Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petit intermède au coeur du Solstice [Privé Odin - Sigrid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Petit intermède au coeur du Solstice [Privé Odin - Sigrid]   Dim 11 Avr - 2:19

Cela faisait de longues heures maintenant que la nuit était tombée. Le Solstice d'Hiver était le jour le plus court de l'année mais il avait aussi un signification très particulière pour le peuple d'Asgard et les habitants du Palais.

Ce jour était celui de la naissance du petit prince Badr-Oskir, leur seigneur à tous...

Le palais de Polaris était comme plongé dans une fièvre intense et cela avait de quoi attirer l'attention de bien des êtres malintentionnés. La belle nordique le savait.

Ainsi, dès le jour avait pointé, les préparatifs battant déjà leur plein, elle s'était glissée auprès de sa princesse et amie... Ainsi que celle qui lui avait ouvert la voie vers l'armure de la Valkyrie du Tigre Blanc.

Elle s'était alors penchée auprès de sa dame et avait murmuré pour elle seule.

Enfin, murmurer était encore un terme bien trop dur et bruyant pour qualifier leur conversatoin silencieuse.

Sigrid cachée dans la vaste salle à l'insu de toutes les servantes, de ces pies colorées s'agitant en tout sens autour de sa merveilleuse princesse.

Enfin bref, elle lui avait soufflé ces quelques mots.

- Noble dame, en ce jour de réjouissances, n'importe qui pourrait s'approcher de notre bien-aimé prince. Aussi, en ce jour, je vous demande la permission d'attacher mes pas aux siens même si cela me conduit à révéler ma présence aux deux corbeaux...

Et la princesse avait accepté, ajoutant qu'Hugin et Munin ne poseraient guère de problème. la Grande Prêtresse les ayant pour ainsi dire mis dans la confidence...

En leur imposant le silence...

Chose qui avait fait sourire la Perle des Ombres avant qu'elle ne glisse de nouveau dans un jeu où nul ne pouvait la voir sauf Hilda... Et Ermengarde, son autre maître.

La blonde nordique ne put s'empêcher alors de se faire souffle, joignant un autre geste envers celle qui dans un premier temps lui avait tout appris. Elles ne pouvaient parler mais se savaient toujours proches l'une de l'autre.

Sigrid était comme une ombre veillant sur la paix d'Asgard, l'ultime bouclier à se dresser devant Odin.

Elle avait accepté cette vie qui étrangement lui convenait. Nul doute qu'Hilda et Ermengarde y étaient pour beaucoup, soutenant toutes deux la belle Valkyrie. Quant à Freiya...

Freiya et bien, le Valkyrie n'attachait que bien peu d'importance à cette pâle copie de son professeur... Du moins dans le début, au commencement de cette bataille dont elle avait été tenue écartée sans pouvoir faire quoi que ce soit.

Sans doute était-ce aussi la volonté d'Odin...

Et sur cette dernière pensée, elle se fondit dans le décor, se dissimulant aux regard de tous et de toutes...

***************

La traversée du Palais fut aussi rapide qu'instructive. La gigantesque salle de bal était parée de milliers de fleurs et de branchages dont certaines venaient sans nul du sud lointain. Les prêtres d'Asgard et les soldats veillaient à ce tout soit vérifié.

D'ailleurs, après avoir jeté un oeil vert aux soldats, elle put s'assurer qu'ils remplissaient leur rôle avec toute la diplomatie nécessaire.

Puis, il y avait enfin une nuée de servantes et de cuisiniers. L'un d'eux portait même avec une infinie précaution un plat particulier, préparé des mains même de la Grande Prêtresse.

Sigrid ne mit guère de temps à comprendre ce dont il pouvait s'agir.

Un cadeau très particulier fait avec beaucoup d'amour et de très loin le plat que préfèrerait le petit prince parmi tous les mets raffinés du futur festin.

Elle l'imaginait déjà en glisser des morceaux à ces deux comparses volants...

Hugin et Munin...
Elle les soupçonnait bien de glisser quelques paroles sur elle au jeune Badr-Oskir mais elle ne pouvait s'en ouvrir à personne. Nul ne pouvait vraiment savoir ce que les deux corbeaux racontaient dans le secret des appartements princiers.

Puis, enfin, elle rejoignit Siegfried et son fils. Et elle les vit quitter le Palais de Polaris et les suivit durant tout leur périple... Jusqu'à leur retour droit vers les écuries.

Ainsi, assista-telle à la découverte de ce premier cadeau. Et put-elle voir l'émerveillement du jeune Odin en découvrant la jument blanche. Et partager la surprise de sa mère en apprenant le nom que le jeune dieu avait donné à sa belle pouliche blanche.

Calia... Oui, c'est assez étonnant comme nom...

Puis, elle assista au départ d'Hilda et à l'épreuve du p'tit Odin.

Elle s'était justement postée dans le passage qu'avait désigné le guerrier divin Siegfried de Dubhe et même ainsi, le jeune Odin aurait du passer auprès d'elle sans la voir.

Pourtant le destin semblait vouloir agir autrement...

La peur se lisait dans les yeux du jeune prince. Ce qui avait eu pour effet d'attirer encore plus l'attention de Sigrid. Ainsi, tapie dans les ombres, la perle suivit la marche de l'enfant, ses jeunes yeux fixés sur la terrible épreuve qui l'attendait.

Puis, il se mit à courir avec une vitesse plus que surprenante chez un si jeune garçon.

Soudain inquiétée, la jeune femme se dressa alors devant lui, prête à encaisser le choc.

Mieux valait cela que prendre le risque de voir le jeune Badr-Oskir se cogner à n'importe quoi. Qui sait ce que pouvaient dissimuler les ombres...

Ainsi, le jeune Odin entra-t-il en collision frontale avec une mystérieuse guerrière à la crinière blonde et que celle-ci s'empressa de le soulever dans ses bras avant de les mettre tous deux hors de portée du regard des autres.

Sa voix murmurant avec douceur à l'oreille du jeune Odin.

- N'ayez crainte seigneur, vos deux amis vous ont déjà parlé de moi...

Et elle parcourut ainsi une grande distance avec l'enfant blotti tout contre elle avant d'enfin s'arrêter et de déposer son précieux fardeau sur un énorme coussin avant d'allumer une seule chandelle.

- Voilà, ici, nul ne nous dérangera.

Et elle s'installa, s'agenouillant auprès de son seigneur, le laissant contempler son magnifique visage.

Dans les ombres, Sigrid était un véritable rayon de soleil et ses yeux d'émeraude étaient autant de joyaux. La Perle des Ombres portait à la perfection son surnom et elle s'inclina avec grâce et respect devant l'enfant qu'elle devait servir et protéger.

- Jeune maître... Seigneur Odin, ici, comme dans les autres passages secrets, nul ne peut vous repérer. Mais vous ne devez pas encore y aller seul.

Sa voix se fit plus douce et elle ajouta sous le regard surpris de l'enfant.

- Je suis Sigrid, Valkyrie du Tigre Blanc... Mais votre mère m'appelle aussi la Perle des Ombres.

Elle leva ensuite les yeux vers les deux corbeaux peu habitués à un tel décorum...

- Et ces deux-là me connaissent aussi...

Puis, se retournant de nouveau sur Badr-Oskir.

- Si vous voulez, nous avons encore un peu de temps devant nous, je connais tous les recoins du Palais de Polaris et je ferais en sorte que nous ne soyons pas en retard à la fête du Solstice.
Revenir en haut Aller en bas
Odhinn
Admin, Dieu suprème du Grand Nord
Admin, Dieu suprème du Grand Nord
avatar

Nombre de messages : 16881
Localisation : Asgard
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Petit intermède au coeur du Solstice [Privé Odin - Sigrid]   Mer 14 Avr - 1:51

Et bim ???

A ma grande surprise, ma folle course afin de sauver ma vie d’une horrible menace fut stopper nette !

Ma course fut stoppée nette, mais pas manière brutale... Je n’aurais pas la moindre bosse. Et c'est mieux car je suis certain que maman n’aurait pas été très contente si j’avais eu une belle bosse.

Mais ma surprise ne s’arrêta pas là, car je fus alors soulever du sol ! Je n’y voyais toujours rien mais je devinai qu’il s’agissait d’une femme très douce !

Étrangement, je me sentais en parfaite sécurité avec cette belle inconnue ! J’étais alors certain qu’elle ne voulait pas me kidnapper !

Ce qu’elle me confirma elle-même en me le murmurant à l’oreille...

Hugin et Munin, m’auraient déjà parlé d’elle ? Il devait donc s’agie de « la Perle » ?

Je ne fis alors rien qui puisse lui faire mal, la laissant me porter en toute confiance, là où désirait m’emmener !

Cependant, j’appelais mes deux amis car j’avais peur de me perdre... Surtout que je n’y voyais toujours rien dans une telle l’obscurité...

Cette Perle devait être très forte pour me porter avec autant d’aisance ! Elle avançait d’un pas sûr et rapide malgré l’obscurité, me confortant ainsi dans l’impression que j’avais de sécurité...

Puis soudain, elle posa sur un cousin en affirmant qu’on ne nous dérangerait pas !

Et elle alluma, une chandelle… Je pus alors découvrir, avec étonnement, le visage de ma « ravisseuse » !

Elle était vraiment très belle ! Et l’éclairage bien particulier me la fit alors apparaître comme une merveilleuse créature, sortie tout droit des contes de fée !

En effet, les cheveux de la jeune femme, me semblait être fait d’or, son délicat visage fait de porcelaine, et ses yeux être deux magnifiques pierres précieuses de couleur verte ! De plus ses mouvements étaient souples et très gracieux !

Je trouvai alors qu’elle ressemblait à une elfe de la lumière mais qui vivait dans les ombres...

Et c’est donc l’elfe de l’ombre et de la lumière qui prit la parole.

Elle m’expliqua que je ne devais pas me promener seul dans les passages secrets... Elle n’avait donc pas vu que j’étais avec Hugin et Munin ?

Puis elle se présentant à moi. Me donnant d’abord son nom. Puis précisant qu’elle était bien la Perle des Ombres. Une fois de plus, j’avais vu juste !

Et oui, Hugin et Munin m’avaient déjà informé de l’existence de la mystérieuse Perle des Ombres...

Je me présentai ensuite à mon tour. Juste pour la forme. Car elle me connaissait déjà et cela sembla l’amuser un peu. Maman m’avait pourtant bien appris à me présenter !

Puis la jolie elfe ajouta que nous avions encore le temps avant de rejoindre la fête, et le gâteau au chocolat...

Je pris alors la parole.

Dame Sigrid, je peux vous appeler la Perle des Ombres, moi aussi ?

Puis je passai du vouvoiement au tutoiement de manière parfaitement naturelle :

Mais tu pourrais prévenir maman, que je suis ici ?

Tu comprends ?

Je ne voudrais pas qu’elle s’inquiète...


L’air un peu inquiet, j’attendis sa réponse...

Elle me répondit. Je fus alors complètement rassuré et lui fit alors spontanément un magnifique sourire !

Puis sans m’en rendre vraiment compte, je commençai à la bombarder de questions, auxquels elle répondit avec beaucoup d’amusement... A chacune de ses réponses, succéda une de mes questions. J’étais vraiment curieux d’en savoir plus sur la jolie elfe !

Dis-voir, comment tu es devenue une Perle des Ombres ?

Tu connais bien ma maman ?

Et mon papa ?

Et ma tatie ?

On t’a déjà dit que tu ressemblais à une très jolie elfe ?

Tu voudrais que je te donne un morceau de gâteau au chocolat ?
Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Petit intermède au coeur du Solstice [Privé Odin - Sigrid]   Jeu 22 Avr - 4:59

Dans la douce pénombre de l'écrin, Sigrid put voir une splendide lueur d'enchantement briller au fond des yeux du jeune Badr-Oskir. Badr-Oskir, le fils de la Grande Prêtresse Hilda et du noble Siegfried de Dubhe mais aussi le dieu qu'elle s'était jurée de servir au péril de sa vie.

Et ce qu'elle découvrait la remplissait de fierté. Autant que le comportement qu'avait eu l'enfant alors qu'elle l'entraînait vers les profondeurs du Château. Il avait bien eu un geste de surprise avant d'émettre un extrêmement léger appel vers ses deux compères ailés - et zélés - avant de s'apaiser... Ainsi, le premier choc passé, il s'était laissé tranquillement emmené. Sans lui opposer la moindre résistance.

Un peu comme s'il savait déjà que je n'étais pas une menace pour lui... Bien au contraire. Enfin, les deux compères m'y ont bien aidée. Notre jeune maître a donc déjà tous les réflexes nécessaires pour faire face à ce genre de situation et cela ne s'arrête pas là. Il semble déjà être aussi parfaitement capable de reconnaître les siens grâce à l'aide de nos deux amis corbeaux.

Puis, elle avait pu apprécier toute l'élégance de sa présentation faite d'une voix encore enfantine mais si fraîche et spontanée qu'il ferait sans nul doute des ravages parmi l'ensemble des courtisans les plus aguerris...

Oui, elle n'avait pu retenir un sourire avant de répondre à sa première question...

Le jeune Odin pouvait-il lui aussi appeler la belle Sigrid, Perle des Ombres ? C'était si inattendu alors qu'il était son dieu, destiné à régner sur les terres gelées d'Asgard.

La blonde Sigrid prit une légère inspiratioon avant de se détendre et d'enfin plonger ses longs et mystérieux yeux verts dans ceux de cet enfant si doux et spontané. Et sa voix s'éleva, calme et respectueuse.

- Oui, bien sûr, jeune maître. Vous pouvez m'appeler la Perle des Ombres comme votre noble mère.

Et ceci dit, elle se rapprocha quelque peu de son jeune seigneur avant d'achever sur le même ton.

- Ce serait même un immense honneur pour moi.

Puis, soudain, le jeune Odin passa du vouvoiement au tutoiement. Et son regard suffisait à largement faire comprendre à la belle ombre qu'il attendait qu'elle en fasse de même.

Puis, sans raison apparente, elle se releva brusquement à la dernière question du jeune Badr-Oskir.

Sa voix chuchota alors comme dans un songe avant qu'elle n'élève avec une extrême subtilité son aura. Une aura ambrée aux magnifiques reflets oranges. Un peu comme une flamme douce et chaude éclairant de sa lumière l'obscurité ambiante.

Trop léger pour alerter les habitants du château, Guerrier Divin compris, mais bien assez pour atteindre avec douceur la Grande prêtresse d'Asgard.

Ainsi, toujours installé sur son énorme coussin, le petit prince put voir la Perle des Ombres étendre les bras avant de fermer les yeux, sa longue chevelure dansant presque dans les courants d'énergies enveloppant avec art la somptueuse silhouette de Sigrid.

Oui, dans un tel décor et une telle posture, ses longs cheveux blonds ondulant comme soulevés par une douce brise d'été, elle avait vraiment l'air d'une splendide elfe de lumière égarée dans le monde des hommes, au coeur même d'Asgard.

Et enfin, le contact se fit et un tressaillement à peine visible parcourut rapidement le corps de la belle valkyrie.

Grande Prêtresse Hilda... Du plus profond du Palais, au sein même de l'écrin, la Perle des Ombres s'adresse à vous.. N'ayez aucune crainte, noble dame, ce que je dois vous annoncer est une excellente nouvelle. Votre fils, notre jeune seigneur Odin, a fini par découvrir mon existence et se tient en ce moment même auprès de moi. J'ai aussi pris sur moi de lui faire découvrir l'antre le plus secret d'Asgard, l'écrin des Ombres...

C'est un magnifique petit prince que vous avez là, vou pouvez être fière de lui...


Puis enfin, rouvrant les yeux avant de faire un clin d'oeil complice à Badr, elle acheva...

Et pour ce qui est de la fête, soyez aussi rassurée, il sera exactement à l'heure. Disons juste que son arrivée sera digne des princes des plus grands contes...

Et l'instant d'après le jeune Odin eut la surprise de voir la jolie perle rire avec douceur. Visiblement, la réponse d'Hilda avait eu de quoi la faire rire mais elle ne lui en dirait rien. De toute façon, Badr-Oskir ne semblait guère décider à lui laisser l'occasion d'en placer une. Enfin pas tant qu'il n'aurait pas fini sa propre avalanche de questions en tout genre.

Puis, enfin cela cessa et la jeune femme reprit la parole.

- Les perles des Ombres sont des guerrières spécialement entraînées pour cela. Elles sont choisies dès leurs naissances. Puis, elle apprennent tout l'art de combattre ainsi que de prier leurs dieux. Elles sont à la fois prêtresses et guerrières. Pour ce qui est de ta maman, oui, je la connait très bien. C'est même elle qui m'a enseigné mes plus puissantes techniques de combat.

Elle sourit en voyant l'air plus que surpris de Bard-Oskir. Sans doute ne réalisait-il pas encore l'étendue des pouvoirs de la noble et redoutable Hilda.

- Oui, ta maman est une très redoutable guerrière sous sa douce apparence. Elle et moi vous protègerons de toutes nos forces avec l'aide de ton papa, le noble et puissant Siegfried de Dubhe.

Et à ce nom, elle se pencha vers Bard-Oskir, posant avec douceur un doigt sur ses lèvres, en signe de silence.

- Mais chut... Lui ne me connait pas encore. Promets-moi de ne jamais parler de moi à personne d'autre que ta maman et ta tante Freiya.

Cette fois, sa voix se fit moins enjouée. Nul doute que les deux femmes ne devaient pas s'entendre ou plutôt que Sigrid ne devait pas apprécier la plus jeune des deux princesses de Polaris. Enfin, cela ne devait pas attrister le jeune prince. Aussi passa-t-elle très vite à la suite.

- Alors, tu me le promets ? Merci...

Puis, à la surprenante mais très jolie comparaison que le jeune prince avait fait en parlant d'elle.

- Une elfe ? Tu trouves que je ressemble à une elfe, c'est vraiment très gentil. Merci, jeune prince, et bien si tu veux, tu peux aussi m'appeler ainsi.

Et elle lui fit un autre clin d'oeil avant de déposer un rapide baiser sur le front de l'enfant.

Puis, enfin, elle arriva à la dernière question.

- Oui, si tu veux mais ça ne risque pas d'être facile à moins que... Demande à tes amis de voler vers moi lorsque tu auras l'occasion d'être seul. Et je viendrais...

Puis enfin, elle éclaira rapidement la vaste salle de son cosmos, révélant toute sa beauté au petit prince.

- Et comme tu viens de le rappeler avec ton gâteau, nous allons bientôt devoir nous séparer... Aussi, je voudrais que tu puisses voir toute la beauté de cette salle secrète... Ce lieu s'appelle l'écrin des Ombres et très rares sont ceux à pouvoir y entrer. Seuls trois personnes le peuvent pour le moment. ta maman, ta tatie et toi, mon beau petit prince... Passe à chaque fois que tu en auras envie. Pense très fort à moi, la Perle des Ombres et je suis certaine que je pourrais t'entendre.

Puis, jetant un regard vers l'entrée.

- Ou bien demande à tes deux amis.


Puis, elle se tut, d'ici peu, elle conduirait Badr-Oskir à la grande salle de bal.
Revenir en haut Aller en bas
Odhinn
Admin, Dieu suprème du Grand Nord
Admin, Dieu suprème du Grand Nord
avatar

Nombre de messages : 16881
Localisation : Asgard
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Petit intermède au coeur du Solstice [Privé Odin - Sigrid]   Mer 28 Avr - 6:12

Oui, c’est promis, jolie elfe. Je ne parlerais à personne de ta cachette secrète, pas même à mon papa !

Ça sera ma manière à moi de te protéger.


Lui répondis-je alors avec un petit clin d’œil complice. Lui montrant par la même occasion que moi aussi je savais faire des clins d’œil ! Et oui, maintenant que j’étais un grand de sept ans !

J’avais écouté avec beaucoup d’attention les réponses de la Perle des Ombres à mes questions afin d’essayer de tout comprendre et de tout mémoriser le mieux possible. C’est quand même stupéfiant de voir le nombre de personnes qui vit dans le Royaume ! Mais un jour je connaîtrai tout le monde à Asgard !

Et j’avais également été extrêmement impressionné par certains faits et gestes de la jolie elfe. Elle s’était en effet levée puis mise à briller d’une magnifique couleur orange et ses cheveux bougeaient tout seul alors qu’il n’y avait pas de vent ! Je me demandai d’abord à quoi elle pouvait bien jouer.

Puis en fronçant les sourcils et en me concentrant d’avantage, je parvins alors à entendre quelques mots et je devinai alors qu’elle parlait avec maman ! Faut dire aussi que ça me rappelait un petit peu la manière que Hugin et Munin utilisaient pour me parler. Et finalement je réussis même à entendre la dernière phrase qui me plut beaucoup. La Perle des ombres avait annoncé à maman que j’allais faire une arrivé digne d’un prince à ma fête !

Mais je restai dubitatif par la manière dont la jolie Perle avait parlé avec maman. C’était une méthode que je ne connaissais pas encore ! C’était probablement de la magie des elfes ! Oui ça ne pouvait être que ça !

Je me levai alors subitement de mon coussin et je me mis ensuite à imiter du mieux que je pus les gestes qu’avait effectué l’elfe pour envoyer son message. Moi, je voulais juste dire coucou à maman pour commencer. Mais je ne me mis pas à briller comme elle, et à ma grande surprise ça ne marcha pas ! Ce n’est pas facile la magie des elfes, quand même !

Loin, d’être découragé par cet échec je demandai alors immédiatement avec beaucoup d’enthousiasme à la jolie Perle de m’apprendre la magie des elfes pour parler avec maman ! Mais la jolie elfe n’eut même pas le temps de me répondre car soudain mon ventre se mit à gargouiller ! Je décrétai alors, en éclatant de rire, qu’il était l’heure d’aller manger mon gâteau au chocolat ! Avant que quelqu’un d’autre ne le mange ! Et oui, papa m’avait, en effet, averti qu’il y avait des gens très dangereux à ma fête !

Puis mes yeux s’écarquillèrent et je demandai alors avec une pointe d’inquiétude à la jolie elfe, comment faire pour retourner à ma fête ! Par quel chemin j’allais passer et par où j’allais entrer... Je craignais à ce moment là, que ça soit, toujours, encore un petit peu trop dangereux à ma fête… Et que le terrifiant péril qui m’avait fait fuir puis rencontrer la jolie Perle des Ombres, soit toujours là-bas !

Je regardai alors l’elfe avec de grands yeux pleins d’espoir, me demandant si elle pourrait utiliser une magie elfique pour m’aider !
Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Petit intermède au coeur du Solstice [Privé Odin - Sigrid]   Ven 30 Avr - 7:50

Dans la quiétude de l'écrin des Ombres, le jeune Odin avait répondu spontanément à la demande de Sigrid, promettant, main sur le coeur de garder et protéger son secret.

Il avait déjà une telle prestance, le petit prince. Nul doute que sa mère Hilda devait en être très fière...

En fait, elle en est très fière... Sourit intérieurremnt la splendide Perle des Ombres avant qu'une avalanche de question ne lui tombe dessus et qu'elle use de ses pouvoirs télépathiques pour avertir la Grande prêtresse de la présence de son fils au coeur de l'écrin des Ombres.

Ceci fait, elle le vit soudain sauter au bas de ses coussins pour se mettre à imiter ses gestes...

Ainsi, il aurait bien réussi à intercepter une partie de mon message à destination de sa mère. Bravo, jeune seigneur, ce sera votre tout premier pas dans la maîtrise de la télépathie et la télékinésie.

Et sur ces quelques pensées, elle s'agenouilla à ses côtés, guettant de ses longs yeux verts le moindre des gestes du petit prince.

Il y mettait vraiemtn tout son coeur. sans le moindre doute voulait-il faire comme Sigrid et parler à ses parents...

Très impressionnant pour un premier essai... Sa posture n'est pas mal quoique encore maladroite... Enfin, il va falloir lui apprendre certaines choses...

Et elle guetta sa réaction lorsqu'elle vit que son premier essai s'était soldé par un échec. Elle voulait voir s'il serait découragé ou retenterait le coup...

En tout cas, ce jeune dieu est très débrouillard pour ses sept ans... Un peu trop curieux peut-être aussi... Par chance, ses deux compères zélés sont aussi là pour le veiller.

Puis, soudain, une petite voix la sortit de sa contemplation. Enfin, disons plutôt voix enfantine car le jeune Badr-Oskir n'était point du genre timide.

Lui apprendre la magie elfique... Répéta pour elle la splendide Perle des Ombres. Magie elfique... Après tout, il me voit comme une elfe... Et puis, il apprendra bien vite que ce qu'il appelle encore magie elfique n'est autre que la manifestation très particulière de mon cosmos.

Elle allait d'ailleurs lui répondre lorsque l'estomac du garçon se fait bruyamment entendre. Oui, l'heure du festin était proche et elle devrait bientôt le ramener à la salle de Bal.

Comme le p'tit Odin le lui fit remarquer quelques secondes plus tard avec moult gestes et arguments. Et oubliant le tutoiement, elle reprit sur un ton très respectueux. sans doute lui faudrait-il encore un peu de temps pour se montrer plus familère avec le jeune roi des Ases...

- Ne vous en faites pas seigneur, je vais vous ramener à temps. Laissez-moi vous aider à remetrre de l'ordre dans votre tenue...

Et très rapidement la belle Valkyrie aida Badr-Oskir à reprendre la parfaite tenue que devait avoir tout prince.

- Voilà, laissez-moi vous regarder, parfait. Tenez n'oubliez pas votre épée.

Ajouta-t-elle avec un clin d'oeil.

Et maintenant que vous êtes parfait et qu'il nous reste encore tout juste un peu de temps, faisons un essai...

Elle saisit alors les mains du jeune garçon. Sigrid avait des mains douces et chaudes... Puis, soudain, elle sembla se souvenir de quelque chose.

-Oui, j'oubliais. Est-ce que vous amis ailés seraient d'accord pour m'aider à parfaire ma mise en scène. Vous apparaîtriez comme par magie après que j'eus joué avec les lampes et les flambeaux... Comme un prince descendant du ciel... Entouré par ses fidèles corbeaux...

Elle jeta alors un oeil aux deux oiseaux sacrés avant d'achever...

- Pourriez-vous le leur demander avant que je ne vous explique une toute dernière chose.

Et elle attendit patiemment sa réponse avant de s'intéresser de nouveau à lui...

- Bien, maintenant fermez les yeux et détendez-vous. Tenez bien mes mains et songez à ce que vous voulez me dire... Non, essayez de m'appeler. Oui, c'est cela de m'appeler simplement par mon nom en pensant très fort à moi. J'ai passé bien du temps à veiller sur vous et votre cosmos, enfin votre pouvoir elfique, a un lien très étroit avec celui de vos parents... Cela devrait être possible comme nous sommes si proches...

Et donnant l'exemple, elle ferma les yeux tandis que les deux oiseaux se perchaient sur ses bras tendus. Juste entre les deux complices cachés au coeur de l'écrin des Ombres.

- Oui, essayez seigneur Odin, je suis certaine que vous y parviendrez...
Revenir en haut Aller en bas
Odhinn
Admin, Dieu suprème du Grand Nord
Admin, Dieu suprème du Grand Nord
avatar

Nombre de messages : 16881
Localisation : Asgard
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Petit intermède au coeur du Solstice [Privé Odin - Sigrid]   Dim 9 Mai - 1:36

Sans que j’en comprenne la raison, la jolie elfe se remit à me parler avec plus d’éloignement. En effet elle ne me disait plus « tu ». Mais moi je vais continuer à la tutoyer, c’est quand même pas ma préceptrice !

Puis elle se mit à réajuster ma tenue et même ma petite épée ! Je lui précisai alors :

Oui mais c’est pas une vraie épée... Maman a peur que j’attaque avec !

Mais, j’ai déjà vu Balmung, tu sais, mais elle est encore un tout petit peu trop grande pour moi.


J’écartai alors avec enthousiasme mes petits bras le plus possible en ajoutant très sérieusement :

Balmung est grande comme ça !!!

J’étais alors convaincu d’avoir pu lui montrer la taille réelle de l’arme mythique !

Puis la jolie elfe m’annonça qu’elle aurait besoin de la coopération de mes amis ailés et zélés pour faire mon apparition. Je leur demandai alors sur un ton qui se voulait autoritaire de bien l’écouter, tout en agitant mon indexe ! Comme maman quand elle voulait m’expliquer qu’il ne faut pas aller jouer avec les loups !

Puis, j’ouvris tout grand les yeux plein d’étonnement ! La jolie Perle des Ombres venait en effet de m’annoncer qu’elle voulait me donner mon premier cours de magie elfique !

Je serai alors très fort les poings en lui répondant :

Oui !!! Je vais y arriver !!!

J’étais bien décidé à réussir et j’étais près à essayer le nombre de fois qu’il faudrait ! Oui, je réussirais !

J’écoutai d’abord les précieux conseils que me donna Dame Sigrid, et les suivis à la lettre, puis je me lançai !

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?


Ensuite la jolie elfe, m’annonça dans un rire cristallin que je pouvais arrêter car j’avais brillamment réussi !

Ma joie fut alors immense ! J’avais réussi à faire de la magie elfique ! C’est trop la classe !

Hourra !!! Je suis trop fort !!!

Je me mis alors courir dans tout les sens tout en bondissant joie ! Enchainant, les cabrioles et les galipettes avec une surprenante agilité, courant encore, continuant ainsi mon manège enchanté tel un Zébulon !

J’étais trop content !

Oui, je suis trop fort ! Mais la Perle des Ombres m’avait bien aidé ! D’un bond aussi prodigieux qu’inattendu, je lui sautai au cou ! (J’espère ne pas l’avoir trop étranglée !) tout en criant :

Merci !!! Merci jolie elfe !!!


Dernière édition par Odin le Sam 19 Juin - 8:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Petit intermède au coeur du Solstice [Privé Odin - Sigrid]   Ven 11 Juin - 5:22

Le calme était revenu dans la si douce lumière de l'Ecrin des Ombres...

Un silence à peine perturbé par les bruissements des longues ailes d'oiseaux et la respiration paisible des deux protagonistes de cette première épreuve.

Et ce fut donc au coeur de cette douce et mystérieuse ambiance feutrée que s'écoulèrent les premiers instants tandis que Hugin et Munin, toujours perchés sur les bras de Sigrid surveillaient d'un oeil plsu qu'acéré cette scène presque surréaliste...

Leurs têtes passant rapidement de la jolie elfe au tout jeune roi de Ases...

Puis soudain, un froncement très léger de sourcils...

La blonde asgardienne commençait enfin à entendre la voix du tout jeune Badr-Oskir murmurer directement dans ses pensées.

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?


Puis se répéter des dizaines de fois avant commencer à rapidement et sérieusement enfler...

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?...

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?...

Coucou Dame Sigrid ! M'entendez-vous ?...


Et de devenir enfin plus qu'assourdissante...

La pauvre valkyrie ne put d'ailleurs s'empêcher d'en serrer les mâchoires de douleur... ses longs yeux d'émeraude se fermant encore davantage... Elle en avait presque la nausée...

Si elle avait était un gros chat blanc à rayures, nul doute que ses oreilles se serraient collées contre sa nuque tant elle avait mal...

Aussi, faisant momenténament abstraction de sa souffrance, elle rouvrit ses superbes yeux verts avant de dire d'une voix très douce mais aussi quelque peu tremblante...

- C'est bon, seigneur Badr-Oskir... Tu peux arrêter, tu as brillamment réussi l'épreuve..

Puis, reprenant son souffle tandis que le silence retombait, elle ajouta avec entrain... Quoique sa tête bourdonnait encore un peu...

Il fallait aussi avouer que sa voix, bien qu'étant encore très enfantine avec des accents aigus, était particulièrement forte. Une véritable sirène d'alarme qui avait hurlé directement dans la tête du Tigre Blanc.

Nul doute qu'il saurait en cas de besoin l'appeler à l'aide...

- Oui, toutes mes félicitations, seigneur Odin. C'était tout simplement parfait. Je suis très fière de toi, Badr... Et je suis certaine que bientôt, tu pourras me parler aussi facilement qu'à ta maman. Fais juste attention que personne ne te repère...

Ajouta-t-elle en faisant un rapide clin d'oeil complice avant de terminer...

- Personne ne doit savoir que l'existe...

Et sur ce dernier rappel, elle aida le jeune dieu à remettre une nouvelle fois de l'ordre dans sa tenue. Il faut dire qu'il était aussi incroyablement agile et exhubérant.

Une simple servante aurait eu bien du mal à suivre tous ses mouvements. Bien qu'elle n'ait rien contre ces charmantes et si douces jeunes filles, au fond d'elle, la Perle des Ombres avait déjà compris qu'il leur faudrait sans doute bientôt l'aide de précepteurs beaucoup plus, comment dire, aptes à canaliser ce flot débordant d'énegie enthousiaste qu'était le petit prince d'Asgard.

Oui, bientôt, il faudra de véritables maîtres d'armes pour te prendre en mains, mon jeune seigneur...

Sa force déjà très impressionnante pour son tout jeune âge promettait de devenir plus que terrifiante avec le passage des ans... Une puissance inimaginable pour mener enfin Asgard vers sa destinée...

Puis, une fois le petit garçon recoiffé, Sigrid fit un dernier clin d'oeil à Badr-Oskir avant que d'un seul souffle toutes les bougies s'éteignirent ensemble.

Attentive et se plaisant aussi bien dans le noir qu'en pleine lumière, la Perle des Ombres guetta la réaction du jeune Odin avant de constater qu'il était toujours aussi courageux, ne tremblant même pas de se retrouver de nouveau plongé dans l'obscurité quasi totale.

Puis, elle lui glissa dans leurs voix secrêtes...

Bien seigneur Odin, il est temps pour vous... euh... pour toi de rejoindre ta maman. Oui, papa et maman vont finir par s'inquiéter...Et cela risque de gâcher la fête... Et ton gâteau au chocolat... Il est très beau, tu sais, énorme et fait avec beaucoup d'amour...

Termina-t-elle avec un certain amusement en songeant aussi à la situation dans laquelle devait se retrouver ce pauvre Siegfried, face à des adversaires plus qu'inattendus, courtisants de tout poils, vieux et petites vieilles attendant avec avidité l'arrivée de Bard-Oskir... Mais qui ne le voyant toujours pas arriver, se rabattaient sur lui... Sans oublier la colère quoique toute relative de sa chère et tendre Hilda de l'avoir vu arriver seul...

Ce pauvre Siegfried risque de l'entendre encore longtemps cette histoire. En tout cas, cette fête sera mémorable à plus d'un titre.

- Bien, seigneur Odin, pour ton jeune âge, tu es vraiment très brave. Aussi tu vas fermer les yeux et me laisser t'emmener sans bouger. Hugin et Munin nous aiderons...

- Merci de les avoir convaincus...

Termina-t-elle enfin avant de déposer un baiser sur le front du petit garçon...

- Et que la fête commence !!!
Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Petit intermède au coeur du Solstice [Privé Odin - Sigrid]   Sam 12 Juin - 8:12

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit intermède au coeur du Solstice [Privé Odin - Sigrid]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit intermède au coeur du Solstice [Privé Odin - Sigrid]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» " Puisque mon coeur est mort, j'ai bien assez vécu " [Eros & Thanatos]
» [Public][Luz Arriaga]Ecobrèves
» Les Toiles Illuminent Mon Coeur -PV Petit Mirage-
» Seabiscuit le petit cheval au grand coeur
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Ancienne zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Le Royaume d’Asgard. :: L'écrin des ombres-
Sauter vers: