Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Brumes du Destin ~ Les témoignages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hilda
Admin, Pretresse d'Odin
  Admin, Pretresse d'Odin


Nombre de messages : 17172
Localisation : Asgard...
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Les Brumes du Destin ~ Les témoignages   Mer 19 Déc - 6:29

Bonjour à tous, membres et invités

Pour apporter davantage de lumière au nouveau contexte, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], nous avons le plaisir de vous présenter les témoignages des personnages présents lors des premiers assauts...

Vu l'ampleur de certains messages, ces témoignages seront repris dans la zone rp "Au coeur des Ténèbres "

Pour vous donner une idée de la teneur de ces posts, nous vous proposons le tout premier témoignage nous étant parvenu depuis le Sanctauire.

Par respect pour les joueurs, nous laissons leur mise en page personnelle...



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


Face à Hyoga du Verseau, Dioné & Morgane de la Coupe


Dioné, garde personnelle du Grand Pope


« J’étais dans le temple d’Aldébaran du Taureau lorsque tout a commencé. »

La voix sombre de Dioné résonna au milieu du silence mortel qui s’était abattu sur ce qui restait du sanctuaire d’Athéna. Le long de ses flancs, ses poings serrés s’étaient mis à trembler.

« Aldébaran avait à cœur de former ses jeunes disciples, et m’avait demandé de l’aider dans cette tâche. Nous venions de commencer lorsque que des cris étranges, des mouvements de cosmos inhabituels avaient attiré notre attention. »

Dioné n’était pas femme à s’inquiéter pour tout et n’importe quoi. Elle faisait partie de la garde rapprochée du Grand Pope, choisie pour ses qualités en combat, pour son sang froid et sa réflexion.

« Nous sommes sortis sur le parvis du second temple. »

L’image d’horreur défilait à nouveau devant ses yeux plongés dans le vague.

« En contre bas, avant le temple de Lothar s’étendait une silhouette dorée. C’était une attaque, nous l’avions immédiatement comprit. Le chevalier d’or du Bélier était lui encore debout, faisant face à son adversaire. »

Il n’y avait pas eut besoin de mots, Aldébaran avait perdu sa bonhommie naturelle, son visage s’était assombrie, ses traits tirés. Sa jeune protégée était venue jusqu’à lui, le puissant Taureau avait sourit malgré la gravité de ce qui allait se passer.

« Il s’occupait de tout, et moi, je n’avais qu’à veiller sur la futur génération. »

Cela dit en ces termes paraissait si simple. Et pourtant une lueur d’horreur passa dans le regard grave de la jeune femme.

« J’ai caché les enfants et suivit les ordres. Lothar a dû tomber à ce moment là. J’ai sentit son cosmos s’éteindre brusquement, comme s’il avait disparut, engloutit. J’ai entendu Aldébaran gronder à en faire trembler son propre temple. Puis j’ai perçut la présence d’un cosmos plus léger. »

Nerveusement, elle tournait l’anneau à son doigt, les souvenirs affluaient ponctués de cris, de hurlements, d’injures, de cosmos bouillonnant et soudainement le vide.

« Aldébaran, Myrdhinn, Lothar… Un par un. »

Un sanglot s’étouffa dans sa voix, elle avait resserré son étreinte autours des deux jeunes enfants, apaisé les craintes, réalisant du même coup qu’elle ne pourrait rien pour arrêter cette menace.

« J’aurais peut être du… »

Intervenir… Dioné serra les dents devant cette possibilité. Puis se rappelant du rapport qu’elle était entrain de faire, elle reprit.

« Deux femmes sont entrées dans le temple du Taureau. Je n’ai pu voir que leurs silhouettes brièvement, mais l’une d’elle était des nôtres. »

Dioné avait longuement tourné les choses dans son esprit, mais elle en était certaine, cette femme elle l’avait déjà croisé ici même dans le temple du Taureau. Une jeune silver, entrainée par Shina.

« Amber du corbeau. »

Puis la jeune femme se tue, la suite elle n’y avait pas assisté, en tout cas pas autrement qu’avec des cris, des cosmos déferlant puis le silence.



Morgane, Silver sainte de la Coupe...


Des voix dans la salle dévastée, la seule encore debout après l'attaque. Cela lui rappelait tant de souvenirs. La brune guerrière se tenait auprès de son amie, Dioné, la garde avec qui elle partageait tant depuis son arrivée au Sanctuaire. Depuis que Shun et Ikki l'avaient ramenée.

A chaque mot de Dioné, le même frisson d'horreur parcourait son dos, la même rage et la honte, la culpabilité de n'avoir rien pu faire. Ses poings se serraient à en saigner mais que pouvait-elle réellement se reprocher ?

Lorsque le silence retomba, Morgane prit à son tour la parole.

" Je ne puis que dire la même chose que Dioné. J'étais moi-même sur la route du Zodiaque lorsque tout a commencé. J'avais eu une vision qui m'avait poussée à remonter vers Shun. Je savais qu'il était de retour auprès de votre frère. La sainte des Poissons, quelque chose n'allait pas. "

Sa voix se brisa en songeant au retour de l'armure d'Althéa, tout comme tant d'autres, elle ne reverrait jamais la sublime rose du Sanctuaire. L'avoir vu partir comme elle avait quitté Aldébaran quelques temps plus tôt, lui promettant de lui préparer un festin digne de ce nom, la joie sur le visage du géant pommivore. Comment aurait-elle pu l'oublier ?

Dire que c'était les ultimes instants qu'ils avaient partagés. Elle qui avait tant tardé à aller les voir...

" J'étais donc sur la route lorsque les premières explosions se firent ressentir. C'était si soudain.

Myrdhinn, Lothar et Aldébaran... Trois saints à l'amure dorée, balayés. "


Elle ne put que serrer les dents mais elle devait elle aussi être forte, comme Dioné dont elle sentait le regard l'encourager à reprendre.

" J'étais arrivée dans le temple de la déesse Athéna lorsqu'elles forcèrent l'entrée. Si vite, si vite, je n'ai pu voir qu'une masse de sable rouge dont les grains courraient sur le sol. Sur le sol, les corps des gardes. Puis cette masse qui s'approcha. Une énorme masse dont jaillirent deux silhouettes féminines. Du moins le peu que j'avais pu en voir semblait féminin. "

Elle dut se taire un instant, se retenant de porter la main à son cou. Et soudain, elle reprit.

" J'ai tenté de les arrêter. L'une d'elle m'a attrapée par le cou avant que le sable ne me submerge. J'ai du perdre un instant conscience car tout ce que je me souviens, ce sont des paroles éparses et une voix déformée.

Tu es trop belle, prêtresse d'Apollon, pour mourir maintenant. Trop belle... Reste-là et vois... "


Le ton avait été si impératif.

" Elle m'a ensuite soulevée avant de me jeter contre le mur avec la dernière des violences. Je n'ai rien pu faire lorsqu'elle est entrée dans les appartements avec l'autre. Ikki, notre Grand Pope, il a tout tenté... "

Le même maelström de cris, de déchaînements de flammes et de cosmos puis plus rien.

" Même lui n'a rien pu faire. J'étais encore paralysée sur le sol lorsqu'elles sont revenues, portant la déesse empalée sur l'une des propres lances de la garde sacrée. Ce fut aussi à ce moment-là que l'autre me redressa et me traîna devant la statue sacrée... "

La douleur de Morgane était immense, elle ne put que se taire mais tous en cet instant purent comprendre l'horreur à laquelle elle avait été obligée d'assister. La mise à mort de Saori sur les débris de sa propre statue. La fin horrible de l'incarnation de la déesse de la Guerre.

Des hauts le coeur prirent la jeune femme avant qu'elle ne se courbe soudain en avant. Les mots qui lui échappèrent ensuite glacèrent d'horreur le saint du Verseau. La fin de Saori et la destruction de ce qu'il restait de son temple.

Un long moment fut nécessaire pour que Morgane reprenne alors qu'elle était une guerrière elle aussi, une sainte et l'ancienne pythie.

" Elles sont reparties ensuite, laissant la dépouille de la déesse sur le sol, gisant près de la tête de sa statue. Un instant, j'ai cru voir le nuage de l'une des deux se dissipait et... "

C'était si incroyable mais les mots devaient sortir.

" Et c'était la sainte du Corbeau !!! "

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Hilda
Admin, Pretresse d'Odin
  Admin, Pretresse d'Odin


Nombre de messages : 17172
Localisation : Asgard...
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Les Brumes du Destin ~ Les témoignages   Ven 21 Déc - 2:24

Voici maintenant les liens vers les zones témoignages actives


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



~ Attention ~ Certains rps sont notés + 15 ans, nous invitons les plus sensibles à s'abstenir

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Les Brumes du Destin ~ Les témoignages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un acte , un destin qui change...
» On ne contrôle pas le destin !
» Hasard ou destin? [Guenièvre]
» Loominëi , la déesse du destin.
» Arc-en-ciel [PV Zarathos][DESTIN]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Accueil :: Les news.-
Sauter vers: