Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 reportage au salon TAMASHII NATION 2012 par furanku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Odhinn
Admin, Dieu suprème du Grand Nord
Admin, Dieu suprème du Grand Nord


Nombre de messages : 16878
Localisation : Asgard
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: reportage au salon TAMASHII NATION 2012 par furanku   Sam 27 Oct - 4:31

Un fan de Saint Seiya, du pseudo de furanku a la chance d'être aller au salon. Avec son autorisation, je vous transmets son rapport en directe du Salon Tamashii Nation voila

furanku a écrit:
Première partie de mon rapport, qui s'annonce "un peu long", l'objectif étant d'être le plus complet sur ce que c'est que d'aller au Tamashii Nation.


Il est 8h30, l'heure de mettre un pull léger, de sortir et d'enfourcher mon fidèle vélo. Akihabara, Mecque des otakus en tous genres, n'est qu'à 20 minutes de mon appartement. Comme le laisse supposer la géographie difficile du Japon, Tokyo est tout sauf une grande plaine. Les montées et les descentes, parfois relativement raides, s'enchaînent.
L'objectif de la journée est double: voir de mes yeux les différents prototypes et exclusivités présentées au Tamashii Nation 2012, et me procurer Kanon. Si possible en double ou triple, afin d'en faire profiter des connaissances, ou de faire un peu de profit histoire de financer ma part. Un ami m'a également demandé de lui ramener une autre exclu, un personnage d'un animé que je ne connais pas. Kanon m'intéresse essentiellement parce que je n'avais pas acheté Saga à sa sortie, et que j'ai commencé la série EX en retard. Je pourrais attendre une réédition de Saga, mais l'occasion d'avoir un Gémeaux se présentant à moi, je ne vais pas faire la fine bouche pour le moment.
D'après mes recherches, on peut se procurer un ticket d'entrée dans les Convinience Stores Lawson, ou sur place. Je me dis que si je croise un Lawson, ce qui arrive quand même souvent à Tokyo, j'y passerai rapidement, afin d'éviter une éventuelle file d'attente. Sur le chemin, je vois justement à ma droite un rassemblement de Japonais qui visiblement attendent quelque chose devant une bâtiment sans enseigne visible. Encore un mystère qui restera entier à jamais.
J'arrive sur les lieux de l'exposition. Elle se tient dans un très grand immeuble d'une trentaine d'étages (à vue de nez), et occupe les 2ème et 4ème étages. Je pose mon vélo et me rend devant un panneau explicatif où je trouve un membre du staff qui m'explique comment acheter un ticket. Il est 8h40, la billetterie n'ouvre qu'à 9h, et je n'ai pas vu de Lawson sur le chemin. Il me montre un plan pour trouver les Lawsons les plus proches: il y en avait bien un sur mon chemin, je ne l'ai probablement pas vu. Après 3 minutes de vélo en sens inverse, je trouve ledit Lawson. Il était à ma gauche... juste en face des Japonais qui faisaient la queue et qui m'ont empêché de le voir à l'aller. Une fois dans le magasin, il faut retirer un ticket d'une machine à écran tactile, puis le présenter à la caisse, en échange de quoi on vous donne un billet pour le Tamashii Nation, et vous vous déchargez de 10 Euros.
Une fois revenu sur les lieux de l'exposition, la billetterie est déjà ouverte... j'ai clairement perdu mon temps. Pas grave, je ne suis pas à 5 minutes près, il est encore 8h55, l'expo ne doit ouvrir qu'à 9 heures, et je décide de faire tout de suite la queue pour le magasin de figurines exclusives. Il faut obtenir un bracelet indiquant une heure à laquelle on peut se rendre dans le magasin. C'est très strict: 10 minutes de retard, et l'entrée vous est refusée. La queue se trouve derrière l'immeuble, et je blêmis en la découvrant... Elle parait très longue vue de face. Je vois les personnes du staff de Bandai accrocher les bracelets aux premiers arrivés: leur heure d'entrée indique déjà 11h20! En remontant la queue, je me rend compte qu'elle doit faire une bonne centaine de mètres, et que les personnes sont rangées par rangs de 4. Je commence à me demander si ça va le faire... Je demande à une personne du staff vers quand sera l'entrée que j'obtiendrai en faisant la queue à partir de maintenant, il me répond qu'il n'en sait rien, mais que ça pourrait bien être vers 14 ou 15h... J'ai un rendez vous à 15h20, je prend peur... mais décide finalement de tenter le coup. Commence alors une longue attente... J'avais décidé de ne pas m'encombrer, en prévision du voyage retour avec les Kanons. Première grave erreur: mon iPad me manque, mon téléphone a une autonomie minable, je n'ai pas de livre... rien à faire sinon regarder les exercices des pompiers dans la caserne d'en face, occupation intéressante tant que la queue n'avance pas trop. Bientôt je suis trop loin pour les voir, et je n'ai absolument rien à faire. Le soleil s'est caché, il commence à faire froid, et je pense que je chopperai probablement un rhume en attendant comme ça en plein courant d'air. Tant pis, warrior spirit, j'aurai mon bracelet.
Une heure et demie d'attente plus tard, je reçois enfin le fameux sésame, et là miracle: 12h40! Tout va bien, je serai à l'heure! Je décide alors de commencer ma visite de l'exposition par le second étage, celui où sont présentés toutes les Myth Cloth. Et là que vois-je? La queue pour rentrer est de 50 minutes. C'est reparti pour une longue attente dans le froid. On nous balade un peu partout, à la queue-le-le, avant d'arriver enfin à la distribution des billets. On échange mon ticket contre une sorte de pass à mettre autour du cou et qui contient 3 tickets de couleurs et un plan des deux étages. Le ticket bleu permet de rentrer au 2ème étage. Comme on doit le donner à l'entrée, il n'est pas possible de sortir de l'expo puis d'y revenir, une seule chance pour chaque étage.
A un moment, la queue passe devant un panneau montrant les différentes exclus disponibles au magasin. A côté de kanon, les mots "Nokori Wazuka" sont inscrits: "plus que quelques exemplaires". Merci du message, et on fait quoi avec ça? Impossible de se précipiter au magasin, l'heure d'entrée est déterminée à l'avance par mon bracelet! Plus qu'à espérer que ça tiendra encore jusqu'à 12h40... Surtout qu'ils ont prévu un stock pour les 3 jours, chaque jour en ayant un certain nombre. Je serais très frustré de ne pas pouvoir en acheter un aujourd'hui alors que ceux qui viendront demain pourront acheter le leur!
Après 50 minutes d'attente, j'arrive enfin à l'entrée de l'exposition. Il y règne une douce chaleur, ça fait un bien fou! A ma gauche: le stand Myth Cloth. Je ne vais pas perdre plus de temps que ça, je me dirige directement vers ce pour quoi je suis venu. Mais ce que j'y ai vu, je vous le raconterai plus tard, car je dois maintenant partir manger au resto avec ma femme! A plus tard!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Odhinn
Admin, Dieu suprème du Grand Nord
Admin, Dieu suprème du Grand Nord


Nombre de messages : 16878
Localisation : Asgard
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
0/0  (0/0)

MessageSujet: reportage au salon TAMASHII NATION 2012 par furanku   Sam 27 Oct - 4:32

Voici la suite, toujours avec son autorisation, merci à toi furanku okay

furanku a écrit:
Me voilà enfin dans l'antre des Myth Cloth, le Sanctuaire, presque au sens propre. Comme vous l'avez certainement vu sur les photos, la salle comporte en son centre une sorte de reconstitution des 12 maisons présentant chaque Gold EX en situation. Au milieu trône l'horloge aux flammes bleues. Il n'était pas encore 11h, et 10 flammes étaient allumées. Hasard ou détail sympa?

Tout autour de la salle se trouvent les autres figurines vues en photo sur ce topic. Un des murs est occupé par un écran sur lequel est projeté un petit film promotionnel annonçant pour 2013 un grand évènement pour fêter les 10 ans des Myth Cloth, ainsi que la sortie d'Athena en armure (l'ombre ne laisse planer aucun doute là dessus). Tout autour de l'écran son exposées des photos de Myth Cloth, je crois reconnaitre pour la plupart les photos qu'on trouve sur l'envers des boites.

La circulation est libre dans la salle, et toutes les figurines sont présentées sans vitrines, il est simplement indiqué qu'il est interdit de prendre des photos et de toucher les objets exposés. Je commence mon tour en regardant de près les Crowns, me focalisant sur les deux inédites. Il n'y a quasiment aucune différence de niveau de finition entre Seiya et ses deux amis, on a du mal à croire que ce ne sont que des prototypes. Le développement est clairement très avancé, mais je dois avouer que le rendu me laisse toujours aussi perplexe. Je ne m'en étais pas bien rendu compte sur les photos, mais l'armure de la balance est tout aussi chargée de fioritures que les autres modèles de la gamme. Par ailleurs, le système d'attache des boucliers est très discutable. Concernant le Verseau, on voit clairement que l'inspiration vient du manga, à travers les bras et les avant-bras. Ces derniers sont bien des demi-cercles et non des cercles entiers autour des bras du personnage, ce qui correspond à l'idée du vase qu'on coupe en deux. Ce n'est décidément pas pour me plaire, mais vous vous ferez votre avis sur les photos par vous-même.

Par la suite, je suis passé un peu du coq à l'âne, sans logique particulière. Je vais simplement vous expliquer comment sont organisées les figurines avant de vous donner mes impressions en détail sur chacune d'entre elles. La salle est un rectangle, et l'entrée se trouve sur une des longueurs. En entrant et en se dirigeant à gauche, on tombe sur les Crowns, puis sur les bronzes V1 Gold. Le mur suivant est celui de l'écran entouré des photos, il n'y a pas de figurines exposées. La longueur suivante présente June, Thetis, les EX de la vièrge et de Phoenix dans différentes positions, l'EX d'Andromède puis les Effect Parts des autres bronzes. Enfin le dernier mur, le plus dépouillé, montre Abel, Eris, Myu et Saga renégat, avec en plus un écran de télé montrant une pub pour le box des films en Bluray.

Je n'ai pas grand chose à dire sur les bronzes dorés. Tous les 5, je dois avouer qu'ils ne rendent pas mal du tout, mais je m'en passerai très bien.

Passons aux choses sérieures: les Golds EX. Je ne parlerai que de ceux qui ne sont pas encore sortis, puisque tous les autres sont bien les versions que nous avons chez nous. Dans l'ensemble, ce qui était particulièrement intéressant était de voir à quel point ce sont bien des protos et en aucun cas des figurines finies. C'est plus ou moins visible sur chaque modèle, je vais vous en parler précisément dès maintenant.

La première à apparaitre quand on entre est celle d'Aldebaran. La principale différence avec la Myth Cloth classique se trouve dans la couleur, plus en ligne avec l'animé. La figurine semble déjà très bien finie, hormis les articulations des épaulettes et les charnières du corps. Mais la grosse déception (pour le moment), c'est la taille du personnage: il n'est quasiment pas plus grand que son voisin Mu... Espérons que ce problème de taille, dans tous les sens du terme, soit vite corrigé.

J'arrive directement à Death Mask. Dans son cas, on voit très bien qu'il s'agit d'un prototype. Les pieds sont approximatifs, l'épaulette du bras levé est collée à la va-vite, le casque n'est pas bien ajusté au visage, les mains n'ont pas de partie brillante en plastique comme toutes les Myth EX... Par contre le moulage des cheveux me plait beaucoup, et ce personnage a du potentiel, c'est indéniable.

Dohko est lui aussi à l'état de prototype relativement peu avancé. Les proportions sont sympas, notamment celles des boucliers, suffisamment petits pour coller à l'animé. Le niveau de finition des sculptures sur le tronc laisse à désirer, on peut voir de la colle blanche sur le coup du personnage, et une grosse coulure de colle a abimé le bas de la jambe. Il est certain qu'il sera encore bien amélioré avant sa sortie.

Shura est, comme vu sur les photos, plutôt bien réussi. Pour le moment aucun système d'articulation de la jupe n'est visible, et elle est clairement collée sur les jambes pour tenir dans cette position.

Camus fait partie des plus beaux personnages présentés (avis personnel, of course). C'est là encore un simple prototype, mais je n'ai aucun doute sur la réussite future de la version commercialisée.

Aphrodite n'est clairement pas la figurine présentée dans les magazines de ce mois-ci. La texture de l'armure est très bizarre, je doute qu'elle soit en métal, et c'est sûrement la moins bien finie de toutes. Le visage m'a paru trop petit, notamment les yeux, j'espère donc voir débarquer quelque chose de mieux dans quelques mois.

Le tour des Golds étant fini, je passe aux futures sorties officielles. Thetis tout d'abord, honneur aux femmes. Pas grand chose à dire, mis à part le fait que la jambière (juste la partie du bas, pas celle de la cuisse) est composée de trois parties. Une en plastique au niveau de la cheville, une en métal pour le mollet, et une autre en plastique pour la partie échancrée au niveau du genou. C'est dommage, ça se voit bien...

Ikki EX est présenté sous toutes les coutures: trois fois normal (en position d'attaque, au repos et en lançant l'illusion du phoenix sur Saga), et deux fois en broken. Il est bien réalisé, mais je dois avouer que le buste et les épaules sont très gros, peut-être un poil trop.

L'autre personnage qui sortira à coup sûr est Andromède. Contre toute attente, la version présentée n'était pas finalisée. Les charnières du buste n'étaient pas utilisables (la partie avant et la partie arrière ne se touchaient pas bien, la charnière était défaite), et les épaulettes n'étaient pas accrochées de façon normale. L'effect part était par contre très réussi, comme la plupart de ceux qui étaient présentés.

La bonne surprise pour moi vient de June. Le personnage m'est apparu très très bien fini, une sortie très rapide ne serait pas étonnante tant le prototype est proche d'une version commerciale. De plus, elle rend vraiment très bien, et même si je ne pensais pas la prendre, la voir en vrai m'a fait douter.

Myu pourrait, à l'instar de June, sortir dès demain. On peut peut-être espérer une amélioration du rendu des ailes, mais dans l'ensemble, c'est très proche d'un produit final. Cela dit, je ne suis pas plus attiré que ça par le personnage. Sa larve est particulièrement bien faite, notamment avec un effet de transparence dans les yeux très réussi.

J'ai beaucoup aimé Abel, même si j'aurais préféré le voir présenté avec sa harpe. Ses cheveux sont bicolores, et passent du bleu au blanc grâce à un coup d'aérographe. Il pourrait sortir tel quel, ça ne serait pas choquant. Eris m'a paru un poil moins soignée, et sa chevelure a un rendu étrange, un peu fait main. La pomme faisait franchement cheap.

Pour finir, Saga en Surplis EX n'apporte à mon avis pas grand chose à nos collections, mais je n'expose plus les personnages tirés de l'arc d'Haddes, faute de place dans ma vitrine, je ne suis donc pas le mieux placer pour apprécier le perso à sa juste valeur.

Voilà, j'ai fait le tour de la partie Saint Seiya de l'exposition. Il reste beaucoup de choses à voir, mais j'ai déjà clairement vu ce pour quoi j'étais venu. J'essayerai de continuer mon rapport sur la suite de ma journée demain si j'ai le temps! Sur ce, je vais me coucher! Bonne journée à tous!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Odhinn
Admin, Dieu suprème du Grand Nord
Admin, Dieu suprème du Grand Nord


Nombre de messages : 16878
Localisation : Asgard
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: reportage au salon TAMASHII NATION 2012 par furanku   Sam 27 Oct - 7:06

N'hésitez pas à mettre des commentaires, il a accès à ce topic pour nous lire en retour Wink

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Lothar de Jamir
humain
humain


Bélier
Nombre de messages : 1613
Age : 28
Localisation : Temple du Bélier
13/04/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: reportage au salon TAMASHII NATION 2012 par furanku   Dim 28 Oct - 0:37

Super reportage Shocked

c'est vraiment quelque chose Shocked

et merci au reporter de nous faire partager ça ^^
Revenir en haut Aller en bas
Odhinn
Admin, Dieu suprème du Grand Nord
Admin, Dieu suprème du Grand Nord


Nombre de messages : 16878
Localisation : Asgard
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: reportage au salon TAMASHII NATION 2012 par furanku   Lun 29 Oct - 0:29

furanku a écrit:
Mon tour de la salle Saint Seiya terminé, je décide de continuer ma visite en jetant un oeil sur le reste des figurines exposées. Saint Seiya est la seule série qui bénéficie d'un stand qui lui est exclusivement réservé, toutes les autres figurines sont présentées plus ou moins dans le désordre et sans logique apparente. Une petite salle est dédiée aux personnages féminins. La plupart des figurines me sont étrangères, je ne reconnais que Sailor Moon, dont une nouvelle série de jouets est annoncée à l'occasion. Le reste des figurines touche un peu à tout ce qui existe, du plus vieux au plus jeune. Je peux citer pèle mèle Dragon Ball (un superbe Nappa torse nu avec son compère Vegeta, fourbe comme à la première heure), Ultra-man, Pokemon, Evangelion, Gundam, Kamen Rider, Gavan (X-or), des Bioman et consorts en veux tu en voilà, One Piece, et je ne parle là que de ce que j'ai reconnu. Dans un coin, des iPads sont à disposition des visiteurs pour qu'ils répondent à des enquètes, ainsi que des feuilles de papier pour les plus vieux, je n'ai pas cherché à en savoir plus quant à leur contenu. Un DJ passe des musiques pourris de dessin animés pour otaku de base, il y a à côté du lui une boite à demandes dans laquelle on peut mettre des petits papiers sur lesquels on écrit les musiques qu'on rêve d'entendre dans les minutes qui viennent.

Après quelques dizaines de minutes, j'ai fini mon tour du propriétaire. Je décide de refaire un passage chez les Chevaliers, histoire de justifier mes 1000 Yens et de m'imprégner une dernière fois de personnages que je n'aurai peut-être plus jamais l'occasion de revoir. ll est bientôt temps pour moi de sortir du "Tamashii Floor" pour passer au 4ème, le "Future Floor", dont le contenu m'est apparu moins clair sur le site officiel. Je sors par la sortie dédiée, et me dirige vers l'autre côté de l'immeuble, où se trouve L'escalator qui mène directement là où je veux me rendre. C'est sur le chemin que le couperet qui va gâcher ma journée va tomber. Sur les panneaux d'information, à côté de la photo de Kanon sont inscrits ces deux terribles kanjis: "Kan-Bai". Le stock est épuisé. Il est 11h20. Je vais tout de même demander à la personne du staff présente à côté si ça veut bien dire que même si l'on a un bracelet, il n'est plus possible d'acheter Kanon, et bien sûr il me confirme que j'avais bien compris. Je lui lance que c'est vraiment super, qu'on fait la queue avant même l'ouverture tout ça pour ne pas pouvoir acheter ce pour quoi on est venu. Il est bien incapable de me répondre quoi que ce soit, je m'en vais sans en dire plus, sachant pertinemment que le pauvre gus n'y est pour rien. En y réfléchissant, je me rend compte que les mecs qui recevaient leur bracelet avant même 9h du matin avaient indiqué 11h20 dessus. Eux non plus n'ont pas pu se procurer Kanon... Je me demande alors à quelle heure sont arrivés les gens qui ont eu un bracelet permettant d'accéder à la vente entre 9h et 11h20... Probablement tôt dans la nuit. Je me demande aussi à quelle heure la distribution des bracelets a bien pu commencer, car entre le moment où je suis arrivé (8h50) et le moment où j'ai reçu mon bracelet, il s'est écoulé 1h30, et l'heure indiquée sur les bracelets est passée de 11h20 à 12h40, soit 1h20 de différence. Si on imagine que le temps de distribution est à peu près identique à l'évolution du temps d'entrée dans le magasin, cela voudrait dire que la distribution avait commencé 2h20 avant 8h50, soit vers 6h30 du matin... Je ne ferai pas plus de commentaires sur le sujet, je risquerais d'être blessant.

Je me dirige, plein de rage et de haine envers le reste de mon espèce, vers le 4ème étage. Une fois mon ticket donné, c'est un voile de fumée sur lequel des images sont projetées qui m'accueille. L'effet est très sympa. Une fois entré, on trouve au milieu de la pièce une reconstitution au 1:1 des motos de Tiger & Bunny, l'animé designé par Masakazu Katsura (Video Girl Ai, I"s, Zetman, Wingman pour les plus vieux). A côté, un casque de Pégase V2 en véritable bronze est exposé, avec à côté les photos de sa fabrication. Amusant, mais sans grand intérêt. Ca confirme simplement que si les armures étaient réellement en bronze, nos héros feraient probablement moins les malins.
Tout autour, quelques animations sans grand intérêt. Des images des précédentes éditions du Tamashii Nation, pas mal de figurines des sortes de Bioman d'Akihabara avec quelques films sur de petits écrans (wtf???), et des figurines à prendre dans les mains pour voir comme elles sont bien faites. Le C3-PO à 300 Euros est en effet superbe et très lourd. Une version non peinte met en évidence la part de métal utilisée pour la fabrication. J'oublie bien sûr quelques machins ça et là, mais rien de vraiment trépidant. Un studio se trouve derrière un rideau sur lequel des images de Saint Seiya Omega sont projetées pour meubler. Il est semble-t-il utilisé pour faire intervenir des invités à certaines heures.

Après quelques temps, je ressors et me retrouve devant un choix cornélien: dois-je attendre encore une heure pour pouvoir rentrer dans le magasin et acheter, après à nouveau 50 minutes d'attente, une figurine de Tiger and Bunny qu'un copain m'a demandé de lui prendre, ou bien dois-je rentrer chez moi en passant d'abord acheter Shaka au Yodobashi Camera d'à côté? Désolé, mais le choix est vite fait, je pars enfourcher mon vélo et fonce vers Yodobashi. Là, surprise: aucune trace de Shaka... il doit y avoir dans le coin un nid d'otakus de Saint Seiya qui a volé le stock hier ou ce matin. Bon, c'est la lose (avec un seul o! On ne le dira jamais assez!), je repars chez moi "brocouille", comme on dit dans le Bouchonnois.

Pour être tout à fait exact, je ne suis pas tout à fait reparti les mains vides, puisqu'à l'entrée du deuxième étage nous était distribué un petit sac en plastique contenant quelques pages de pub, ainsi qu'une sublime serviette éponge de 20cm sur 20, imprimée d'un logo de la Tamashii Nation 2012. Merci Bandai, c'est presque trop, je ne sais plus où me mettre, fallait pas.

Pour en finir avec mon récit, et je vous remercie au passage de m'avoir lu jusqu'au bout, je vais terminer par un épilogue qui aurait probablement plus sa place dans le topic de Shaka, mais c'est pas grave. Avant de partir à mon rendez-vous de l'après midi, je décide de partir à la recherche du chevalier de la Vierge. Le site internet de Bic Camera, une des plus grandes chaînes de magasins d'électronique/jouets/trucs en tous genres du Japon, indique qu'il ne vend déjà plus cette figurine, je n'ai plus qu'à espérer qu'il soit toujours en rayon dans la vraie vie. Je repars pour 20 minutes de vélo, dans le sens inverse de la dernière fois, en direction d'Ikebukuro. Les plus malins d'entre vous pourront désormais, à partir des indications que je vous ai donné, déduire précisément l'endroit où j'habite, et venir voler ma collection de Myth Cloth. J'en ai trop dis, mince...

Arrivé sur place, direction le 6éme étage, celui des jouets, jeux vidéos et figurines. Lors des sorties de Myth Colth, le nouveau modèle est généralement présent derrière les comptoirs des caisses, et non directement dans le magasin. Je regarde nerveusement derrière les caissiers et caissières, et là, soulagement: Shaka est bien présent! Ouf! Je me met donc sans plus attendre dans la courte file d'attente en caisse, et après 3 ou 4 personnes, mon tour vient. Et là, c'est le drame! En repassant devant l'étagère, il me semble que Shaka a disparu... le dernier exemplaire serait-il parti juste sous mon nez? Je demande au vendeur deux Shaka (un copain qui vit au Japon m'a demandé de lui en prendre un, puisque Bic Camera les vend 1000 yens moins cher que le prix normal, et qu'il n'a pas de magasin comme ça près de chez lui), et on me répond qu'on ne peux en prendre qu'un par personne. Mon pote peut crever, il sera pour moi, s'il est là... Le vendeur part vers l'endroit où j'avais vu un Shaka à mon arrivée, et il cherche, cherche... c'est bien ce que je craignais, il est bien parti! Le vendeur demande à un collègue, ils ouvrent des tiroirs, les secondes passent, lentement... Le premier vendeur part derrière les étagères, puis revient quelques secondes plus tard avec UNE boite de Shaka: le mien! Sauvé! La journée ne sera pas totalement perdue, c'est déjà ça.

Voilà comment ça se passe au Japon les jours de sortie de Myth Cloth accompagnées de Tamashii Nation. A bien y réfléchir, le succès de Kanon n'est pas plus étonnant que ça, c'est la première fois, si ma mémoire est bonne, que Bandai sort un personnage inédit et non une bète recoloration d'une Myth existante (bon, OK, on n'est pas passé loin, mais techniquement, c'est pas le même mec que Saga). Résultat: Yahoo Auction, équivalent japonais d'Ebay, affiche les Kanon aux alentours de 15 000 Yens, prix non final. Ouch. Amazon.co.jp vend quant à lui Saga à partir de 24 000 Yens... j'ai vraiment hate de voir arriver une réédition...

Si j'ai oublié quelque chose, malgré la longueur de mes posts, n'hésitez pas à demander! Je vous souhaite à tous une bonne journée, à très bientôt sur le forum!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Lothar de Jamir
humain
humain


Bélier
Nombre de messages : 1613
Age : 28
Localisation : Temple du Bélier
13/04/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: reportage au salon TAMASHII NATION 2012 par furanku   Lun 29 Oct - 6:42

c'est dommage pour Kanon... Mais heureusement qu'il y avait Shaka !!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: reportage au salon TAMASHII NATION 2012 par furanku   Aujourd'hui à 8:48

Revenir en haut Aller en bas
 
reportage au salon TAMASHII NATION 2012 par furanku
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le petit Salon [16/02/2012]
» hoville premier cross de la saison 2012 premier reportage ..
» REPORTAGE PHOTOGRAHIQUE SUR LA SITUATION DES BRACEROS HAITIENS EN DOMINICANIE
» Reportage photo sur les makis de madagascar
» RETRO: REPORTAGE Haïti les émeutes de la faim 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Autours de Saint seiya :: Parlons de Saint Seiya-
Sauter vers: