Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au lendemain du Solstice ~ retour au Palais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hermès
Messager des dieux de l'Olympe
Messager des dieux de l'Olympe
avatar

Nombre de messages : 302
Localisation : Temple d'Hermès en Olympe, Palais de Minos sur l'Ile de Crête ou encore ailleurs
28/04/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
550/550  (550/550)

MessageSujet: Au lendemain du Solstice ~ retour au Palais   Jeu 13 Jan - 0:25

Votre divin messager revient d'ici...

Dans la chaleur du Palais d'Hilda, Hermès avait attendu la réponse de Pan. Réponse qui fut exactement celle à laquelle s'attendait l'éternel voyageur. Une fois leur mission achevée, le Satyre du Flamboyant n'avait plus qu'un seul désir : vider les lieux au plus vite. Perdre son temps en compagnie de simples mortels insignifiants n'était pas dans ses habitudes. Du moins depuis son réveil dans le secret du Temple de Zeus.

" Bien, mon beau neveu, puisque nous sommes en accord, partons. "

Puis, d'un unique flamboiement de cosmos, il s'envola droit vers la Crête. Ses pensées s'enchaînant au même rythme que les vents de tempêtes. Des tempêtes qui ne tarderaient plus à s'éveiller maintenant que le trident de Poséidon avait fait sa réapparition à la surface du monde...

A très bientôt, petit dieu... Puisses-tu éviter de finir comme ma triste soeur aînée. Athéna n'est plus que l'ombre d'elle-même. Cette Saori est si faible qu'elle en a perdu tout jugement, toute divinité. Obnubilée par son Seiya et son amour aveugle pour l'humanité, elle les a presque menés à leurs pertes. Son Seiya est loin si loin maintenant... Quant à la terre...

Un soupir exaspéré échappa au divin Hermès avant de se changer en franche hostilité. Son poing se serrant à en saigner. Et il envoya un message plus que clair à cette déesse indigne de le contempler ainsi que Pan.

" Saori ! Athéna ! Ecoute-moi donc, insensée et lamentable déesse, ton comportement couvre l'Olympe de honte en plus de l'avoir affaibli. S'il te reste un peu de cervelle dans ce qui te sert de tête, prie de toutes tes forces notre père pour nos routes ne se croisent jamais. L'hostilité de Pan face aux humains n'est rien en comparaison de la colère que je nourris envers toi.

Enfin, si tu veux un conseil, ne quitte pas ta retraite. Et profites-en pour tenter d'enfin renaître de tes cendres, toi, la seule à avoir pu rivaliser avec moi. La roue du temps tourne et bien plus vite que tu ne le penses.

L'Olympe t'a à l'oeil autant que ceux qui te servent désormais. Ce ne sera pas encore cette nuit que je viendrai mais ne m'oublie pas, jamais.

Bonne nuit, Athéna. "


Puis, l'éternel jeune homme rompit le contact tandis que l'Ile de Crète était en vue. Puis, bientôt, ce fut le palais de Minos qui se présenta à lui, majestueux et saturé de cosmos divin. Le sien bien sûr, lumineux et changeant mais aussi celui sombre et menaçant de Pan. Ainsi, le palais de Minos était devenu véritable passage entre les mondes.

Jamais Hermès n'avait aussi bien porté son nom, ce lieu était à la la croisée de tous les chemins, de tous les mondes, aussi bien vers les sommets de l'Olympe que les profondeurs vertigineuses du Tartare.

Attirant et mortel car Pan veillerait à ce que nul ne vienne troublé la mission que Zeus leur avait confié. Hermès lui avait juste mentionné un être, une "Ariane". La seule âme que le dieu des voleurs tolèrerait.

Puis enfin, Hermès posa le pied sur le sol de marbre blanc avant de reprendre place sur son trône...

- Repose-toi, Pan, père m'appelle... Je vais de ce pas lui faire part de mes dernières observations, à très bientôt. veille juste à ce que nul ne nous dérange tant que je serait plongé dans le cosmos.

A ces mots, Hermès ferma les yeux, projetant son cosmos vers l'Olympe et son roi tout en gardant un regard sur les environs immédiats de son temple.


Dernière édition par Hermès le Dim 14 Aoû - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pan
Fils d'Apollon
Fils d'Apollon
avatar

Nombre de messages : 45
04/05/2010

Feuille de personnage
HP:
550/550  (550/550)
CS:
550/550  (550/550)
PA:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Au lendemain du Solstice ~ retour au Palais   Sam 23 Avr - 6:39

Pan le fils de l'astre du jour, le porte étendard du Tartare œuvrait depuis la venue des Olympiens sur Terre à l'édifice de protection infranchissable pour le Palais qui était depuis devenu le leur. Knossos, le Palais de l'antique Roi Minos, capitale culturelle des temps jadis de la civilisation Minoéenne, dont l'illusion fut mise à jour par l'archéologue Anglais Arthur Evans était le témoin des puissances obscures que le jeune Olympien pouvait déclenché.

Le repos n'était pas pour lui, aussi un rictus cynique s'était dessiner sur le visage pourtant angélique du jeune homme.

Yeux clos, cosmos largement déployer, Pan achevait son œuvre, des pièges mortels même pour les divinités sans sauf conduit emplissait l'intégralité du territoire. Si le Satyre avait fait en sorte qu'aucun cosmos ne puisse s'échapper des murs, Pan avait aussi fait en sorte à ce que les personnes du Palais puissent à loisir sonder l'infinité du Cosmos.

Et de cosmos, il était bien ici. Aussi insignifiant soit il, un cosmos semblait se manifester dans le vaste rayonnement du Palais. Un rictus noir, mauvais, presque démoniaque se dessina sur les traits pourtant si fin et gracieux du jeune homme.

Lorsqu'il rouvrit les yeux, Pan du Flamboyant se retrouva dans la salle principale qu'occupait celui qui était chargé de maintenir le fauve en cage. Le dieu des voleurs, seigneur olympien des apparences : Hermès, son oncle. Un lieux désespéremment vide de sa présence, l'Olympien étant partit faire son rapport depuis un long moment déjà.

Ce cosmos si subtil appartenait à celui d'un spectre, ou tout du moins ce qui allait peut être en devenir un... Une Etoile Maléfique était sur le point de s'élever au firmament. Aussi en l'absence de son oncle, Pan était le Gardien des lieux, sa fureur commença à augmenter, son cosmos faisant plier la réalité sous son impulsion.

Une partie du Tartare semblait à présent envahir les lieux, les yeux du Jeune Satyre se révulsèrent avant que son puissant rire n'ébranle les murs du lieu. Un appel, certes étrange cependant, il fallait bien cela afin de prévenir Hermès qu'il était demandé. Demandé n'était pas le terme approprié vu le déferlement de puissance brute toutefois, il fallait bien admettre une chose, si Pan n'aimait personne, s'il était l'incarnation du Tartare sur Terre, le dieu des Voleurs avait réussit toutefois à asseoir une certaine base de relation avec le Flamboyant.
Revenir en haut Aller en bas
Hermès
Messager des dieux de l'Olympe
Messager des dieux de l'Olympe
avatar

Nombre de messages : 302
Localisation : Temple d'Hermès en Olympe, Palais de Minos sur l'Ile de Crête ou encore ailleurs
28/04/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
550/550  (550/550)

MessageSujet: Re: Au lendemain du Solstice ~ retour au Palais   Sam 30 Avr - 0:57

Olympe, à quelques pas du Temple de Zeus...

Hermès s'apprêtait à repartir, saluant tantôt d'un geste tantôt de quelques accords les innombrables nymphes, peinées de le voir aussi vite repartir lorsqu'un véritable déchirement se fit entendre. Un appel furieux qui dispersa aussitôt les frêles donzelles...

Dépérissement songea Hermès avant de se pencher vers l'origine de ce cri. Et aussitôt, un sourire se dessina sur ses traits.


Hum... Pan mon doux neveu... Je ne pensais pas si bien dire en saluant père. T'impatienterais-tu ? Bien, allons-y avant que l'Ile de Crête ne cède la place au sombre Tartare...

Un dernier regard vers le Temple de Zeus et Hermès prit son envol. Un simple coup de sandales plus tard et il se retrouva au-dessus de la Méditerrannée. Il se laissa ensuite porter par les courants jusqu'au Palais où son neveu fulminait.

Lion en cage tourant et retournant, dans l'attente de voir ses barreaux se briser et d'enfin pouvoir se libérer et déchirer la première gazelle venue... Jusqu'à ce qu'il retrouve sa lionne...

Enfin pour l'instant, l'éternel voyageur ne voyait guère qu'une gazelle s'attarder, inconsciente, dans le rayonnement du Palais. Et une bien belle gazelle d'après ce que le dieu avait pu voir.

Tiens... Tiens, une fleur d'Orient...

Tonton Hadès nous gâtera toujours autant. Seulement, il y a erreur sur la personne, c'est une seule et unique Ariane que je laisserai entrer en ce Palais et non, cette charmante fleur exotique... Mais tout d'abord rejoindre mon doux et merveilleux neveu


Le cosmos du divin se mit en résonnance avec les défenses du Palais qui aussitôt s'effacèrent devant lui. Un dixième de seconde plus tard et Hermès rejoignait le Flamboyant fils d'Apollon.

- Bien, je suis heureux de voir que tu apprécies toujours autant ma présence, mon doux neveu...

Un ton quelque peu ironique mais aussi affectueux.

- Maintenant dis-moi, ce qu'il y a de si urgent ? En plus des fourmis laborieuses qui s'obstinent à creuser un sol dont ils ignorent tous les mystères ainsi que les dangers.

Pas vraiment une question mais plutôt un moyen de reprendre rapidement son neveu en main... Pour son propre bien.

Revenir en haut Aller en bas
Pan
Fils d'Apollon
Fils d'Apollon
avatar

Nombre de messages : 45
04/05/2010

Feuille de personnage
HP:
550/550  (550/550)
CS:
550/550  (550/550)
PA:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Au lendemain du Solstice ~ retour au Palais   Mer 10 Aoû - 8:11

La présence d'Hermès avait été plus que demandée... Elle avait été exigée... La fureur imprimait le visage du blond satyre... Son cosmos ne cessait pas de s'enflammer, certes son cosmos plia quelque peut lorsque son oncle arriva cependant la venue en ces Terres d'une deuxième guerrière fut la goutte d'eau qui fit déborder un vase trop plein.

Pan s'approcha d'Hermès, mélange de fureur, de prestance et de démence, il s'immobilisa à moins d'un mètre de ce dernier avant que sa voix ne retentisse dans les lieux, une voix à la tessiture gutturale, lugubre... Les yeux du jeune guerrier luisait d'une lueur rouge sang.

« Ne ressentez vous donc rien, Ô messager de Zeus ? »

Le regard de Pan se tourna en direction d'un des murs tandis qu'il tendit sa main dans sa direction, un boule de cosmos noiratre sortit de ses doigts avant de s'étaler sur le mur tel un écran cinématographique.

« Regardez par vous même ! »

Les yeux du Satyre se révulsèrent tandis qu'apparaissait deux évènements... Les premiers intimement liés à la présence de Zobeida et de la manière de laquelle, elle s'était joué de l'insecte qui creusait le sol Crétois, les seconds étaient lié à une nouvelle arrivante qui se la jouait touriste.

« Quels sont les ordres du Grand Zeus... et surtout que préconisez vous ? Devons nous les exterminer ? » Fit il en s'installant sur un siège, raide comme un piquet, main pauser sur les accoudoir prévue à cet effet.

Il n'y avait aucune provocation à l'encontre de son oncle, seulement Pan était une machine de guerre, une machine qui ne rêvait que d'une chose, assouvir ses plus bas instinct. Le Satyre claqua des doigts faisant disparaître le mur d'images qu'il avait créer avant de fermer les yeux.

Des veines saillantes commencer à couvrir son corps mettant en valeur sa musculature qui se contractait indépendamment de sa volonté. C'est dans un soupir que les yeux du jeune homme, dont la puissance cosmique se remettait à croitre, s'ouvrirent sur Hermès.

« Alors, allons nous les laisser parvenir céans ou bien est ce un test afin de juger la faible lueur cosmique qui anime leur corps ? »

Un nouveau rire dément éclata dans les lieux que les deux olympiens s'étaient approprié par la force.
Revenir en haut Aller en bas
Hermès
Messager des dieux de l'Olympe
Messager des dieux de l'Olympe
avatar

Nombre de messages : 302
Localisation : Temple d'Hermès en Olympe, Palais de Minos sur l'Ile de Crête ou encore ailleurs
28/04/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
550/550  (550/550)

MessageSujet: Re: Au lendemain du Solstice ~ retour au Palais   Ven 12 Aoû - 9:33

Atmosphère électrique, aucune autre description ne convenait mieux à l'ambiance générale de cette pièce de l'antique palais de Minos. Le messager des dieux s'y sentait pourtant très à son aise. Cela lui rappelait même le Mont Olympe lorsque son père et Belle-maman avait une de leurs petites discussions. Chose qui finissait toujours par s'apaiser...

L'Eternel voyageur ne se départissait jamais de son calme. Pas même lorsque Pan le salua de façon bien trop formelle à son goût. C'est à peine s'il cilla. Non, Pan était toujours aussi respectueux tout en représentant un défi. Un parent que le messager des dieux se devait de protéger contre son pire ennemi, lui-même.

Cela serait sans doute dur mais loin d'être impossible.

Son regard se reporta sur son neveu qu'il contempla attentivement sans réellement le montrer. Ce regard rouge lui en rappelait un autre, celui dans lequel bien souvent l'image du bel éphèbe endormi s'était reflété. La belle ténebreuse que Pan avait tant aimée... Et aimerait de nouveau. Compléta l'Eternel jeune homme.

Hermès se retourna ensuite vers les images que Pan lui présentait. Il les avait bien ressentis ces deux cosmos même plongé dans sa mission et sa discussion avec Zeus, jamais ce qu'il ne se passait auprès de l'Île de Crète et le Palais de Minos n'échappait à sa vue.

La spectre se jouant de cet humain puis cette Sainte qui pensait passer si facilement inaperçue. Le regard du dieu se fit plus appuyé sur cette dernière. Pan avait laissé un message aux Enfers via la Succube qu'il avait malmenée. Et cette femme qui osait s'approcher aussi simplement d'eux comme si elle n'avait rien compris.

Du Palais de l'antique roi de Crête s'échappaient pourtant des effluves de cosmos. Des cosmos extrêmement puissants.

Et tandis que le regard et l'attitude de Pan ne laissaient aucun doute sur son envie de meurtre, Hermès prit la parole.

- Ce que je souhaite. C'est très simple mon beau neveu. Mon message à Athéna n'ayant pas fait son chemin dans sa jolie petite tête mauve, va donc au devant de cette femme qui ose souiller de sa seule présence l'Île où j'ai installé mon domaine. Ce lieu est la porte vers le Tartare mais cela, tous doivent encore l'ignorer, mon cher Pan. Fais-lui juste comprendre ce qu'il en coûte à une simple humaine, fut-elle gold sainte et descendante du peuple de Jamir, de venir troubler la paix de l'un des Sanctuaires des dieux de l'Olympe.

Oui, nul ne se soustrait aux yeux de L'Olympe. Vas Pan, montre-moi comment tes manières ont évolué depuis notre passage à Los Angeles. La spectre peut encore attendre mais ne te fais point de soucis, son tour viendra.


Des paroles lourdes de conséquences et promesses de bien des souffrances pour celle qui malgré la mise en garde de Hermès avait osé approcher les terres que le Conducteur des âmes s'étaient appropriées.

Reste donc sourde et aveugle, ma pauvre soeur. Puisque tu n'as pas pris la peine d'éclairer ton Grand Pope, Pan s'en chargera d'un simple Flamboiement.


Revenir en haut Aller en bas
Pan
Fils d'Apollon
Fils d'Apollon
avatar

Nombre de messages : 45
04/05/2010

Feuille de personnage
HP:
550/550  (550/550)
CS:
550/550  (550/550)
PA:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: Au lendemain du Solstice ~ retour au Palais   Sam 13 Aoû - 1:48

Revenir en haut Aller en bas
Hermès
Messager des dieux de l'Olympe
Messager des dieux de l'Olympe
avatar

Nombre de messages : 302
Localisation : Temple d'Hermès en Olympe, Palais de Minos sur l'Ile de Crête ou encore ailleurs
28/04/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
550/550  (550/550)

MessageSujet: Re: Au lendemain du Solstice ~ retour au Palais   Dim 14 Aoû - 22:10

Le Satyre semblait s'être délecté des paroles de son oncle. Il fallait reconnaître que les discours du divin messager pouvaient être plus qu'agréables sur bien des points et des sujets.

Quelques mots d'usage après et le blond astérien avait déployé son cosmos, forçant littéralement le dôme protecteur que le fils de Zeus avait mis en place. Installé sur son trône, concentré sur ce qui allait suivre, l'olympien ne put retenir un soupir devant la sortie plus que brutale de Pan.

Il ferma alors les yeux, témoin et acteur de la tragédie qui aurait lieu sous peu. Il ne pourrait dans un premier temps qu'observer avant d'agir au mieux. Chose qui serait sans nul doute bien vite nécessaire comme le laissaient si justement sous-entendre ses pensées.

Ce que cela te ressemble peu, mon pauvre neveu. Il fut un temps où tu souhaitais aborder une magnifque nymphe avec douceur et délicatesse. Un temps où de ton seul charme, tu avais toutes celles de l'Olympe à tes pieds avant de croiser le regard de la seule nymphe dont tu souhaitais vraiment te faire aimer...

La seule à avoir voulu te résister, la seule pour laquelle à Cronos et à ton propre père, tu as osé t'opposer.

Tu étais un véritable ange à cette époque, tout en finesse et subtilité, mais la roue du temps a continué à tourner... Malheureux Pan...


Ainsi voguaient les pensées d'Hermès, suspendues entre l'Olympe et la Terre. Les souvenirs affluaient de nouveau. La proximité du Tartare ou bien celle de cette sainte et de la jeune spectre dévaient aussi y contribuer. Cette femme à l'aura si sombre, il savait bien que ce n'était pas la belle ténébreuse mais l'une des ses nombreuses soeurs.

Pourtant tôt ou tard, cela arriverait. Pour sa délivrance ou son plus grand malheur, cela arriverait.

L'Eternel jeune homme se plongea encore davantage dans le cosmos, suivant de la sorte les actes de Pan ainsi que ceux de la gold sainte du Sagittaire. C'était si simple pour lui, dieu des Voleurs et Conducteur des âmes, de ressentir les liens se créant entre l'armure et son porteur. Les armures même dans ce cas très précis. Une belle pomme unique et fabuleuse sertie d'or. Et parlant d'armure d'or, une autre interférence extrêmement forte se fit faite ressentir depuis Jamir.

Enfin, grande soeur, tu as fait un geste pour la nouvelle génération. Même si c'est le Grand Pope qui est à l'origine de cette mission, c'est ton sang qui a agi.

Prenez soin d'eux, Grand Pope. Veillez sur eux. La précédente guerre a laissé d'innombrables traces inscrites jusque dans leurs armures...


Un sourire indéchiffrable apparut un instant sur le magnifique visage de Hermès. Lui qui venait d'envoyer Pan à la rencontre d'une sainte se surprenait à faire preuve de sympathie envers le représentant terrestre de sa grande soeur mêlé d'une surprenante pointe de jalousie.

Tu nous a oubliés, Athéna. Tu as oublié ta place et ce qui faisait ta force parmi les douze. Et toi petite jamirienne, oublieras-tu aussi ton peuple au point de ne plus en être que l'ultime représentante ?

Une représentante qui ne fait pas grand cas de sa vie. Es-tu aussi démente que je le ressens pour ainsi foncer droit vers le danger et si je n'interviens, ta propre fin ?


Une autre déflagration d'énergie sombre, morbide. Le Tartare menaçait. Déjà des effluves sulfureuses remontaient. Pan n'avait heureusement fait qu'usage du Big Bang. Quoique cela, ce n'en était pas négligeable pour autant. Les plaies ne pouvaient en effet qu'être graves et, malgré la douleur intense qu'elle ressentait ressentir, la jolie petite blonde tenit bon, sautillant encore devant Pan. Un peu à la façon de ces papillons s'approchant trop près d'une flamme. Une flamme sombre, aussi terrifiante que fascinante.

Pan l'Astérien, Pan le satyre du Flamboyant n'avait rien perdu de son charisme. Seulement, sa vie avait totalement basculé, changeant radicalement de sens.

Et elle qui continuait à jouer avec un feu digne de la fournaise du Tartare.

- Mais ouvre les yeux, humaine, Pan est sur le point de te tuer !!!

La coupe que Hermès venait à peine de saisir éclata à ses simples mots. Le cosmos du messager était aussi puissant que celui de ses frères et soeurs olympiens. Le dieu suivit alors les derniers échanges voyant d'un très mauvais oeil le labyrinthe menant aux Tartare déborder du Palais de Minos et menacer de prendre pied sur sur l'ensemble de l'Île.

Puis soudain l'appel de son neveu lui arriva.

" Mon oncle !!! Hermès messager des dieux ! "

Un terrible sentiment émanait dans cette voix. Pan était en difficulté. Hermès ne pouvait davantage se tenir en retrait pour la survie de cette jeune femme et la sécurité générale de l'Île et encore cela pouvait se propager plus loin bien plus loin. Le Satyre était puissant extrêmement puissant et seul lui Hermès pouvait l'apaiser.

Hermès rouvrit alors les yeux. Son regard avait changé du tout au tout. Il était l'un des plus puissants dieux foulant le sol humain, trop souvent sous-estimé. Puis, il se transporta dans une de ses pièces secrète, sortant deux objets plus que précieux avant de revêtir son habit divin...

Un visage s'esquissa un instant sur l'un des murs avant de disparaître.

Pan... Je t'aime comme mon propre fils...

Et sans perdre davantage de temps, il s'envola.

> On m'a appelé ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au lendemain du Solstice ~ retour au Palais   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au lendemain du Solstice ~ retour au Palais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour au palais d'Azelia
» Palais de Caras Galadhon
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Le palais Sans-souci en Danger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Ancienne zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Le Monde. :: L'ile de Crête-
Sauter vers: