Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un regard porté vers l'adversaire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaos
Modérateur, Ombre du Scorpion
Modérateur, Ombre du Scorpion


Scorpion
Nombre de messages : 1524
Age : 38
07/08/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Un regard porté vers l'adversaire.   Lun 7 Jan - 3:56

Les hiéroglyphes de Mu tatoués au plus profond de sa chaire brillaient alors que son sang perlaient à grosses gouttes sur le totem de l'armure du lynx noir. Parsemant la poussière d'orichalque amalgamée à la cosmoenergie, la vie se remettaient à habiter l'armure.

Le jeune chevalier observait L'ombre du scorpion s’affairer avec une concentration extrême.

Clay était devenu un chevalier noir depuis un an déjà. Il avait commencé sa formation au sanctuaire d'Athéna et un avenir glorieux lui étaient promis. Quand les brumes du destin obscurcirent de leur teinte pourpre le ciel de Grèce et que l'attaquent éclata, il se lança dans la bataille aux cotés de son maître, de la constellation des chiens de chasse.

Tout deux furent balayés. Son maître perdit la vie et lui fut blessé et laissé à l'article de la mort laissant de profondes cicatrices dans sa chaire et dans son âme. Athéna et le pope avaient péris et sa colère avaient prit le pas sur sa raison. Le camps de la déesse morte soignaient ses plaies alors que l’appentis doublait d'effort pour être sacré chevalier. Mais la violence et la haine qu'il développait désormais au combat furent une entrave pour sa sacralisation. Être un guerrier était-il compatible avec l'absence de Haine ? Et combien de chevaliers étaient motivés par le besoin de violence et la vengeance ? Peut -être les autres le cachaient-ils mieux que lui, et peut-être avait-il servi juste d'exemple.
Clay ulcéré s'était enfui en pleine nuit sans éveillé l'attention des gardes. Une année entière il avait erré avant d'être appelé, ici même sur cette île dites maudite, par le sombre cosmos de l'armure du lynx noir.

Là, il avait découvert un sentiment de liberté jamais encore égalé. Il était libre de ressentir et agir comme bon lui semblait. Si la vengeance était son but, il n'avait pas à culpabiliser de celui-ci.

Il avait trouvé en kaos un maître à penser dont l'histoire ressemblait à la sienne. Pourtant, lui n'était pas consumé par la vengeance. Seule la liberté agir à sa guise semblait être son but. Et pour le moment, ce but se canalisait sur le renforcement des chevaliers noirs.

Tout deux avaient longuement disserté sur les questions du libre arbitre et la condition des chevaliers de tout camps. Lorsque Clay avait demandé à Kaos comment il pouvait lié l'idée de liberté et la structuration des chevaliers noirs, celui ci lui avait expliqué que cela était tout simplement « intéressant ». être libre et errer étaient deux choses différentes selon le scorpion noir.
Si être libre signifiait ne jamais s'investir en rien face aux événements, alors la liberté n'étaient qu'une fuite en avant.

Clay avait le niveau d'un chevalier de bronze. Et il lui faudrait probablement des années pour atteindre le niveau de Kaos. Sa puissance ne serait jamais assez élevé pour qu'il puisse se venger seul, alors, pour atteindre son but, il avait décidé de devenir les yeux et les oreilles du scorpion noir.


« Les phénomènes touchent désormais différents points à travers toute la planète. Aucun continent n'est désormais épargné. Les médias parlent d'apocalypse et de fin du monde arrivant à grand pas. Concrètement, ils ne voient que la surface de l'iceberg et ne savent pas que tout cela est provoqué par une force divine. »
Le dernier tatouage sur le poignet de kaos avait la forme d'une croix. C'était par ce point précis que le sang s'échappait. Manipulant sa cosmoenergie, la croix se referma tandis que la lueur s’échappant des hiéroglyphes s'évaporait. L'armure du lynx noir avait repris vie.

Kaos se dirigea vers un fauteuil d’onyx habillé de draps blancs faisant face à sa propre pandora box.
Il ne voulait pas montrer la fatigue que lui procurait la réparation des armures, mais il lui fallait vider la moitié de son sang pour cela, et tout aussi extraordinaire qu'était ses pouvoirs, il lui était nécessaire de se reposer plusieurs heures pour récupérer toute ses capacités.


« Si la planète entière est touché, tôt ou tard, cela finira par nous atteindre aussi. Jusque là nous avons été épargné pour des raisons que je nous ne connaissons pas. J'ai dans l'idée que Shiva y est pour quelque chose, mais il ne dit que ce qu'il veut. Et concrètement, ce n'est finalement pas si important. Ce qui compte, désormais, c'est que nous puissions être prêt le jour où cela arrivera. Que sais tu exactement de la nature de cette brume ? ».


Clay avait caressé le totem de son armure pour en ressentir la douce chaleur, mais n'avait pas lâché des yeux Kaos. Il avait un air assez désolé


« Mes recherches n'ont aboutie qu'à peu de résultats. Depuis la dernière fois où j'ai vue cette femme et le chevalier du corbeau attaquer le sanctuaire, je n'ai vu aucun guerrier. Pourtant il y a quelque chose. J'ai traversé le monde et pu voir de prêt que ces nuées pourpres si elles se ressemblent, ont des natures différentes. Parfois, cela prend la forme de nuage, d'autre fois cela prend la forme d'une tempête de sable, ou encore de brouillards. »

Parfois le phénomène s'attaque directement au cosmos, comme cela s'est passé au sanctuaire d'Athéna. Mais il y a d'autres natures du phénomène.

En Europe du nord et de l'est, il semblerait que des populations entières soient prises de folie.

J'étais à l'ouest des états-unis dans une petite ville quand j'ai été pris dans une tempête pourpre. Sans mon armure j'aurai été balayé comme le reste de la ville. C'est comme si elle avait été dévoré... Et les stigmates de l'armure que tu viens de réparer prouvaient de la violence de ce pouvoir.


Kaos appuya sa main contre sa joue


« Une trahison, des attaques de natures cosmiques, psychique, physiques. Quel que soit nôtre adversaire, il ne doit pas être seul. Mais cela allait de soit. Ce qui m'inquiète est la nature de cohésion dont ces pouvoirs font preuves. Et la puissance de ceux-ci dépassent tout ce que nous avons pu connaître jusque là.... »
Merci pour tes information Clay. »

Clay souriait d'un air volontaire.

« C'est moi qui te remercie pour la réparation de mon armure. Je vais me reposer un jour ou deux, et je repartirai pour en savoir plus. »

Kaos lui échangeait le sourire regardant le jeune guerrier quittant son temple.

Il ferma alors les yeux se plongeant dans la réflexion. Une nouvelle partie d'échec venait de commencer...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Dernière édition par Kaos le Mer 20 Fév - 2:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Scars



Lion
Nombre de messages : 13
Age : 21
10/10/2012

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
PA:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Un regard porté vers l'adversaire.   Dim 17 Fév - 3:08

L'île de death queen, je n'aimais pas cette endroits. Il était lugubre, jamais le bleu ne ce montrait dans le ciel toujours couvert par les intenses fumées volcaniques qui s'échappaient perpétuellement des cratères balafrant la surface de l'île reposant surement sur une chambre magmatique titanesque au vu de la quantité de magma bouillonnant qui fleurissait dans les ouvertures terrestres que j'avais cité plus haut. Ouais je n'aimais pas cette île désolais mais elle me ressemblait, elle ressemblait à celui que j'étais devenu maintenant. Un homme qu'on avait déchirer, qui était maintenant dirigé par une envi de vengeance, le seul but d'écraser tout ceux qui ce dresseraient devant lui, peut importe qui il serait et en particulier les saint d'Athéna, les être abjectes qui m'avaient déchu du titre qui aurait du me revenir de droit et qui m'avaient fait ses cicatrices qui me rappelleraient toujours ma seul défaite sur le corps.

-Bien ... pour le moment cette île est ma maison.

Je descendais doucement passant les quartiers des bronzes saints, le sanctuaire noir était différent de celui d'Athéna, en plus d'être souterrain le lieu n'était organiser de la même façon on devait bien commencer par entrer dans le lieux de vie des bronze, mais ce dernier avec celui des silvers saints juste derrière entourait les quartiers du zodiaque noir et dans ce zodiaque circulaire je cherchais un signe en particulier. Celui du scorpions je devais avoir une conversation avec celui qui le régissais , Kaos du scorpion noir. Il était un peu comme un chef ici, enfin pas un véritable chef nous étions libre de faire ce que nous voulions, mais il y aurai eu un grand pope ici que ce serait lui qui aurait été choisis, surtout que pour les information que je cherchais il était certainement la personne la plus à même à répondre à mes interrogations.

Le voila enfin, assis dans sa maison, je savais très bien pour les avoir déjà vu que derrière ses paupières fermées ce trouvaient deux pupilles aux couleurs des rubis que j'avais toujours trouver assez flippant. Il avait toujours le même teint blafard, de la couleurs de la craie, je me suis toujours demander s'il était du au manque de soleil de cette île ou s'il était toujours comme sa. Je m'inclinais respectueuse esperant ne pas troubler une importante réflexion du scorpion noir, je déteste m'incliner devant quelqu'un, mais ses informations étaient cruciales pour moi.

-Bonjours Kaos, j'espère que je ne te dérange pas trop, j'aimerais savoir qu'elle sont les informations que tu possède sur l'amure du lion noir.


Dernière édition par Scars le Dim 17 Fév - 7:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sélène
Ombre du Verseau
Ombre du Verseau


Nombre de messages : 127
02/12/2011

Feuille de personnage
HP:
200/250  (200/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
200/300  (200/300)

MessageSujet: Re: Un regard porté vers l'adversaire.   Dim 17 Fév - 5:34

Un nouveau cosmos était apparu sur Death Queen Island, tout près de Kaos. Cela faisait si longtemps qu'elle ne l'avait vu. Depuis des années, trois pour être exact. Elle se tenait au plus profond des entrailles de l'île de la mort lorsque tout avait éclaté. Les attaques, aussi soudaine que meurtrières, avaient balayé la surface de la terre avant de se stopper aussi soudainement qu'elles étaient apparues, si dévastatrices que la guerrière au sombre habit ne pouvait que se réjouir de l'issue qu'avait connu leur île maudite. Apprendre qu'elles avaient touché tous les Sanctuaire et fait tomber des guerriers d'un puissance considérable ne pouvait que présager de ce qu'il allait se passer si jamais, cela se reproduisait.

Un instant, elle caressa l'étoffe que lui avait offerte Maximus, l'emblème des Marinas, qu'elle n'avait eu de cesse de porter et qui l'avait fait rencontrer des années après le garde du Cyclope. Brontès, le forgeron du Royaume sous-marin.

Retrouver un des marinas avait été un tel espoir et le début de nouvelles relations entre le Sanctuaire des Ombres et celui de Poséidon. Fermant un instant les yeux, Sélène ne pouvait que se rappeler leur périple sous les terres de Death Queen Island puis l'attaque des maîtres des sables ainsi que la perte des marinas et de celle du Dragon des Mers. Le destin semblait s'acharnée sur l'ancienne esclave et son sauveur. Pourtant, au milieu de la tourmente, elle avait rencontré un autre ami auquel elle s'était attachée. Brontès qui avait promis de l'emmener au Royaume de Poséidon et de lui présenter le porteur de la scale du Dragon des Mers. Promesse devenue impossible avec la mort de ce dernier et tant de ses frères. Elle se souvenait de la peine immense du garde...

Puis, les années s'étaient écoulées, l'Ombre du Verseau avait regagné son temple sous les terres bouillonnantes de Death Queen Island. Ses pouvoirs s'étaient affermis tout comme sa volonté de devenir plus puissantes et de se préparer à ce qui ne pourrait qu'arriver un jour. Le retour de ces assaillants et cette fois, ils se devaient d'être prêts. Elle le sentait au fond d'elle-même, tous ces déchaînements de violence n'avaient encore étaient que des coups portés et non des attaques massives sur un seul point. Il suffisait de voir les dégâts pour comprendre que c'était la mise en garde avant le prochain assaut.

Brontès... Je sens que nos destins sont de nous retrouver de finir ce que nous avions commencé sous les terres voici près de trois années.

Son aura glaciale se leva, le cadeau qu'elle faisait aux habitants en rendant la température plus vivable. Offrir de l'eau et de la glace permettait de survivre au mieux. Elle avait vu les villages se recréer autour de certaines des sources qu'elle avait de la sorte créées. Le visage de Death Queen Island changeait pour devenir celui d'une puissance et non plus d'un ramassis de proscrits. Chose qu'elle se ferait un plaisir de faire comprendre aux autres si Kaos ne s'en était pas déjà chargé.

D'ailleurs, elle ne tarda pas à franchir le seuil du temple de l'Ombre du Scorpion.

- Je ne te dérange pas Kaos ? J'ai senti une nouvelle présence et j'ai préféré voir ce qu'il en était.

Une voix très douce et sereine. La gardienne du onzième temple noir était une splendide combattante aux longs cheveux blonds très pâles, dégageant une aura fraîche, offrant une sensation de pureté. Ses longs yeux bleu émeraudes se posaient le plus souvent avec douceur sur ceux qu'elle contemplait. Une apparence rassurante parmi les puissants chevaliers à l'habit noire mais qui n'était jamais que celle de l'eau qui dort...

- Sois le bienvenu en ces lieux, future Ombre, je suis Sélène, l'Ombre du Verseau et gardienne du onzième temple noir. A qui avons-nous l'honneur ?

Revenir en haut Aller en bas
Kaos
Modérateur, Ombre du Scorpion
Modérateur, Ombre du Scorpion


Scorpion
Nombre de messages : 1524
Age : 38
07/08/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Un regard porté vers l'adversaire.   Mer 20 Fév - 8:34

Quelques heures étaient passées depuis son entretien avec le jeune chevalier du Lynx noir.
D'apparence dans un sommeil sans rêve, son aspect de statue cachait le voyage cosmique que son esprit faisait, alors que son corps se régénérait, après la réparation de l'armure de Clay.

Kaos avait ressenti l'explosion cosmique située au village de Rodorio, au pied du Sanctuaire d'Athéna. Une puissance effroyable avait fait son apparition et avait animé en sursaut les mouvement de l'univers.

Ce phare dans la nuit ne serait probablement pas vu que de lui. D'autres puissants chevaliers s'en apercevraient et cela allait probablement en attirer quelques-uns.

*On dirait qu'il joue... Et se moque complètement de ses adversaires. C'est un véritable monstre. Son agressivité est si dense qu'elle en devient palpable à des milliers de kilomètres. On dirait qu'il veut qu'on sache quels dangers guettent tous les chevaliers... Son arrogance n'a aucune limite.*


La méditation fut interrompue par une présence bien plus proche. Un jeune guerrier venait de faire son entrée dans le temple du Scorpion. Ouvrant ses yeux rubis, le Scorpion observait l'invité sans pour autant changer d'expression. Son humeur n'était pas joueuse comme à l’accoutumée. L'épée de Damoclès, penchant jour après jour un peu plus sur le monde, pesait sur ses épaules.

Le jeune homme mettait les formes dans les salutations et prouvait son respect, bien que son attitude corporelle trahissait quelques craintes à l'égard du sombre Scorpion.
L'expression de son visage couvert de cicatrices, en saluant Kaos, prouvait qu'il n'aimait pas faire dans la représentation.

Il ne tourna pas autour du pot et demanda directement quelles informations il pouvait détenir sur l'armure noir du Lion.

Un léger rictus apparut sur le visage jusque-là fermé du Scorpion.

« Alors c'est cette armure qui t'as appelé ? »


Kaos avait aperçu le jeune Scar tourner autour du Sanctuaire noir. Il avait demandé à ses semblables de le laisser exceptionnellement déambuler dans celui-ci, alors qu'il n'était pas encore chevalier noir. Faveur que ses frères d'armes lui avait concédée sans ciller.

Le Scorpion se défiait d'être le chef du Sanctuaire noir, pourtant beaucoup voyait en lui un leader. Il avait été celui qui avait ouvert les portes de ce lieu scellé depuis les temps immémoriaux, et avait fédéré les chevaliers noirs, y compris les plus réfractaires. Cela devait en irriter plus d'un, mais pour d'autres, il semblait être le plus à même pour les guider.

Tout ceci était un fait. Ces actes étaient dignes de ceux d'un chef, et son aura positive faisait penser à certains que sa place aurait pu être auprès de la déesse Athéna avec une armure d'or plutôt que ténèbres.

Pourtant, Kaos se fichait totalement de tout cela. Il savait quelle était sa place et quelles étaient ses failles et l'obscurité qui abritait son cœur.

La symbolique du Scorpion à travers de nombreuses religions était celle de la créature qui porte la vérité. Celle qui n'est ni compassionnelle ni enjôleuse. La vérité dans sa forme pure peut s’avérer aussi belle et douce, qu'aussi cruelle et froide. Si le jeune prétendant à l'armure noire du Lion voulait des réponses, le Scorpion le mènerait vers ce qui semblait le motiver sans l’empêcher d'aller vers un destin qui pourrait le couvrir d'une ombre protectrice ou le détruire à jamais.

Ses recherches sur Death Queen Island, ancien vestige du continent de Mu, lui avait permis de faire de nombreuses découvertes, et son statut, bien que récent, de forgeron, lui avait permis d’accéder à de nombreux savoirs.

« Tu veux en savoir plus sur l'armure du Lion. Comme tu dois t'en douter, elle fait partie des douze plus puissantes armures de notre ordre. Sa puissance est incommensurable, comme celles de ses onze sœurs. Apparemment, malgré son appel, elle ne s'est pas encore donnée à toi. Cela veut dire qu'elle a décidé de te tester pour voir si tu en es digne... Et vu le caractère de cette armure, cela ne sera pas simple si tu cherches à la dompter.»


Une nouvelle présence fit son entrée. Une brise aussi fraîche que légère s'engouffra dans le temple suivit du Verseau des ombres. Sélène, reine des glaces qui, grâce à ses pouvoirs sur les éléments, avait donné à l’île un visage plus humain. De toutes les Ombres, elle était certainement la plus douce et était la preuve que les mercenaires n'étaient pas seulement des monstres prêts à vendre leurs services pour assouvir leur besoin de violence.

Ils ne s'étaient pas croisés depuis leurs aventures dans les sous-sols de l’île. La vision de la jeune femme fit apparaître un sourire sur le visage du Scorpion. Elle était un atout des plus précieux pour l'île mais aussi l'ambassadrice parfaite pour les Marinas. Sa visite lui faisait plaisir et apaisa sa mauvaise humeur. Il se levait, quittant son trône d’onyx couvert de drap blanc.

« Cela fait déjà trois ans... Tu es et sera toujours la bienvenue tant que je serai maître de ce temple. »

Kaos se dirigea vers la Pandora Box qui trônait sur un piédestal. L'urne sacrée se mit à frémir à l'approche du guerrier à la peau de craie et libéra dans une gerbe d'or et de ténèbres un Scorpion géant qui le recouvrait. Son imposante carrure naturelle était renforcée par cette peau de métal obsidien.

Puis il regarda le jeune garçon balafré aux yeux déterminés.

« Je laisse à ce jeune guerrier le soin de se présenter à toi et quand cela sera fait, je le mènerai vers ce qui le motive plus que tout. »


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Scars



Lion
Nombre de messages : 13
Age : 21
10/10/2012

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
PA:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: Un regard porté vers l'adversaire.   Jeu 21 Fév - 5:43

Ce Kaos n'était pas n'importe qui on pouvait le sentir rien cas sont charisme et à sa prestance. Un léger rictus apparu sur ses lèvres. Le "Maître" du sanctuaire noir était donc capable de sourire et peut-être même de rire ? Voila qui était surprenant pour quelqu'un qui devait contrôler et s'occuper de tous les chevaliers renégats qui déambulait dans les lieux je l'aurais imaginé beaucoup plus strict et sévère, mais attention les apparences sont souvent trompeuses surtout dans le monde de la chevalerie. Sa demande concernant l'appel de l'amure réveilla en moi des souvenirs bien ancrés, ceux de ce lion qui dans mes rêves m'avait conduit d'abord jusqu'au sanctuaire puis enfin jusqu'à cette île où résidait les ombres zodiacales.

-Oui c'est effectivement l'armure du lion noir qui ma conduit sur cette île et qui me pousse à me présenter en ces lieux.

Je gardais ma voix la plus calme possible, il ne m'avait toujours pas donner les informations voulu et rien ne l'y obligeait. Peut-être me dirait-il juste de me débrouiller seul au quel cas je devrais fouiller cette île dans ses moindres recoins. Je ne suis pas un grand fan du suspens et fort heureusement pour moi il abrégea bien vite mon attente et mes souffrance, chaque mots qu'il prononçait je l'écoutais comme si ma vie en dépendait et elle en dépendait certainement. L'une des douze plus puissante armure de cette ordre, cela je n'en avait jamais douté même pas un seul instant. Cette armure du Lion noir était au moins aussi puissante que son homonyme dorée qui devait actuellement resplendir dans le sanctuaire de la défunte Athéna.
Bien sur la partie importante ne concernait pas la grande puissance de cette protection de ténèbres, mais dans le test dont parlait l'homme toujours assis sur son trône. Alors l'armure du lion ne me trouvait pas encore digne de la porter alors qu'elle m'avait pourtant amener ici après toute les épreuves que j'avais eu à passer. Soit j'accepterais cette épreuve et quelque sois le caractère de l'armure je montrerais que le mien était encore pire et que même dompter un lion ne me poserais pas de problème si c'était ce que je devais accomplir pour enfin être reconnu à ma juste valeur.

Alors que l'homme venait juste de finit son explication je sentis une brise fraîche et agréable me caresser la nuque, suivit d'une voix très pure et douce. Je me retournais en même temps qu'un sourire ce gravais sur le visage de craie de mon interlocuteur pour découvrir une sublime jeune femme au cheveux d'un blond extrêmement claire comme on n'en vois que dans les images sur les magasines elle couvrait la pièce de son regard d'un parfait émeraude bleutée. Sans même son armure noir on aurai aisément deviné que la personne en face de nous était l'ombre du Verseau ce qui fut confirmer bien vite lors de sa présentation. Décidément les porteur des douze plus puissante armures du sanctuaire noir étaient très impressionnant j'en tient la démonstration de Kaos qui revêtis son armure du scorpion dans un bain d'ombre et de lumière, il était plus grand que je ne l'imaginais et je comprenais un peu pourquoi les guerriers présent ici le considérait comme un chef. Je trouvais agréable de me trouver en compagnie de ces saints d'où émanaient une grande puissance et un grand charisme beaucoup plus que chez l'armée d'Athéna.
Je m'inclinais une nouvelle fois pour me présenter à la dame du verseau, mais cette fois avec beaucoup moins de difficulté à effectuer le geste, peut-être que je commençais à apprécier les lieux et mes futurs compagnons d'armes.

-Enchanté. Je me nomme Scars et j'espère être le futur porteur de l'armure du lion noir.

Tout en me présentant un sourire éclaira mon visage pendant le passage sur l'habit ténébreux qui reposait en cette île, il était à porter de mes doigts j'allais bientôt pourvoir le revêtir, mon coeur et mon cosmos frémissais rien qu'a cette simple idée.
Revenir en haut Aller en bas
Ishini
Modérateur, Ombre des Gémeaux et chevalier des théories
Modérateur, Ombre des Gémeaux et chevalier des théories


Gémeaux
Nombre de messages : 1176
Age : 28
18/10/2011

Feuille de personnage
HP:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Un regard porté vers l'adversaire.   Dim 24 Fév - 4:49

[Ancien post situé ICI]

Accompagnés de ses disciples, Ishini arriva au temple du Scorpion, le maître des lieux n’était pas seul, Sélène et un inconnu était là. Il laissa ses disciples entrer et fit avancer le chevalier noir du volcan, il redoutait la colère de Kaos, car ce n’était pas la première fois qu’il répara une armure d’un des leurs. Il était vrai que le Gémeaux noir faisait subir un entrainement draconien à ses disciples, parfois même il les affrontait sans retenir ses coups, plus d’une fois la mort les frôlaient mais jamais ils ne s’en étaient plaints, surtout pas en ces moments de guerre.
La tête baissé, le jeune chevalier avança timidement. Un raclement de gorge d’Ishini le fit se redresser. D’habitude, il laissa son disciple aller rendre visite à Kaos seul, mais cette fois l’heure du départ était annoncé. Cela faisait un moment qu’il ne l’avait pas revus, il n’avait pas changé, toujours aussi musclé et toujours aussi autant accompagné.

« Bien le bonjour à vous tous ! ses yeux toujours clos se posèrent ensuite sur le nouveau venu. Nous nous ne nous connaissons pas, je suis Ishini, chevalier noir des Gémeaux et voici mes trois disciples, les chevaliers du Volcan, du Centaure et d’Orion. »

Reportant son visage sur le Scorpion sombre, Ishini s’ébouriffa les cheveux d’un air gêné.

« Désolé de faire irruption ici sans prévenir et aussi de te demander ça mon ami, encore une fois une armure a été détruite, celle de mon disciple le volcan, son regard devint alors sombre. Je sais qu’ils t’en coutent mais j’ai impérativement besoin de ton aide, aujourd’hui je me rends au sanctuaire d’Athéna, des témoins affirment avoir vus celui que je recherche, du moins les différentes descriptions semblent le confirmer. »

Voyant qu’il devait être débordé, et songeant que le chevalier du volcan n’était pas encore prêt pour affronter un ennemi aussi puissant, il eut une autre idée qu’il fit part immédiatement.

« Je te laisse mon disciple ici, ainsi tu pourras prendre ton temps pour son armure et si tu as besoin de quoi que ce soit qu’il puisse t’offrir, n’hésite pas à lui demander, il se fera un plaisir d’exécuter tes ordres »

Il brûla alors son cosmos pour faire taire les réclamations qu’allait faire le jeune chevalier, celui-ci se braqua, et dépité se tourna vers Kaos et lui répéta sagement qu’il était prêt à le servir. On pouvait d’ailleurs sentir les bienfaits de l’entrainement d’Ishini sur son cosmos qui était complètement différent il y a quelque année, mais ça, seuls Sélène et Kaos pouvaient en témoigner.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Kaos pour l'avatar voila

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sélène
Ombre du Verseau
Ombre du Verseau


Nombre de messages : 127
02/12/2011

Feuille de personnage
HP:
200/250  (200/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
200/300  (200/300)

MessageSujet: Re: Un regard porté vers l'adversaire.   Ven 8 Mar - 11:31

[désolée pour le retard]

Visiblement, non, elle ne le dérangeait pas. Le sourire sur le visage de l'Ombre du Scorpion le montrait. C'était assez rare de le voir se détendre surtout depuis les attaques ayant bouleverser la terre. Depuis, la menace ne cessait de planer sur l'ensemble des pays. Pas un lieu n'était épargné. Frapper où ils le voulaient et quand ils le voulaient. Et c'était si fulgurant. Pourtant, elle ne se considérait pas comme la plus à plaindre. Tous ses frères étaient encore en vie. Eux, les parias avaient reçu ce que les autres autres guerriers s'étaient vu refuser. La survie. Tous avaient survécu. Un véritable miracle quand on songeait aux ravages qu'avaient subis les autres Sanctuaires.

Elle s'avança encore de quelques pas. Puis, le maître du Scorpion noir lui répondit et elle enchaîna.

- Oui, trois ans. C'est long et en même temps si bref. Merci à toi de m'offrir ton hospitalité. Tout comme tu seras aussi toujours le bienvenu en mon temple.

Voix douce et limpide, l'ancienne ambassadrice réunissant sous la même tente, Guerriers divins et Marinas, était toujours aussi présente en elle. Un côté idéaliste avait survécu malgré toutes ses épreuves. Nul doute que ceux qui avaient voulu la sauver y étaient pour beaucoup. D'anciens ennemis et pourtant, face à sa mort imminente, ils s'étaient alliés.

Maximus...

C'était si loin. Il lui avait arraché son masque sans jamais profiter du droit que cela lui donnait. Jamais, il ne l'aurait forcée. La noblesse du Général avait fini par atteindre le coeur de la jeune femme. Une affection certaine mais pas de l'amour. Il ne l'aimait pas lui non plus. Pas de cette façon. Plutôt une confiance et un lien d'amitié plus que puissant. Son dernier geste envers elle. Lancer une attaque dimensionnelle pour la sauver. Si puissant, il n'avait pas réalisé sa puissance et le bond qu'elle avait fait dans le temps lors de son voyage...

J'ignore si je rencontrerais un jour ton successeur mais jamais je n'oublierai la noblesse de ton peuple, ta famille...

Sa main passa sur l'étoffe qu'elle portait à la taille. Singulière écharpe marquée des emblèmes de Poséidon. Un geste qui passa ou non inaperçu. Qu'importait au fond. Ici sur Death Queen Island, tous avaient leur lot de blessures. Tout comme ce jeune homme que Kaos invita à se présenter

- Scars et bien enchantée de te rencontrer. Ici, seuls les plus durs ont la réputation de survivre mais cela n'empêche pas les plus délicates des fleurs de s'épanouir. Death Queen Island n'est plus un repère de proscrits mais la terre des guerriers libres de la tutelle des différents camps. Tous ici ont payé le prix de leur liberté et l'armure en est la preuve. Soit fort et tu seras digne d'être parmi nous et de te créer une destinée. Si nous avions un chef officiel, ce serait Kaos. Il t'éclairera sur la vie en ces terres lorsque tu auras conquis ta nouvelle vie.

D'autres cosmos se firent ensuite sentir. Ishini, l'ombre des Gémeaux faisait à son tour son entrée en ces lieux, accompagné de ses disciples. L'un d'eux le Volcan venait faire réparer son armure. Face à cette irruption, la jeune femme s'était contentée de répondre sur un ton doux.

- Bonjour Ishini, cela faisait un moment que je ne t'avais vu ainsi que tes disciples. Mieux vaut en effet te préparer au mieux. La guerre menace de partout...

Je vais te laisser Kaos. Merci pour ton hospitalité. L'île m'appelle, elle a besoin de moi...


Un sourire et elle disparut. Cette façon de parler signifier juste qu'elle remontait offrir un peu de fraîcheur aux habitants, de quoi tempérer certaines parties de l'île sans la changer en banquise. Sélène était fine et maîtrisait son art à fond.


La suite ici


Dernière édition par Sélène le Dim 17 Mar - 9:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kaos
Modérateur, Ombre du Scorpion
Modérateur, Ombre du Scorpion


Scorpion
Nombre de messages : 1524
Age : 38
07/08/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Un regard porté vers l'adversaire.   Mer 13 Mar - 4:54

Les présentations entre Sélène et Scar étaient faites. Kaos s’apprêtait à mener le prétendant à l'armure sombre du lion vers la tanière où se cachait l'armure, quand il aperçut Ishini suivit de ses élèves. La visite du Gémeau était aussi la bienvenue. Même si il ne partageaient pas toujours le même point de vue, les deux ombres se respectaient.

Kaos fronçait les sourcils quand il comprit que la nature de la visite était de réparer une fois encore l'armure d'un des disciples.

« Soit le bienvenue dans mon temple Ishini. A ce que je vois tes élèves poursuivent leur entraînements... »

Kaos s'approchait du chevalier du volcan et le domina de sa stature, le regardant froidement. Le jeune chevalier tentais de soutenir le regard rouge vif du scorpion.

On entendis dans le temple un bang supersonique avant de voir l'ombre du volcan se retrouver face contre terre, quelque mètres plus loin.


Kaos, le poing encore fumant marchait vers le garçon avec un air sévère.

« Cela t'apprendra a maltraiter ton armure lors d'un entraînement. Elle est ton âme sœur, ton seul et véritable soutiens en ce monde. L'utiliser en dehors de missions engageant ta survie n'est que pure idiotie. j'espère que tu te souviendras de cette leçon. Attend, moi ici. Quand je reviendrai, je m'occuperai de ton armure.  »


Kaos se retourna en direction d'Ishini, laissant le jeune homme encore sonné se remettre du coups porté à son visage.

« Prend garde à toi, au sanctuaire. Ils viennent d'essuyer une attaque. Et il est clair que la personne que tu cherches, qui t'as défait il y a trois ans en est le responsable. La trace de son cosmos est unique, et bien que son energie ait disparue aussi vite qu'elle est apparue, fais en sorte de ne pas te retrouver dans un feu croisé.»


Au même moment, Sélène fit ses aurevoirs, et kaos lui fit un signe de la tète avec sourire.

A ce moment, il pensait que si lui s'incarnait de plus en plus comme le garant des valeurs de chevaliers noirs, elle, en était la bienfaitrice, dont le froid contrastait avec son cœur si chaleureux.


Le sombre scorpion fixait désormais Scars.

« Bien, suis moi. Nous allons dans un des lieux secret de cette île. Là bas ton destin sera scellé. »


la suite ici

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Ishini
Modérateur, Ombre des Gémeaux et chevalier des théories
Modérateur, Ombre des Gémeaux et chevalier des théories


Gémeaux
Nombre de messages : 1176
Age : 28
18/10/2011

Feuille de personnage
HP:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Un regard porté vers l'adversaire.   Mer 1 Mai - 3:51


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Merci à Kaos pour l'avatar voila

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un regard porté vers l'adversaire.   Aujourd'hui à 23:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Un regard porté vers l'adversaire.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Le poids et le nombre des deportes pour 2006
» Comment arrêter l'exode vers P.A.P
» Expédition vers le Harad.
» 700 haïtiens déporté en 5 jours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : Au cœur des Ténèbres :: Au cœur des Ténèbres... Que s'est-il passé ? :: Death Queen Island-
Sauter vers: