Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quête d'informations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hyoga
Gold Saint du Verseau
Gold Saint du Verseau


Cancer
Nombre de messages : 575
Age : 39
Localisation : Ici ou ailleurs
09/02/2011

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
450/450  (450/450)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Quête d'informations   Mar 2 Avr - 3:57

Je viens du temple du Verseau

Morgane avait répondu au Verseau, elle avouait qu'elle avait besoin de prendre du repos. C'était un acte de sagesse que de savoir quand il fallait se ménager et quand il fallait aller au combat. Hyoga montra sa joie d'une façon très particulière qui lui était propre, à savoir un signe de tête. Néos consentit à la laisser tranquille et il partit à une vitesse étonnante.

Deux nouveaux cosmos apparurent, vu leur rayonnement, il semblait que c'était des guerriers de glace. Shun reprit alors la parole, il demanda à Casimir, le récent chevalier du Lion, de se rendre à l'entrée du Sanctuaire afin de les accueillir. Hyoga eut un petit pincement au cœur, après tout, il appréciait Asgard en raison du rapprochement qu'il y avait avec son statut de chevalier de glace. Il était pourtant évident que le Verseau n'était pas du tout le mieux placé pour parlementer vu son état actuelle. Son ami avait d'ailleurs une autre tâche pour le vétéran, il lui parla par la pensée, comme s'il ne voulait pas que tout le monde sache ou il se rendrait.

Shun demanda à Hyoga d'aller à la rencontre de Hermès, le Dieu messager. C'était une rencontre hasardeuse, le Verseau se souvenait de l'état dans lequel Myrdhinn, la chevalier d'or du Sagittaire était reparue après avoir eu une entrevue. Hermès avait semblé aimable, c'était son neveu qui ne l'était pas. Hyoga réfléchit, c'était la première fois qu'il allait quitter le Sanctuaire depuis l'attaque meurtrière qui avait eu raison de la déesse Athéna et il ne se sentait pas près à laisser sa maison sans gardien. Maintenant il était évident qu'il n'y avait plus grand chose à garder, Shun l'avait d'ailleurs très justement fait remarquer. Mais le Verseau voulait protéger son ami en qui il voyait la seule personne apte à redresser le Sanctuaire actuellement. Après un silence qui devenait gênant, il décida de faire comme il lui avait été demandé, il répondit donc mentalement à Shun

* Je comprends ta demande et je t'écouterais. J'irais la ou tu veux que j'aille. J'espère réussir à revenir et te donner les informations dont tu as besoin*

PERSONNE n'avait entendu cette échange. La réaction du chevalier de glace fut donc surement une surprise. Sans rien dire à personne il commença à avancer vers les marches qui se trouvaient devant son temple et il débuta la descente. Il laissa tout le monde sur place et il prit la direction de la Crète, la ou Myrdhinn.


--------


Le temps passa très rapidement mais vu la rapidité de l'élu, il ne s'en passa pas énormément avant qu'il n'arrive sur l'ile de la Crète. En plus, l'ile n'était pas très éloigné de la Grèce. Hyoga se rendit sur le site indiqué et comme il ne savait pas comment appeler les Dieux, il intensifia son cosmos, appelant d'une voix normale, sans crier, ni crainte

"Dieu Hermès, messager divin, entends mon appel et vient à moi"

Il aurait pu être dangereux d'agir de la sorte mais Hyoga n'avait plus grand chose à perdre, si ce n'est sa vie et pour le moment, ce n'était pas sa préoccupation.


Revenir en haut Aller en bas
Hermès
Messager des dieux de l'Olympe
Messager des dieux de l'Olympe


Nombre de messages : 302
Localisation : Temple d'Hermès en Olympe, Palais de Minos sur l'Ile de Crête ou encore ailleurs
28/04/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
550/550  (550/550)

MessageSujet: Re: Quête d'informations   Mar 9 Avr - 7:54

Le temps avait coulé tout comme le sable et les brumes rouges qui s'obstinaient à recouvrir le monde. Du haut du palais qu'il avait emprunté à Minos, Hermès observait le monde. Les différentes évolutions des camps touchés par le mal. Non pas que ce spectacle l'amusait mais il lui fallait rester présent, attentif malgré tout.

Les guerriers étaient tombés et tombaient encore comme autant de fétus de paille. Cela leur semblait si simples si faciles. Pourtant certaines points avaient mieux résister que d'autres. Qu'avaient-ils de plus pour ne pas avoir succombé à tout cela ?

Le fils de Zeus, l'Eternel voyageur était intervenu comme il le pouvait pour aider Athéna mais ses actes restaient et demeuraient ambigus tout comme les termes qu'il se plaisait à offrir aux hommes assez fou pour s'aventurer ici. En ces lieux si proches du Tartare.

Une coupe de nectar à la main, le plus jeune fils de Zeus suivait les vibrations cosmiques et les mouvements sur la terre qu'aimait tant sa soeur, la Sagesse. De nouvelles attaques aux quatre coins de la planète et une dans les environs du domaine sacré. De quoi faire sourciller le dieu.

Encore, tu es encore incapable de ressentir son appel ?

Sa coupe tournait dans sa main avant qu'il ne la repose sur la table. Tout détruire sous le coup de la colère ne serait jamais l'apanage du fils de Zeus. Il était le voleur ingénieux et maître de lui. Rien n'échappait à sa main et en même temps, il se montrait juste et avait gardé une certaine tendresse pour sa grande soeur éternelle pucelle. Athéna avait beau avoir des défauts, cela lui avait fait du mal d'arriver trop tard pour sauver son enveloppe charnelle. De ses pouvoirs, il lui avait évité le sombre séjour.

Athéna... Ne perds pas espoir, un jour ta voix se fera entendre...

- Hum... De la visite ?

Un sourire énigmatique sur le visage de la divinités.

Pan ?

En quelques secondes, il sonda le palais à la recherche de son neveu avant de se lever rassuré.

Bien, reste en sommeil, mon beau neveu. Le temps de se battre n'est pas encore venu. Enfin, le Sanctuaire réalise qu'il possède bien plus qu'il ne l'espérait. Reste en sommeil. Les portes du Tartare doivent rester closes.

Sur ces pensées, il se porta à la rencontre de l'imprudent jeune homme. Même le vieux maître aurait pu être qualifié de bambin face à un dieu plus que millénaire. S'élevant d'un coup de sandales dans les airs, Hermès se présenta enfin face au chevalier d'or.

- Pas un pas de plus chevalier. Ici, tu te trouves aux portes du Tartare. Pose ton armure et dis-moi ce qui tu es venu faire en ces lieux...

Prend bien le temps car de tes dires dépendront les paroles que je voudrais bien te donner.


Et tout en se maintenant dans les airs à son habitude, il acheva.

- Oui, j'oubliais, je suis Hermès, messager des dieux. Enchanté de te rencontrer enfin, Hyoga du Verseau, autrefois porteur de l'armure du Cygne. Un héros parmi les héros.
Revenir en haut Aller en bas
Hyoga
Gold Saint du Verseau
Gold Saint du Verseau


Cancer
Nombre de messages : 575
Age : 39
Localisation : Ici ou ailleurs
09/02/2011

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
450/450  (450/450)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Quête d'informations   Mer 10 Avr - 1:31

Hyoga attendait sur place, se demandant si le dieu allait répondre à son appel et s'il le fait, allait il accéder aux requêtes du chevalier. Le temps passa doucement et pourtant il ne pu pas dire que ce fut long avant que le messager divin apparaisse, chaussé de ses chaussures ailées légendaires. Il s'arrêta en l'air, lévitant au dessus de Verseau et il lui ordonna de s'arrêter. Il parla alors et les mots qui sortirent de sa bouche furent clairs et précis, choses censée rarissime de la part d'une divinité.

Hyoga retira son armure, celle-ci se posa à côté de lui sous sa forme totémique. Il n'était pas de bon ton que de tenir tête à un Dieu.Il devait réfléchir à ce qu'il voulait afin de ne pas avoir une réponse évasive ou amenant plus de questions qu'il y en avait avant de venir. Hermès se présenta et il connaissait apparemment l'ancien bronze du Cygne. Cela était guère étonnant vu l'omniscience connue des Dieux.

"Nul besoin de vous présenter, divin Hermès, messager des Dieux. Vos sandales parlent d'elles même et votre nom est connu de tous. Je suis effectivement Hyoga, ancien chevalier de bronze du Cygne et maintenant chevalier d'or du Verseau. Le plaisir de la rencontre est partagé."

Hyoga s'inclina devant Hermès avant de se redresser pour continuer

"Je suis représenté comme un héros dans les histoires contées au Sanctuaire d'Athéna depuis une dizaine d'années mais je ne me vois pas ainsi, loin de la"

Il était toujours tiraillé par ce qu'il avait vu et fait et même si cela était derrière lui et qu'il s'était fait une raison, la mort tragique de celle qu'il devait protéger était un fardeau lourd à porter

"Je ne doute pas un instant que vous sachiez le pourquoi de ma venue mais je vais le dire afin que ce soit fait. J'ai été envoyé vous voir concernant les guerriers laissant du sable rouge derrière eux. Comme vous le savez, ils ont attaqués la Sanctuaire de votre divine sœur Athéna voila trois années. Ils sont devenus des déicides et je n'ai rien pu faire pour les en empêcher. Trois années ont passé mais ils refont surface, de nouveau, ils ont investit le Sanctuaire et ils ont fait des victimes. Si je suis ici c'est parce que nous aimerions pouvoir nous défendre contre eux."

Il marqua une légère pause

"Divin Hermès, entendez ma prière, je vous en conjure. Dites nous qui ils sont et ou sont ils ? et surtout, comment pouvons nous faire pour nous protéger d'eux et les défaire ? Toutes les informations les concernant sont vitales pour notre cause, surtout qu'ils ont attaqué les autres Sanctuaire également. Nous ne pouvons les laisser faire"

Les questions étaient posées, elles étaient très clair et il n'y avait aucun sous-entendu dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Hermès
Messager des dieux de l'Olympe
Messager des dieux de l'Olympe


Nombre de messages : 302
Localisation : Temple d'Hermès en Olympe, Palais de Minos sur l'Ile de Crête ou encore ailleurs
28/04/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
550/550  (550/550)

MessageSujet: Re: Quête d'informations   Lun 22 Avr - 0:36

[HRP : vu l'importance du post, il a pris un peu plus de temps ^^

Merci à Lola pour le texte de la prophétie qu'Hermès transmet à son tour, il est superbe et c'est une joie de pouvoir le présenter dans ce post ]


A la demande du messager des dieux, le blond Verseau avait répondu sans l'ombre d'une hésitation. Sans même sourciller, il avait accepté de se séparer de son armure d'or. Laquelle avait repris sa forme totem à quelques pas des deux protagonistes de cette singulière rencontre.

Un instant, le regard d'Hermès s'était attardé sur elle, indéchiffrable et sans doute aussi inquiétant connaissant la réputation du jeune fils de Zeus. Ce que Hermès souhaitait, il le prenait tout simplement. Enfin, il n'était pas là pour ça et sa grande soeur avait déjà assez de soucis pour qu'il lui fasse profiter de ses tours.

Une lueur traversa malgré tout son regard avant qu'il ne s'intéresse de nouveau au blond guerrier.

Froid si froid, même en de telles circonstances alors que tu te trouves quasi à l'entrée du Tartare, tu parviens à te contrôler. Remarquable, vraiment remarquable. Je comprends pourquoi tu as survécu à tant de guerres, chevalier Hyoga. Tu allies la loyauté, la charisme et cette incroyable maîtrise qui te permet d'appréhender les pires situations sans crainte.

Pas une goutte de sueur sur ton front, juste une détermination sans faille.


Sérieux, cela était si surprenant de voir le messager des dieux avec cette expression plus que sérieuse sur le visage. Lui qui était réputé pour son côté détaché de tout. Nul ne semblait réaliser à quel point, l’Éternel jeune homme pouvait être dangereux. Le bourreau d'Argus et le roi de Inventeurs pouvaient tout aussi bien le qualifier que gardien de l'arme absolue de Zeus.

Attentif aussi, plus qu'attentif, il ne manquait pas un mot du discours de l'ancien cygne. Déterminé, Hyoga l'était sans le moindre doute. Prêt à tout risquer pour sa déesse et son camp.

Franc et noble, il se tenait devant Hermès, lequel se posa simplement devant lui. Son ton s'était de nouveau fait plus que sérieux avant qu'il ne reprenne.

- Tu as bien fait de venir en ces lieux, Hyoga du Verseau. Cela aurait même du être la première chose à faire. Les dieux comme moi sont les derniers encore présents et capables d'user des techniques anciennes. Je t'ai dit que je te donnerai la réponse à l'une de tes questions. Ecoute donc...

En des terres anciennes baignées de la grâce d'Apollon, je me suis rendu. Auprès de la pythie, je me suis tenu. Ce n'est jamais qu'un premier pas mais un pas décisif.


Le messager des dieux laissa s'écouler quelques instants avant de reprendre.

- Réfléchis bien à ce que je vais te dire, Hyoga, et sans doute, comprendras-tu certaines choses.

Dans le même temps, il fit apparaître un parchemin sur lequel son cosmos se déposa, gravant des lettres inaltérables tandis que sa voix récitait.


~ ° ~ °

Les heures succèderont aux heures
Et les jours aux jours
Les hommes continueront leur cruel labeur
Et marcheront vers leur fin
Les Dieux continueront leurs luttes éternelles
Tous ignoreront ce qui se trame autours d’eux
Écoutez donc hommes, fous que vous êtes !
Écoutez donc Ö Dieux qui vous vous déchirez par-delà le monde
Un jour se produira l’irréparable
Un jour, les êtres primordiaux s’éveilleront
La Terre sera la proie à de catastrophes terribles
Le sol se fendra en deux, l’océan bouillonnera
Des guerriers sans visages, des créatures sans noms, parcourront le ciel et la terre
La mer et les Enfers
Ils sèmeront misères et famines, mort et destruction
Les larmes et le sang couleront abondamment, sur ce sol sans âge
Certains essayeront de faire face à ce péril et se dresseront contre ces ennemis oubliés
Mais prenez garde, le temps vous est compté
Venue des flots, une funeste brume s’étendra peu à peu
Sur son passage, le temps s’arrêtera, toute vie se figera dans un silence éternel
Les guerriers du cosmos verront leurs pouvoirs restreints
Et les Camps lutteront les uns contre les autres pour trouver le responsable
Enfin, les dieux terribles se réveilleront. Et le glas sonnera
Le monde finira sous un linceul de pourpre…


~ ° ~ °
A ses derniers mots, le parchemin s'était refermé avant qu'il ne le remette au Cygne. Cela laissait encore de bien nombreuses zones d'ombres mais aussi pas mal de pistes. L'espoir était encore présent et reposait sur l'union des forces divines plutôt que leurs affrontements. Hermès de son côté veillait toujours autant sur Pan et sur l'Entrée du Tartare. Les puissances ultimes de Zeus. Déjà un de ses guerriers avait pris pied sur terre, son immense pouvoir sommeillant dans le corps d'une jeune femme.

Puis, jugeant que l'ancien Cygne avait enfin pu digéré ses paroles, le dieu repris.

- Cela a commencé depuis près de trois ans alors que les dieux s'entre-déchiraient à nouveau, un simple grain de sable est venu, s'est glissé dans le plan des divinités et à leur insu a libéré ceux qui ont ravagé les terres et l'ensemble des camps.

Vous ne les connaissez pas mais eux sont capables de reconnaître les humains capables de les percer à jour. Tout, ils font tout pour ralentir l'éclatement de la vérité.

Il y a de cela plus de trois ans, une engeance a été libérée tout près de ces terres. Faibles encore ils sont sinon, soit certain que moi et mon beau neveu aurions fait parti des victimes hors il n'en est rien. Ils craignent ces êtres capables de les identifier ou de s'adresser directement à Hélios.

Les tuer leur a même paru trop risqué. Cela les aurait amenés devant les juges des Enfers et moi-même.

Athéna, ne perds jamais confiance en Athéna, chevalier. Plus que jamais, ta déesse a besoin de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Seigneur des Brumes 3
Les Brumes du Destin

Les Brumes du Destin


Nombre de messages : 10
08/12/2012

Feuille de personnage
HP:
450/450  (450/450)
CS:
450/450  (450/450)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Quête d'informations   Dim 28 Avr - 2:45

"Terrible, oui, terrible est la prophétie que tu viens de découvrir Hyoga ex-chevalier de Bronze du Cygne. Mais sauras-tu en réaliser l'ampleur? Les hommes sont ce qu'ils sont. Entêtés dans leurs erreurs."

La terrible Seigneur des Brumes se léchait les lèvres, à l'idée des carnages qu'elles pourraient bientôt faire. Oui, certes, personne n'osait s'en prendre à Hermès et à son divin neveu. Mais ce n'était que temporaire. Bientôt, le tueur d'Argos et le dieu Faune périront sous les coups des Seigneurs des Brumes. Elle continua à observer la scène, elle était suffisamment loin pour qu'ils ne la remarque pas. Mais suffisamment proche pour les entendre.

"Votre temps viendra bientôt, Ö Seigneurs de l'Olympe. Athéna était la première, mais votre tour viendra. Profitez bien des derniers jours qu'ils vous restent à vivre"


La prophétie était en marche. les Brumes Pourpres avaient déjà commencées à s'étendre. Même Asgard, la région la plus froide du monde était touchée. La Seigneur des Brumes allait détourner les talons, quand une splendide panthère au pelage noir fit son apparition. Dans sa gueule, une tête d'un humain fraichement tué.


-Nimru, ma chère Nimru, ne peux-tu pas patienter avant d'assouvir tes instincts de félin? Enfin, je suppose que cette malheureuse tête peut nous êtres utile.

Un bourrasque de vent amena une fine brume rouge au dessus de la divinité et du Saint. Le Seigneur et la panthère n'étaient plus là. Mais à la place, une tête tranchée, dont la bouche se tordait d'effroi. Du sang encore frais s'écoulait d'elle, et souillait le divin sol de Crète.
Revenir en haut Aller en bas
Hyoga
Gold Saint du Verseau
Gold Saint du Verseau


Cancer
Nombre de messages : 575
Age : 39
Localisation : Ici ou ailleurs
09/02/2011

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
450/450  (450/450)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Quête d'informations   Lun 29 Avr - 0:57

Hyoga rayonnait du froid de son cosmos, faisant baisser la température alentour par sa simple présence. La lueur qui avait traversé le regard d'Hermès ainsi que le temps ou il s'attarda sur son armure ne manqua pas de l'inquiéter. Le Dieu était en effet aussi celui des voleurs et sa réputation n'était plus à faire. Enfin, il avait besoin des réponses, c'était d'une grande importance pour la survie du sanctuaire et il y avait déjà eu trop de victimes, auxquelles il n'appartenait pas. Il était donc temps de s'avancer et de prendre des risques. Son visage ou ses gestes ne montrèrent jamais ce qu'il ressentait, aussi froid qu'un bloc de glace. La neutralité était devenu son visage ces derniers temps et il maitrisait ses traits et son comportement à merveille, digne héritier de son maitre Camus. Le froid avait aussi envahit son cœur, il était comme enfermé dans un cercueil de sa confection et rare étaient ceux qui pouvaient se vanter de lui soutirer un sentiment.

Le Verseau observait son divin interlocuteur pendant qu'il lui parlait. Celui-ci, réputé pour sa jovialité, n'en montrait aucun signe. Est ce que la présence du chevalier était une offense pour lui ou est ce que les évènements étaient si tragiques qu'il n'était pas d'humeur festive. Le divin messager se posa devant Hyoga et il répondit. Il ne voyait apparemment pas mal le fait que le représentant d'Athéna soit venu le voir, au contraire, c'était déjà un bon point. Il semblait peiné que ce ne soit pas la première chose qui fut faire que de venir le voir.

Il répondit, parlant des terres d'Apollon et de la Pythie, cela ne pouvait qu'être Délos. Hyoga n'avait pas passé les trois dernières années à s'entrainer au combat, il s'était aussi beaucoup instruit, cherchant la sagesse aussi bien que la puissance. Hermès intensifia son cosmos et en même temps qu'il parlait, les mots qu'il prononçait s'inscrivaient sur un parchemin qui s'était matérialisé. Parlait il des titans de la mythologie en faisant allusion aux être primordiaux ? Enfin Hyoga ne devait pas tirer de conclusion hâtive, surtout devant une prophétie dites par une divinité. Le combat des différents camps devait faire référence aux autres sanctuaire

(Ainsi, il faudrait arrêter les guerres avec Poséidon et Hadès et s'unir ? est ce seulement possible ?)

Le parchemin s'était fermé et le messager des Dieux le tendait à Hyoga qui s'en saisit. Hermès reprit après laissé le temps au Verseau s'assimiler ses paroles. Il expliqua qu'une seule de ces terreurs étaient sur terre et qu'il était encore faible, sinon il aurait déjà tué celui qui faisait face au Verseau. Leur puissance était pourtant déjà faramineuse, ils avaient tué Athéna qui était une déesse, comment n'avait elle pas pu résister ou être un cible alors que Hermès lui, n'avait pas été inquiété ?

Il termina par une phrase étrange. Hyoga pouvait comprendre qu'il ne pouvait et ne devait pas perdre confiance envers Athéna mais comment pouvait elle avoir besoin de lui en ce moment alors qu'elle ne se réincarnait que tous les deux cent cinquante ans.

Il n'était plus temps de tergiverser, l'heure était grave, tout Dieu qu'il était. Hyoga parla toujours sur un ton neutre, ne montrant pas l'urgence ou la peur que tout cela aurait du amener en lui. Le respect qu'il devait à une divinité était aussi présent, il n'était pas temps de le froisser alors qu'il l'aidait. Il parlait doucement, comme une conversation normale

"Vous parlez bien de Délos et des titans ? ils reviendraient sur terre pour prendre leur revanche sur les Dieux qui les ont enfermés ? et si même les Dieux les craignent au paroxysme de leur puissance, comment voulez vous que nous les combattions ? peut on compter sur votre aide dans ces moments périlleux ?"

Une très courte pause avant de passer à ce qui le perturbait le plus, même si rien en lui ne le laissait paraitre

"S'ils craignent les Dieux, pourquoi ont ils attaqué la déesse Athéna alors qu'ils ne possédaient pas leur puissance optimale ? et pourquoi la déesse Athéna a t elle besoin de moi alors que j'ai échoué à sa protection ? elle n'est plus et il faudra un temps certain avant qu'elle ne se réincarne."

C'était un échec de plus dans sa vie après avoir terrassé son maitre, puis le maitre de Crystal et son frère d'arme chez Poséidon.

Tout au long de cette conversation, jamais Hyoga n'avait sentit une présence qui les épiait. Ce fut la bourrasque de vent qui attira son attention sur le danger. Une tête apparue, surement un avertissement mais lorsque le Verseau chercha l'endroit ou pouvait se tenir un espion, il ne trouva rien
Revenir en haut Aller en bas
Hermès
Messager des dieux de l'Olympe
Messager des dieux de l'Olympe


Nombre de messages : 302
Localisation : Temple d'Hermès en Olympe, Palais de Minos sur l'Ile de Crête ou encore ailleurs
28/04/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
550/550  (550/550)

MessageSujet: Re: Quête d'informations   Mar 30 Avr - 11:05

Un souffle malsain tout proche..

Qui ose ?

Divinité puissante et plus que versée dans l'art de la Dissimulation, Hermès était plus que réceptif aux présences cachées. Ce n'était par hasard ou par faveur que son glorieux père l'avait choisi pour garder ses plus redoutables secrets.

Mon beau neveu, reste à l'abri. Pour toi, le Flamboyant, il n'est point déjà temps de t'exposer. Reste hors de portée de ceux qui ont fait tant de mal aux nôtres. Oui, l'heure n'est point encore venu, mon beau neveu. Reste loin de nous.

En ce palais demeure, là où une seule et unique Ariane restera à jamais tolérée.

La belle ténébreuse...


Le trouble qui s'était emparé de l'Eternel jeune homme aurait pu trahir n'importe qui mais Hermès était aussi le dieu de Marchands et par extension de Baratineurs. Intrigant et séduisant, se tenait-il le plus souvent, jovial et accueillant mais cela n'était encore rien en comparaison de certaines faces qu'avec le plus grand soin, il cachait. Une qualité plus que précieuse en ces instants précis.

Cette présence diffuse, je me dois de la garder à l'oeil et ne rien montré de ce que je sais sur sa proximité. On ne surprend pas aussi aisément quelqu'un rompu aux techniques invisibles. Argus lui-même n'a pu m'échapper malgré son invisibilité.

Un regard vers Hyoga qui lui semblait ne rien ressentir mais tout n'était que façade.

Remarquable. Cette maîtrise est si puissante que rares sont ceux capables de te toucher réellement, de te voir tel que tu es sous ta carapace. Rien ne transparaîtra sous ton masque de verre et cela te rend intéressant et attirant. Si attirant pour ceux désireux de voir plus loin que l'énorme gangue dont tu t'entoures.

Le ton qu'employa le Verseau employa suffit à conforter le messager des dieux dans l'excellence qu'avait atteinte le blond guerrier avant qu'il ne relève un élément à éclaircir.

Les Titans ?

Son regard se posa davantage sur l'ancien Cygne.

- En ces lieux, nous sommes aux portes du Tartare mais elle sont closes. Cela, je puis te le garantir, Hyoga du Verseau. Ces portes sont solidement maintenues et bien des faits ont évolué depuis les derniers combats contre eux. Certaines choses que tu dois ignorer encore et qui ne sont que du ressort de Zeus quoique...

Une autre Verseau peut te mener vers une détentrice d'un immense secret. Une femme qui t'a fait frôler la mort quand tu as souhaité la retrouver. Pense à celle qui était auprès d'elle. Cela passe par elle. Elle qui a vu le Tartare et est même la seule à l'avoir quitté indemne.

Le tout est de voir si son fils te laissera l'approcher.


Des paroles emplies de mystère sauf pour Hyoga qui ne pouvait avoir oublié le Verseau féminin qu'il avait eu pour mission de secourir.

Les Moires sont étranges, elles t'ont mené près d'une Etoile perdue. Une Etoile ayant foulé les terres des l'Olympe.

- Va vers elle...

En l'esprit d'Hermès, le doute était interdit. Son interlocuteur ne pouvait que se rappeler cette rencontre.

- Quatre Verseaux étaient en ces lieux...

Un sourire apparut sur le visage du fils de Zeus. Décidément, le destin était bien capricieux. Diriger le saint vers les seules personnes qu'ils n'auraient aucune envie de voir.

Quoique...

Camus, le retrouver serait une telle source de joie pour toi. En plus de faire avancer les choses. Apaiser les haines entre camp passe par des rencontres.

Tout commençait à se mettre en place dans l'esprit d'Hermès. Il n'avait pas de rancoeur avec le chevalier. Le temps passé lui serait plus utile que le blond guerrier devait lui-même le croire. Il fallait que les camps puissent avoir les moyens de se rejoindre et soient aussi conscients de la nécessité de le faire. Puis, un prénom revint.

- Athéna...

Une pointe de tristesse, la seule qu'Hermès laissa apparaître.

- Tu peux l'aider bien plus que tu ne le crois. Apollon, Apollon, mon frère vous a fait un magnifique cadeau. Ton frère Phénix l'a amenée en vos terres sacrées pour qu'elle aide les saints. Elle les effraie car même la mort leur a semblé trop dangereuse. La neutraliser sans la tuer...

Va vers elle, ton coeur s'est attendri devant elle. Apollon et moi avons toujours été les meilleurs amis. Si je ne puis intervenir, je garde un oeil sur ses protégés, hommes et femmes, et surtout ceux revêtant un habit qui n'était pas le leur à l'origine. Un cadeau d'Apollon à Athéna. Parle à tes frères...


Il ne pouvait en dire plus. Cela devenait trop risqué. Parler pas la pensée était sans doute inutile. Leurs actes avaient parlé pour eux. Ils savaient la nature de son don le plus précieux.

Petite prêtresse...

Soudain une bourrasque pourpre se leva avant que des grains de sables ne s'abattent sur eux. Aussitôt, le puissant cosmos du messager s'éleva. Ainsit, balaya-t-il l'ensemble avant de s'intéresser à la tête tranchée ou plus exactement arrachée par une mâchoire qui n'avait rien d'humain.

- A toi qui t'apprête à rejoindre le sombre séjour, moi Hermès, Conducteur des Âmes m'adresse. Que ton voyage s'interrompe et que tu viennes vers nous. En ma qualité de psychopompe, je t'ordonne de devant nous te montrer. Qu'en cette pierre, tu reposes jusqu'à ce qu'un être capable de côtoyer et parler aux âmes puisse t'entendre et voir l'être qui te tenait à sa merci.

Un geste et une sorte de perle apparu avant que le dieu n'y scelle l'âme et comme pour le parchemin la remette à Hyoga.

- Disparus, ne les cherche plus. Celui qui foule le sol de Crête s'approche du Tartare...Tartare dont la puissance les inquiète encore. Il me faut veiller ici mais n'oublie jamais les anciennes légendes liées à mon nom...

Un instant et le dieu recommença à s'élever.

- Un dernier conseil. Songe aux rôles des prêtresses d'Asgard ou de Pandora, l'avenir de la terre est entre les miens des hommes mais aussi des dieux et des combattants. Va vers celle que je t'ai indiquée si tu trouves les bonnes paroles, elle se laissera approcher et te mènera vers l'Etoile qui s'aventure le plus souvent hors des Enfers.

La Belle Ténébreuse. Dis-lui ces mots et remets-lui ceci, elle comprendra.


Un voile d'une douceur incroyable s'était tendu entre Hyoga et Hermès. Sur cette étoffe unique, une parfum mais aussi des fils d'or qui s'entremêlaient.

Elle le portait au chevet de son fol amour. Cela la blessera mais en même temps, elle saura que c'est moi qui t'envoie vers elle. Je ne puis t'aider davantage mais s'il est encore possible, pour vous chevaliers, de discuter avec les Marinas, les spectres eux sont plus qu'échaudés contre vous. Les blessures anciennes risquent d'être trop fortes même si vous avez conscience de la nécessité d'une alliance et ne doute pas que ceux qui nous menacent feront tout pour faire échouer toute tentative de rapprochement jusqu'à ce qu'ils gagnent suffisamment de puissance pour s'en prendre aux derniers dieux capables de les tenir au loin.
Revenir en haut Aller en bas
Hyoga
Gold Saint du Verseau
Gold Saint du Verseau


Cancer
Nombre de messages : 575
Age : 39
Localisation : Ici ou ailleurs
09/02/2011

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
450/450  (450/450)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Quête d'informations   Ven 17 Mai - 1:06

Hermès reprit la parole, Hyoga n'avait apparemment pas tout bien compris concernant les titans mais il saurait en parler à Shun et dénouer tout cela. Le dieu fit alors allusion à un moment que le Verseau aurait voulu oublier mais qui le hantait. Sa recherche du Verseau noir qui avait aboutit sur sa rencontre avec Asclépios et le fait qu'il soit quasiment mort ce jour la. Il se souvint dans les ultimes moments d'une femme qui avait bu son sang, la spectre du Vampire et mère de l'ancien Scorpion d'or déchu. Voila qui le ramenait de nouveau à ce qu'il avait vu durant son coma, sa rencontre avec deux anciens héros qu'étaient Dégel et Kardia et l'avertissement qu'ils avaient fait ainsi que la requête concernant Asclépios. Si Hyoga avait bien comprit, il avait besoin de lui. Cela faisait plusieurs années et il ne l'avait pas revu, est ce que ce serait le cas bientôt ? et comment cela se passerait il ? Elle disposait apparemment d'un secret qui pouvait aider le Verseau d'or.

L'allusion de l'être divin n'avait rien d'équivoque, il devait aller vers Alaïs. Il parla ensuite de quatre Verseaux, la surprise empli le cœur de Hyoga qui n'en montra rien sur son visage ou sa gestuelle mais il était évident que Hermès l'avait perçu car rien n'échappe à une divinité.

*Comment peut il y avoir quatre Verseaux en même temps ?*

La conversation vint ensuite sur Athéna. Hermès semblait croire (et vu que c'est un Dieu, c'était un fait) que Hyoga pouvait aider la déesse. Une prêtresse d’Apollon était apparemment au Sanctuaire, cadeau de la divinité à Athéna. L'identité fut rapidement découverte par Hyoga lorsque le dieu lui dit qu'elle avait adoucit son cœur. Il n'y avait qu'une personne de vivante qui était parvenue à cela pour l'instant et il s'agissait de Morganne. Quelle surprise que celle la.

Hermès, usant de ses divins pouvoirs, scella l'âme qui était rattaché à la tête qui était apparue. Il donna ensuite une perle la contenant à Hyoga et il parla de quelqu'un qui pouvait parler avec les âmes. Etant donné qu'il l'avait remis entre les mains du Verseau, ce dernier se doutait qu'il devait s'agir une fois de plus de Morganne mais il n'en était pas absolument certain. Il allait devoir y avoir une longue conversation.

Hermès commença à s'élever, preuve qu'il s'apprêtait à partir. Hyoga aurait bien voulu le retenir mais qui était il pour exiger d'un Dieu ? il se contenta donc d'écouter ce qu'il avait encore à lui dire. Il fit alors allusion aux prêtresses d'Asgard ainsi qu'à Pandore. Il revint ensuite sur Alaïs et la spectre, elles étaient apparemment la clé pour Hyoga. Afin de l'aider dans son entreprise, il lui donna alors une étoffe qui attesterait que le Verseau vient de la part du Dieu. Il reparla de l'alliance, il semblait qu'il n'y avait aucune autre issue qu'une alliance entre tous les Sanctuaires. Hyoga ne voyait pas comment cela serait possible, il y avait tant de griefs envers les marinas et les spectres. Peut être que la nouvelle génération de chevaliers pourraient faire cela étant donné qu'ils n'avaient pas participé aux autres guerres. Par contre c'était bien à Hyoga que la tâche semblait confié. Non pas parce qu'il était l'envoyé, il pourrait se contenter de transmettre et de laisser faire. Mais il apparaissait évident aux yeux du Verseau d'or que tout était lié à sa personne; Comment cela était il possible ? il n'en savait rien mais le rapport aux autres Verseau et à la mère d'Asclépios était une preuve.

"Je vous remercie, divin Hermès d'avoir partagé votre sagesse. C'est un honneur que vous m'avez fait, j’essaierai de ne pas vous faire honte."

Bien qu'étant effrayé par l'ampleur de la tâche qui venait de se dresser contre lui, Hyoga était resté de marbre tout du long. Il était déjà en train de faire un travail sur lui même afin de savoir s'il réussirait à surmonter les épreuves du passé et tendre la main vers les marinas et les spectres.



Spoiler:
 

Hyoga retourne au Sanctuaire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quête d'informations   Aujourd'hui à 23:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Quête d'informations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [HRP] Informations RP sur Ryes et l'arrivée de tout voyageur
» INFORMATIONS INEDITES ! UN MESSAGE SPECIAL POUR TOUS LES NOUVEAUX CONVERTIS !
» Nous manquons d'informations (répétitive)
» Des Informations importantes le 08 Janvier 2013 au Japon !
» Gang des Pyromanes/ Informations & Recrutement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : Au cœur des Ténèbres :: Au cœur des Ténèbres... Que s'est-il passé ? :: Le Monde-
Sauter vers: