Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le retour de la femme aux papillons.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pandore
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 108
04/03/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Le retour de la femme aux papillons.    Dim 23 Jan - 8:07

Dans la Grande Salle d'Audience du château d'Heinstein, pas un bruit, pas un son, la mort régnait ici en maitresse incontestée sous les traits de sa charmante prêtresse qu'était Pandore. Assise dans son trône, la représentante d'Hadès goutait au plaisir incomparable de la paix après la journée et la nuit de solstice qui avaient été un mélange oppressant de bruit et d'allers et venues.

La dentelle de sa robe caressa le dallage de la salle dans un bruissement tandis qu'elle portait à ses lèvres charnues la dorure fine d'un calice de vin rouge. D'un mouvement gracile, elle croisa les jambes, et après une nouvelle gorgée, effleura ses lèvres du bord du précieux verre.

« Le sanctuaire d'Athéna n'est finalement pas si endormie que cela... » murmura t'elle pour elle même dans un souffle.

« S'il n'y avait là que ceux censés être présent, le Zodiaque n'est pas loin d'avoir rassemblé tout ses représentants. »

Pensive, elle se mordit la lèvre, avant d'appuyer son dos contre le dossier du trône de pierre. Quelques secondes s'écoulèrent ainsi, alors que son regard s'évadait dans ses pensées et ses souvenirs, quand soudain, elle se redressa, les traits de son visage s'étaient durcis avant de s'adoucirent et que l'acidité de son cynisme vienne prendre place sur la nacre de sa peau.

« Qu'importe... » Siffla t'elle presque amusé en haussant les épaules. « L'inexpérience et leur jeunesse les perdront... Je dois resserrer les rangs, nous gagnerons en puissance à mesure que le temps passera, pourvu que nous fassions plus vite qu'eux. »

Le verre regagna le plateau sur lequel il était arrivé, et sans se faire remarquer, une servante fit disparaître le tout.

Resserrer les rangs et m'assurer de la loyauté de vos troupes mon seigneur... Cette fois les choses seront différentes, je vous le promets.

Et sur ces pensées une ombre de la grande salle vint murmurer à l'oreille de la prêtresse qu'un nouveau spectre avait regagné leurs fameux rangs, les circonstances de sa mort firent passer une ombre dans le regard de la prêtresse...

« Qu'on la fasse entrer. »

Se contenta de répondre la prêtresse, tandis qu'elle se redressa sur son siège.

La promesse qu'elle a fait à son frère avant de mourir pourrait se révéler être un grain de sable dans le rouage qui la conduira jusqu'à son seigneur.

Et sur cette dernière pensée, elle attendit que la jeune femme se présente à elle...
Revenir en haut Aller en bas
Nôhime
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 44
22/02/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Le retour de la femme aux Papillons   Dim 6 Mar - 11:14

Un souvenir.
Une ombre d'un passé révolu.
Une larme coulant sur les traits parfait du Papillon infernal.
Un sourire fugace.
Une brise puis plus rien.
Le Papillon avait laissé sur ce cimetière, un simple souvenir de sa grâce et de son parfum enivrant.

-Nobunaga... Songeuse, elle essuya d'un revers de main les traces humides de son visage.

Nô marchait à présent avec grâce sur les ruines d'Honnōji . La lenteur de ses pas, la sensualité de sa démarche. Nul ne pouvait ne serait-ce qu'imaginer qui elle était et pourtant dans un lointain passé...

Un cosmos à peine perceptible.
Une intuition dans son fort intérieur.
Hadès.

L'empereur des ténèbres qu'elle avait juré de servir.
Son seul et unique maitre.
Le père protecteur des spectres venait de se révéler et elle.
Elle qui s'était promis de ne plus revêtir son surplis, de se contenter d'enseigner son savoir à des êtres dignes de devenir la nouvelle étoile terrestre de la féérie, que faisait elle ?

Avait elle tourné le dos à sa famille infernale ? Ou bien était ce le chemin qu'elle avait choisit d'arpenter qui était le bon ?

Une brise.
Puis une autre, plus forte murmurant à ses oreilles.
La danse voluptueuse des Papillons balayé par ce vent.
Et enfin un sourire.

- Même par delà la tombe... Même depuis Elysion mon doux époux vous me dispensez encore vos précieux conseils !

« J'ai compris. Je sais ce qu'il convient de faire ! »

De fines volutes de cosmos se mirent à danser au gré de ses courbes ensorceleuses avant qu'un puissant flash de cosmos ne face renaitre le Papillon originel à la vie. Le surplis du Spectre de la Féérie émergea alors des ténèbres d'un fier cerisier japonais plusieurs fois centenaire avant de recouvrir le corps de Nô sublimant ses formes, renforçant encore l'attrait mortel de Lady Nôhime.

La belle émit un petit rire doux et cristallin.
Une nouvelle émission de cosmos.
Un paysage de nouveau solitaire.



Allemagne, quelques minutes plus tard.


Une silhouette dans la pénombre.
Le château d'Heinstein.
Des gardes à l'entrée des grandes portes.
Un souffle glacé sur la nuque d'un des deux hommes.
Une lame sous sa gorge puis un rire doux.
Nô venait de faire son grand retour parmi les siens.

Le sublime Papillon réapparut au regard des deux hommes.
Elle s'était occulté, elle s'était servi de sa formation d'assassin.

« Voyons messieurs... Je pensais que des hommes tels que vous serez plus sur leur garde. » caressant le torse de l'homme avec son index.

Un sourire radieux se dessina sur le visage de Nôhime, un léger pas de coté puis elle inclina le visage devant eux en signe de respect.

« Mes amis, mes frères... N'oubliez pas que nos ennemis rodent aux portes même de notre demeure. Il serait tellement triste d'avoir à perdre de vaillant protecteur comme vous ! »

Une poignée de main fraternelle.
Un regard complice.

« Ne craignez rien mes chéris... Notre seigneur veille sur vous. » lâcha t-elle avant de se diriger en direction des grandes portes.

Deux portes s'ouvrant sur un majestueux intérieur.
Le flamboiement des torches dont les ombres dansaient sur les murs de pierre.
Le cosmos de Nô comme un message annonçant sa venue.
Puis enfin, une longue marche.
Une marche chaloupé et aguicheuse emprunte de grâce.

Une halte.
Elle était devant les portes closes de la salle des réunions des spectres.
Derrière cette dernière, une grande salle ou Pandore, la prêtresse infernale trônait.
Un délicat sourire se figea sur le sublime minois de Nôhime tandis qu'elle attendait l'invitation de Pandore.
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 108
04/03/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Le retour de la femme aux papillons.    Ven 11 Mar - 23:48

Pandore avait attendu qu'entre le spectre dont on avait annoncé la venue, seulement celle ci ne s'était jamais présentée... A l'ombre qui se trouvait toujours dans la salle d'Audience, elle murmura quelques mots, le destin de ce spectre serait scellé et peut être que dans une autre vie celle ci comprendrait qu'on ne fait pas attendre indéfiniment la représentante des Enfers.

Pandore s'apprêtait à quitté la grande Salle, agacée par l'attitude de cette spectre, elle s'était donc dirigée vers le puits des âmes qu'elle venait d'ouvrir d'un simple souffle de cosmos, lorsqu'elle ressentit la présence d'un spectre derrière les portes de la salle d'audience.
Dans un premier temps une moue de mécontentement était apparut sur ses traits, était ce la déserteuse qui avait finit par revenir... Pandore avait froncé les sourcils... Ses ordres étaient pourtant clairs... Qu'elle n'ait plus à se présentée devant elle, tout du moins pas dans cette vie là.

Pour tant ce cosmos était différent, oui, cela ne pouvait pas correspondre à une spectre du rang qu'on lui avait annoncé, non cela n'était pas possible...

« Une nouvelle venue ? Et bien soit... »

Faisant demi tour, laissant le puits se refermé sans sourciller, elle se dirigea elle même vers les portes, curieuse de voir à qui pouvait appartenir un cosmos d'une telle teinte...

Les portes s'ouvrirent donc sur la nouvelle venue... Le regard de la prêtresse détailla rapidement la silhouette qui apparut derrière, et un sourire satisfait se dessina sur ses lèvres.

« Est il utile de te souhaiter la bienvenue parmi nous ? »

Pandore l'avait elle déjà rencontré personnellement ? Non, mais cette spectre faisait écho à quelque chose de plus profond... Son cosmos ne lui était pas étranger pas plus que son visage faisant sans aucun doute partit des plus délicieux de tous les Enfers.

« Suis moi... »

Se contenta t'elle de murmurer en prenant l'un des couloirs qui s'éloignait de l'entrée du château.

« Et que personne ne vienne nous déranger... »

Résonna sa voix à l'intention des gardes...

« Sinon, il vous en coutera. »

Les gardes s'étaient contentés d'acquiescer d'un signe de tête.
Après plusieurs couloirs arpentés, les deux jeunes femmes arrivèrent devant une porte, celle ci une fois ouverte donnait sur l'extérieur. Un jardin mort dans lequel poussait quelques variétés de roses écarlates baigné par les rayons de la lune...

« Nous serons mieux ici. »

Elle désigna un banc d'un signe de la main et y prit elle même place.

« Ton retour est inespéré. »
Revenir en haut Aller en bas
Nôhime
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 44
22/02/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le retour de la femme aux papillons.    Mar 22 Mar - 9:26

Un Papillon.
Puis un autre.
Et enfin, une multitude de Papillon infernaux, les Fairy commençaient à apparaître et envahir peu à peu le lieu, s'harmonisant à merveille avec la sublime japonaise qui attendait silencieuse, la Grande Prêtresse de son seigneur.

Lorsque les portes s'ouvrirent enfin un doux sourire se dessina sur le visage de Nôhime. Cela faisait si longtemps qu'elle n'avait foulée ces terres qu'elle crut tout d'abord à un rêve éveillé. Le Papillon était de retour chez elle après un long exil.

Les premières paroles que Pandore lui adressa fit incliné Nô du visage en signe de respect.
Une révérence.
Signe de respect et dans la plus pure tradition asiatique.

«  Dame Pandore... C'est un véritable plaisir pour moi de savoir l'armée de notre Seigneur en de si bonne main. » Son regard avait jaugé rapidement la prêtresse qui se tenait devant elle.

Nôhime avait se don si rare et précieux, cette particularité à pouvoir sonder une personne sur un simple regard. Aussi lorsque Pandore l'invita à la suivre, le sublime papillon s'exécuta.

Le papillon tentateur.
Le papillon gracieux et irrésistible osa un regard à l'attention des gardes présents. Un regard doux, bienveillant presque comme une ainée veillant sur ses ouailles.

Leur longue marche silencieuse, les conduisirent toutes deux, redoutables splendeurs infernales, jusqu'aux portes conduisant vers l'extérieur. Nôhime se rappela les derniers instants de la vie de son époux, c'est ici même qu'Hadès avait permis aux spectres de la féérie de faire ses adieux à son glorieux époux.

« Ce lieux résonne en mon être... » Une brève lueur de vague à l'âme traversa subtilement son regard avant que la belle ne reprenne sa contenance.

Lady Pandore l'invita à s'asseoir sur un banc du jardin, celui là même ou des siècles plus tôt, elle s'était retrouvé désespérément seule avant qu'un Spectre ne vienne à elle afin de la consoler. Un des membres de sa nouvelle famille.

« Mon retour est tout aussi inespéré que l'échec que mon ancien disciple à subit. » Nôhime baissa le regard avant de reprendre.

« Dame Pandore... Notre Seigneur... Notre père a besoin d'être épauler par ses enfants. Aujourd'hui j'ai compris là ou était jadis mes erreurs. » Un sourire lumineux éclaira son visage. « Plus jamais, je ne chercherais une autre voie que celle qui est la mienne... Je me suis fourvoyée, à présent, je dois réparer mes erreurs passées et remettre entre les mains de notre Seigneur, mon avenir. »
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 108
04/03/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Le retour de la femme aux papillons.    Sam 26 Mar - 23:00

Le mystère et le charisme entourant le joli papillon infernal était un étrange mélange entre la ténébreuse Calia et la sulfureuse Améliah, même si bien sur, chacune d'entre elles étaient des plus redoutables dans sa catégorie.

Le retour de Nôhime du Papillon était une très bonne chose pour les enfers, elle possédait une certaine expérience indéniable et irréfutable qui parviendrait à éclairer les lumières des nouveaux spectres et pourquoi pas des nouveaux juges.

Assises sur le banc dans le jardin privé du château, tandis que les papillons du cosmos de la splendide spectre étaient entrain de voleter parmi les roses, Pandore écouta les paroles de Nô, des paroles qui la ramenaient elle même à son propre échec. En effet ce qu'il s'était produit il y a de cela plus de dix ans, lorsque le spectre du vampire avait été déchue par leur seigneur tandis qu'Améliah n'ayant véritablement pas fait mieux, voir pire s'était retrouvée exempt de toute punition, restait en travers de la gorge de la prêtresse infernale.
Bien sure elle avait depuis longtemps réalisé à quel point sa rancœur envers celle qui lui avait délibérément désobéi était lourde, mais cela était plus fort qu'elle, la colère lui prenait au ventre et cette rage même si avec le temps avait diminué, continuait d'exister malgré tout.

Or, le poids du regard de Pandore sur le spectre de la succube semblait être tel que celle ci fanait à vue d'œil, une moue désabusée apparut sur le visage de la prêtresse dont le regard s'était perdue sur les petits papillons.

« Mon retour est tout aussi inespéré que l'échec que mon ancien disciple à subit. »

Cette phrase sortit Pandore de ses pensées, elle eut un sourire doux qui se mua en un léger rictus entendu.

« Ton retour est inespéré, il est vrai. Quant à l'échec de ton ancien disciple, personne n'aurait pu le prévoir... Tu savais de quoi il était capable, mais tu n'étais pas lui, malheureusement. »

Elle plongea son regard sombre dans celui de son interlocutrice.

« Maintenant... » susurra t'elle. « Si tu tiens à réparer tes erreurs... Il y a une spectre dans nos rangs qui semble s'affadir, son éclat n'est plus celui d'antan, ce qui ne serait sans doute pas grave si elle n'était pas le spectre de la Succube. »

Un pincement de lèvre avait trahit la déception de la prêtresse qui n'avait pas vu sa succube se relever et trouver à nouveau grâce à ses yeux et à ceux de son seigneur.

« Tache de faire mieux avec elle que ce que tu n'as fait avec ton dernier disciple... Je l'ai envoyé participer à un tournois, mais je ne me fais pas d'illusion quant au résultat. Je te la confie si bien sure tu t'en sens capable ? »

La question était ironique et bien sur, Pandore ne doutait pas de la réponse que le spectre du Papillon lui donnerait. En espérant bien entendu qu'Améliah ne se relève de cette disgrâce auquel cas...

« Je te laisse le soin de la trouver, cela ne devrait pas être compliqué... »

Revenir en haut Aller en bas
Nôhime
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 44
22/02/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le retour de la femme aux papillons.    Sam 9 Avr - 22:32

Un sourire.
Un regard perdu dans les souvenirs.
Cet enfant qu'elle avait jadis sauvé, cet être en qui elle avait perçut tant de force.
Il n'était qu'une chrysalide, une chrysalide qui ne demandait qu'à devenir Papillon.

Nô soupira.
Un long soupir.
Tristesse, regret et pourtant une fureur intériorisé grandissante.

« Les chevaliers d'Athéna... Le Bélier d'or.... Mon élève était encore trop jeune pour affronter quelqu'un de sa trempe. »

Ce regard sombre.
Ces phrases sans reproche et pourtant assassines.
Ainsi donc Pandore était à jamais Pandore.
Un sourire séducteur.
Un souffle.

«  La Succube... Soit... »

La belle Nô se releva alors de sa place.
Prestance, grâce, rien de plus que des atours.
Apparats mortels et enchanteurs voués à faire sombrer dans les profondeurs des enfers même les plus chastes.

« La retrouver sera en effet, un jeu d'enfant... Toutefois... Si je puis me permettre. »

Nô s'inclina avant de finir.

«Très peu judicieux comme choix, la fureur des combats pour une plante carnivore... Son domaine de prédilection n'est il pas sa grâce et sa beauté ? Il lui faudrait une cible à sa taille, un être à manipuler, douce Pandore, ai je tort ? En tout cas, soyez certaine que je ferai des merveilles avec la Spectre de la Succube »

Un petit rire.
Un rire doux acide.
Un révérence.
Un déploiement de Psychokinésie.
Un déplacement dans l'espace-temps.
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 108
04/03/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Le retour de la femme aux papillons.    Sam 9 Avr - 23:34

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le retour de la femme aux papillons.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour de la femme aux papillons.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis un papillon de nuit, une grosse mite quoi!
» Le retour de Jean-Bertrand ARISTIDE, Par Claude Ribbe
» Compliments à ma femme et à ses Léopards
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Ancienne zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Les Enfers. :: Château.-
Sauter vers: