Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'arrivée Olympienne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pan
Fils d'Apollon
Fils d'Apollon
avatar

Nombre de messages : 45
04/05/2010

Feuille de personnage
HP:
550/550  (550/550)
CS:
550/550  (550/550)
PA:
580/580  (580/580)

MessageSujet: L'arrivée Olympienne.    Mar 12 Oct - 5:24

Pan avait laissé sa première victime dans un état proche de la mort... Il l'avait écrasé tel un insecte, non qu'il n'ai eut le moindre sentiment envers elle... Aucune haine... Elle pas plus qu'un chevalier d'or n'en valait la peine...

Pan était là dans un but précis et tel un instrument parfait, exécutait ses directives à la lettre avec un zèle proche du fanatisme. Pan s'était donc envolé dans une direction, sans le moindre remord, ni le moindre égard pour la populace qui grouillait insignifiante de lointain mètre plus bas.

Ce ne fut que le message d'Hermès qui stoppa sa progression rapide vers les terres du nord de l'Europe.... Stoppant brusquement son vol, un rictus apparut sur son visage avant de répondre à son oncle.


« Hermès, je sais que tu m'entends aussi... J'ai décidé d'aller présenter les vœux de l'Olympe au jeune dieu des Terres du Nord... Asgard... Tel est notre prochaine destination, mais avant le cadeau que nous pourrions lui faire se trouve non loin de là... Sous cet Océan. »

Et sans plus attendre, Pan enflamma son cosmos avant de percuter avec violence la surface de l'eau... A une vitesse ahurissante, le jeune Pan atteint le fond des Océans pour enfin se saisir d'un objet précis... Asgard avait souffert des manipulations de Poséidon, aussi, le jeune dieu serait le protecteur de l'arme divine du Seigneur des Océans...

- Un juste retour des choses... Un nouveau Blue Graad.


Pensa t'il, avant de réapparaitre à la surface avec le Trident en main.

« Maintenant, voyons ce qu'il va se produire petit prince... Voici pour toi, le premier Test de l'Olympe... Dans ce monde en proie à l'infamie, tu représentes à mes yeux la meilleure option de l'humanité... Seras tu apte à donner raison à mes pensées, ou bien seras tu comme ces frêles créatures avides de pouvoir ? »

Un rire dément éclata alors puis l'aura puissante de Pan l'entoura avant qu'il ne gagne enfin Asgard... Un lieu plus particulier, l'entrée du Palais de Polaris.

- J'attends ta venue mon oncle... Le cadeau de notre jeune Odin est entre mes mains... Ainsi que le futur de cette planète.

Pan avait un plan spécial pour Odin, un plan qui selon lui, lui apporterais bien des réponses sur les méfaits de la vie humaine sur les divinités... Lui aussi serait il corrompu par les travers humains ou bien sera il toujours aussi splendide qu'il l'était jadis.

Pan leva les yeux en direction du cosmos qui filait à tout allure dans sa direction... Hermès, son oncle avait perdu du temps, mais avec qui ? Le cloporte que le satyre avait écrasé ? Peut être, Hermès était connu pour avoir un grand, un trop grand cœur.

Aussi, un ultime message télépathique fut adresser au dieu des voleurs avant que Pan ne dévoile sa présence à l'ensemble des habitants du château... Une musique splendide au relent mélancolique, une musique qu'aucun humain ne pouvait reproduire émergea de l'entrée du château... Pan avec sa flute, sans même attendre de réponse de son frère, trident tenu en travers de ses bras s'avança devant les gardes du Palais ainsi enveloppé de son cosmos divin.

- Je vous attend en compagnie des gardes... Montrons nous diplomate cette fois.
Je me sens de bien meilleure humeur à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Hermès
Messager des dieux de l'Olympe
Messager des dieux de l'Olympe
avatar

Nombre de messages : 302
Localisation : Temple d'Hermès en Olympe, Palais de Minos sur l'Ile de Crête ou encore ailleurs
28/04/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
550/550  (550/550)

MessageSujet: Re: L'arrivée Olympienne.    Jeu 14 Oct - 0:38

Hermès voguait encore sur les courants souillés de L.A., observant du haut du ciel pour la dernière fois l'oeuvre des deux spectres. Une fragrance titillait encore ses narines souvenir d'un cosmos lointain. Le parfum de la belle ténébreuse n'était guère plus qu'un soupçon lorsqu'il avait subtilement évoqué son passé, s'adressant à la belle fleur infernale qu'il avait lui-même relevée. Une autre fleur autrefois associée au fils du soleil...

Midas ... ? Bougre d'animal... Mais qu'as-tu fait ce jour-là. Pan et toi deviez rester ensemble. Mon frère vous l'avez bien dit.

Puis, comme pour appuyer ses dires, la quatrième protagoniste de cette authentique tragédie grecque s'était rappelée à son souvenir, manquant de peu de le faire éclater de rire.

Et bien, ma belle pomme empoisonnée. Tout aussi vénéneuse que cette chère Eris, je vois que tu vas mieux.

Oui, souffre et poison... Succube malsaine, provoquant ruine et souffrance. Le tout sous un voile d'immense beauté.


Puis, s'immobilisant dans les airs, l'éternel voyageur acheva pour lui-même...

Tout en te laissant si souvent grisée par ton propre pouvoir. Tes jouets. Oui, tout comme Midas... Tes jouets peuvent t'échapper.

Tu as raison, Calia est aussi forte que belle. Et toi malheureuse Succube. Tu es si autodestructrice. Au point de ne rien sentir...

Comme ce cosmos doux et si pur, filtrant depuis les entrailles de la terre depuis si loin, échappant à tous...

Ainsi qu'à toi, Pan. Mais il est vrai qu'aux yeux du conducteur des âmes, nul ne peut échapper....

Dors bien, triste mortelle, repose-toi et lorsque tu t'éveilleras de nouveau, appelle donc cet ange qui t'es apparu. Ton destin est en marche. Oui, et il te guidera vers la plus envoûtante des lumières....


Et le rire du dieu se perdit dans le lointain... Un simple éclat qui caressa les délicates oreilles de la belle Améliah.

De qui parlait bien ce dieu espiègle à l'humour plus que subtil ? De Calia ou bien ces femmes que la Succube avaient malmenées...

Inutile, moi seul... Suis les yeux de l'Olympe... Et toi, tu en es la mémoire, douce muse...

Et l'espace d'un instant, ses penseés s'envolèrent vers le royaume de son père avant que la voix de son cher neveu n'éclate dans sa tête. Toujours aussi forte toujours aussi dénuée d'émotion. Parfait mon si parfait neveu...

Et saisissant au quart de tour les intentions du dit neveu, il répliqua.

- Bien, Pan, j'arrive. Montre-moi donc, mon beau neveu, toute l'étendue de tes talents.

Notre petite discussion est remise à plus tard, mais qu'importe, mon cher neveu, mon si beau et doux neveu. Mes yeux te voient avec le passé et le présent. Et de présent, il y en est d'inestimable qui t'attend. Oui, bien plus que cet objet qui tu comptes poser entre les mains du jeune seigneur des Ases pour l'éprouver mais tu es aveugle, si aveugle, mon malheureux Pan.
Et sur cette dernière pensée tout aussi sombre que pouvait l'être devenu l'avenir du jeune Satyre, le dieu des voleurs se posa auprès de jeune Satyre du Flamboyant, troquant rapidement sa tenue de dieu grec pour un costume de circonstances.

Jamais Hermès ne serait à court d'idées. Aussi, autant ne pas faire mentir la rumeur...

- Et bien, tu vois, je suis déjà auprès de toi, cher neveu... Voyons donc comment s'exprime ta bonne humeur...
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried
Admin Chef des GodWarriors
Admin Chef des GodWarriors
avatar

Nombre de messages : 4931
30/12/2009

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: L'arrivée Olympienne.    Dim 31 Oct - 23:58

Siegfried semblait distant, comme s'il suivait pas à pas ceux d'une de ses Subalternes, celle dont la tache bien que peu guerrière dépendait de son autorité... Les paroles que lui avait adressé sa belle sœur trouvèrent comme seul écho, un signe de tête positif... Lorsque Laïka apparut au sein de la foule, accompagnée d'une louve le regard de Siegfried se fronça...

Il était certes habitués à la présence des loups de son frère d'arme, voire même à certains familiarités à ses hommes, mais jamais en public cependant qu'une diplomate fasse irruption dans une réception en compagnie d'un animal... Cela le guerrier divin ne pouvait le tolérer... Son regard mécontent croisa celui de son épouse... Le doux regard de sa belle avait repris cette expression qu'elle avait jadis arborée sous l'égide de l'anneau maudit...

Siegfried suivit alors avec la plus grande attention, la suite des évènements, tachant de se faire discret afin d'éviter d'attirer de trop l'attention de l'assemblée. Il écouta les paroles de la jeune femme agenouillée avant de se placer derrière elle, de pauser sa main droite sur l'une des épaules de la jeune femme avant de resserrer son étreinte... Juste ce qu'il fallait.

Le blond guerrier, prince d'Asgard s'avança alors d'une des oreilles de la jeune femme avant que sa voix ne lui murmure.

« Je peux comprendre ton émoi, ma jeune amie... »

Il soupira avant d'ajouter.

« Veilles cependant à respecter la hiérarchie... Que se soit la dernière fois que j'ai a te le rappeler. »

Un doux sourire au coin de ses lèvres se dessina.

« Soit toutefois la bienvenue dans ta mère patrie, Valkyrie ! »

Siegfried se redressa en plissant du regard, quelque chose arrivait... Deux entités puissantes semblaient être passées outre les protections du Territoire Asgardien... Ami, ennemi, bientôt il en aurait le cœur net. Le Godwarrior croisa le regard de son épouse avant de lui désigner d'un signe de tête leur fils avant de reprendre à l'attention de la nouvelle Valkyrie.

« Tu es sous mes ordres et feras ce que je te dirais quand je te le dirais et pas avant. A présent suis moi, tu es ambassadrice, diplomate... Nous avons deux invités non annoncés ! »

La colère du Dragon Asgardien était de courte durée... La situation actuelle ne lui permettait guère le loisir de renvoyer leurs renforts à leurs études... Espérons qu'avec le temps, Laïka ne commette plus d'impair de la sorte... Magnanime, le héros d'Asgard mettait cette erreur, sur le compte de la jeunesse ainsi que de l'évènement particulier qui se déroulait ce jour. Siegfried entraina donc la nouvelle venue à sa suite afin de rejoindre les deux puissances qui se faisaient de plus en plus présente...

Le guerrier est sa nouvelle subalterne ne tardèrent guère à rejoindre les deux hommes, d'après leurs tenues vestimentaires, il s'agissait sans l'ombre d'un doute de divinités grecques... Le guerrier avança un peu plus avant de faire entendre sa voix au deux étrangers.

« Messieurs, vous me semblez bien loin de vos juridictions... Que nous vaux l'honneur de votre présence en territoire d'Odin ? »

Les deux divinités ne semblaient absolument pas là avec des intentions belliqueuses, aussi il se présenta.

« Je me nomme Siegfried de Dubhe, Godwarrior d'Alpha et chef suprême des armées Asgardiennes. »

Il croisa le regard de Laïka pour l'encourager à se présenter.

- Bien, voilà ta première mission diplomatique ma jeune amie... Montre moi ton talent.

Pensa t- il.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Laïka
RIP

RIP
avatar

Scorpion
Nombre de messages : 80
Age : 24
Localisation : Dans les Aurores Boréales
22/10/2010

Feuille de personnage
HP:
200/200  (200/200)
CS:
200/200  (200/200)
PA:
250/250  (250/250)

MessageSujet: Re: L'arrivée Olympienne.    Lun 1 Nov - 1:19

« Je peux comprendre ton émoi, ma jeune amie... »

*Moi qui m'attendais à un regard du Seigneur Odin, voilà que je sens sur mon épaule, une pression des plus désagréables, juste assez pour que la louve fusille du regard l'homme qui me touchait...Ces mots vinrent à mon oreille, tel un murmure, mais les suivants furent moins agréables, accompagnés d'un soupir*


« Veilles cependant à respecter la hiérarchie... Que se soit la dernière fois que j'ai a te le rappeler. »

*Je faisais tout ce qu'il fallait, et voila qu'un mec se pointe et me fasse la remarque, je m'étais prosternée devant son seigneur, et il m'avait reproché de ne pas respecter la hierarchie, il ne manquait pas d'air...Je ne disais rien, pour le moment, mais le regard de ma compagne envers cet homme voulait dire beaucoup de choses...Enfin je me suis retournée, et un léger sourire éclaira son visage...glacial*

« Soit toutefois la bienvenue dans ta mère patrie, Valkyrie ! »

*Ah! enfin il me souhaitait la bienvenue, ce je-suis-le-maitre-du-monde-et-toi-tu-es-rien avait enfin daigné me parler d'égal à égal, le regardant tout aussi durement avec le meme sourire en coin je répondis d'un ton polaire*

-Merci...

*Je ne lui demandais meme pas de se présenter, je savais déjà que rien que par son comportement il s'agissait d'un de mes supérieurs...Tout d'un coup il fronça les sourcils, il sentait la même énergie que moi, ami ou ennemi? Tout ce que je pouvais savoir, était que ce n'était pas de notre monde...D'ailleurs j'allais avoir la validation de ce que je pensais de mon supérieur*

« Tu es sous mes ordres et feras ce que je te dirais quand je te le dirais et pas avant. A présent suis moi, tu es ambassadrice, diplomate... Nous avons deux invités non annoncés ! »

*J'avais raison, il me prenait pour plus que inférieure à lui...Oui je suis sous ses ordres, pas la peine d'en mettre une couche supplémentaire! Surtout que j'avais l'impression qu'il parlait à un chien, quand il me demanda de le suivre*

-Bien...Je vous suis Monseigneur...

*J'étais obligée de lui devoir le respect...Je pense que tant que je ne serais pas habituée, j'aurai du mal à supporter ce type! J'ai donc donné l'ordre à la Louve de sortir hors de la salle de bal, alors que la porte s'ouvrait pour laisser passer les servantes du palais...Elle s'exécuta et d'un regard j'ai montré à mon supérieur, que j'étais de bonne foi, et que ma louve ne reviendrait pas...Nous sommes arrivés devant les invités, quelle prestance, quelle puissance! Vraiment très impressionnant!*

« Messieurs, vous me semblez bien loin de vos juridictions... Que nous vaux l'honneur de votre présence en territoire d'Odin ? »

*Le ton de sa voix avait changé, il était devenu doux mais froid, il allait droit au but...Bientot, ça allait être à moi de me présenter!*

« Je me nomme Siegfried de Dubhe, Godwarrior d'Alpha et chef suprême des armées Asgardiennes. »

*mes yeux devinrent aussi ronds que des assiettes...Je comprenais mieux pourquoi il avait autant d'autorité et d'assurance...C'étais un Godwarrior...les plus puissants...Il m'invita alors à faire mapremière mission en tant que médiatrice et ambassadrice d'Asgaard...J'ai donc pris une grande inspiration, et j'ai regardé nos invités et avec un ton solennel, et sans expression*

-Je suis Laïka, Valkyrie des Aurores Boréales, et ambassadrice du Royaume d'Asgard, Nous sommes honorés de votre présence en ces lieux...

*Je marquai une pause, et je fis une légère révérence envers nos invités, pleine de respects et solennelité. Puis restant légèrement courbé, j'ai continué*

-Pourrions-nous connaître les raisons de vôtre divine présence mes grands seigneurs?

Je restais légèrement courbée, et j'ai jeté un regard un peu inquiet vers le guerrier d'Alpha...J'avais de quoi, il s'agissait de ma toute première fois, je venais d'arriver, je n'avais pas eu le temps de prendre mes marques que déjà on me jetait aux fauves*
Revenir en haut Aller en bas
http://crying-angel.forums-actifs.net
Pan
Fils d'Apollon
Fils d'Apollon
avatar

Nombre de messages : 45
04/05/2010

Feuille de personnage
HP:
550/550  (550/550)
CS:
550/550  (550/550)
PA:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: L'arrivée Olympienne.    Mar 2 Nov - 6:51

Pan avait attendu la venue de son Oncle, il avait fermé les yeux laissant libre cours à la mélancolie qui se dégageait de son instrument... Cet appel, son appel avait attiré l'attention d'un guerrier de cette terre gelée jusqu'à eux ainsi qu'une toute jeune femme...

La voix de l'homme vêtu d'une armure divine fit naitre un sourire ironique sur le visage du Satyre qui reposa son instrument contre sa propre armure... Sa Gloire... Cette armure divine cadeau de Zeus par l'intermédiaire de son père. Pan esquissa ce qui put ressembler à un sourire avant de répondre d'une voix monocorde.


« Nos juridictions... Disons que nous nous présentons à vous pour l'Evènement qui touche votre famille. »

Puis Pan croisa ses bras sur son torse avant de reprendre.

« Siegfried.... »

Il fit une révérence gracieuse avant de poursuivre.

« Je suis Pan... Satyre Flamboyant, fils d'Apollon... J'ai pour votre progéniture, un cadeau de l'Olympe ! »

Un nouveau sourire inexpressif se dessina sur le visage de la divinité, il ressemblait plus à une machine programmé qu'à un être réellement à part entière. C'est vide et sans expression que Pan pausa un bref instant le regard sur la jeune femme et comme si elle n'avait aucune consistance, il ne regardait que ce guerrier qui s'était d'après ses informations sortit seul des profondeurs de la mort... Un atout pour Asgard sans le moindre doute.
Revenir en haut Aller en bas
Hermès
Messager des dieux de l'Olympe
Messager des dieux de l'Olympe
avatar

Nombre de messages : 302
Localisation : Temple d'Hermès en Olympe, Palais de Minos sur l'Ile de Crête ou encore ailleurs
28/04/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
550/550  (550/550)

MessageSujet: Re: L'arrivée Olympienne.    Mar 2 Nov - 8:46

Voyons mon beau neveu, montre-moi donc ta bonne humeur...

Cette pensée tournait en rond dans l'esprit de l'éternel voyageur. Ainsi, Hermès se tenait-il debout, droit mais aussi détendu à l'Entrée du Palais, s'amusant du regard mi-curieux mi-stupéfait que lui portaient les mortels d'Asgard. Mais le savaient-ils ces hommes ? Réalisaient-ils vraiment à qui ils avaient affaire ?

Non... Vous ne le pouvez...

Râla-t-il pour lui avec une pointe d'ironie tandis que la mélancolie de l'instrument de Pan envahissait l'air. Mélancolie émouvant les mortels tandis que pour lui, cela n'était jamais que du vide...

Et son regard si perçant se durcit face à ce qu'il ne pouvait que voir. Si différent de ces misérables aveugles.

Vous en êtes incapables. Aucun mortel ne le peut ou si peu... Si peu ayant accédé à cette connaissance au point de fouler les terres de l'Olympe. Même toi, Pan l'a oubliée... Pan qu'est donc devenue ta musique ? Elle-même l'a constaté, ce terrifiant changement en toi. Elle, la Succube, que j'ai du relever des blessures que tu lui avais infligées avant qu'elle ne me hurlent ses derniers mots...

Osera-t-elle remettre ton destin en marche, cette somptueuse nymphe infernale. Oui, Succube, oseras-tu exposer la vie de la seule Etoile capable de le sauver ?


Pan luttant à ses côtés là où même Apollon craignait d'aller... Nous seuls savons, nous seuls...

Puisses-tu ne pas reproduire cette erreur, fille des Enfers.


Ainsi, Hermès gardait-il un oeil sur tout et même les Enfers les plus profonds ne pourraient jamais échapper à sa vue. Puis, il se concentra sur les cosmos s'approchant enfin d'eux. Et aussitôt son expression changea. Il y avait un temps pour tout. Un pour L.A. et le réveil des spectres, un pour Asgard et sa renaissance...

Tel était Hermès, changeant et subtil...

Il détailla alors à son aise les deux nouveaux arrivants, le redoutable God Warrior d'Alpha et toute une jeune femme, une Valkyrie selon ses propres dires. Puis, il écouta avec une toute aussi grande attention les échanges entre les deux hommes, la femme n'ayant pratiquement aucune existence aux yeux de ce cher Pan. Ce qui au fond n'était que très normal voire même rassurant lorsqu'on connaissait le Satyre du Flamboyant aussi bien que le dieu des Voleurs. Après tout, si les nymphes du cortège d'Aphrodite elle-même s'y étaient cassées les dents alors inutile de se poser davantage de questions.

D'ailleurs mieux valait voir son indifférence comme une bénédiction. Vu la façon dont il avait mené sa précédente entrevue avec la délicieuse et sublime Succube... C'était vraiment une bénédiction.

En gros, le fils du Zeus put assister à un échange clair, net et concis entre deux chefs de guerre. Deux pros...

Que rêver de mieux. Pour une fois qu'il avait affaire à autre chose qu'à un dément autant en profiter. Aussi, une fois que le silence fut retombé et Pan repartit dans son mutisme, Hermès s'avança.

- Tout à fait, seigneur Siegfried, prince d'Asgard et héros de la guerre des sept saphirs comme la nomme avec tant de grâce votre merveilleuse épouse, la princesse de Polaris.

Il s'inclina ensuite juste ce qu'il fallait devant l'homme. Après tout Hermès était l'un des douze et l'un des membres du puissant et redouté aéropage.

- Ainsi, comme viens de vous le dire mon neveu Pan, nous sommes venus en ces lieux uniquement pour assister au grand évènement qu'est l'anniversaire de votre fils, Baldr-Oskir, l'incarnat du grand et sage Odin et offrir les voeux de l'Olympe ainsi que des présents dignes du jeune roi des Ases.

Son regard passa ensuite à la jeune Valkyrie qui n'avait pas bougé. Il faut dire que son attitude avait grandement diverti Hermès. Une ambassadrice rougissant au seul nom de son chef...

Cela l'aurait presque fait rire s'il avait pu se le permettre. Enfin, passons, lui et son beau neveu avait bien d'autres chats à fouetter. Aussi s'inclina-t-il légèrement face à la jeune femme avant de reprendre, plongeant son regard perçant dans le sien.

- Mais laissez-moi me présenter, je suis Hermès, fils de Zeus et son messager. Et puisque nous venons de répondre à vos demandes, auriez-vous l'amabilité, jeune valkyrie, de nous mener auprès de votre divinité et de sa glorieuse famille.

Puis, sans attendre, Hermès saisit à son tour sa lyre et se mit à jouer. Sa musique était harmonie et quiétude...

Lui aussi avait un cadeau pour le jeune Odin. Un cadeau très spécial mais qui pourrait un jour se révéler plus que précieux...

Seul l'avenir le dirait mais Hermès était aussi désireux de rétablir l'équilibre et sauver ce monde que son père, le roi des dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Laïka
RIP

RIP
avatar

Scorpion
Nombre de messages : 80
Age : 24
Localisation : Dans les Aurores Boréales
22/10/2010

Feuille de personnage
HP:
200/200  (200/200)
CS:
200/200  (200/200)
PA:
250/250  (250/250)

MessageSujet: Re: L'arrivée Olympienne.    Mer 3 Nov - 6:14

- Mais laissez-moi me présenter, je suis Hermès, fils de Zeus et son messager. Et puisque nous venons de répondre à vos demandes, auriez-vous l'amabilité, jeune valkyrie, de nous mener auprès de votre divinité et de sa glorieuse famille!

*Je n'osai regarder les dieux dans les yeux, mais je finis par me faire à se regard perçant, j'ai regardé Siegfried, puis j'ai de nouveau regardé les divinités, et reprenant une constance digne des plus grands diplomates et médiateurs, j'ai répondu en reprenant une légère révérence*

-Je suis votre humble servante, Suivez-moi O grandes majestées...

*Une légère hésitation, et je me suis avançée vers la salle de bal, et j'espérai que Siegfried me suivait de loin...*

---->suite au palais de Hilda
Revenir en haut Aller en bas
http://crying-angel.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arrivée Olympienne.    

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arrivée Olympienne.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Ancienne zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Le Royaume d’Asgard. :: L'entrée du Palais.-
Sauter vers: