Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De flammes et d'orichalque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deus Ex Machina

avatar

Nombre de messages : 112
29/12/2009

MessageSujet: De flammes et d'orichalque   Sam 21 Juil - 11:08

Alors qu'à quelques mètres à peine au-dessus, l'étonnant tête-à-tête se poursuivait, deux blocs de glace s'écrasaient sur un sol extrêmement dur. Un cri étouffé lorsque la masse du sarcophage heurta la jeune femme déjà quelques peu sonnée par sa chute ou plutôt son jeté dans ce bien étonnant puits.

Blessée, elle devrait dans un premier temps se dégager de cet étroit passage. Un fin rayon de lumière filtrait. Le précieux sarcophage n'avait visiblement pas souffert. Le cocon de glace continuait à remplir son office.

Elle se situait dans une sorte de cavité heureusement lisse mais avec un bloc plus que lourd qui commençait à lui peser en plus de servir de couvercle à l'étonnante couche qui l'avait réceptionnée. En un coup d'oeil, elle pourrait qu'une autre cavité se trouvait juste à côté de celle la retenant prisonnière et qu'elle n'aurait qu'à déplacer la masse de glace et d'orichalque pour se dégager de cet sombre réduit mais pour atterrir où et surtout en quelle compagnie ?

Revenir en haut Aller en bas
Sélène
Ombre du Verseau
Ombre du Verseau
avatar

Nombre de messages : 127
02/12/2011

Feuille de personnage
HP:
200/250  (200/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
200/300  (200/300)

MessageSujet: Re: De flammes et d'orichalque   Mar 11 Sep - 5:47

Elle avait serré les dents lorsque la masse l'avait saisie avant de la balancer comme le dernier des déchets dans le puits. Quelque chose l'avait d'ailleurs suivi de près. Et vu ce que cela s'avéra être, elle aurait sans doute préféré que cela se fasse dans l'ordre inverse. Enfin, tout se passa si vite qu'elle n'eut guère le temps de crier.

En clair, l'Ombre du Verseau s'était, purement et simplement, écrasée au fond d'une sorte de puits avant de recevoir sur le dos le poids de la masse enveloppée de glace. Sous le choc, elle ne put retenir un gémissement. Pourtant, elle pouvait s'estimer heureuse. Par réflexe, elle avait créer une sorte de bouclier de glace qui encaissa la majeure partie du choc et son armure bien qu'en partie détruite avait rempli son rôle.

Un instant, sa vision se brouilla. Elle était sonnée et il lui fallut quelques secondes pour reprendre ses esprits et surtout comprendre où elle se trouvait.

Pour commencer, elle tatonna le fond du bout des doigts. Le sol où elle reposait était relativement meuble. De quoi expliquer le fait qu'elle s'en sortait finalement pas trop mal même si son sang coulait sous son armure, poissant en partie sa longue chevelure blonde.

Elle remua le plus lentement possible, préférant la prudence à la précipitation. A chaque nouveau mouvement, elle ressentait une légère douleur. Douleur à laquelle se rajoutait l'inconfort de sa position. Inutile de préciser qu'il n'était guère commode de se déplacer à plat ventre en un espace aussi restreint que celui où elle avait atterri avec pour couronner le tout un sarcophage enveloppé de glace ne demandant qu'à lui tomber sur les reins et l'immobiliser uen bonne fois comme l'insecte qu'elle avait du paraître aux yeux de cette espèce de marionnette géante.

Ainsi, au terme d'une longue série de mouvement aussi lents qui souples, enfin dans les limites que le permettait le port d'une armure, elle finit par rouler et se retourner sur elle-même.

Un sourire sur son visage égratigné lorsqu'elle découvrit enfin la source du peu de lumière qui lui parvenait. Des rayons qui en dépit de leur faiblesse lui firent l'effet d'un phare. Un phare dont la lumière se reflétait sur la glace. De quoi l'aider à y voir relativement clair. Ainsi, elle remarqua un passage plutôt étroit mais suffisamment large pour qu'elle puisse s'y faufiler. Les seuls soucis étaient qu'elle devrait d'une part retirer son armure et d'autre part éviter que le sarcophage ne lui tombe davantage dessus.

Mais ?

Elle sentit soudain de nouvelles explosions.

Pourquoi ne m'a-t-elle pas attaquée ? Ou définitviement enterrée ? Voyons, Kaos avait fait en sorte de paraître non vivant tandis que moi, Je me suis juste isolée sous une protection de glace.

Sélène s'accorda ainsi quelques secondes de réflexion supplémentaires avant de se décider.

Oui, c'est cela. Je dois avant tout nous isoler pour que cette chose ne se rappelle pas trop vite de nous. Brontès, mon ami, je te promets que ton père ne finira pas dans une de ces vasques.

L'ancienne sainte de la Chevelure de Bérénice embrasa lentement son cosmos, créant une nouvelle masse de glace qui, tout en renforçant le cocon entourant le sarcophage, obtura partiellement le tunnel. A présent que l'Ombre du Verseau savait qu'elle disposait d'une autre sortie que celle par laquelle on l'avait balancée, elle ne craignait plus rien de se retrouver emmurée d'une seconde à l'autre au cas où la géante serait prise de l'envie de lui balancer d'autres gravas.

Quelque chose en elle lui soufflait qu'elle seule aurait l'insigne honneur de finir aux ordures.

Brontès, Kaos... Tenez bon, je trouverai bien un moyen de vous rejoindre. Enfin, dès que je serai sortie de là. Bien, en route.

Le problème n'était pas forcément de se tirer de ce trou mais bien de le faire en toute discrétion et sans endommager le sarcophage d'orichalque tout en le maintenant dissimulé sous sa couche de glace. Manquerait plus que cette géante ait des amies ou des petites soeurs dans les parages.

Et rampant au plus près de l'ouverture, la jeune femme se plaça près de la sortie. Elle ôta une par une les pièces de son armure. Les dégâts étrangement lui servirent, rendant l'enlèvement de l'armure plus simple. Ceci fait, elle augmenta son cosmos, renforçant les masses de glace tout en soulevant quelque peu le sarcophage.

Et enfin, elle se glissa hors de sa 'prison'. Une chute sur un sol heureusement très proche, elle devait juste se trouver un mètre plus bas. Sur ses gardes, elle se releva, vêtue de sa seule tunique et de l'écharpe que lui avait offerte Maximus. Son armure était restée derrière elle et même si elle avait un plan pour la récupérer au plus vite, elle devrait rester sur ses gardes et agir très vite.
Revenir en haut Aller en bas
 
De flammes et d'orichalque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Ravivons les flammes du passé" ~ Anthéa x Paris
» Y'a pas de fumée sans flammes ! [CLOS]
» # Les Flammes #
» Du sang et des flammes [Terminé]
» Présentation d'Orichalque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Ancienne zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Death Queen Island :: Aux confins de l'île.-
Sauter vers: