Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Adieu Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alcéo
Silver saint d'Héraclès
Silver saint d'Héraclès
avatar

Nombre de messages : 38
09/08/2012

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
250/250  (250/250)

MessageSujet: Adieu Paris   Mer 15 Aoû - 3:24

Un jeune homme comme un autre…

Il était habillé comme n’importe quel garçon de son age avec un jean un peu large, un t-shirt noir et une paire de chaussures de sports.

Voilà ce que percevaient les quidams le croisant et qui se promenaient le long de la seine. Et pourtant cet adolescent était un saint au service de la déesse Athéna depuis une année. A la fin de son entrainement, il aurait dû aller au sanctuaire faire ses vœux et montrer son allégeance au prêt d’Athéna. Néanmoins celle-ci avait disparue et il n’estimait pas qu’il y ait urgence à aller faire des courbettes au prêt du pope.

Saori Kido avait mis tout en œuvre pour qu’à la fin de sa formation, Alcéo soit traité comme son frère. Pour cause, c’était le cas. Sur terre, ils n’avaient ni la même mère, ni le même père, mais ces contingences étaient celle des humains. Leur parenté se situait à un niveau totalement autre. Leur père véritable, dans le cosmos et l’olympe était le Dieu des Dieux, Zeus en personne.

La grisaille et la pluie du ciel parisien avaient fait place à quelques éclaircies. Et quelques rayons de soleil illuminaient nôtre Dame. Deux policiers absorbés par leur conversation évoquaient la baisse de criminalité dans la ville de paris depuis un an sans qu’ils n’aient rien à faire. Les criminels semblaient fuir la ville sans que personne ne sache pourquoi. A les entendre, on avait l’impression que quelqu’un faisait le ménage pour eux.
Alcéo esquissa un sourire et entama le hamburger qu’il venait d’acheter dans une chaine de fast -food.

*« C’est quand même mieux que le thé de maitre Eurythos »*

Assis sur le rebord du quai face à la célèbre cathédrale, il entendit une voix familière.

« Al ! Toujours au même endroit à la même heure ! C’est vrai que c’est l’un des plus beaux monuments du monde, mais de là à venir le regarder tous les jours… »

Une jolie jeune fille de 18 ans, les cheveux bruns et bouclée arrivait l’air enjoué. Ses yeux bleus tranchaient avec la couleur sombre de sa crinière. Elle ajusta sa robe légère pour pouvoir s’installer et s’asseya.Elle fit la bise à Alcéo qui la lui rendait accompagné d’un franc sourire.

«Bonjour Gabrielle. C’est vrai, je ne m’en lasse pas. Savais tu que l’on a mis plus de deux siècles à la batir ? Et encore après cela, des générations d’ouvriers se sont échiné à enrichir sa beauté. Aujourd’hui d’autres travaillent encore et sans cesse à l’entretenir. Peu de gens ont assez de conviction pour servir une œuvre qui les dépasse dans le temps… »

« Décidément, tu n’es pas comme tout le monde. Les garçons de ton age s’intéressent aux jeux vidéos, aux films d’actions et aux filles ! Pas aux cathédrales ! »

Il la regardait et cligna d’un œil.

« Je ne vois pas en quoi tout cela est incompatible avec le fait d’aimer cette cathédrale ! »

Il feint de s’approcher un peu plus d’elle, mais l’habile mouvement lui permit de se relever.

La jeune fille avait rougit et froncé un peu les sourcils en voyant la ruse, mais n’avait rien dit.

Alcéo prit un air légèrement mélancolique et regardant la jolie jeune fille.

« Je dois y aller Gabrielle… »

Elle se relevait rapidement et d’un air légèrement contrarié elle regardait sur le cotés pour cacher son mécontentement.

« Déjà ! De toute façon, j’ai plein de choses à faire ! »

Alcéo se frotta l’arrière de la tête et avait un air légèrement coupable. Gabrielle tout en continuant de regarder ailleurs enchaina.

« De toute façon tu seras là demain… »

Et l’air coupable se changea en un léger regard triste.

« Oui probablement…. »

Alcéo s’approcha d’elle et lui caressa le visage.

Son teint blanc prit à nouveau une couleur pourpre et le temps qu’elle se retourne pour le regarder dans les yeux, effarée, elle ne put que constater le fait qu’il avait disparu.


Sur les toits, le ciel rougissait et Alcéo profitait une dernière fois de la capitale française.
Sa retraite en tant qu’humain prenait fin ce soir. Il n’avait pas su dire à Gabrielle qu’il ne la reverrait probablement jamais et c’était mieux comme cela. Il savait la jeune fille amoureuse de lui, mais Il était un saint D’Athéna et avoir des proches parmi le commun des mortels était dangereux pour eux.

De plus, parmi les saint eux même, il était différent. Il était un olympien, la réincarnation d’Héraclès.

Et dans un sens tout aussi formidable que cela paraisse, il sentait que cette nature serait aussi génératrice de problèmes.

Les dieux et autres olympiens finiraient tôt ou tard par réagir à sa présence et demander des comptes quant aux couleurs du sanctuaire qu’il arborait.
A ses pieds la boite de pandore portant l’emblème de sa propre constellation attendait qu’elle révèle son secret.

Alcéo attrapa la poignée d’argent et tira violemment, libérant une chaine déclenchant un mécanisme antique ouvrant les pans du réceptacle. Le ciel s’obscurcit à nouveau, et un orage éclata. Une silhouette massive de lumière semblait en bondir et vint recouvrir Alcéo qui sentit la chaleur de l’armure dignement gagné un an auparavant l’envahir. La pluie se remit à tomber et aucune goutte ne parvenait à le toucher s’évaporant à quelque centimètre de son corps. Le cosmos de lumière chargé d’énergie électrique dansait.
Les pieds du guerrier se soulevèrent du sol, et s’élevant à travers les nuages, quittant sa tranquillité quotidienne, il disparue, embrassant sa nouvelle destinée.






Revenir en haut Aller en bas
 
Adieu Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
» Le salon du chocolat à Paris
» Mort d'un jeune journaliste/Adieu Bien-Cher, adieu mon ami
» Lucky mâle type Beagle (paris)
» Notre Dame de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Ancienne zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Le Monde. :: L'Europe-
Sauter vers: