda n'eut pas le coeur à y ajouter le poids de ses propres tourments. Sa soeur cadette avait besoin d'une Hilda forte et non d'une princesse capable de faire preuve de faiblesse. Hilda devait garder pour elle cette facette inébranlable. Comment pourrait-elle protéger Asgard si elle était déjà incapable de veiller sur sa propre famille ?

La blonde Perle des Ombres devint alors son rayon de soleil jusqu'à ce que Siegfried revienne mais jamais Hilda ne laissa de fossé se creuser entre elles pour autant. Ce n'était pas parce la grande prêtresse était de nouveau heureuse qu'elle devrait abandonner Sigrid à la solitude des Ombres. Elle l'appréciait énormément tout comme Ermengarde Hermine. Leurs liens s'étaient renforcés, consolidant encore davantage le très puissant noyau des prêtres, prêtresses et bardes. Manquait encore Mime à l'appel ainsi que le très puissant Thor.

Un instant de paix avant que Sigrid ne confirme les soupçons de la souveraine d'Asgard. Ses mots pouvaient sembler étranges ou à côté de la plaque mais la suite montra parfaitement que Sigrid avait saisi l'ampleur de la menace même si elle ne pouvait y mettre de nom.

Et Hilda répondit avant de se diriger vers la sortie.

- Merci, ma douce et vaillante Sigrid, puissions-nous mettre un nom ou un visage sur cette sensation. Oui, puissions-nous le faire avait d'atteindre une telle extrêmité. Hermès nous a offert les trois sceaux et la Licorne. A nous d'en user de notre mieux pour le bien de nos mondes...

Et se retournant en souriant, elle adressa ses derniers mots de la voix sereine qui devait toujours être la sienne face aux autres.

- Nous le découvrirons, Sigrid, oui, ensemble, nous le découvrirons. Allons rejoindre mon cher époux, il sera heureux de partager notre repas et puis, vous aurez sans doute pas mal de choses à vous dire. Que le jeu d'Ombre et de Lumière te soustrait aux regards des autres. En cette journée, la Perle des Ombres évoluera à mes côtés.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Dans l'ombre apaisante de l'Ecrin   Mer 5 Oct - 6:34

Revenir en haut Aller en bas
Hilda
Admin, Pretresse d'Odin
  Admin, Pretresse d'Odin
avatar

Nombre de messages : 17174
Localisation : Asgard...
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Dans l'ombre apaisante de l'Ecrin   Sam 15 Oct - 1:18


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans l'ombre apaisante de l'Ecrin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans l'ombre apaisante de l'Ecrin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cinéma : La valse dans l'ombre.
» Dans l'ombre des alcôves [Rôles Privés]
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth
» ? dans l'ombre { season finale : groupe 4
» Axiomes et fuseau dans l'ombre totalement différents d'en dehors

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Ancienne zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Le Royaume d’Asgard. :: L'écrin des ombres-
Sauter vers: