Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La rose d'or et le fils d'Hélios face au 12è Temple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Althéa
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 1788
Localisation : Temple des Poissons
07/04/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: La rose d'or et le fils d'Hélios face au 12è Temple   Sam 8 Mai - 3:20

Ainsi s'écoulait cette belle journée d'hiver, Hélios poursuivant sa course dans l'azur du ciel de Grèce. D'ici peu, il atteindrait son Zénith tandis que dans le Temple de la Vierge désormais vide, sous le regard assombri de la belle Althéa, Lothar parsemait sa couronne de roses d'une magnifique pluie de poussières d'or.

Un bien magnifique cadeau que le geste du Bélier doré. Et un hommage sincère pour la belle des temps passés.

Touchée par ce geste d'amitié, la somptueuse Althéa offrit un magnifique sourire à son frère d'armes. Lothar avait aussi fait cela pour lui remonter un peu le moral. Elle ne pouvait en douter. Elle le sentait au plus profond d'elle. Comme le retour d'un souvenir lointain...

Les deux jeunes gens semblaient vraiment être liés mais elle ne savait pas par quoi...

Et sa voix murmura chaude et apaisée...

- Merci Lothar pour ce geste... C'est magnifique...

Et sur cette phrase dite avec un sourire encore teinté de mélancolie, elle prit congé de sa sublime ancètre, ses pas se dirigeant vers la sortie aux côtés de son compagnon et déjà ami...

La suite du chemin se passa sans encombre...

La Balance avec laquelle Lothar semblait décidément avoir un bien étrange lien. Il suffisait de voir combien son pouvoir semblait grandir en ces lieux particuliers. Comme si le temple lui-même voulait le soutenir alors qu'il était né sous le signe du Bélier... Un enfant de Jamir comme le Glorieux Mu.

A moins que la présence de Shiryu y soit pour quelque chose... Songea un instant la Gold Sainte.

Quoique cela ne devait pas être la véritable cause puisque, elle, Althéa des Poissons, ne ressentait rien de spécial en dehors des traces du cosmos du Vénérable Dragon. Aussi, ce fut une rose perplexe qui quitta les lieux, laissant juste un magnifique rosier blanc derrière elle, hommage au vétéran de la dernière guerre sainte...

Puis, ce fut la traversée du Temple du Scorpion, lui aussi occupé. Les traces cosmiques du propriétaire flottaient dans une atmosphère aseptisée. A croire que c'est l'antre d'un maniaque de la propreté... S'amusa la belle en imaginant un "Monsieur Propre" en armure d'or. Image qui la fit doucement rire et qu'elle transmit aussitôt à son silencieux compagnon.

Puis, tout deux poursuivirent leur chemin, Althéa préférant, cette fois, laisser derrière elle un rosier grimpant, hors des colonnes du Temple, laissant juste le délicat parfum des roses diffuser vers l'intérieur de la Maison du Huitième Gold en jouant sur les branches fleuries.

Des roses noires... ça me paraît le mieux pour toi, Scorpion... Pourquoi ? Simple intuition... Cela semblait mieux lui convenir que le rouge intense.

Suivirent le Sagittaire, le Capricorne et le Verseau... Où elle s'attarda à peine, laissant un rosier rouge pour Hyoga, ses pensées trop accaparées par le temple qu'elle allait bientôt atteindre...

Son temple...

L'antre des Poissons... Enfin, je le vois...

Et, soudain, Althéa marqua un temps d'arrêt. Comme si une force invisible l'avait frappée en plein estomac et que la nausée menaçait de la prendre.

Et la belle réussit à cacher in extrémis son soudain malaise à Lothar. Du moins le crut-elle mais il devait avoir malgré tout remarquer quelque chose...

Car une fois encore, il la soutint lui glissant une phrase assez surprenante.

Exorciser, tu ne crois pas si bien dire, Lothar, mon ami...

Et elle lui sourit en retour, souhaitant le rassurer même si sa colère face à ce temple augmentait. Son regard se fit alors aussi dur que le diamant tandis qu'elle passait près de l'armure en attente. L'armure d'or des Poissons si terne lorsqu'elle l'avait retrouvée.

L'armure qui semblait pleurer...

Comme si le conflit que vivait Althéa la touchait autant qu'il perturbait l'âme et le coeur de la Gold Sainte. Ce sentiment de honte qui la dévorait, le poids de l'héritage d'Aphrodite. Et cela lui faisait si mal...

Mais la jeune femme était forte et trouva la force de chasser ce malaise.

Elle traversa donc le temple, laissant juste son cosmos diffuser vers l'armure qui se mit à scintiller. Seulement, elle préféra attendre encore un peu avant de la revêtir.

Et elle avança encore, lentement, laissant toute sa honte et son amertume remonter comme une boule douloureuse qui pesait sur sa gorge, l'enserrait...

Puis, enfin , elle atteignit la sortie du temple. Lothar était toujours là mais elle n'avait plus vraiment conscience de sa présence. A cet instant , il était comme un doux rayon de soleil qui l'apaisait, réchauffait quelque peu son âme tandis qu'elle, elle, repoussait de toutes ses forces la présence encore trop palpable d'Aphrodite.

Puis, ses yeux tombèrent sur le somptueux et mortel champ de roses démoniaques. Des roses qui repoussaient inlassablement même des années après la mort de celui qui les avait plantées.

Et la belle soupira... Tout ici, rappelait la présence du beau fleuriste...

Et elle ferma les yeux, sentant l'odeur de la trahison et de vilénie empester l'atmosphère...

Une voix tenta bien de l'apaiser... L'appel de l'âme d'Aphrodite sans doute... Encore attachée à l'armure qui fut la sienne... Comme celle de Mû l'était avec l'armure du Bélier.

Refusant le contact, elle contempla encore le champ avant de laisser enfin éclater son cosmos, sa colère provoquant une terrifiante explosion...

Une explosion grandiose qui rayonna sur tout le Sanctuaire, porteuse de toute la tristesse et l'amertume de la belle Althéa et aussitôt les roses, le champ de roses laissé par Aphrodite prit feu...

Des flammes qui montèrent jusqu'aux marches du palais Grand Popal.

Nul doute que cet acte ne passerait pas inapercu mais Althéa voulait ce feu purificateur...

Puissent les flammes de la douce Hestia purifier ce champ autrefois foulé par les spectres, traîtres à notre Grande Athéna, et permettre à de nouvelles roses de renaître.

Et augmentant encore les dégâts en intensifiant son aura, la belle contempla le champ en flammes tandis qu'enfin, elle laissait l'armure d'or des Poisson venir la recouvrir.

L'âme d'Aphrodite semblait s'être éloignée mais il était clair que ce feu n'était encore que le premier pas sur le chemin de la réconciliation entre la belle Althéa et l'âme souillée de son prédecesseur...
Revenir en haut Aller en bas
http://saints-of-thepast.forum2jeux.com/forum.htm
Lothar de Jamir
humain
humain
avatar

Bélier
Nombre de messages : 1613
Age : 29
Localisation : Temple du Bélier
13/04/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: La rose d'or et le fils d'Hélios face au 12è Temple   Lun 10 Mai - 6:56

Sous le regard bienveillant d’hélios, les deux jeunes Chevaliers d’Or étaient arrivés dans la dernière des douze maisons.

Même si, en retour de son message télépathique, Althéa le remercia d’un sourire magnifique afin de faire bonne figure, Lothar sentit le trouble de son amie. Le courroux qu’éprouvait la jeune femme envers Aphrodite était vraiment considérable ! Aussi, Lothar pensa que le mieux qu’il puisse faire pour elle était de la laisser extérioriser sa colère afin qu’elle puisse s’en débarrasser !

Il la laissa donc agir à sa guise, quand elle passa à côté de l’armure d’or des poissons, comme si elle essayait d’ignorer sa propre armure. Cette armure retint aussi immédiatement l’attention de Lothar. Lors de sa formation, le Jamirien avait appris bien des choses sur les armures car il était de son devoir de les réparer ! Mais ici, il se trouvait face à une armure dans un état vraiment pitoyable ! L’armure semblait pleurer !
L’armure d’or des Poissons était si terne... Lothar essaya alors de chercher ce que cela pouvait signifier ! Mais la belle Althéa, alors qu’elle continuait de traverser son temple, laissa son cosmos se diffuser vers l'armure qui se mit à scintiller. Le Chevalier d’Or du Bélier resta pensif, se demandant, si l’armure d’or des Poissons aurait besoin de d’avantage de soin...

Mais soudain un bouquant du tonnerre se fit alors entendre dans tout le Sanctuaire, sortant Lothar de ses pensées.

C’était Aldé qui demandait l’autorisation de passer...

Lothar était loin de posséder la même puissance vocale que le colosse du Sanctuaire mais il lui répondit quand même, mais à sa manière, par télépathie.

Spoiler:
 

Puis à la nouvelle question de son ami, il lui répondit d’un air malicieux :

Spoiler:
 

Puis pour finir :

Spoiler:
 

Lothar se dirigea donc ensuite derrière le temple des poissons. Il y vit Althéa en pleine contemplation du feu qu’elle avait allumé pour anéantir le champ de rose qu’avait mis en place son prédécesseur comme ultime défense avant le palais du Grand Pope...

Dans une lumière dorée, l’armure d’or des poissons vint ensuite recouvrir le corps sublime de la jeune femme.

Le champ avait suffisamment bien brûlé se dit Lothar, qui jugea pas nécessaire de prendre d’avantage de risque afin qu’il n’y ait pas ensuite de conséquences trop fâcheuses !

Le jeune homme fit alors exploser son cosmos doré !

Starlight Extinction !

Lothar envoya une lumière comparable à celle d’Hélios qui enveloppe totalement le champ et le fit disparaître en même temps qu'elle s'éteignit. Plus aucunes traces des roses d’Aphrodite ne subsistaient sur les escaliers menant au Palais du Grand Pope, ses escaliers étaient comme neuf ! Comme si Hélios lui-même avait envoyé le champ de rose d’Aphrodite dans un monde d’oubli !
Revenir en haut Aller en bas
Althéa
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 1788
Localisation : Temple des Poissons
07/04/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: La rose d'or et le fils d'Hélios face au 12è Temple   Jeu 13 Mai - 3:55

Les flammes dansaient avec une telle grâce, en un splendide feu de joie montant jusqu'à l'azur du ciel.

Quel beau spectacle cela devait être aux yeux du bienveillant Hélios.

Et la somptueuse Althéa ne pouvait détacher son regard de toutes ces fleurs sacrifiées pour purifier enfin le Sanctuaire. Même si elle n'en montrait rien, cela la déchirait de commettre un tel gâchis. Tous ces rosiers auraient du honorer la déesse plutot que lui nuire... Ou souiller les marches du Sanctuaire...

Et serrant les poings, elle crut même voir un instant la silhouette de cet orgueilleux Aphrodite se dressait un instant au plus profond de la fournaise...

Et ses paroles lui revinrent... Lui seul, le plus magnifique des 88 était digne de l'armure du chevalier des roses et de tous ses secrets. Lui seul en avait le pouvoir et la beauté. Jamais aucun homme ne pourrait le surpasser et surtout pas ces stupides femelles masquées...

Ce qu'elle avait pu le haïr à la faveur de cette seule nuit où elle l'aperçut...

Son maître la dissimulant pour qu'il ne puisse l'envoyer rejoindre les autres au sombre séjour des âmes...

Tous, il les avait tous tués...

Tous ces prétendants... Dont il clamait tant n'avoir rien à craindre...

Tous ces jeunes hommes puisque jamais aucune femme ne serait jamais assez belle pour rivaliser avec lui... Sinon la déesse.

Ne les masquait-elle pas d'ailleurs pour cela ? avait-il jeté à l'une de ses amies d'une de ces fameuses répliques pleines de morgue... Avant de lui transpecer le coeur d'une rose blanche...

Et les flammes redoublèrent d'intensité alors sous le flot des pensées de la belle...

Aucune femme... Si tu savais, espèce de minable... Monstre !!! Ignoble traître !!!

Puis, soudain, les roses s'effondrèrent, leur lourd parfum embaumant une dernière l'air surchauffé de Grèce.

Et la belle, recouverte de l'armure vibrant au rythme de son cosmos, se détendit jusu'à ce qu'une énergie n'éclate soudain près d'elle et que, dans un éclair lumineux, le feu ne disparaisse avec les roses calcinées.

Ne restait alors que la terre brûlée...

Et dans un mouvement gracieux de cape immaculée, la belle se tourna vers Lothar.

- Chevalier... je...

Elle rougit presque, confuse de voir que ce triste spectacle avait eu un observateur plus qu'attentif.

- Merci, Lothar... J'ai honte, si tu savais ce que je peux avoir honte...

Et elle baissa la tête un instant avant de reprendre.

- Mais je ferai en sorte de me montrer digne de la confiance d'Athéna et de laver l'honneur des Poissons...

Et sur ces paroles elle avança avant d'enflammer son cosmos...

Une immense lumière dorée enveloppa alors chacune des marches avant que la jeune femme ne plante elle-même les nouvelles roses...

Un ensemble végétal purifié qui très vite recouvrirait le sol de sa beauté et son parfum...

Puis, tendant la main vers le jeune bélier, elle lui demanda.

- Il est temps, Lothar... Le grand Pope nous attend...
Revenir en haut Aller en bas
http://saints-of-thepast.forum2jeux.com/forum.htm
Lothar de Jamir
humain
humain
avatar

Bélier
Nombre de messages : 1613
Age : 29
Localisation : Temple du Bélier
13/04/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: La rose d'or et le fils d'Hélios face au 12è Temple   Sam 15 Mai - 6:46

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rose d'or et le fils d'Hélios face au 12è Temple   

Revenir en haut Aller en bas
 
La rose d'or et le fils d'Hélios face au 12è Temple
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu] Monsieur et Madame X ont un fils ...
» Lettre ouverte de la famille de François R. Marcello, enlevé le 12 janvier.
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» Oscar et la dame Rose
» Le fils de Michel François a été assasiné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Ancienne zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Le Sanctuaire d’Athéna. :: Temple des Poissons.-
Sauter vers: