Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pandora

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pandora
Prêtresse d'Hadès.
Prêtresse d'Hadès.


Nombre de messages : 6
01/09/2013

MessageSujet: Pandora   Dim 1 Sep - 5:50

Prénom : Pandore, Pandora ou Lady Pandora comme m'appellent les spectres
Sexe: Féminin
Age : -
Constellation : Non précisée, Prêtresse d'Hadès

* * * *


But, objectif, rêve...: Servir son dieu encore enfant et le délivrer du sort qui scelle son cosmos tout en relevant les spectres et recréant la cohésion qui était autrefois celle du Royaume des sombres monarques. Au passage, s'occuper aussi des seigneurs des Brumes dès qu'on aura percé le secret de leurs identités.


**********************


Histoire du personnage: De la naissance de Pandore à son entrée en service aux ordres d'Hadès, treize ans avant l'attaque des seigneurs des Brumes


**********************
[/i]
Allemagne, le château d'Heinstein,

Quelque part dans un coin reculé, au plus profond de l'Allemagne, se dressent les tours d'un immense château. Etrangement, nul ne s'en approche, pas même les brigands les plus endurcis. Mais de tous, ce sont les villageois de pure souche qui le craignent le plus, n'osant en franchir les limites, pas même en songe. Tous savent qu'un immense palais se dresse près des montagnes mais à leurs yeux, seuls les fous et les inconscients oseraient s'en approcher...

Aussi, le château semble-il condamné à disparaître dans les profondeurs de l'oubli...



**** Naissance de Pandore ****


Château d'Heinstein, des années et des années auparavant...

Le soleil brillait en cette magnifique journée de décembre. Le château nouvellement restauré baignait dans la richesse et l'opulence. Les pierres taillées, les multiples vitraux brillaient sous les rayons du soleil. La vie éclatait  en tout sens, flamboyante et luxuriante. Tout semblait aller pour le mieux en ce début d'hiver. Les jours précédents avaient vu le retour des châtelains, de nouveaux propriétaires ne connaissant rien des rumeurs anciennes, ne souhaitant d'ailleurs pas les connaître. Bref, une ancienne famille noble qui s'était comme subitement souvenue du palais abandonné. Sous l'impulsion du nouveau maître des lieux, les ruines avaient cédé la place à un château moderne et somptueux. Et enfin, il y avait quelque chose de bien plus important, non, le plus important, l'arrivée d'un premier enfant...

Ce fut donc dans cet écrin magique que vint au monde une petite fille.

Lorsque les adultes la découvrirent, ils furent tous éblouis. D'une beauté stupéfiante, promettant de surpasser sa mère déjà pourtant incroyablement belle, elle conquit d'un seul regard l'ensemble des gens réunis autour d'elle.
Pourtant lorsque le médecin demanda au père le prénom de l'enfant, il ne put s'empêcher de lui demander.

- Mais pourquoi ce prénom-là ?

L'homme sourit, rempli de fierté avant de répondre au praticien.

- C'est assez simple. Regardez-la bien. Elle a tous les dons...

Tous les dons... C'est vrai, au fond cela semblait logique après tout. Pourtant l'homme en blanc se retint de justesse d'en rajouter car il n'y avait pas qu'une histoire de dons dans cette vieille légende.


*** Petite enfance... ***


Ainsi passèrent les jours. La petite fille qui avait tout d'une gracieuse petite princesse, une jolie Blanche-Neige pour rester dans le ton, montra pourtant très vite le tempérament d'une reine. D'une volonté inattendue, elle réussit très vite à faire marcher l'ensemble de ses nourrices... Son père avait beau les changer, elle finissait toujours par les charmer (à défaut de les faire fuir) avant d'en faire ce qu'elle en voulait.

Puis, elle se mit à parler, bien plus qu'honorablement l'allemand, bien sûr, sa langue maternelle, mais aussi quelques bribes de français, de grec et d'anglais. Et ce à l’âge où presque tous les autres enfants en étaient encore à leurs premiers balbutiements.

Loin de s'en inquiéter son père, la seule personne qui arrivait vraiment à s'en faire entendre, s'en orgueillit. Ne voulant nullement la ralentir, il lui accorda très vite tout loisir pour vagabonder dans le palais, ne lui interdisant que quelques pièces. Ainsi, elle découvrit la salle de musique, effleurant de ses doigts les cordes d'un immense instrument. Le son la charma et grimpant sur le plus haut des sièges, elle commença à en jouer. D'abord maladroits, ses doigts se mirent très vite à filer sur les cordes jusqu'à en tirer une mélodie plus qu'agréable.

Les domestiques présents s'empressèrent pour voir l'enfant prodige. A peine venait-elle d'apprendre à marcher correctement, donc bien droite et sans hésitation, qu'elle jouait déjà de la harpe à la perfection...

Une dizaine de mois plus tard, elle se trouva une autre occupation, en fait, elle ne les comptait plus. Cette fois, ce fut la salle d'armes (dont la porte n'avait malencontreusement pas été verrouillée) qui attira son attention. Mais comment accéder à ce genre de pièces pleines d'objets tranchants donc dangereux ? Elle tourna un peu dans sa jolie robe noire. Sa couleur préférée alors que d'autres ne se complaisaient que dans le rose ou le blanc. Les servantes n'étaient jamais loin mais elles aimaient aussi beaucoup cancaner. Elle dénicha, sans trop de problème, une nouvelle histoire à leur jeter, et une bonne demi-heure plus tard, cette volée de perruches en étaient à deviser sur le dos de leur nouvelle victime.

Elle franchit donc sans problème la porte ouvragée. Les armes étaient là sous les verres des étalages. Mue d'une singulière impulsion, elle se mit à la recherche d'une arme parmi toute celles assemblées. Il devait y en avoir une pour elle...

Elle aimait les histoires, en lisait déjà quelques-unes, et savait qu'une fille pouvait aussi se servir d'arme et même commander une armée.

Elle avança donc vers les murs surchargés. Aucune des épées ne lui plaisait. Elle allait ressortir mais il y avait aussi une porte dérobée. Une minuscule porte laissant filtrer une singulière lumière verte. Elle hésita. Père ne voudrait peut-être pas ? Mais la curiosité la dévorait. Elle retourna voir à la porte. Tout était encore calme mais on allait bientôt finir par venir la chercher. Cette pièce était pleine d'objets dangereux, ça elle le savait. Et si elle se faisait prendre, les servantes seraient sans nulle doute punies de l'avoir laisser folâtrer là-dedans. Inutile de dire qu'ensuite, elle ne saurait plus aller et venir aussi librement. Elle regarda encore le couloir. Elle ne pouvait peut-être pas entrer dans la pièce cachée mais elle était tellement attirée. Elle repoussa la lourde porte de toutes ses jeunes forces et entra.

Elle se glissa ensuite dans la petite pièce. Elle repéra très vite une autre sortie puis se tourna vers la seule salle. Une longue lance s'y trouvait. Elle était sombre et magnifique. Très ancienne, bien trop lourde pour elle. Mais lorsqu'elle posa sa main dessus, elle sentit quelque chose. Elle serra l'arme dans ses doigts enfantins et ressentit qu'elle lui était destinée. Elle n'avait pas la force de la soulever mais cela viendrait...

Toute contente, elle ressortit. La chance devait être avec elle car aucune des jeunes femmes ne remarqua la porte entrouverte et s'empressèrent de la ramener à ses parents. Elles étaient toutes si radieuses, ces jeunes oiselles... Trop heureuses des menus cadeaux que leur avait donnés le châtelain...

- Mademoiselle ! Mademoiselle ! On a une grande nouvelle pour vous !
- Oui ! Venez vite, mademoiselle !


La petite était ravie. Tous semblaient si contents. Elle les suivit donc pour apprendre cette grande nouvelle qui les rendait tous si content...

En fait, cet heureux évènement...



*** Eveil de la prêtresse d'Hadès ***


Des derniers jours de sa petite enfance à l'ouverture de la boîte

L'effervescence semblait ne plus avoir de limites. La petite, apercevant son père, se glissa dans le bureau. Amusée, elle se hissa sur la première chaise venue, juste en face d'un jeu d'échecs. Sur la plaque aux carreaux illustrés s'alignaient les pièces, les traditionnels camp blanc et noir. Attendant que son père se rapproche, elle s'amusa à frôler les pièces du camp noir. Sa main s'attardait sur la reine mais aussi sur les petits pions....

La voix de son père résonnait encore dans sa tête. Il s'était vite rendu compte de son intérêt pour les jeux de stratégie et s'était fait une joie de lui expliquer les règles de celui-ci...

- Tu te rappelles de ce que je t'ai raconté sur les différentes pièces de ce jeu ? Et sur les petits pions ?
- Oui ! Père...
- Alors ?
- Les petits pions sont faibles, leurs déplacements limités, mais ils sont aussi importants. Ils peuvent aussi remplacer les pièces majeures s'ils atteignent la dernière ligne adverse.


Elle eut tout juste le temps de se rappeler le sourire du châtelain lors de sa réponse que la voix de celui-ci retentit. Elle replaça à la hâte les quelques pièces qu'elle avait bousculées. Elle aimait bien ce genre de jeu...

Elle descendit dès que la porte s'ouvrit et s'empressa de saluer l'homme d'affaire.

- Bonjour père...

Elle n'eut pas le temps de terminer qu'il l'arrêta. La joie immense et une fierté tout aussi grande se lisaient sur son visage sévère mais bon.

- Bonjour mon enfant. Viens, j'ai une grande nouvelle à t'annoncer.

Elle le suivit vers l'un des canapés où ils s'installèrent.

- Je tiens à te l'annoncer avant que les servantes ne te l'apprennent avec leurs commérages incessants. Bientôt, tu vas avoir un petit frère...

Le reste se perdit dans le brouhaha général entourant l'arrivée de la maîtresse de maison. La petite fille était heureuse de cette nouvelle. Bientôt, elle ne serait plus seule...

Les journées filèrent et dans l'euphorie générale, la surveillance se relâcha. Et ce fut durant l'une de ses journées que la jeune demoiselle fut entraînée vers l'une des antiques pièces verrouillées.

Le cadenas lui-même avait fini par céder sous l'oeuvre du temps. Elle ne voulait pas s'en approcher mais une force étrange l'y poussait, irrésistiblement. Et sans trop comprendre le comment ou le pourquoi, elle se retrouva en face d'une boîte fermée, recouverte d'un bien étrange scellé.

Quoiqu'un peu hésitante, elle s'en approcha. Son père lui avait, plus que clairement, interdit de s'aventurer dans cette partie du domaine mais c'était comme si quelque chose ou quelqu'un l'y poussait. Sans qu'elle ne puisse rien y faire.

Elle avança encore vers la boîte, qui sait tant que je n'y touche pas.. Un pas puis un autre et elle arriva juste devant. Plus que son aspect étrange, c'était l'étonnante l'inscription qui captiva son regard. Car plutôt que de l'allemand, c'était du grec qu'elle déchiffra. Ce qui suffit à réveiller son insatiable curiosité. Elle avança sa main, lentement, et effleura, du bout des ongles, un sceau si ancien qu'il s'en rompit dans la seconde.

Elle eut à peine le temps de reculer que deux cosmos gigantesques s'en échappèrent.

- Merci de nous avoir libérés. Je suis Hypnos dieu du sommeil et voici mon frère Thanatos, dieu de la mort. Tu nous as libérés de cette boîte où Athéna avait enfermés nos âmes...

La petite fille aurait voulu reculer mais était trop tétanisée par la peur pour remuer ne serait-ce qu'un cil. Et puis, il y avait aussi cet immense pouvoir que dégageait chacun des deux frères. Pourtant, tout était encore loin d'être fini car le dieu du sommeil reprit sa parole.

- Tu renfermes en toi un grand pouvoir, tes qualités sont aussi très nombreuses, sans oublier tes autres talents innés... Pourtant, il te faudra encore beaucoup d'entraînement avant d'être vraiment prête.

Les deux cosmos l'entouraient la sondant totalement.

- Bien, maintenant, écoute. Bientôt, notre maître, le seigneur Hadès se manifestera dans le monde des vivants... Et toi, tu es destinée à devenir sa prêtresse. ce qui signifie que tu devras non seulement le servir et le protéger mais aussi servir d'intermédiaire entre lui et l'armée des spectres... qui finira elle aussi par s'éveiller à nouveau.

Elle fut incapable de répondre lorsque les deux dieux terminèrent leur discours avant de disparaître.

Assez singulièrement, elle ne garda pratiquement aucun souvenir de ce qu'il se déroula entre la libération des deux dieux et celui de l'arrivée d'Hadès. C'est un peu comme si tout s'était évanoui entre ces deux dates fatidiques.


*** L'arrivée du seigneur Hadès au château d'Heinstein ***


C'était un jour de septembre...

Tirée subitement de son sommeil, elle sortit du lit. Son père l'avait éloignée. Sa mère arrivant au terme de sa grossesse, elle avait compris qu'il fallait la ménager. Elle avait toujours fait preuve d'une telle maturité que ça en devenait parfois plus qu'inquiétant. Bref, elle ne fut pas surprise du calme régnant dans les lieux.

Elle avança vers les appartements de ses parents. Un silence incroyable y régnait. Il n'y avait vraiment plus personne. N'y comprenant rien, elle se mit à parcourir les nombreuses salles du château.

Elle fut soudain prise de joie, des silhouettes, des dizaines de silhouettes se dirigeaient vers la future salle d'audience. La salle d'apparat bien sûr. Père veux sans doute réunir tout le monde comme il l'avait fait pour moi !

Prise de joie, elle se mit à les suivre. Leur calme était incroyable. Pour une fois, tous obéissaient sans que le majordome ou le châtelain ne doive intervenir ou, simplement, élever la voix.

Elle les rattrapa enfin lorsqu'ils se massèrent devant d'énormes portes. Elle n'hésita pas un instant malgré l'ambiance presque surnaturelle qui emplissait l'atmosphère. Et il y avait aussi cette force, cet immense cosmos qui se manifestait juste devant les gigantesques portes. Elle s'avança vers elles. Les autres s'écartaient et s'éloignaient au maximum avant de disparaître comme happés par des lumières vertes. D'étonnantes lueurs vertes.

Elle aurait voulu les suivre mais elle s'arrêta net en face de celui qui venait de se dresser devant elle. Un dieu immense, sombre et majestueux. A cet instant les paroles d'Hypnos lui revinrent en mémoire.

Le seigneur Hadès... ce serait le seigneur des Enfers.

Elle hésitait encore un peu, impressionnée par l'incroyable puissance qui se dégageait du souverain.

- Vous êtes le seigneur Hadès ?

Suivant son éducation, elle s'agenouilla devant le seigneur sombre. Au loin, les dernières âmes venaient de disparaître. Pourtant, elle ne se sentait pas triste. Un peu comme si elle ne les avait pas vraiment perdues.

- Oui ! Je suis bien Hadès, le dieu des Enfers, et comme tu l'as ressenti, tous les occupants de ce château viennent de rejoindre un autre territoire de mon royaume... Royaume qui s'étend désormais jusqu'aux limites de ce domaine.

La petite fille releva un peu la tête. Le seigneur des Ténèbres s'exprimait de manière douce. Son cosmos emplissait maintenant le moindre recoin du Château d'Heinstein, instaurant dans le même temps une zone de protection.
Ce territoire terrestre lui appartenait et, à partir de cet instant, seuls les siens y seraient les bienvenus. Puis, elle se rendit compte de son silence. Comme s'il attendait quelque chose. Toujours très bien éduquée, elle se rendit compte qu'elle ne lui avait pas encore dit son nom...

Elle lui dit donc d'une voix encore enfantine mais aussi très sérieuse. Bien trop adulte pour son corps de petite fille (le premier passant lui donnerait quatre ans ou cinq ans maximum)

- Bonjour seigneur. Je suis Pandore, votre servante et future prêtresse...


*** Entre la terre et les Enfers.. ***.


La petite fille était toujours agenouillée face à Hadès. Le seigneur sombre venait de lui réexpliquer ce qu'il attendait d'elle. Pandore n'ignorait rien des différentes taches qu'elle allait devoir accomplir pour servir son dieu et elle lui répéta son allégeance. Si jeune et déjà tellement mature.

- Je suis à vos ordres seigneur Hadès, je vous servirai fidèlement...

Le dieu des Enfers qui venait de marquer son territoire ne répondit pas tout de suite. Il la regarda d'abord droit dans les yeux, la sondant de son cosmos. Pandore était déjà très belle. En plus, elle possédait plusieurs des qualités indispensables à son futur rôle.

Transmettre ses volontés aux spectres ne serait pas toujours simple pour une tout jeune fille. Mais lorsqu'elle aurait terminé son apprentissage, elle serait, sans nul doute, une prêtresse particulièrement efficace. La tache s'annonçait bien rude mais elle possédait le potentiel et la stature nécessaires. Il lui manquait juste l'entraînement adéquat. Enfin, elle disposait encore de suffisamment de temps pour y parvenir...

Lorsque le seigneur sombre la laissa, Pandore redressa la tête et le vit sourire. Pourtant, l'aura sombre était toujours aussi présente autour d'elle. Elle sentit soudain un contact contre son cou. Rien d'effrayant, c'était doux et très léger. Se sentant étrangement sereine malgré tout ce qui venait de lui arriver, elle ne bougea que lorsque ce contact prit fin.

Elle regarda avec étonnement l'objet lisse et précieux qui venait de se matérialiser tout contre sa peau. Elle allait le toucher au moment où la voix du dieu reprit avec calme.

- Prends-en bien soin. Ceci est un cadeau divin unique.

Elle retint un geste à ces mots et pour la première fois de sa vie hésita à toucher quelque chose. Et pourtant, ce n'était en apparence qu'un simple collier.

- Désormais tu pourras te déplacer d'une dimension à l'autre sans problème. Où que tu sois, tu pourras me rejoindre dès que je t'appellerais.

Le dieu marqua une nouvelle pose, laissant passer quelques instants avant de reprendre.

- Le temps n'est pas encore venu pour ton éveil total mais un jour, je te rappellerais. Ne l'oublie jamais...

Sur ces derniers mots, le cosmos la laissa et le silence retomba sur la future salle d'audience. A partir de ce jour, Pandore serait seule pour veiller sur son dieu, ses terres mais aussi sur les spectres qui finiraient par s'éveiller à leur tour.

Les jours, les semaines, les mois, suivants s'écoulèrent entre surveillance, solitude et entraînement. Autant physique que mental. Sa volonté devait être sans faille alors que son corps s'endurcissait. Elle devait pouvoir faire preuve de dureté, de fermeté autant que de diplomatie ou de persuasion.

Chaque spectre était unique et certains devraient sûrement être tôt ou tard rappeler à l'ordre. De force s'il le fallait...

Et pour y parvenir, elle devait posséder la force et la charisme nécessaires. Prenant sa tache de prêtresse très à coeur, elle ne négligeait jamais le bien-être de son dieu, ou simplement de son âme lorsqu'elle se manifestait dans les salles du château. Elle serait toujours disponible, dévouée et prête à se battre elle-même si la situation l'exigeait, usant autant du charme de la harpe que de la dureté de la lance...

Pour en revenir à son entraînement, il fut des plus étranges. Personne ne pouvait franchir les portes du château et les seuls êtres qui l'approchaient étaient des envoyés d'Hadès spécialement chargés d'entraîner les futures prêtresses.

Et bien sûr, personne d'autres qu'elle ne pouvait les approcher sans en mourir. Aussi nul mortel ne pouvait évoquer ses professeurs si particuliers...

Enfin, il restait un dernier point, tout aussi important que les précédents. En tant que prêtresse d'Hadès, Pandore devait aussi veiller sur le futur corps d'emprunt du dieu des Enfers. Trouver l'être le plus pur à fouler la terre et veiller sur lui, jusqu'à ce que le moment d'agir soit enfin venu. Et cet ordre seul son seigneur Hadès ou bien l'un des dieux jumeaux pouvait le lui donner.

Ainsi passèrent les années, jusqu'à ce que les premiers spectres se réveillent. Pandore les remarqua de suite. Pourtant, son maître lui demanda de ne pas encore intervenir auprès d'eux, l'invitant plutôt à venir le rejoindre au coeur des Enfers.


*** De retour aux Enfers ***

En cette journée unique, journée de son véritable éveil, Pandore avançait avec lenteur vers les portes monumentales de la salle d'audience. Elle avait maintenant seize ans passés. Plusieurs spectres s'étaient déjà éveillés avant de franchir les lourdes portes et de plonger dans le puits menant au royaume d'Hadès.

Elle s'arrêta un instant devant la harpe, laissa glisser ses doigts le long des cordes, faisant s'élever un dernier air. Une bien douce mélodie qui fit vibrer l'atmosphère si particulière du magnifique château vide avant qu'elle ne rejoigne enfin son maître.

Ainsi, saisissant sa lance, elle franchit à son tour les portes et quitta le monde des humains sans se retourner.

- J'ai entendu votre appel, seigneur Hadès. Moi, Pandore, suis à vos ordres et vole vers vous...





Un post RP :

Tant d'années, tant d'années s'étaient écoulées depuis ce lointain jour où elle s'était éveillée la première fois. Froide et dure, moulée dans sa longue robe noire, trident à la main, Pandora avait régné sur les spectres soutenue par les trois juges. Ce fut aussi à cette époque aujourd'hui révolue qu'elle tenta de s'emparer du corps du futur chevalier Andromède pour qu'il devienne le réceptacle de l'âme d'Hadès. C'était un autre temps, une autre ère qui avait débouché sur la dernière grande guerre entre Athéna et Hadès. La pire de toutes, celle qui vit l'effondrement du sombre monarque ainsi que celle des dieux jumeaux. Il s'en était fallu de si peu pour que l'ensemble des Enfers s'effondrent. Sans l'intervention de Zeus, cela aurait sans doute été le cas et elle, la fière prêtresse des Enfers, la fidèle parmi les fidèles y avait joué un tel rôle. Un rôle qui lui avait valu le châtiment de Thanatos. Une marque de honte indélébile sur son front que celle-là. La trahison suite aux belles paroles du Phénix, de Ikki du Phénix, ne lui avait-elle pas remis le présent d'Hadès, lui permettant ainsi de traverser les dimensions et de rejoindre les quatre autres chevaliers...

Tant de fois, elle avait regrettée de ne pas être restée plongée dans le sommeil éternel du Cocyte mais ce n'était pas cela son destin. Zeus, elle l'avait compris à présent, lui avait choisi une peine tout autre.

- Pandora...

Cette voix dans son sommeil, elle n'avait jamais pu l'oublier, elle la connaissait tellement bien. Tout comme l'apparence et la vêture qu'il préférait. De part et d'autre se tenaient les deux statues décapitées tandis qu'il gisait, le corps brisé entre elle, son propre trône lui servant quasi de tombeau. Seul son torse et sa tête en émergeait encore ainsi que son bras gauche tandis que son oeil accusateur ne la lâchait pas un seul instant, la perçant aussi sûrement que la flèche du Sagittaire l'avait fait du mur des Lamentations sans qu'elle ne fasse rien pour s'y opposer, trop occupée qu'elle l'était à extraire le Phénix des glaces du Cocyte. Et une nouvelle fois, la voix si particulière la harponna, lui vrillant l'âme et le coeur, lui insufflant une telle souffrance à sa seule écoute. Le pouvoir du jugement d'Hadès l'invisible...

- Pandora, comment as-tu pu agir de la sorte...
- Petit frère...


Ce visage, ce cosmos qu'elle n'avait cessé de chérir toutes ces années. Les revoir dans un tel état lui faisait tant de mal. Des larmes, dures et si inattendues chez elle, lui piquèrent les yeux, ses yeux si sombres, avant de glisser en des rivières acides le long de ses joues. C'était une telle vision que celle de Pandora en cet instant, celle d'une femme, d'une prêtresse à la poigne de fer brisée par le seul charme d'un seul homme. Elle, autrefois, si forte, si dure que même Rhadamanthys n'avait pu que se jeter à ses pieds sous le charme de sa harpe.

- Pandora, comment as-tu pu me faillir par trois fois...
- Trois... ?


C'était trop pour elle que de voir cela. Sa honte et sa déchéance lui brûlaient l'âme aussi fortement et même plus que les flammes du Tartare. C'était cela le poids de sa trahison. Vêtue de sa merveilleuse robe noire, sa parure de prêtresse régnant sur Heinstein, elle ne pouvait pourtant en porter que douloureusement le poids. Plus lourde que le pire des plombs était-elle devenue alors que le froid mortel de plus profond des fleuves infernaux lui glaçait jusqu'à l'âme. Sous une telle charge, elle aurait pu mille fois succomber mais c'était tellement bien ajusté qu'elle survivait, qu'elle ne pouvait que savourer l'amertume et l'horreur de sa faute envers celui qu'elle n'aurait jamais du cesser de vénérer.

- Pourquoi... Pourquoi suis-je aussi aveugle...
-Es-tu prête à te sacrifier pour lui...
- Qui ?


Une autre voix s'était fait entendre. Si puissante qu'elle ne pouvait non plus douter de son origine.

- Zeus, maître de l'Olympe !!!

Et il n'était pas seul, Hermès, son plus jeune fils se tenait prêt de lui, prêt à intervenir. Le psychopompe, sa présence ne pouvait être anodine. Prise d'une pulsion soudaine, la jeune femme ne put faire autrement que plaider sa cause devant le maître de l'Olympe. Lui avait le pouvoir de se remettre de l'ordre dans tout ce chaos. La guerre avait pris un tel tour qu'Athéna n'avait pas hésité à vaincre à n'importe quel prix, fut-ce la fin à brève échéance de la terre sous les hordes de ses propres défunts et monstres échappés des horreurs sans nom du Tartare mais Zeus, en sa sagesse millénaire était intervenu et c'était maintenant que le sort de Pandora allait se jouer.

- Oui, je suis prête seigneur Zeus, prête à mourir et renaître mille fois, pour servir mon seigneur votre frère...

Parler était une chose mais il en fallait plus bien plus pour émouvoir Zeus. Cette épreuve, lui et Hadès l'avaient sans nul doute voulue et elle ne pouvait que la suivre. Un champ énorme de braise coulait devant les divinités et elle savait qu'elle ne pourrait en souffrir. C'était plus subtil que cela, Zeus attendait autre chose. Elle lui montrerait, elle lui montrerait qu'elle était une reine guerrière et non une de ces idiotes écervelées qui se jetteraient à ses pieds. Convaincre Zeus serait terrible et le poids des épreuves seraient encore pires mais cela elle était prête à en payer le prix. Il ne lui restait plus qu'à faire le premier pas...

- Devant la justice, tous avancent nus...

Sans une hésitation, elle détruisit sa robe et avança droite et fière pieds nus devant le père et le fils. La tête haute, Pandora avança devant ceux venus la juger et sans une plainte ni la moindre rougeur sur ses joues, elle renouvela son serment.

Ce qu'il se passa ensuite se perd dans les mémoires des jugements infernaux. Pandora avait réussi à regagner la confiance de Zeus tout en acceptant les épreuves qui la mettrait un jour dans une position de faiblesse face à l'ensemble de l'armée des spectres. L'une d'entre elles y jouerait un rôle essentiel, la Mante Religieuse...

C'était ainsi que se passeraient les années de sa pénitence. Des années qui lui permettrait de se reforger tout en préparant l'instrument de sa propre chute. Sarah, la Mante Religieuse et elle, Pandora devraient s'affronter un jour et de leur destin dépendraient les Enfers et la naissance du jeune Hadès. Du moins, ce fut ainsi qu'elle crut comprendre le dessein de Zeus. A tord ou à raison ?

Tant de choses se passèrent ensuite qu'il serait trop long de tout conter en une fois, la seule chose que l'on puisse dire est que la vraie renaissance de Pandora eut lieu en cette nuit où succombèrent tant de spectres et même de divinités avant que les pouvoirs du jeune Hadès ne soient scellés par les assaillants écarlates. L'heure de la vraie naissance de Pandora était venue et avec elle sa lutte pour reprendre la place sur le trône de la représentante d'Hadès...

Ce ne serait pas Sarah son ennemie mais bien celle qui avait osé sceller les pouvoir de son dieu. Sarah, elle, n'était qu'une spectre parmi les autres, la vie d'Hadès passerait toujours avant tout le reste. Hypnos, le seigneur du Sommeil trouverait une issue pour apaiser la Mante Religieuse. En cela, Pandora avait toute confiance. Le poids du passé venait de tomber avec cette nouvelle guerre en approche. Le poids du passé ne devrait jamais plus la hanter. A Hadès, plus jamais, elle ne faillirait...

Fréquence de connexion: le plus souvent possible, trois à quatre fois par semaine


Dernière édition par Pandora le Sam 12 Oct - 2:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://knights-of-hope.forumactif.org/
Pandora
Prêtresse d'Hadès.
Prêtresse d'Hadès.


Nombre de messages : 6
01/09/2013

MessageSujet: Re: Pandora   Dim 1 Sep - 6:14

Bonjour à tous

j'ai mis la première partie en ligne. Dès que j'aurais achevé le post rp, je compléterais la présentation. j'attends des infos pour faire le placer le retour de Pandore après trois ans de disparition juste après l'attaque des seigneurs des Brumes.

Revenir en haut Aller en bas
http://knights-of-hope.forumactif.org/
Hilda
Admin, Pretresse d'Odin
  Admin, Pretresse d'Odin


Nombre de messages : 17172
Localisation : Asgard...
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Pandora   Dim 1 Sep - 6:21

Bienvenue à ma collègue des Enfers ^^

Les spectres vont être ravis d'avoir une nouvelle recrue dans leur camp. Bon courage pour ta présentation

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Achaeus
Admin d'un Forum partenaire
Admin d'un Forum partenaire


Nombre de messages : 77
14/03/2010

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
PA:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Pandora   Dim 1 Sep - 8:01

Sois la bienvenue sur ce beau forum, très belle présentation en tout cas !


Dernière édition par Achaeus le Dim 1 Sep - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lola
Modératrice et Valkyrie du Dragon Blanc
Modératrice et Valkyrie du Dragon Blanc


Nombre de messages : 891
Localisation : Asgard probablement
26/11/2010

Feuille de personnage
HP:
200/200  (200/200)
CS:
200/200  (200/200)
PA:
250/250  (250/250)

MessageSujet: Re: Pandora   Dim 1 Sep - 8:09

Bienvenue parmi nous Pandora cheers Amuse toi bien sur le forum ^^

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Lola prêtresse du Seigneur des Glaces et Valkyrie du Dragon Blanc.


" Prend garde au Dragon seigneur des plaines Invité Sinon, tu seras emporté(e) par son souffle glacial"
Revenir en haut Aller en bas
Shunrei
Super nounou déjantée spécialisée en câlins
Super nounou déjantée spécialisée en câlins


Balance
Nombre de messages : 3355
Age : 28
Localisation : Asgard... auprès du petit prince ou au manoir de Zeta
02/02/2011

Feuille de personnage
HP:
100/100  (100/100)
CS:
0/0  (0/0)
PA:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pandora   Dim 1 Sep - 10:39

Bienvenue sur le forum ! Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Ishini
Modérateur, Ombre des Gémeaux et chevalier des théories
Modérateur, Ombre des Gémeaux et chevalier des théories


Gémeaux
Nombre de messages : 1176
Age : 28
18/10/2011

Feuille de personnage
HP:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Pandora   Dim 1 Sep - 18:09

Bienvenue sur le forum Pandora, Abaddon pourra retrouver sa prêtresse disparue !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Kaos pour l'avatar voila

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Adonis
Les Brumes du Destin

Les Brumes du Destin


Verseau
Nombre de messages : 2797
Age : 44
27/10/2010

Feuille de personnage
HP:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Pandora   Dim 1 Sep - 23:45

Bienvenue, future victime Twisted Evil 

Adonis, Ex-Gold Saint des Gémeaux
Revenir en haut Aller en bas
Odhinn
Admin, Dieu suprème du Grand Nord
Admin, Dieu suprème du Grand Nord


Nombre de messages : 16878
Localisation : Asgard
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Pandora   Lun 2 Sep - 3:00

bienvenue1 

Amuse-toi bien sur le fofo sante 

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Pandora
Prêtresse d'Hadès.
Prêtresse d'Hadès.


Nombre de messages : 6
01/09/2013

MessageSujet: Re: Pandora   Sam 12 Oct - 1:17

Bonjour, pour vous dire que je n'ai pas oublié. Je poste au plus vite la suite
Revenir en haut Aller en bas
http://knights-of-hope.forumactif.org/
Pandora
Prêtresse d'Hadès.
Prêtresse d'Hadès.


Nombre de messages : 6
01/09/2013

MessageSujet: Re: Pandora   Sam 12 Oct - 2:36

Voilà, fiche achevée. j'attends la décision du Staff
Revenir en haut Aller en bas
http://knights-of-hope.forumactif.org/
Ishini
Modérateur, Ombre des Gémeaux et chevalier des théories
Modérateur, Ombre des Gémeaux et chevalier des théories


Gémeaux
Nombre de messages : 1176
Age : 28
18/10/2011

Feuille de personnage
HP:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Pandora   Sam 12 Oct - 20:52

Que c'est plaisant à lire. Fiche validée pour ma part !

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Kaos pour l'avatar voila

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hilda
Admin, Pretresse d'Odin
  Admin, Pretresse d'Odin


Nombre de messages : 17172
Localisation : Asgard...
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Pandora   Sam 12 Oct - 21:13

je rejoins Ishini, fiche validée, je te donne tes droits dans le camp des spectres. La première fiche depuis la refonte et pas des moindres. Le camp d'Athéna aura aussi son Gépé ^^

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Pandora
Prêtresse d'Hadès.
Prêtresse d'Hadès.


Nombre de messages : 6
01/09/2013

MessageSujet: Re: Pandora   Sam 12 Oct - 21:18

Merci à tous les deux Very Happy 

comptez sur moi pour reprendre les Enfers en mains
Revenir en haut Aller en bas
http://knights-of-hope.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pandora   Aujourd'hui à 8:49

Revenir en haut Aller en bas
 
Pandora
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RECRUTEMENT : Le royaume de Pandora
» Yume No Pandora ~
» [MAJ] Pandora No Kokoro...
» Aly Pandora
» Où lire Pandora hearts?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Accueil :: Le Panthéon.-
Sauter vers: