Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le repos du guerrier

Aller en bas 
AuteurMessage
Garnet
Modérateur, Kraken et Gardien du Pilier de l'Arctique
Modérateur, Kraken et Gardien du Pilier de l'Arctique
avatar

Balance
Nombre de messages : 437
Age : 33
12/04/2011

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Le repos du guerrier   Mar 19 Juil - 8:19


Arrow Je viens d'ici [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les jambes de Garnet avaient fléchies et le Marina se retrouvait ainsi dans une posture honteuse pour un guerrier de son rang, mais il n'avait pas perdu sa fougue et l'ultime attaque du Bénou lui redonna un soupçon d'ardeur. Le Marina voulait affronter coute que coute l'énième charge de son valeureux adversaire, il voulait la voir en face, cette force qui comptait lui arracher la vie et consumer son corps jusqu'à la moindre parcelle. C'était étrange comme sensation, mais depuis le début du combat c'était bien la première fois que les flammes sombres de l'oiseau infernal lui paraissaient tendre, peut-être que le spectre perdait lui aussi perdu de sa superbe à moins que les terminaisons nerveuses de l'épiderme du gardien du pilier arctique étaient si brulées que la chaleur dégagée par ce brasier gigantesque qui fonçait vers lui telle une comète meurtrière, lui rappelait la tiède caresse des mers du sud.

Le Kraken conscient de sa faiblesse s'apprêtait à prendre de plein fouet cette attaque, cependant son esprit querelleur le força à tenter lui aussi une ultime attaque. Concentrant tout ce qui lui restait de cosmos énergie dans ses doigts, le général de Poséidon tendit le bras en direction de la menace ardente et fit jaillirent de son poing un geyser bleuté et lumineux.

La foudre Azur fonça vers sa cible, mais au moment de l'impact, ce fut le néant total, de la même manière qu'une inscription inscrite sur le sable doré de l'Atlantide serait emportée par le ressac marin, les deux amas d'énergies s'évaporèrent ainsi que la présence de son ennemi. A part les immenses flaques de lave en fusion, il ne restait aucune trace de son adversaire, son cosmos avait été aspiré par le néant.

« Quelle est donc cette plaisanterie. »

De rage le guerrier poussa un hurlement qui semblait sortir du plus profond et terrifiant des abysses du royaume sous-marin. Ce n'était pas la fin qu'il avait escomptée pour ce duel, il ne le considérait pas comme achevé, mais si son esprit désirait encore se battre, son corps lui présentait des signes de faiblesses alarmants.

Même le poids de l'air qui l'entourait semblait trop lourd pour ses épaules, le colosse à l'écaille dorée, s'assit dans un premier temps en espérant reprendre un peu de ses forces. Autour de lui, il pouvait encore ressentir le cosmos des autres profanateurs et de sa fratrie divine qui s'apprêtait à appliquer la cruelle sanction que méritait tel acte. Il pouvait aussi entendre cette petite brise de vent qui en passant entre les aspérités du cratère où il se trouvait, chantait une berceuse. Cette mélodie était comme une voix douce et maternelle qui lui susurrait à l'oreille :

« Tout doux général, tu t'es bien battu, mais il faut te reposer. »

Pièce après pièce, son écaille divine se détachait de son corps et très vite ses paupières devinrent lourdes. Garnet en ferma une puis une autre et sombra dans un sommeil réparateur.
Revenir en haut Aller en bas
Miko
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 688
Localisation : RSM
12/07/2011

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
PA:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Le repos du guerrier   Mar 19 Juil - 10:03

Deux cosmos. Un combat serré, qui nul le sait qui est sorti vainqueur…

Une vague d’énergie se déchaine, une explosion de couleur cristal mélangé de funèbre, malmenant la colère du sol ensablé, soumise par cette volonté. Même le sol se met à trembler, annonçant la fin d’un duel sans merci. Et au milieu de cet événement: un corps tombe sur le poids de la fatigue.

Une sensation d’appel éveil l’esprit de la jeune femme, quelque chose de terrible était arrivée, à quelques kilomètres du palais. Et encore, des présences inconnues souillent le royaume de Poséidon ; des ennemis. Pour la première fois de sa vie, le mot « ennemi » envahit ses pensées, quelques misérables lettres à prononcer mais quel effet étrange, que cela lui donne. Une définition simple mais si compliquée…

Et dans ce moment comme celui là, que le silence, autrefois blanc, peut se briser d’un seul coup…

Allongée dans sa baignoire, Miko termine sa séance de détente et sort de l’eau. Préoccupée par ce pressentiment, tout ce passe si vite, elle enfile une belle robe blanche aux manches longues et légèrement froufrou sur le bout du tissu teinté d’un bleu cristal, cela épouse à merveille son corps élancée , mais elle n’a pas le temps de se regarder dans une glace. Son intuition lui indique qu’un cosmos s’affaiblit de chaque seconde, l’un de ses semblables est sur le point de mourir, donc pas le temps de s’éterniser !

Des gouttes d’eaux ruissellent sur son corps et sa chevelure, qui devient un peu sauvage, quelques arrangements en épis au-dessus de son visage. Mais en aucun cas, cela ne changeait rien du tout par rapport à sa beauté, toujours aussi pure et jeune.
Pas question, qu’un membre de sa famille meurt, même si elle en a rencontrée aucun, l’occasion d’en voir un de plus près se présente ici et maintenant !
Dans sa décision finale, l’empressement de la jeune femme lui fait quitter sa chambre, sans se contenter d’enfiler sa paire de chaussures plates et même répondre aux moindres agissements des gardes, tout ce qu’elle pense est d'accomplir son devoir !

Spoiler:
 

Quelques minutes plus tard, là voilà déjà sur les longues plaines de sables et quelques récifs ici et là, surplombent le paysage, sa vitesse surpasse celle des humains, que ses sauts acrobatiques lui apportent une aide suffisante, mais pas assez rapide. Chaque onde cosmique envahit toutes les parcelles de son corps et de son âme, cela augmente sa curiosité. Plusieurs se posent dans sa tête et aussi sur elle-même. À quoi ressemble l’auteur de cet appel « télépathique » ? Serait-t-il capable de résister à la douceur du sommeil éternel ? Et sera-t-elle assez forte pour voir l’état piteux du corps du demi dieu ? Et aussi, capable de résister au charme d’un de ses frères ?

Malgré cette question assez gênante, une petite rougeur apparait sur son visage, pourquoi diable penserait ‘elle à une futilité pareille ? Elle est là, uniquement pour soigner et servir son dieu comme il se doit, hors de question de se laisser emporter par ses sentiments.

Dès l’instant où elle aperçoit un épais nuage de poussière, Miko retrouve son calme légendaire et sa mélancolie. Les dégâts causées par ce combat la ronge de l’intérieur. Quel désastre total avec ses jets de magma et de plaques gelées un peu partout, un corps inerte est placée devant un sacré cratère fumant. À en juger par les pièces dorées et écailleuses, il s’agit d’un des généraux, un grade bien haut pour la belle guérisseuse, qui lui donnera autant de soin et de respect.
Sans la moindre hésitation, elle se précipite vers ce jeune homme, en évitant les obstacles qui s’offrent à elle; comme la traitrise de la lave en fusion ou alors la fourberie d’une couche de glace. Ses pensées se transforment en une unique prière.

* Seigneur, je vous en conjure… faites ce qu’il soit encore vivant. *

Lorsqu’elle pose ses genoux ancrés sur le sol, son premier réflexe est de le retourner et en même temps à quoi il ressemble. Une odeur de brulé remplit les narines de Miko, ce Marina a dû affronter un adversaire au cosmos ardent, en y repensant à l’ennemi, où est ‘il ? Mort ? Ou serait il dans les parages et se repose ? Des frissons parcourent la colonne vertébrale de la jeune femme, si ce type se revient à nouveau pour finir son travail, que ferais t’elle ?

* Pas le moment de pensée à cela, réveille toi Miko. S’encourage t’elle. Tu dois le sauver ! *

Sa vision féminine lui admet que cet homme a un charme incroyable, un éphèbe néréide au corps bien tracé et des cheveux aussi blanc que la lune viennent caresser son front. Une douce chaleur l’envahit dès qu’elle pose une de ses joues contre le torse du bel éphèbe, au niveau du cœur. Il respire encore !

Sans se rendre compte, les yeux azur de Miko scrutent le visage endormi et lui susurre à l’oreille d’une voix mielleuse.

_ Tout va bien, Général, vous vous êtes bien battu, reposez vous.

Un sourire apaisée se dessine sur se lèvres rosée, le contact de sa main douce sépare les mèches par des caresses maternelle. La première réaction est immédiate, des clignements des paupières du général. Il est temps de montrer à présent ses talents de guérisseuse !

( HRP: Premier post complet ! Razz )
Revenir en haut Aller en bas
Garnet
Modérateur, Kraken et Gardien du Pilier de l'Arctique
Modérateur, Kraken et Gardien du Pilier de l'Arctique
avatar

Balance
Nombre de messages : 437
Age : 33
12/04/2011

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Le repos du guerrier   Mer 20 Juil - 6:00

Plongé dans un sommeil réparateur, le guerrier revivait en rêve le combat qu'il venait de terminer, chaque geste, chaque action, chaque parade et riposte était étudié afin de tirer un enseignement de cette âpre bataille, mais soudain les images de combats s'estompèrent et son esprit fut transporté dans un cadre plus idyllique, plus bucolique. Troublant ! Le voilà qui se retrouvait dans un jardin de corail dont l'éclat concurrençait celui de n'importe quelque joyaux du monde terrestre.

Etait-ce vraiment un songe ? Pendant un instant, le général de Poséidon pensa être mort, mais ce contact au niveau de sa poitrine le persuada du contraire. C'était chaud, doux, agréable, il avait l'impression de flotter dans un courant marin chaud. Douce dérive qui décrispa le visage aux traits courroucés du Kraken et permit à un sourire de soulagement d'étirer ses lèvres alors qu'il ouvrit lentement ses paupières.

*Un ange ! *

Pensa le Marina en observant la naïade qui se tenait penchée au-dessus de lui, un halo de lumière semblait entourer cette jeune femme, à moins que ce soit l'éclat de sa beauté qui aveuglait Garnet. Rien que sa présence était apaisante. Le Kraken ne sentait aucune hostilité chez cette femme de plus il émanait d'elle un parfum familier, l'essence sacré du peuple marin semblait circuler en elle, mais la question demeurait :

« Qui es-tu jeune femme ? »

Demanda Garnet en essayant de se redresser péniblement. Son corps avait gravement été brulé, mais il semblerait qu'il ait subi de violents chocs aussi, la grimace qu'il fit en se tenant l'abdomen le prouvait. Heureusement que le Général était un porteur d'une écaille divine, sans quoi, il serait surement en train de traverser le fleuve du Styx en ce moment. Terrible Kagaho ! Qu'était-il devenu ? Il avait disparu si subitement. En essuyant un fin filet de sang qui s'écoulait le long de la commissure de ses lèvres, il se dit que le combat aurait pu avoir une issue plus néfaste pour lui, sans ce mystérieux phénomène.

« Tu ne devrais pas rester ici, c'est une zone de combat, c'est dangereux. »

Kraken essaya de se lever, mais ses jambes avaient autant de consistance qu'une algue marine, sa tentative fut donc soldée par un échec lui arrachant au passage un petit cri de douleur. Enervé par son état de faiblesse, Garnet frappa rageusement du poing, ses frères allaient continuer la bataille et lui il était incapable de faire un pas, quelle honte !
Revenir en haut Aller en bas
Miko
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 688
Localisation : RSM
12/07/2011

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
PA:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Le repos du guerrier   Mer 20 Juil - 8:46

Silencieuse et attentive aux moindres réactions du Général, Miko sourit. Quel bonheur, il a réussi à échapper à la douceur du sommeil éternel !
Elle finit par émettre un long soupir à faire souffler son âme, elle avait une sacrée peur d’arriver trop tard, son cauchemar ne se réalisera pas…enfin pour le moment, le plus dur reste à venir.
Cette première mission est un test de connaissances et capacités de soin, qu’elle doit commettre sans faute, à l’évidence, elle avait la sensation que le destin la met à l’épreuve.

Le contact physique de sa peau contre le buste de le Marina, dont elle ignore son identité, a effleurer l’esprit de l’endormi, qu’un sourire s’étire sur sa bouche nacré de son supérieur, bat plusieurs fois des cils avant d’ouvrir ses paupières. Quiconque plongera dans son regard se noiera dans une mine d’or, une lueur captivante digne d’un descendant d’un demi dieu, leurs beautés dépassent l’imagination des humains, enviés par leur jeunesse éternelle. Légèrement, elle secoue à la tête face à un rêve qui ne se réalisera jamais.

* Ah les humains..tous les mêmes *

Et au milieu de son réveil, elle entends une voix dans sa tête, le mot «  ange » résonne dans ses pensées. Qui est-ce ? Une voix de l’au delà ? Ou a-t-elle tout simplement rêvée ?

A genoux aux cotés de son premier patient, qui l’observe patiemment et profondément, il réalise qu’elle n’était pas une ennemie, plutôt une présence identique à la sienne. Une chose que la belle est rassurée, un lien télépathique l’unit à lui : preuve formelle qu’il s’agit l’un de ses frères.

Songeuse, Miko approfondie le regard, malgré cette faible lumière somnolant, elle perçoit un sens de l’honneur et de loyauté, les lèvres de son frère d’arme se met à prononcer une question, en même de son redressement, qu’une fulgurante douleur lui transperce toutes les cellules de son corps. D’un geste amical et respectueux, Miko l’aide à se positionner correctement, aussi délicatement que possible, contre un récif en posant ses mains sur ses épaules. De nature pas très bavarde, elle se contente de répondre par des phrases courtes et directes.

_ Mon nom est Miko, Seigneur. Ne faites pas de mouvements brusques, votre état est sérieusement touchée.

Des hématomes sur le buste endurci, des blessures ici et là, suivit par des collisions douloureux encaissées par les coups de son adversaire. Béni soit, la résistance des armures des gardiens des mers, sans elle, il aurait surement brulé vif et rejoins l’au-delà dans de terribles souffrances. Discrète, Miko arrache un bout de l’ourlet de sa robe et l’humidifie par une petite rivière, qui coule non loin de leur place. D’une oreille attentive, la voix du gardien attire son attention mais ne cherche pas à lui répondre, autant qu’il préserve un peu de force de bouger plutôt que de parler mais ce qu’il déclenche par la suite l’étonne un peu. Son patient essaie tant bien de mal de se lever et reprendre sa fonction, sans se préoccuper de ses blessures, qu’il échoue en laissant échapper un cri d’agonie. Ses mouvements, sa façon de combattre sa souffrance, prouve qu’il est digne de porter une armure d’écaille et de servir le dieu des Mers jusqu’à la mort. Une fidélité sans égale, mais une chose qui pourrait le perdre. La décadence de son amour propre est tombé bien bas, qu’il frappe du poing sur le sol, imperturbable par cette tentative désespérée. D’une marche légère et rapide, Miko se tient à nouveau à ses cotés, et nettoie avant tout son visage sans le perdre du regard. Un contact humide et si doux, que les traits de son accès de rage disparait, la présence de la naïade l’apaise. Même si elle va regretter un peu ses paroles, l'infirmière préfère dire ce qu’elle pense sincèrement. Serait ce une remarque déplacée ? Mais dès que l’envie de parler submerge une personne, il ne peut pas retenir ses pensées.

_ Vous êtes pire qu’un enfant, Général, votre entêtement causera votre perte. Restez tranquille, je m’occupe de vous !

Aussi douce et délicate, la belle naïade nettoie le visage, le cou et le buste du bel éphèbe, tout en restant calme. Ses gestes de soins attentionnés touchent chaque muscles secs et tracés du corps du jeune homme, le tissu humide glisse facilement sur la peau mat et ferme du Général comme des effleurements du vent.
Revenir en haut Aller en bas
Garnet
Modérateur, Kraken et Gardien du Pilier de l'Arctique
Modérateur, Kraken et Gardien du Pilier de l'Arctique
avatar

Balance
Nombre de messages : 437
Age : 33
12/04/2011

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Le repos du guerrier   Jeu 21 Juil - 10:22

« De quoi ? Un enfant ? »

La voix du général était teintée de colère. On ne peut pas dire que cette remarque lui plut, lui le Kraken grondé et traité comme un vulgaire gamin. Mais cette colère disparut bien vite quand la beauté marine rapprocha sa peau aussi éclatante que la nacre sur son visage d'airain que pouvait-il dire et surtout que pouvait-il faire à part se laissait transporter par ce toucher dorloteur. Devant ce constat, Garnet éclata de rire, après-tout, dans le piteux état dans lequel il se trouva il ne pouvait qu'être assimilé à un enfant.

« Tu t'appelles Miko, c'est un joli prénom, je suis Garnet général du Kraken, gardien du pilier arctique. »

Le guerrier avait deviné que la jeune fille qui était penchée au-dessus de lui était une soigneuse. La compassion qu'il ressentait dans chacun de ses gestes suffisait à améliorer son état. Ses membres semblaient avoir déjà retrouvé une partie de leur puissance destructrice, mais malheureusement son cosmos énergie ne semblait pas être rétabli, autant dire qu'il était toujours aussi inoffensif qu'une lame émoussée.

*Vite, Vite*

Ses pensées bouillonnantes d'impatience se traduisaient par des tressaillements frénétiques de ses muscles aussi durs que le métal. Le Kraken n'aspirait qu'à une chose, se battre de nouveaux pour son seigneur Poséidon, mais pour cela il avait besoin de l'aide de cette jeune nymphe, mais qui était-elle vraiment ?

« Dis-moi, je crois deviner que tu es une guérisseuse et tu sembles être issue du peuple marin, qui es-tu vraiment ? »

Soudain un léger craquement se fit entendre derrière lui. Ce n'était qu'un bloc de roche qui venait de céder suite à la succession de chaleur infernale et de froid intense, mais le général avait un instant pensé qu'il s'agissait d'un ennemi qui essayait de le surprendre par son angle mort. En combattant aguerri, le marina se leva, malgré ses frêles jambes, prêt à faire face à la potentielle menace. Inconsciemment, il avait collé contre son torse, la jeune naïade afin de la protéger et bien sûr quand il réalisa sa bévue, son visage prit une teinte rosé malgré sa belle peau halée.

« Désolé, je ne voulais pas t'embarrasser, j'ai vraiment cru qu'on nous attaquait. »

Le bafouillage de Garnet était presque comique, pourtant avant que l'esprit du Kraken ne fasse son éveil, ce jeune homme était plutôt du genre dragueur et séducteur. Enfin, il s'était excusé, mais il n'avait toujours pas desserré son étreinte, en fait il était captivé par les beaux yeux semblables à des perles de la jeune fille, c'était bien la première fois depuis longtemps que le Kraken ne pensait plus à la guerre. Une douce musique pacifique avait remplacé les terrifiants tambours de guerre qui faisaient vibrer son âme de combattant.
Revenir en haut Aller en bas
Miko
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 688
Localisation : RSM
12/07/2011

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
PA:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Le repos du guerrier   Ven 22 Juil - 2:20

À l’instant de sa remarque un peu « dure », Miko ressent une pointe de colère dans l’approbation de celui qu’elle considérée comme son supérieur. Consciente de son erreur, une goutte de sueur perle sur sa tempe, même si elle sait garder la tête sur les épaules, cela ne l’empêche pas d’avoir des émotions humaines mais un peu de franchise ça fais pas de mal.
L’esprit du Kraken s’exprime à travers les pensées, les réactions et les lèvres de son hôte ; une chose est sure et certaine ; il ne faut jamais provoquer la colère d’un monstre marin mythique, jadis que les marins étaient terrorisés en entendant le nom de cette créature à tentacules, aussi destructrice que massive et ne laisser aucun survivant à son passage.

Attentionnée dans le commencement de ses soins, le sourire conquis du patient se transforme par un rire nerveux et cristallin. Voilà, quelque chose de plaisant à entendre, la jeune naïade garde son petit sourire, par la parole élogieuse du Général et finit par se présenter, également.
Des signes positifs à percevoir, la jeune femme continu de penser les blessures superficielles, l’humidité de son bout de lin enlève les traces poussiéreuses et légèrement noircies, parfois elle insistée par une légère pression, en massant modérément l’épiderme. De simples gestes agréables et détendue, pour oublier un moment l’impuissance de Garnet, en dépit de son âme de guerrier, très hâte de retourner au combat, les muscles de ses membres se contractent.

* Hé bien… quelle impatience. *

Sous le regard furtif du Marina, il avait réussi à déceler un lieu étroit qui l’unissait par la présence de Miko, ce qui éveille de plus en plus sa curiosité. Fascinante par sa beauté néréide et mystérieuse avec une expression profonde. Complètement plongée dans ses pensées, Miko ne semble pas remarquer les yeux de son supérieur à son égard, le soin nettoyant commence à porté ses fruits, la peau halé devient nette et agréable au toucher, malheureusement certains coups profonds restent toujours là comme ses hématomes. Incapable de continuer de la sorte, Miko se demande comment vas t’elle s’y prendre pour le rétablir totalement ? Et surtout, à lui dire ce qu’elle pense face à ce petit soucis.

L’intrigue éclate. Réservée, la jeune femme stoppe le soin et baisse la tête, quelques mèches de sa chevelure bleuté retombent sur son visage dissimulé par un moment pesant. Qu’allait ‘elle lui dire aussi important sur elle à part son prénom et sa fonction ? Elle voudrait bien y répondre plus en détails mais elle ne trouve pas la force nécessaire. Plusieurs fois, elle tente d’échapper le moindre mot de ses lèvres rosâtre ou encore une seule réaction, mais sa volonté est ébranlée par un blocage ou alors, elle ignore totalement ses véritables origines. Mais ce qui attends à la suite…aucun des deux ne s’y attendait pas, scella une apothéose tellement étrange…

En effet, l’instinct de guerrier de Garnet se réveille et lui redonne un coup de fouet pour se lever d’un seul bond, prêt à riposter à la moindre attaque, malgré sa fatigue, son coté chevaleresque le pousse à faire quelque chose d’inconscient.

* Qu’est-ce que…. ?*

À l’instant même où Miko réagit face à ce mouvement brusque, elle ne voit pas sa surprise dès que son buste se retrouve collé au torse chaud mais si doux de l'éphèbe, qu’elle en rougis, le contact de la peau de son supérieur lui procure des sensations étranges mais aussi la première fois qu’un bel homme l’étreinte de cette façon. Mais l’erreur est humaine..il s’agit seulement d’un caillou géant qui se fracasse sur le sol.

Abasourdie, Miko reste aussi muette que timide, l’acte de protection rapproché de son supérieur l’a profondément touchée. Comment décrire des sensations inconnues mais si agréables, qui lui traverse le corps ? Quand à Garnet, embarrassé par ce rapprochement direct et soudain, il s’excuse en bafouillant. Serait de la timidité ? Et pourquoi ne desserre pas son étreinte ?
Ses yeux se perdirent dans les prunelles de Miko semblable à une étendue d’eau paisible, quelque chose en lui vagabonde par un son doux comme si il était ailleurs.

La contemplation du regard dure quelques instants, la belle détourne le regard en première, encore gênée de ce qu’il vient de se déroulée. Le masque de son calme est tombé, son véritable visage aux traits délicats apparait sous les yeux jaunes de Kraken, ses manches gigots se retroussent par des plis, deux mains fines apparaissent et se posent sur les épaules larges. Leurs visages étaient si rapprochés, que leurs souffles se joignaient et leurs peaux donnaient une ivresse sans fin, aussi respectueusement que possible, Miko s'éloigne de quelques centimètres en baissant la tête.
Tant bien que mal, elle lutte pour dissimuler cette rougeur sur ses joues, la seule chose qu’elle ressent en ce moment est de ne pas trop paraitre sentimentale devant l’un de ses supérieurs. Cet événement lui a fait perdre ses moyens, des mots parviennent à sortir de ses lèvres, juste par bribes, pour masquer les tremblements de sa voix.

_ .. Seigneur Garnet, la patience est une vertu. Reposez vous quelques minutes, je m’en voudrais si il vous arrive quelque chose.

Revenir en haut Aller en bas
Garnet
Modérateur, Kraken et Gardien du Pilier de l'Arctique
Modérateur, Kraken et Gardien du Pilier de l'Arctique
avatar

Balance
Nombre de messages : 437
Age : 33
12/04/2011

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Le repos du guerrier   Ven 22 Juil - 11:02

La proximité des deux corps échauffe l'esprit du jeune homme, mais le général sait garder son sang-froid et a assez d'honneur pour ne pas tenter de geste malencontreux à l'encontre de la jeune demoiselle. Pourtant, ce n'est pas l'envie qui lui manquait et dire qu'un infime mouvement de sa tête suffirait pour que leurs deux lèvres fusionnent en un baiser passionné. Mais ce romantisme n'avait pas sa place ici, l'heure était à la mort et à la guerre, des énergies puissantes étaient en œuvre dans le royaume et ce sentiment de bien-être pourrait bien endormir la bête qui grondait en lui.

« D'accord je me repose, mais je t'en prie, fais ce que tu dois faire, mais fais le vite, je dois retourner au combat »

L'air gêné de la jeune fille, arrache au guerrier un sourire amusé, il étouffe même un petit ricanement en relevant à l'aide de son index le menton au relief fin de sa soigneuse.

« Inutile de cacher ce visage, tu n'as rien à craindre de moi, tu n'es pas mon ennemi. »

La main du général remonta le long de la joue et resta au contact de la peau tiède et douce de la naïade, une sensation agréable, mais encore fois, qui ne l'était pas assez pour retenir sur place Garnet. Se faisant il écarta une longue mèche azur et tout en souriant tendrement il ajouta :

« Ainsi c'est mieux. »

Malheureusement la présence d'ennemis puissants souillait l'atmosphère si saine du royaume sous-marin et le troublait dans la contemplation du spectacle si enchanteur qu'était la plastie de Miko. Voilà qui donnait plus d'ardeur au Kraken et hélas pour sa guérisseuse, tronquait sa patience qui au naturel était de dimension microsomale.

« Et ne m'appelle plus Seigneur, Garnet suffit largement. »

Une autre caresse tendre se déposa sur la joue de Miko, tel un papillon sur une fleur fraichement éclose. Cette action étonnait Garnet lui-même, il ne soupçonnait pas que ses mains capables d'ébranler des montagnes puissent faire preuve de tant de délicatesse, a moins que la faiblesse dut à son dernier combat persistait encore.

Garnet enleva sa main du visage de nacre de Miko et fit face en direction du lieu ou se déroulaient les combats, les bras croisés, les yeux fermés, le général faisait le vide en lui afin de capter chaque particule de cosmos qui flottait dans l'air, une façon comme une autre de suivre le cours des batailles, en attendant de pouvoir les rejoindre, bientôt, très bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Lysiannassa
Néréide
Néréide
avatar

Nombre de messages : 398
17/12/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le repos du guerrier   Ven 29 Juil - 8:52

Liliane resta cachée lors de la confrontation Saints/Spectres, elle ne se sentait pas encore capable de maitriser son cosmos. Elle craignait de mal l'utiliser et de blesser ses frères et sœurs. Mais tout commença à se gâter lorsque Garnet apparu et qu'il défia Kagaho, réduisant ainsi le plan à l'état de souvenir. Ou plutôt, disons qu'ils passaient à la phase 2 sans passer par la 1. Liliane vit une nouvelle Marina faire son apparition, mais elle n'était pas là lors de la réunion.

" Lysia, tu sais qui c'est?"


" Oui, il s'agit d'une autre de mes sœurs. Calypso."


" Celle qui a retenu Ulysse sur une île pendant dix ans"

" Elle même. Apparemment, elle aussi à décidé de se réincarner."


Liliane resta sans voix, entre toutes ces figures mythologiques qui prenaient vie, et ces réincarnations de généraux il y avait de quoi en perdre la raison. Elle détailla chacun des Saints présents.

" Et eux, ce sont des réincarnations?"


" Non, ce sont des humains, comme toi, qu'Athéna a choisit de sacrifier pour sa propre survie.."

Les combats commencèrent, Thétis attira l'un des chevaliers d'Ors ( Lysiannassa disait que c'était celui de Balance) Calypso contre la Sainte dont elle avait prit l'apparence et Garnet contre Kagaho. Laucian lui attira le dernier Saint vers son pilier.

" Liliane, il y a un moyen de rejoindre Briséis et Poséidon sans passer devant les lieux du combat. Il ne faut pas que l'on te vois."


La jeune française suivit les conseils de Lysiannassa, celle-ci envoya un message d'encouragement aux autres Marinas. Liliane n'aimait pas les abandonner, elle avait peur qu'il leur arrivent quelque chose... A moins qu'il ne s'agisse en fait des émotions de Lysia, leurs deux âmes étaient elles en train de se fondre en une seule?

Soudain, elle senti le cosmos de Garnet baisser dangereusement. Elle le vit se diriger à l'écart des combats, puis une jeune femme arriva peu après. Inquiète pour celui qui avait dû la protéger quand elle devait attirer les Spectres vers la barrière de corail, elle commença à courir dans leur direction. Mais sans le faire exprès, elle déclencha son cosmos qui la fit courir plus vite que la normale. Heureusement, Lysiannassa parvint à les stopper juste devant le petit couple. Mais elle trébucha et s'effondra sur Miko.

" Je crois qu'il est vraiment temps que tu maitrises ton cosmos..."
Entendit-elle soupirer dans son esprit.

Gênée, Liliane se releva et aida la jeune femme à se relever. En effet, si elle commençait à l'utiliser à tout va elle risquait d'avoir de gros ennuis

- Excusez-moi ma sœur, je ne l'ai pas fait exprès. Vous n'avez rien de casser? Je m’appelle Liliane.

Elle avait choisit de ne pas révéler entièrement son identité, si cette jeune femme était une néréide elle pourrait de toute façon repérer Lysiannassa.
Revenir en haut Aller en bas
Miko
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 688
Localisation : RSM
12/07/2011

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
PA:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Le repos du guerrier   Mer 3 Aoû - 0:29

De la douceur au trouble, Miko ne se sent pas à l’aise ni comment se comporter devant Kraken. Il a beau être un éphèbe au charme vénéneux, des mirettes dorées fascinantes à la lueur loyale mais reste tout de même l’un de ses « frères ». Tout ces instants passées avec lui, elle a un peu de mal à s’en remettre, toujours aussi muette et embarrassée par ce contact physique ; corps contre corps.

Prise dans sa méditation, une confrontation a lieu. Son cœur battant parmi l’ombre de son silence pesant contre son sens du devoir. À la fois complexe et polyvalent, ces deux choses opposées sont difficiles à gérer, entre concentration et soupirs, elle reconstruit une « barrière » qui sépare le cœur et la tête, aussi posée, elle réfléchit à ce qu’elle va faire par la suite de ses petits soins. À l’instant, où elle utilisera son don de guérir, va-t-elle agir avec tant de perception honorable et recommencer tout à zéro ? Ou continuer à se mélanger les pinceaux ?

* Du calme. Reprends toi, ne te laisse pas emporter par tes sentiments.. *

La voix de Garnet la ramène à la réalité, il accepte l’attente de la belle et d’un simple geste, il relève délicatement son menton pour plonger son regard dans le sien. Mais pourquoi une telle chaleur enivre son corps au moment où il caresse l’une de ses joues encore rosie ?
Légèrement, le général écarte une longue mèche qui le « gêner » lors de sa contemplation. Tout les deux se perdirent dans une étendue de mille feux sans fin, malgré que le royaume sous marin était en guerre, toute vie sur Terre n’est pas un conte de fée. Seul le clairon de guerre résonne sur l’empire des mers.

Aussi silencieuse que possible, son supérieur la prie de l’appeler par son prénom et non pas en utilisant des mots de haut rang, ses lèvres se mettent à bouger toute seule au timbre d'un ton désirable.

« Oui, Sei… . Elle marque une courte pause avant de reprendre convenablement. …Garnet »

Ouf…l’erreur n’est pas passée loin !

À l’instant, où Miko se ressaisit, sa timidité disparait peu à peu, son visage est conquis par une autre attention de la part de Garnet, cette main lui était si familière que les particules de sa peau s’y étaient habitués. Une caresse semblable à un effleurement d’une brise matinal, qu’elle réprimande par un petit sourire. Mais pourquoi cette chaleur brûlante persiste à travers son corps ? Et qui aurait cru, qu’un guerrier farouche de cet ordre, pourrait exprimer autant d’action ivre de tendresse ?

Toute bonne chose ont une fin…l’esprit du Kraken trépigne d’impatience et de fureur pour reprendre le combat, le regard d’or luise une lueur fascinante mais intimidante. L’un comme l’autre, l’ébranlement de leur états d’âmes s’annihilent comme un nuage de cendres, le temps de la guerre est comptée, donc le romantisme et l’intimidé sera pour plus tard. Comme tout bon guerrier, Garnet finit par stopper cette attention particulière, le regard concentré sur un point fixe et intensifie son cosmos.

À l’écart, Miko s’assoit confortablement sur un rocher pour méditer un moment, ses doigts s’agrippent légèrement aux minéraux râpeux et contemple son attention sur un autre point. L’immensité du ciel océanique. Azur et enchanteur, tout cela ressemble fortement aux cieux de la surface, qu’un individu serait stupéfait de voir un tel spectacle et aussi tout les mystères des mers. Mais quel genre de réaction, il aura si le malheureux tombe sur des gardes ? Ou pire, nez à nez devant l’un des gardiens des piliers ?
Certainement prendre les jambes à son cou ou mourir d’un seul coup, toute intrusion doit être tombé à l‘échec.
Ce même ciel éternel rappelle l’ancienne vie de la guérisseuse, ses mirettes se perdirent dans l’étendue bleu, mélancoliquement, qui aborde un faible sourire. Une perle diamant coule sur l’une de ses joues sans aucune volonté, ce sentiment amer est toujours gravée dans son cœur. Ce drame qui lui enleva une vie sous ses yeux terrorisés et l’entrainant à prendre la fuite de son plein gré.

* On ne peut pas oublier ni étouffer le passé.. *

Un déclic la sort de sa torpeur, une présence s’approche d’eux à grande vitesse. Serait ce un ennemi ? Ou alors serait ce .... ?
Avant de se lever, Miko réussit à localiser où cette personne apparaitra, derrière elle, pied à terre, elle se retourne et fixe l’endroit exact d’un sang froid hors pair. Mais ce qu’il s’enchaina par la suite, l’apothéose d’une situation étrange..

En effet, Miko ne fit pas surprise lorsque qu’elle voit une jeune fille qui tombe à corps perdu et chute sur la guérisseuse, de la plus maladroite des façons : tête la première !
Sous le poids, le loisir d’éviter cette collision était trop tard, l’impact fut inévitable, le corps frêle de cette jeune fille est couchée sur Miko, leurs deux bustes pressaient l’un contre l’autre et une rougeur gênée mélangée à de la surprise teint ce doux minois de l’étrangère, jeune et belle.

Ultérieurement, ce contact physique procure une sensation inédite, agréable mais si familière, Miko ressent une autre présence dans le corps de la jeune fille et arrive à deviner qu’elle était l’une de ses sœurs. Un sourire amusée se dessine sur ses lèvres lorsque la maladroite comprends la situation actuelle et aide la guérisseuse à se remettre debout en présentant ses excuses et se présente, toute embarrassée.

«  L’erreur est humaine.. Ne t‘en fais pas, je n‘aie rien. Réponds la guérisseuse par un petite sourire moqueur en repensant à la scène précédente et fais une petite référence en signe de respect. Ravie de faire ta connaissance, ma chère sœur… Lysiannassa. Mon nom est Miko, guérisseuse du royaume sous marin et serais à votre entière disposition. »

Après ce rapide bilan, la jeune femme décide de ne plus faire attendre son patient, muette, elle s’incline en s’excusant sous les yeux océan de sa jeune sœur et rejoints Garnet. Marche d’une légère marche digne d’une fée, Miko apparait devant le Kraken et plonge son regard dans le sien, sans émettre la moindre lueur de timidité. Elle décide d’agir avec sa tête et non son cœur, ses mains se posèrent sur les épaules aux muscles secs et tracés à la peau ferme.

«  Désolée pour l’attente, Garnet... Avant de vous soignez, je vous redonne un autre petit soin, vos muscles du dos sont encore un peu endoloris et tendus. »

Sans quitter du regard, les jambes de Kraken fléchissent et tombent légèrement sur le sol, Miko profite de se glisser derrière lui, s’agenouille pour être à sa hauteur et masse tout les muscles du dos d’une extrême douceur en exerçant une pression modérée pour réactiver la vitalité du corps.

Malgré ce moment de détende, l'impatience continu de ronger le marinas, ses muscles deviennent détendus et si énergétique, que le faire attendre encore longtemps risque de faire "mal". Afin de le récompenser pour sa patience, Miko se replace devant lui, à genoux et dépose une main au niveau du cœur du bel homme. Aussi concentrée et muette, elle se laisse envahir par la flamme de son cosmos qui circule en elle et commence la guérison.
Une lumière crépitante entoure ses doigts et l'applique directement par contact physique. Tout se passe si vite, le cosmos se répands dans tout le corps, englobent les tissus endommagées jusqu'à régénérer le cosmos de Garnet.
Revenir en haut Aller en bas
Garnet
Modérateur, Kraken et Gardien du Pilier de l'Arctique
Modérateur, Kraken et Gardien du Pilier de l'Arctique
avatar

Balance
Nombre de messages : 437
Age : 33
12/04/2011

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Le repos du guerrier   Jeu 4 Aoû - 10:27

Combattre de nouveau, le général ne pensait qu'à cela, retourner sur le front et affronter son prochain adversaire, il nouvelle fois il s'en voulait. Sa colère se manifestait par l'apparition d'une fine couche de givre étincelante qui recouvrait comme un léger linceul blanc, le sol sous ses pieds. Garnet avait du mal à garder sa tempérance et dire qu'il devait rester ici, à l'arrière, c'était une situation déshonorante pour le fier guerrier qu'il était. Une chance que la belle Miko n'était pas à ses côtés, car avec l'intensité de son cosmos qui augmentait, la température ambiante commençait à décroitre dangereusement vers le zéro.

La pauvre naïade aurait pu geler sur place, mais Garnet n'avait pas encore réalisé qu'il avait recouvré une infime partie de sa force, ce repos imposé de façon autoritaire par la guérisseuse avait peut-être eu de l'effet. Les mots teintés de bon sens de la demi-néréide, retentir dans son esprit de façon subtil, tel le chuchotement d'une muse : « Seigneur Garnet, la patience est une vertu. ». Avec le recul, le Marina se rendait compte que c'était sans doute vrai, mais une bête de guerre contre le Kraken ne pouvait que se laisser transporter par son impulsivité, il avait été conçu pour cela et uniquement pour cela, pour preuve, quand il ressentit l'approche d'un autre cosmos il fit immédiatement volte face, le poing serré pour faire face à l'arrivant.

Encore une fois point d'ennemis, le visage déformé par la colère et par ses instincts belliqueux de Garnet se radoucit quand il constata qu'il s'agissait de la novice Lysiannassa. Amusé il observa avec bienveillance les deux jeunes femmes discuter, mais une parole de Miko lui déplut. L'arrogant Kraken, fier de son statut de demi-dieu ne pouvait laisser la guérisseuse, comparer une néréide ou qui que ce soit du royaume sous-marin a un humain.

« Humain ! Nous ne sommes point humain, l'essence des dieux coule dans nos veines »

Puis son regard se retourna vers la jeune Lysiannassa, pour à son tour la gronder.

« Et toi Liliane n'oublie pas ton rang, tu es une guerrière de Poséidon, comporte-toi en tant que telle. »

Les paroles du Kraken étaient motivées par la présence de la Marina aux cheveux azur loin du front, son devoir était de soutenir ses contemporains qui luttaient pour la gloire du maitre suprême des océans. Heureusement que les doigts experts de Miko qui se promenaient avec délicatesse et volupté sur ses muscles l'attendrirent. Et bien c'était bien la première fois que le colérique Kraken se calmait aussi facilement.

Laissant la pesanteur agir, il s'assit lourdement contre le sol et continua à s'adresser avec un ton plus consensuel à sa soeur.

« ARGH, de toutes les manières comme tu vois je suis bien amoché et je ne suis d'aucune utilité, j'aimerais que tu me rendes un service, t'en sens-tu capable ? »

La douce chaleur du cosmos de Miko pénétrait le corps de Garnet par tous les pores de sa peau et le fit s'assoupir légèrement comme s'il avait succombé au chant envoutant d'une sirène. Avec sa main ainsi posée sur sa poitrine, la guérisseuse pouvait sentir le muscle cardiaque du guerrier battre et cogner contre sa cage thoracique, on aurait dit le marteau de Brontes le forgeron de la foudre divine de Zeus qui s'abattait sur une enclume, mais ce déferlement de passion ne leurra pas l'oreille attentive qui attendait la réponse de Lysiannassa.
Revenir en haut Aller en bas
Lysiannassa
Néréide
Néréide
avatar

Nombre de messages : 398
17/12/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le repos du guerrier   Dim 7 Aoû - 2:52

La nouvelle venue, Miko, n'avait l'air de tenir rigueur à Liliane de sa bourde. Elle n'eut pas besoin qu'on lui explique ce que c'était qu'une guérisseuse. Apparemment Miko préférait soigner que combattre. Liliane aimerait bien pouvoir se rendre utile sans avoir à se battre elle aussi. Du moins, tant qu'elle ne pourrait pas maitriser ses pouvoirs. En tout cas, elle était bien une des sœurs de Lysiannassa. L'une des 40 néréides.

" Je me demande comment vos parents ont fait pour toutes vous nommer..." Glissa-t-elle à Lysia tandis que la guérisseuse se dirigeait vers Garnet.

Garnet ne parût pas apprécier d'être comparé à un humain. Selon lui, ils avaient du sang divin dans leurs veines. Mais il avait dû oublié que ce n'était qu'une expression. Personne ne disait que "l'erreur est divine" non? Liliane n’apprécia pas de se faire réprimander à cause de son rang. Mais choisi de se taire et observa Miko faire son travail.

" Je ne pensais pas que l'on pouvait se servir du cosmos pour soigner."

" Tu ignores encore bien des choses, jeune fille"

Elle observa Miko se servir de son cosmos pour soigner le général. Qui aurait crût que cette énergie si offensive, pouvait aussi servir à soigner. La jeune française avait hâte de découvrir les autres possibilités que lui permettrait cette énergie magique.

- Tu es douée avec tes pouvoirs ma sœur. Je n'hésiterais pas à faire appel à tes services au besoin.

Pendant ce temps, le Kraken semblait s'être légèrement détendu.On pouvait même dire qu'il était prêt à s'endormir.

« ARGH, de toutes les manières comme tu vois je suis
bien amoché et je ne suis d'aucune utilité, j'aimerais que tu me rendes
un service, t'en sens-tu capable ? »

- Bien sûr que oui mon frère. Explique-moi ce que je dois faire.

Liliane remarqua qu'elle avait de plus en plus tendance à penser et à parler comme les autre Marinas. Comme si elle était en train de se fondre dans le groupe, alors qu'elle était terrorisée par eux quelques heures auparavant. Elle n'allait pas s'en plaindre. Elle commençait à les apprécier après tout.


- Est-ce-que ça aurait quelque chose à voir avec l'un des Spectres qui accompagnaient Kagaho?
Revenir en haut Aller en bas
Miko
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 688
Localisation : RSM
12/07/2011

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
PA:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Le repos du guerrier   Mer 10 Aoû - 7:04

Les plis des longues manches retroussées par le sens gravitationnel, une dose de cosmos suffit largement pour réactiver la vitalité de Kraken. Régénératrice pour le corps du demi dieu, telle une plume effaçant un chemin poussiéreux accompagnée d’une douce dérive semblable à un chant idyllique. Cœur battant parmi le silence, Miko perçoit le rythme cardiaque de Garnet battre aussi fort que ses soupirs.

Noyée dans ses pensées, la lumière bleutée reflètent cruellement les deux iris océans de la jeune femme, vidée de toutes émotions, concentrée et songeuse, sur la guérison de son patient. Mais rien n’empêchait que ses oreilles restent à l’écoute au moindre désir, sa disponibilité reste attentive et absolue à tout moment. Bien sur, la jeune femme avait ignorer la réaction de Garnet pour le mot « Humain », même Lysiannassa avait subie le regard lacérant de son frère d’arme. C’était un accident rien de plus, rien de moins, toutes les deux avaient eue la même pensée: Se taire ; rien ne devait accroitre d’avantage la colère du Kraken…

Au milieu de la tourmente de l’océan, autrefois paisible et harmonieux, une guerre éclate. Genoux ancrés sur le sable fin, Miko a consciente des risques à prendre dans cette bataille titanesque et ne cherchera pas à trancher ce qui est « bien » ou « mal », sa loyauté est de servir le Dieu des Mers jusqu’à son dernier souffle et d’exécuter son devoir. Seulement voilà, une question la martèle sans cesse ; qui avait balancée la première pierre ?

La voix de sa jeune sœur la ramène à la réalité, elle semble serviable, amicale et réfléchie pour ses traits délicats à la fleur de l’âge et n’hésite pas à montrer sa volonté. Sans un mot, Miko écoute la conversation, toujours concentrée sur le soin, une complicité commence à se développer vers Garnet et Lysiannassa, cette sensation affectueuse l’envahit semblable une éclosion de lumière. Et appréciera la présence des autres membres, de toute évidence, elles seront différentes.

À l’entente d’un prénom, Miko admire discrètement la réaction de son frère d’arme. Le nom de l’adversaire était un spectre du nom de « Kagaho ».

* En dépit des dégâts de flammes et de lave, il porte bien son nom. *

Le fluide d’énergie circule dans le corps entier, l’organisme est régénérée entièrement, la fatigue laisse place à une forme olympique et le cosmos de son supérieur récupère lentement. Dès que le soin est terminé, le cosmos de Miko s'éteint comme un petit feu et s’incline respectueusement et tourne son attention vers Lysiannassa par un sourire complice.

«  Répondre à tes moindres désirs sera un honneur, ma chère sœur.
 »
Revenir en haut Aller en bas
Garnet
Modérateur, Kraken et Gardien du Pilier de l'Arctique
Modérateur, Kraken et Gardien du Pilier de l'Arctique
avatar

Balance
Nombre de messages : 437
Age : 33
12/04/2011

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Le repos du guerrier   Jeu 11 Aoû - 0:28

Lysiannassa avait bien raison, cela avait bien un lien en rapport avec les trois spectres qui avaient fait irruption dans le paysage chaotique du rivage de soufre et de sel. A cette pensée le visage du Kraken mua, ses traits qui s'étaient relâchés sous le contact de la belle Miko, redevinrent graves et sévères, quant à son regard il reflétait de nouveau la vive lumière de la guerre. Il s'agissait d'un des spectres, le plus arrogant qui avait en partie humilié l'honneur du royaume sous-marin par ses paroles désobligeantes, mais qui s'était avéré être une bonne source d'information, si on admet qu'une engeance de l'enfer peut dire la vérité.

« En effet, il s'agit bien des suivants de mon adversaire. »

Miko avait été efficace, les brûlures sévères qu'il avait reçues ne lui tiraillaient plus la peau, l'air marin ne semblait plus tourmenter ses plaies et de ses bras semblaient avoir retrouvé la force de détruire des cités. Le général se leva et s'étira de tout son long, s'attardant sur son bras destructeur. Dans un premier temps, il contracta tous ses muscles et avec bonheur, constata qu'il pouvait réaliser cet acte sans éprouver de fatigue. Puis pour bien confirmer cette renaissance, le gardien du pilier arctique ferma le poing et brassa l'air d'un direct aiguisé et violent, le résultat fut à la hauteur de ses espérances. Une onde de choc prit naissance de ses phalanges et alla percuter telle la lame meurtrière d'un raz-de-marée un bloc de rocher situé à quelques mètres de lui. La roche fut pulvérisée et tandis que le nuage de poussières se déposait lentement sur le sol abimé, un sourire carnassier animait le visage du guerrier.

« J'ai rencontré un spectre qui prétend avoir des informations sur une menace qui plane sur notre royaume. »

A cet instant, Garnet engloba les deux femmes de son cosmos glacial. Contrairement à nombre de ses frères, le Kraken n'est pas doué pour effectuer une chose aussi subtile qu'un message télépathique, mais à cette distance il pouvait faire résonner son cosmos avec celui de ses semblables et leur imprimer des images mentales. Garnet commença par représenter le rivage de soufre et de sel, puis l'arrivée des spectres et enfin son court affrontement avec le juge du griffon ainsi que les explicitations de ce dernier sur l'ombre qui planait au-dessus des Marinas.

« Ce spectre arrogant prétend que Cronos le dévoreur serait de retour dans le monde réel, il faut prévenir le seigneur Poséidon même si je doute que cette information soit réelle. »

Puis il se retourna vers sa bienfaitrice soigneuse et lui lança un large sourire enjôleur avant du lui adresser la parole.

«Merci Miko, mais je vais te demander de ne pas rester dans les environs, d'autres ennemis peuvent débarquer et je ne pourrai pas garantir ta sécurité en cas d'affrontement.»

L'inquiétude de Garnet était bien fondée et il n'y avait qu'à voir l'état de l'endroit où ils se trouvaient pour deviner pourquoi. Tout avait été anéanti par la morsure combinée de la glace et des flammes, c'est alors qu'une partie du corail commença à se régénérer spontanément, telles des fleurs se frayant un chemin à travers les gravats, la nacre chatoyante recommençait à envahir les lieux, c'était discret et pourtant si magnifique. Le Kraken reconnaissait bien un effet du « Death Trap Coral » de la régente, elle aussi se battait et son devoir était de l'assister.

Le Kraken reposa une main tendre sur la joue de Miko et rajouta avec une voix sucrée à peine murmurée qui tranchait avec son statut de guerrier.

« Et je m'en voudrais s'il t'arrivait malheur. »

Sur cette conclusion que Garnet ordonna à sa scale de se réassembler sur son corps. La scintillante protection semblait vibrer au contact du cosmos de son maitre, le Kraken était de retour sur le champ de bataille, pour le plus grand désespoir de ses ennemis.
Revenir en haut Aller en bas
Lysiannassa
Néréide
Néréide
avatar

Nombre de messages : 398
17/12/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le repos du guerrier   Ven 12 Aoû - 0:33

Comme Liliane, Miko n'avait pas prêté attention aux paroles du Kraken. La jeune française avait prononcé le nom de Kagaho en ne sachant pas que cette mention provoquerait une réaction chez le Marina. Les traits du demi-dieu se durcirent, redevenant ceux d'un guerrier voulant en découdre avec un ennemi. Pour elle, le Spectre était un prédateur. Quelqu'un qui chassait ses proies et qui ne les lâchaient jamais. Elle ne savait pas ce qu'il ce serait passé si les Saints n'étaient par arrivés dans le piège de sa sœur.

" N'y pense plus Liliane. Tu n'es pas encore prête à l'affronter, mais un jour tu le seras. Et puis, si les Saints n'étaient par arrivés nous aurions réussi à trouver une diversion" La rassura Lysiannassa.


Liliane la remercia et souri au regard complice que lui lançait Miko. Les deux jeunes filles avaient déjà commencé à nouer une relation complice, alors qu'elles ne se connaissaient pas quelques minutes auparavant. Liliane aimait bien la jeune femme, elle lui paraissait douce, gentille. Elle n'aurait rien à craindre de la guérisseuse. Garnet reprit son explication.

« J'ai rencontré un spectre qui prétend avoir des informations sur une menace qui plane sur notre royaume. »

Une menace? Liliane frissonna mais réussi à le cacher, pas question que le Kraken lui refasse une réprimande. Ils n'avaient même pas terminé de mettre les Saints dehors, qu'un nouveau danger commençait à planer.

Elle senti le cosmos glacial de son frère l'entourer et vit qu'il faisait de même avec Miko. Des images s'imprimèrent dans son esprit. Le Rivage. Les Spectres. Et enfin le combat contre l'un d'entre eux.

" Il s'agit du Griffon. L'un des trois Juges d'Hadès."

" Les équivalents des Généraux des Mers."

" Exactement"

Liliane essaya d'enregistrer ce qu'avait révélé le Griffon à son frère. Cronos... C'était bien le dieu du Temps non? Elle avait frémi en entendant le Griffon prononcer le mot Apocalypse. Bon sang, mais que mijotait le Titan?

« Ce spectre arrogant prétend que Cronos le dévoreur serait de retour dans le monde réel, il faut prévenir le seigneur Poséidon même si je doute que cette information soit réelle. »

Liliane espérait de tout cœur que le Spectre aie menti. Même si elle ne voyait pas pourquoi le Juge aurait sorti une chose pareille. Voulait il semer la peur dans le camp des Marinas?

- Je vois. Si cette information est réelle, il faut prévenir notre jeune dieu le plus rapidement possible. Si ce n'est qu'un canular, hé bien son coup aura manqué.

Elle écouta Garnet conseiller à Miko de s'en aller. En effet, elle n'avait aucune protection et n'avait pas l'air de pouvoir se défendre. Elle serait donc une proie facile pour un ennemi mal intentionné. Elle souri devant les adieux de Garnet. Quelque chose lui disait que ces deux là devaient ressentir bien plus que de l'amitié.

- Bonne chance mon frère, fait attention à toi. Lâcha-t-elle pendant qu'il s'éloignait.

Maintenant, il fallait qu'elle rejoigne Poséidon et Briséis. Et sans utiliser de cosmos, Lysia y tenait.

- Miko, si tu veux tu peux me suivre. Je vais rejoindre notre seigneur Poséidon. L'une de nos sœurs est avec lui, elle pourra te protéger. Proposa-t-elle à la nouvelle venue.

Elle attendit la réponse de Miko, puis se dirigea vers le lieu où Briséis et Poséidon surveillait le déroulement de l'action.

Arrow [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Miko
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 688
Localisation : RSM
12/07/2011

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
PA:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Le repos du guerrier   Ven 12 Aoû - 5:20

À l’instant où le soin était terminé, Garnet s’était levé en étirant tout son corps comme un félin, qui émerge d’un long sommeil, craquements d’os et muscles étaient étouffés dans la pénombre. Une renaissance, il la ressentait et revivait avec une nuance de bonheur et de retourner au combat. Satisfait de retrouver sa puissance, le gardien du pilier exécute une petite démonstration en taillant un rocher à quelques mètres de lui, uniquement par le geste furtif d’une main, à l’aide d’une pellicule concentrée de cosmos.

Aux moindres révélations données par ces deux complices, Miko ferme ses paupières et ne perds pas une miette, l’avis échangé devient limpide et des images défilent à grande vitesse dans sa tête. Même si le cosmos de son supérieur est glacial, il n’en était pas moins très agréable à sentir. Tout ce que Kraken a vécu, ses deux sœurs voient instantanément le point de départ à l’arrivée et même un court duel entre un spectre. Une autre personne à la personnalité mystérieux, vue le regard de verre qu’il avait, lire à travers lui était difficile. Plus précisément, l’un des trois Juges d’Hadès, le Griffon, qui avait révélé un mauvais présage sans la moindre hésitation. Un retour très inattendu… Cronos, le célèbre roi des Titans et une divinité absolue.

Mensonge ? Vérité ? Nul le savait, cette information plonge les trois personnes dans le doute. Songeuse, la guérisseuse se renferme sur elle-même, à l’intérieur de sa « bulle » , elle canalise toutes les significations possibles de cette affaire complexe, malheureusement, tout ce qu’elle voit pour le moment est un fléau noyé dans le trouble. Un déclic lui vient à l’esprit…

* Serait-t-il possible que… ? *

Son idée est vite interrompue et oubliée, le regard doré de Garnet se pose sur elle et la remercie avec un sourire séducteur, tout en lui demandant de quitter les lieux. Et il a bien raison, la Naïade ne sera pas se défendre toute seule, elle deviendrai une proie facile pour les prédateurs même sa jeune sœur approuve l’idée.
Et on ne sait jamais, quand, les ennemis peuvent débarquer. En aucun cas, ils enverront un message à Poséidon pour dire «  Attention nous voilà ! » ; ironique non ?

Très vite alertée, Lysiannassa confirme le verdict et donne son avis en allant rapporter le message au seigneur des Mers et commence à s’éloigner des deux protagonistes.

Des ondes cosmiques, discrètes, viennent effacer les marques de la guerre par un jardin de corail splendide, loin de toute ignorance, Miko reconnait ce pouvoir entre milles et qui en est l’auteur. Ultérieurement, elle remercie la gérante du Sanctuaire sous marin, une nouvelle vie renait dans ce vaste milieu…

Et l’heure des « au revoir » n’est pas fini, Garnet dépose une main sur la joue de la guérisseuse et avoue son inquiétude ; il n’y a pas à dire, il sait s’y prendre avec la gante féminine ; un vrai séducteur à l’allure fougueux. À son commandement, son armure protectrice reconnait son porteur et le recouvre dignement aux contours lumineux.
Heureusement que Miko s’était habituée à la tendresse de son supérieur sinon elle serait tombée à la renverse.. Un sacre coup de grâce quoi !

«  Je comprends… soyez prudent Général et revenez sains et saufs avec nos semblables au temple de notre Seigneur. »

Oreilles attentives, sa sœur lui donne la possibilité de la suivre et rencontrera une nouvelle sœur, protectrice et loyale envers le dieu des Mers. Et ce lien qui les lie ne se brisera jamais, d’ailleurs la guérisseuse apprécie déjà la compagnie de Lysiannassa, une rencontre maladroite, qu’elle ne pourra jamais oublier. La décision de Miko est prise, d’un geste doux, elle dépose la main de Garnet et l’accompagne de la descente jusqu’à son menton, que le contact est brisée par un éloignement sans cligner ses yeux océans. Derrière ce regard, une pointe de malice scintille, l’une de ses mains libres ébouriffe tendrement la frange couleur lune de Kraken par une mine enfantine.

«  Vous êtes un bourreau des cœurs, Garnet. »

Honnête sur cette parole, Miko tourne les talons et reporte son attention vers sa sœur, le visage rayonnant de bonheur. Toutes les deux partirent vers le temple de Poséidon en laissant le général du Kraken seul…


Arrow [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Miko le Mer 25 Jan - 5:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Garnet
Modérateur, Kraken et Gardien du Pilier de l'Arctique
Modérateur, Kraken et Gardien du Pilier de l'Arctique
avatar

Balance
Nombre de messages : 437
Age : 33
12/04/2011

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Le repos du guerrier   Mar 13 Sep - 22:59

Les rôles de chacun furent distribués, c'est avec un réel soulagement que Miko accepta de suivre sa néréide de sœur en direction de la zone de sécurité où résidait momentanément Poséidon. A vrai dire le Kraken aurait voulu transmettre ce message lui-même, seulement il jugeait sa présence nécessaire sur le front au milieu de ses frères d'arme. Pendant un moment une douce chaleur, humaine, réchauffe ses joues quand les doigts agiles de Miko capturent sa main massive, puis comme un colibri farceur chahute sa chevelure qui jusqu'à présent se dressent avec la rigueur spartiate sur sa tête.

« Au revoir et toi aussi reviens saine et sauve. »

Cette parole fut soufflée en un murmure discret à l'encontre de la jeune naïade qui tournait les talons. Des relents de sentiment humain refaisaient réinvitaient l'âme du Marina, mais au fur et à mesure que la chevelure de béryl disparaissait noyée dans l'océan de corail qui était de renaitre. Ces adieux faits, le général pivota et fit face à la zone de combat. Les yeux fermés il essayait de chasser l'image de la merveilleuse Miko en ressassant le visage de ses ennemis dans son esprit, pour partir à la guerre il devait être sanguinaire et recouvrir momentanément d'un voile d'oubli ses souvenirs si agréables.

Le casque du Kraken reprit sa place, la seconde d'après le guerrier disparu comme un soupir dans la profondeur du cœur de corail à la recherche de sa nouvelle proie.

Arrow [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le repos du guerrier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le repos du guerrier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le repos du guerrier [PV Draomea Volensergh]
» Le repos du guerrier
» Le repos du guerrier [PV Warren]
» Repos après un long voyage
» Thornac, le Nain guerrier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Ancienne zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Le Royaume de Poséidon. :: Barrière de corails.-
Sauter vers: