Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le retour d'Adonis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amber
Les Brumes du Destin

Les Brumes du Destin
avatar

Nombre de messages : 118
22/04/2010

Feuille de personnage
HP:
200/200  (200/200)
CS:
200/200  (200/200)
PA:
250/250  (250/250)

MessageSujet: Le retour d'Adonis.   Lun 16 Juil - 9:11

Le post précédent

Loin, très loin des premières maisons du village de Bifröst, dans une cabane isolée...

La dernière image qui lui était venue à l’esprit fut la main qu’Adonis posa sur son épaule, un geste bref mais lourd de sens qui n’avait d’autre but que de rassurer les deux saintes, les pousser à demeurer dans le froid pendant son absence… Ou plutôt jusqu’à son retour. Car c’était cela qui avait permit à Amber de tenir pendant les longues, très longues minutes qui s’écoulèrent alors et qui finirent par se compter en heures.

Les combats avaient été éprouvant, presque trop pour des saintes de leur niveau et le froid à présent venait mordre leurs deux corps enserrés l’un contre l’autre.
Amber avait lutté, autant qu’elle avait pu, mais l’épuisement, le froid avait fini par raison d’elle.

Lorsqu’elle rouvrit les yeux, le froid avait disparut, remplacé par une douce chaleur agréable. Instinctivement, la jeune sainte avait tendu la main à ses cotés pour saisir le bras de Calleigh, mais celle-ci avait disparut. Allongée sur un matelas de paille et de peau plus que rudimentaire, Amber s’était éveillée privée de son armure, seule dans une pièce illuminée par un seul feu.

Que faisait t’elle ici… Elle n’en avait aucune idée… Et ce fut avec une certaine méfiance qu’elle arpenta du regard l’abri de fortune. Pas âme qui vive, mais l’obscurité favorisé par la seule fenêtre obstruée et par le feu de faible intensité dissimulait peut être quelque chose ou quelqu’un.

« Calleigh ? Calleigh ? »

Appela t’elle plusieurs fois, mais aucune réponse ne se fit entendre.

C’est alors qu’elle réalisa qu’elle ne portait plus son armure, et le masque d’ordinaire vissé sur son visage avait lui aussi disparut.
Asgard était certes un territoire allié, Amber n’avait aucune idée de l’endroit ou elle avait atterri et qui sait d’ailleurs ce qu’il adviendrait d’elle…

Sa vision s’adaptant peu à peu à l’obscurité, la sainte du Corbeau réalisa qu’elle était seule, le totem de son armure s’était formé dans un coin sombre et ce fut là le seul éclat qui attira son attention. Elle voulu d’ailleurs raviver son cosmos pour revêtir sa protection, mais elle était encore trop faible pour se le permettre, surtout sans savoir ce qu’il était advenu de sa sœur d’arme.

En se relevant sans bruit, elle réalisa qu’il y avait à coté de la paillasse, une identique défaite, peut être avait elle accueilli sa jeune compagne d’arme. Mais il n’y avait aucune trace d’elle, ni de son armure. Un croassement se fit entendre dans la fureur des vents qui balayaient la demeure, le corbeau, son fidèle compère était encore là et signifiant sa présence, annonçait aussi la venue d’un intrus.

Amber avait grimacé, rapidement rassemblé un tas de peau pour former une silhouette dans son lit puis prit place derrière la porte qui était le seul endroit qui lui permettrait de se dissimuler. A l’extérieur, on pouvait entendre des cris rageurs, des croassements menaçants
« …. Oiseau de malheur ! » Jura une voix d’homme plutôt rauque tandis que la porte s’ouvrait. Il se passa un instant, l’être émis un grondement satisfait, c’est alors qu’Amber l’aperçut. Il n’était pas très grand, recouvert d’un épais manteau sombre troué par endroit et portait dan ses bras de grosses buches qu’il jeta au sol. D’un geste rapide et leste, Amber se glissa derrière l’homme prête à frapper.

« Inutile d’agir ainsi ! » Maugréa l’intrus, refroidissant les ardeurs de la jeune sainte. « C’est comme ça que tu remercies l’aide que l’on t’apporte… Ingrate ! »

Amber était stupéfaite, l’être ne s’était pas même retourné, pas un seul instant comme si elle ne représentait même pas une menace.

« Maintenant, cesse de t’agiter et mange ça ! » Lui ordonna t’il, en lui tendant un bol plein d’une mixture chaude, une bouillie qui n’avait rien de désagréable à première vue. « C’est un peu amer mais c’est bon pour les forces ! »

Amber était complètement soufflée, mais reconnaissait qu’il avait raison, elle avait besoin de force et n’avait rien desceller de menaçant chez son hôte, rien hormis son ton un peu bougon. Son hôte prit appuie contre la cheminée, son visage faiblement éclairé par le feu qui y brulait.
Une épaisse barbe rousse encadrait des traits rustres, carrés, parfaitement en adéquation avait la carrure qui était la sienne.

Sous le regard scrutateur de l’asgardien, la sainte s’exécuta, avalant une première bouchée de la mixture, réprimant une grimace de dégout.

« Quelle idée de se promener par un temps pareil. Vous avez eut de la chance que je sois passé par là… »

Vous, alors donc cet homme avait bien trouvé les deux saintes ensembles, une vague de soulagement envahie Amber même si elle tenta de ne rien laisser paraitre.

« Ou est elle ? »

Amber n’avait pas trop l’intention de s’éterniser dans le coin, même si elle était bien consciente que cet homme leur avait sans doute sauvé la vie. Adonis avait promit de revenir… Que penserait il s’il ne les retrouvait pas…

« Ton amie ? Elle est partie il y a plusieurs heures maintenant… Elle est partie à la recherche de quelque chose, ou de quelqu’un… »

Maugréa t’il avant de reprendre ses occupations.

« Quelqu’un… » Avait répété la sainte, tentant de se remémorer les événements qui s’étaient produit au RSM comme si cela pouvait avoir un lien… Était-elle allée chercher Shiryu, ou bien… Sa sœur… Amber avait baissé la tête, trifouillant machinalement sa bouillie avec le bout de sa cuillère.

Les choses prenaient un tout autre aspect, l’ordre des priorités avait changé et elle s’en faisait réellement pour les projets de la jeune sainte du Dauphin.

Revenir en haut Aller en bas
Adonis
Les Brumes du Destin

Les Brumes du Destin
avatar

Verseau
Nombre de messages : 2797
Age : 45
27/10/2010

Feuille de personnage
HP:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le retour d'Adonis.   Mar 24 Juil - 3:43

[je viens d'ici]

Mon regard se reposa sur Aldebaran… c’était un terrible colosse qui n’était pas sans rappeler Oncle Aldé… grand gentil, mais implacable quand il le faut…

_ « J'ai confiance en toi, Adonis... »

Je hochais la tête tandis qu’il posa sa main gigantesque sur mon épaule, mais je n’avais plus vraiment confiance en moi… certes j’étais Gold Saint, mais…

_ « Tu vas arrêter de t’apitoyer sur ton sort, fit la voix normale.
_ Je connais que peu Calleigh, mais je peux te certifier d'une chose, celui qui attentera à la vie d'Amber à besoin d'avoir les épaules solides... Elle est comme ma soeur, je la connais mieux que quiconque et sous son apparence frêle et fragile se cache une combattante vaillante et puissante !
_ Je ne pense pas qu’il s’arrêtera pour cela, fit la voix rauque. »

Il la considère comme sa sœur ? Alors, peut-être qu’Amber pourra m’aimer ?

_ « Et puis quoi encore ?
_ J’en suis heureuse pour toi, grand frère… »

Je secouais la tête avant de partir, faisant un signe à Aldebaran et aux autres Saints présent. Je partis à la vitesse de la lumière pour retourner au Gouffre Interdit d’Asgard, mais je ne retrouvais aucune trace d’Amber ou bien de Calleigh. Je fermais les yeux et laissait mes sens cosmiques repérer leurs Cosmos… Je sentais un certain nombre de Cosmos, non loin d’où je me trouvais… des Cosmos froids… surement des Asgardiens… Hyoga et les autres ne devraient plus tarder puisque qu’il devait aller en Asgard…

Un autre cosmos bien plus chaud se trouvait non loin d’ici, mais ce n’était pas ma mission, je devais retrouver Amber… j’élargissais mes sens et rencontrais enfin le Cosmos d’Amber, elle semblait se trouver dans une cabane, son Cosmos était si faible… mas aucune trace de Calleigh… pas même un résidu de Cosmos… je pensais qu’elle était plus fatiguée qu’Amber… elle ne semblait pas seule dans la cabane… mais ce n’était pas Calleigh…

_ « Elle est en train de te trahir, fit la voix rauque.
_ Bien sûr que non, c’est une Sainte, fit l’autre voix. »

Une demi-seconde plus tard, j’étais tout près de la cabane… toujours poli, je frappais à la porte…
Revenir en haut Aller en bas
Amber
Les Brumes du Destin

Les Brumes du Destin
avatar

Nombre de messages : 118
22/04/2010

Feuille de personnage
HP:
200/200  (200/200)
CS:
200/200  (200/200)
PA:
250/250  (250/250)

MessageSujet: Re: Le retour d'Adonis.   Lun 30 Juil - 8:04

Amber était allée s’asseoir à une vieille table en bois, l’air sombre, d’apparence docile. En d’autres temps, en d’autres lieux, elle n’aurait pas apprécié la présence même furtive de cet inconnu, qui par sa simple existence lui aurait rappelé que quelqu’un l’avait secouru… Quelle n’avait pas su protéger sa misérable existence.

Mais aujourd’hui, les choses étaient différentes… Elle n’avait que faire de l’honneur, du triomphe, la seule chose qui la préoccupait était la sainte du Dauphin qui l’avait laissé derrière elle. Nerveusement, elle s’était accomplie, mangeant ans grande conviction mais avec gratitude le plat qu’on lui avait servi. Elle ne voulait plus être la fille glaciale, trop fière qui s’était avancée jusqu’au bord du gouffre interdit…

Un silence paisible s’était installé, ne laissant comme bruissement que le crépitement du feu nourris. Amber avait eut un regard perdu dans les flammes. L’expérience sanctuaire sous marin lui avait un peu fait cet effet, plongé au cœur d’un brasier, sortit in extremis et surtout pas indemne.
De temps en temps, elle lançait un regard vers la porte, ne sachant pas trop si elle s’attendait à voir débarquer un marinas venu finir son taff, ou bien Adonis… SI seulement il parvenait à la retrouver ici.

L’espace d’un instant, elle s’était imaginée partir pour le sanctuaire. Mais elle ne se sentait pas assez forte… Et puis… Si Adonis revenait sur ses pas, s’il ne la trouvait pas… Que penserait il ? Que les marinas se sont échappés du sanctuaire, qu’ils lui aient fait la peau ? Et comment Adonis pourrait il réagir ? Se jeter à corps perdu chez l’ennemi. Oui, Amber en avait bien peur.

« Tu ne parles pas beaucoup… »

Lui lança le vieillard qui semblait être satisfait finalement de cet état de fait. Le silence… Amber le voyait mal bavasser pendant des heures et pourtant il la scrutait.

« Non. »

Lacha t’elle pour toute réponse. Elle n’avait rien à dire, même si nerveusement, elle touillait depuis bien cinq minutes sa bouillie.
Elle était concentrée sur l’avenir, scrutant la présence d’un cosmos, allié ou non. Quand soudain, un bruissement cosmique attira son attention.

« Adonis ! » Avait elle murmuré, un sourire de soulagement apparaissant sur son visage débarrassé de son carcan.
Et sans attendre ne serait ce qu’un geste de son hôte, elle se précipita vers la porte, l’ouvrit à la volée avant de se jeter sans aucune retenue dans les bras d’Adonis.

Jamais, il ne l’aurait abandonné, ce n’était pas vraiment là l’origine de toute son angoisse, non, Amber avait craint pour la vie de ses compagnons d’armes, et cela c’était un paramètre que Shina avait oublié de lui enseigner. Elle avait fini de grandir seule, loin d’Aldébaran, elle avait apprit à se battre seule… Jamais son maitre n’avait émis l’hypothèse d’un avenir lié à celui des autres… D’un autre.

Pendant plusieurs longues secondes, elle s’était serrée contre lui, entourant de ses bras le cou du seigneur des Gémeaux. Son armure l’attendait toujours bien sagement à l’intérieur.

« Adonis ! J’ai cru que jamais tu ne reviendrais ! »

Elle se sépara de lui, plongeant son regard dans le sien avec une reconnaissance infinie. Puis son regard s’assombrit, elle libéra le passage et invita le chevalier à entrer.

« Cet homme nous a sauvé la vie. »

Indiqua t’elle d’un signe de main dans la direction de son hote, bien qu’elle ne sache pas son prénom. Le veille homme salua le nouveau venu d’un signe de tête bienveillant.

« Calleigh, elle, s’est volatilisée… »

Avait elle ajouté sans osé le regarder comme si elle avait trahi la chevalerie entière en étant endormie lors de son départ.

« Je crois qu’elle est allée chercher sa sœur. »

Et Amber n’était pas certaine que la sainte ait envie d’une quelconque aide en la matière.




Revenir en haut Aller en bas
Adonis
Les Brumes du Destin

Les Brumes du Destin
avatar

Verseau
Nombre de messages : 2797
Age : 45
27/10/2010

Feuille de personnage
HP:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le retour d'Adonis.   Lun 30 Juil - 13:01

J’avais à peine finit de frapper à la porte que celle-ci s’ouvrit à la volée et que je reçus dans mes bras Amber… sans son masque, j’avais vu son visage durant cours instant… belle, elle était si belle… je sentais mes jambes flageoler à nouveau… elle me serrait contre elle, je fermais mes bras autour de sa taille d’une manière plus qu’amicale, mais je ne pouvais m’en empêcher…

Savoir qu’Aldebaran ne la considérait que comme sa sœur, me faisait chaud au cœur… une chaleur qui m’emplissait de joie… j’avais promis au Saint du Taureau que je ramènerais Amber, saine et sauf, et de fait elle l’était… elle resta ainsi plusieurs longues secondes, secondes que je comptais précieusement garder au fond de moi…

_ « Adonis ! J’ai cru que jamais tu ne reviendrais !
_ Je t'avais promis de revenir, Amber...»

Elle se sépara de moi, et plongea son regard dans le mien… j’y lu une très grande reconnaissance… peut-être même plus… ses yeux marrons étaient d’une grande beauté, mais son regard finit par s’assombrir… qu’avait-elle ? Que se passait-il ?

Enfin, elle me libéra le passage et que je puisse entrer… je vis alors le vieil homme qui avait recueilli Amber et Calleigh..

_ « Cet homme nous a sauvé la vie. »

Celui-ci me salua d’un signe de tête bienveillant. Je lui souriais d’un air approbateur…

_ « Calleigh, elle, s’est volatilisée… je crois qu’elle est allée chercher sa sœur. »

Je sentis sa détresse, comme si elle culpabilisait de s’être endormi.

_ « Merci, monsieur pour avoir sauvé Amber et Calleigh du froid… »

Puis je me tournais vers Amber et lui fit un grand sourire, comment lui dire que je ne ressentais pas le Cosmos de Calleigh ? Qu’elle était certainement très loin à l’heure actuelle ?

_ « Et pourquoi tu lui dirais pas la vérité ? Pour une fois ? Fit la voix rauque.
_ Oui, je sais, je ne ressens pas son Cosmos, pas même un résidu d’effluve… sa sœur, dis-tu ? Je vois… si elle avait voulu qu’on la suive, elle nous aurait attendu… mais là, non seulement, elle est partie, mais en plus, elle cache son Cosmos… surement pour empêcher qu’on la repère, les Marinas ou bien nous… »

Du coin de l’œil, à l’extérieur de la cabane, je crus voir une silhouette familière… celle de ma sœur, mais plus âgée qu’elle ne l’était la dernière fois que je l’avais vu… de suite, je sortis de la cabane mais il n’y avait rien pas même de trace à l’endroit où je pensais l’avoir vu…

Après les voix, je voyais des fantômes maintenant, pensais-je ? Deviendrais-je fou ?

Je secouais la tête quand j’entendis la voix de ma sœur venant de derrière moi.

_ « Grand-frère aide moi ! J’ai besoin de ton aide ! »

Je me retournais mais il n’y avait rien… rien que le vent… que m’arrivait-il ? Ces voix dans ma tête étaient en train de me rendre fou !

_ « AMBER ! AIDES MOI ! »

Je me pris la tête tandis que les voix me parlaient toutes en même temps, je ne comprenais plus ce qu’elles me disaient…

_ « VOUS ALLEZ VOUS TAIRE ? Hurlais-je au ciel. »

Puis ce fut le silence assourdissant dans mon esprit… je me mit à genoux, me tenant toujours la tête...
Revenir en haut Aller en bas
Amber
Les Brumes du Destin

Les Brumes du Destin
avatar

Nombre de messages : 118
22/04/2010

Feuille de personnage
HP:
200/200  (200/200)
CS:
200/200  (200/200)
PA:
250/250  (250/250)

MessageSujet: Re: Le retour d'Adonis.   Dim 5 Aoû - 6:52

Amber en était arrivée au même constat, Calleigh n’avait pas voulu être suivie, ni par elle, ni par quiconque, malgré ce qu’ils avaient partagés dans le sanctuaire sous marin, la bronze sainte du Dauphin en avait décidé ainsi.

Aux paroles d’Adonis, Amber avait baissé la tête, un peu comme si elle avait acquiescé ses dires, et ainsi accepté cette réalité.
Il s’était passé à peine quelques secondes, pendant lesquelles la brunette avait vu ses plans pour la retrouver se volatilisé, peut être qu’à présent le mieux qu’ils avaient à faire c’était finalement de rentrer au sanctuaire. Amber laissa échapper un léger soupir, presque soulagée de rentrer, le corps et l’esprit encore marqués par cette escapade dans les tréfonds marins.

« Faut il que….

Mais Amber n’avait pas eut l’occasion de finir sa phrase, elle qui accompagnait ses paroles d’un sourire dans la direction du jeune chevalier d’or, n’avait vu que la porte demeurée ouverte, elle n’avait qu’entendu les pas précipités puis la porte claquer.

Tout ses muscles s’étaient tendus, comme si les choses recommençaient encore et encore. Elle avait immédiatement suivi Adonis persuadée qu’il avait vu là un ennemi qui dissimulé avait remonté leur traces jusqu’à cette cabane. Son cosmos avait immédiatement brulé et son armure était venue la revêtir.

« Adonis ! »

Avait elle hurlé en déboulant de la cabane, mais lorsqu’elle s’était retrouvée dans la neige, son regard embrassant le paysage sauvage. Mais rien, il n’y avait rien… Et pour toute réponse, elle entendit la voix du gold saint des Gémeaux briser le silence.

Le cœur d’Amber semblait s’être arrêté net, effarée, elle fixait Adonis les mains plaquées sur les oreilles, comme tourmenté par une chose invisible, sans cosmos, en tout cas rien qu’elle ne puisse sentir. Que se passait il ?!

Sans pouvoir faire quoi que ce soit, elle l’avait de nouveau entendu hurler contre une force invisible, elle l’avait vu tomber à genoux dans la neige, agité, torturé… Il l’avait supplié de l’aider, mais Amber se trouvait totalement désemparée, elle qui n’avait apprit qu’à se battre contre un ennemi de chaire et de sang.

Se pouvait il que quelqu’un se cache ? Une attaque psychique dévastatrice ? Non, elle ne sentait rien, aucun cosmos…

« Adonis ! »

A nouveau son prénom avait passé ses lèvres dans un souffle rempli d’inquiétude. Amber devait agir, comme un écho qui lui venait de ses plus jeunes années, poussée par son maitre implacable, elle avait couru dans sa direction, tombant à genoux devant lui, ses mains avaient rejoins les siennes et son visage à quelques centimètres du sien avait tenté de capter son regard.

« Adonis ! Adonis ! Regarde moi !! Regarde moi je t’en pries ! »

Son cosmos était venu entourer le corps de son frère d’arme, elle avait l’impression de devoir le ramener à elle, qu’il était entrain de se perdre, que son esprit s’était perdu dans les méandres sombres de son passé ou de son avenir.

« Adonis, dis moi, dis moi ce que tu attends de moi, qu’est ce que je peux faire ?! »

Ses mains effleuraient son visage comme pour qu’il garde le contact avec elle. Le souvenir de Calypso la néréide lui était revenu à l’esprit, mais la chose était différente, l’autre était une ennemie à affaiblir, tandis qu’Adonis lui semblait torturé de l’intérieur… Etait ce cela le recours ? Devrait elle à nouveau lancer une attaque contre un allié ? Contre Adonis ? Non…. Non, cela était impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Adonis
Les Brumes du Destin

Les Brumes du Destin
avatar

Verseau
Nombre de messages : 2797
Age : 45
27/10/2010

Feuille de personnage
HP:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le retour d'Adonis.   Sam 11 Aoû - 2:09

_ « Adonis ! »

J’entendis la voix lointaine d’Amber m’appeler, mais j’avais l’impression de tomber dans les ténèbres sans tout en étant conscient de la présence du sol…

_ « Adonis ! Adonis ! Regarde moi !! Regarde moi je t’en pries ! »

Je vis le Cosmos d’Amber m’entourer... et pourtant je ne le sentais pas… comme si j’étais entouré d’une bulle qui me coupait de la réalité…

_ « Adonis, dis moi, dis moi ce que tu attends de moi, qu’est ce que je peux faire ?! »

Je voyais ses mains effleurer mon visage mais je les ne sentais pas… c’était comme si, j’étais présent et en même temps dans une autre dimension… sa voix était presqu’un murmure inaudible même si je voyais ses lèvres s’ouvrir… puis soudain, à nouveau les deux autres voix… elles me sommaient de choisir maintenant et tout de suite.

_ « Non, je ne choisirais pas l’un d’entre vous ! Je préfère rester tel que je suis, je suis suffisamment puissant pour protéger ceux que j’aime !
_ En es-tu sur, fit la voix rauque ?
_ Nous pouvons t’apporter de la puissante, fit l’autre voix… »

Je secouais la tête tout en sentant les mains d’Amber qui m’effleurait toujours le visage, c’était mon ancre dans mon délire. Etait-ce encore les résidus des effluves de Pandore ? Mais, j’avais déjà entendu les voix durant mon épreuve… faisaient-elles parties de l’armure ? Ou bien, l’âme de Saga était toujours torturée ? Je croyais qu’il était redevenu normal…

_ « Il est bien, ce petit… fit la voix normale.
_ Oui… je vais te poser une dernière question, Adonis… qu’éprouves-tu pour elle, demanda la voix rauque ? »

Je devins rouge pivoine, du moins je le pensais.

_ « Réponds, Adonis…
_ Je l’aime, fis-je…
_ Tu aimes qui ?
_ Réponds… »

Je savais qu’Amber m’écoutait et je devais être encore plus rouge… devais-je le dire ? Dire ce que je ressentais pour elle ? Qu’elle m’était aussi chère que ma sœur disparue ? Voir plus… j’étais très épris d’elle… c’était clair pour moi… mais elle ? Allait-elle m’aimer ? Elle m’avait montré son visage, mais le vieil homme aussi l’avait vu…

_ « Pourquoi, ne réponds-tu pas ?
_ Tu as peur qu’elle te rejette ?
_ Je crois qu’il n’est pas encore prêt…
_ Si, je le suis… je… j’aime Amber… »

Je me sentis retourner dans mon cœur, les voix avaient disparues, mais je voyais le visage d’Amber… puis j'entendis la voix étouffée d'Hélène.

_ « Retrouves-moi, grand-frère ! »
Revenir en haut Aller en bas
Amber
Les Brumes du Destin

Les Brumes du Destin
avatar

Nombre de messages : 118
22/04/2010

Feuille de personnage
HP:
200/200  (200/200)
CS:
200/200  (200/200)
PA:
250/250  (250/250)

MessageSujet: Re: Le retour d'Adonis.   Lun 20 Aoû - 23:39

Amber avait beau se débattre, tenter de ramener à elle le chevalier d’or des Gémeaux, rien n’y faisait, Adonis semblait absent, loin, tellement loin de leur réalité. Se pouvait il qu’elle le perde comme elle avait failli perdre la sainte du Dauphin avant lui ? Non, comme elle avait perdu sa sœur d’arme, incapable de l’aider.

Ses mains s’étaient mises à trembler, tandis qu’elle continuait à caresser son visage pour tenter d’attirer son attention. Amber avait l’impression d’être impuissante.
A l’instant où elle pensait que les choses étaient perdues, Adonis avait établie un contact, en tout cas c’est ce qu’elle avait cru, mais le sourire de soulagement qui avait paré ses traits s’était instantanément évaporé.

Choisir ? Qu’est ce qu’Adonis pouvait bien choisir ? Il n’y avait qu’eux ici… Eux et le vieille homme qui ayant entendu les exclamations s’était approché de l’entrée de la cabane sans pour autant intervenir dans cette scène qui le dépassait complètement.

« Adonis ?! » murmura Amber au bord des larmes…

Il était futile de pleurer et pour quoi au juste ? Son impuissance ? La peur de le perdre lui aussi ?

« Restes avec moi, je t’en supplie… Quoi qu’il se passe, restes avec moi. »

Les joues d’Adonis étaient devenues écarlates, peut être avait il de la fièvre ? Paniquée, Amber plongea ses mains dans la neige qui les entouraient bien loin de s’imaginer ce qui pouvait bien tourmenter à ce point l’esprit de son frère d’arme, de cet être qui l’avait protégé dans les temples, dans le sanctuaire sous marins et qui était revenu la chercher comme promis.

Avec désespoir, elle appliqua ses mains fraiches sur le visage d’Adonis, elle ne pouvait qu’espérer qu’il lui revienne, mais pour l’instant son regard absent, ses paroles étranges n’annonçaient rien de bon…

Je vais le perdre… Athéna, pourquoi faut il que cela se passe ainsi…. S’il n’était pas venu, peut être que…

Non, non, elle ne le perdrait pas ! C’était hors de question… D’un éclat de cosmos, elle se débarrassa de son armure, elle n’était pas très sur de la manière dont elle devait s’y prendre, mais il devait rester avec elle. Qu’importe le froid, qu’importe la présence potentielle d’ennemi à proximité, ce n’était plus la raison qui parlait.

Entourée de sa cosmos énergie, Amber glissa jusqu’au Gémeaux, l’enlaça, posant sa tête sur son épaule.

« Je ne sais pas ce qui t’arrive, mais je te promets, non, je te jure que tu resteras auprès de moi. »

Avait elle murmuré à son oreille, déterminée malgré les notes de désespoir qui pouvaient transparaitre dans sa voix.

« Par Athéna je le jure. »

Et elle le serra d’avantage contre son corps, l’entourant de son cosmos. C’est alors qu’elle perçut ses dernières paroles… Sa déclaration qui certes la concernait sans pour autant lui être adressé. Dans sa poitrine, son cœur s’était mis à battre plus fort, mais la peur n’avait rien à voir là dedans. Plaquant une main de chaque coté de son visage, Amber approcha ses lèvres de celles d’Adonis, son cœur parlait sans que sa raison n’ai mots à dire et l’embrassa à pleine bouche, enlaçant ses doigts avec les siens.

Qu’importe ce qu’il adviendrait par la suite, elle savait qu’elle avait fait le bon choix.
Revenir en haut Aller en bas
Adonis
Les Brumes du Destin

Les Brumes du Destin
avatar

Verseau
Nombre de messages : 2797
Age : 45
27/10/2010

Feuille de personnage
HP:
300/300  (300/300)
CS:
300/300  (300/300)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Le retour d'Adonis.   Mer 22 Aoû - 1:28

_ « Je te jure que tu resteras auprès de moi.
_ Retrouves-moi, grand-frère !
_ Par Athéna je le jure. »

La voix d’Amber et de ma sœur résonnait encore en moi, le cosmos de la Silver m’entourant et elle me serrait contre elle enfin elle me regarda après ma déclaration… je sentis son cœur battre plus puis elle plaça ses mains sur mon visage, approcha ses lèvres des miennes et finalement m’embrassa à pleine bouche tout en enlaçant mes doigts des siens… je devais être écarlate, mon cœur battant la chamade, mais je répondis à son baiser et la serrait contre moi.

Ce baiser dura plusieurs longues secondes puis je le rompis et lui souriait…

_ « Merci, Amber... tu m'as permis de ne pas sombrer dans la même folie que Saga... »

Je devais lui dire…

_ « Lui dire quoi ? Fit la voix rauque.
_ Oui quoi ? Demanda l’autre voix. »

Je soupirais, je croyais qu’elle allait cesser de me harceler. Je fermais les yeux.

_ « C’est le cas… on ne te demandera plus de choisir entre nous… mais nous serons toujours là… tant que tu posséderas cette Gold Cloth… c’est le destin des Gémeaux…
_ Soit heureux d’avoir pleinement accomplit ton épreuve… Saga, lui, ne l’a pas réussi… »

Je rouvris les yeux et fit un grand sourire à la femme que j’aimais.

_ « Je dois retrouver ma sœur jumelle… veux-tu venir avec moi ?
_ C’est ça que tu voulais lui dire ? Je croyais que tu allais lui dire que tu entendais des voix… »

J’avais décidé de ne plus me préoccuper ces deux voix, mais uniquement de ma sœur.

_ « Je ne l’ais pas revu depuis que j’ai utilisé pour la première fois mon Cosmos, il y a six ans… elle est peut-être morte, mais elle est peut-être encore en vie… je vais commencer à Rodorio… »

Je me relevais et l’aidait aussi à ce relever. Je la serrais contre moi, je n’avais pas été aussi heureux dans ma vie qu’aujourd’hui.

_ « Tu ne portes plus ton masque ?
_ Tiens ? C’est vrai… elle est plutôt très jolie…
_ Oui, très très belle, tu en as de la chance… »

Un grand sourire apparut sur mon visage... en fait ces voix, une fois qu'elles ne me harcelaient plus étaient plutôt amicales...
Revenir en haut Aller en bas
Amber
Les Brumes du Destin

Les Brumes du Destin
avatar

Nombre de messages : 118
22/04/2010

Feuille de personnage
HP:
200/200  (200/200)
CS:
200/200  (200/200)
PA:
250/250  (250/250)

MessageSujet: Re: Le retour d'Adonis.   Lun 22 Oct - 5:49

La folie de Saga… L’esprit encore tout embué par ce premier baiser qu’ils avaient échangé, baisé qu’il lui avait rendu avec fougue, Amber avait dévisagé Adonis. Adonis, chevalier d’or des Gémeaux… Le poids de la malédiction des Gémeaux dont la légende planait lugubrement sur le sanctuaire. C’était donc vrai. L’euphorie de leur étreinte se mêla à toute l’horreur de ses paroles et de la réalité, Adonis ne pouvait pas échapper à la malédiction des Gémeaux et tôt ou tard sans doute la rattraperait il… Cette idée eut elle été fausse avait provoqué un frisson glaciale qui parcouru le corps de la jeune sainte.

« Adonis ? Cette folie… »

Mais elle n’osa plus rien dire, par peur peut être de la réponse… Elle avait baissé les yeux et rougit légèrement, mais cela aurait pu être causé par le froid ou le regard qu’il posait sur elle.
Adonis aussi était gêné en tout cas c’est ce qu’il semblait à Amber, lorsqu’il tourna autours du pot, prenant son courage à deux mains pour reprendre la conversation. Le soupir, les yeux clos un instant, sans doute ne voulait il pas s’étendre sur le poids qu’il portait sur ses épaules.
Et puis il reprit la parole arborant un sourire tendre et amoureux qui chassa tout trouble dans l’esprit de la silver sainte. Sans s’en rendre compte, elle lui tenait les deux mains, attentive à ses paroles.

« Tu comptes partir ? Mais Adonis, tu… tu ne peux pas… Tu es chevalier, je suis chevalier… Athéna… L’humanité… Ton temple ?! Qui va veiller sur ton temple ?! »

Rodorio avait été détruit et sans quitter des yeux le jeune chevalier, Amber tentait de percer dans son regard quelque chose, ne serait ce qu’un signe qui chasserait toutes ces questions de son esprit… Sa quête semblait en temps de guerre complètement surréaliste… Combien de temps cela prendrait ? Est-ce que la retrouver était au moins possible ? le monde était vaste, tellement vaste…
Et puis soudainement, elle se tut, une seconde le silence s’instaura.

« Oui, je viens avec toi. »

L’évidence s’était imposée, elle ne donnerait le meilleur d’elle-même qu’avec Adonis à ses cotés, sans lui, elle avait déjà l’impression de n’être plus personne.

« Oui, je viens… Je ne sais pas ce que l’on dira au Grand Pope, je ne sais pas combien de temps cela nous prendra, mais je sens que c’est ce que je dois faire, à tes côtés. »

Un sourire à son tour marqua ses lèvres, ils se relevèrent ensemble, il n’y avait pas de temps à perdre. A sa dernière remarque, elle avait légèrement rougit, de nouveau.

« Il ne servait à rien finalement… Juste cacher des faiblesses bien existantes. »

Elle avait mêlé ses doigts aux siens, le couvant amoureusement du regard.

Aujourd’hui, je n’ai plus le choix, je dois me faire face.

Soudainement, alors qu’ils prenaient la direction de la cabane pour récupérer les quelques affaires que la sainte avait laissé, Amber s’était stoppée.

« Et Shiryu ? Nous ne pouvons pas le laisser, que va-t-il advenir de lui ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le retour d'Adonis.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le retour d'Adonis.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Ancienne zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Le Royaume d’Asgard. :: Le village de Bifröst :: La forêt frontalière-
Sauter vers: