Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Stelios
Indomptable bras armé d'Hadès
Indomptable bras armé d'Hadès


Nombre de messages : 368
02/11/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Mar 3 Juil - 3:43

viens de là


La silhouette atypique de l’hécatonchire se découpait sur l’étendue de roches violines de l’outre monde. C’est ici qu’il était né en tant que spectre. Loin du regard des vivants, et même de ses congénères qui pour la plupart ignoraient même l’existence de ce lieu qui était la limite du royaume des morts. Une falaise se jetant dans un vide infini d’obscurité. A l’horizon, une autre dimension, le tartare, qui au regard du sombre chevalier semblait se déformer tel un mirage animé lointain et inaccessible, même pour lui qui pouvait franchir l’espace- temps.

Les serviteurs du tout puissant dieu des enfers avait fait préparer un appartement dans le château d’Heinstein, où il aurait pu se ressourcer après ce combat avorté, mais son instinct l’avait poussé à revenir au lieu de sa résurrection. Il se disait que ce lieu lui serait propice à la méditation sur ses futurs actions. Puis ce fut son surplis qui jusque-là s’était fait silencieux qui engageait la parole .


« Alors maitre de la domination ! Tu sembles sur les nerfs ? Qu’attendais-tu de ce combat avec les marinas ? »

Stelios marqua 3 secondes avant de répondre au surplis facétieux.

« Qu’attendais-je ? Une réponse sur la justesse de mes actes ! Je suis un spectre, le gardien D’hades ! Et tout ceux qui tenteront de lui marcher sur les pieds doivent finir Ad Patres ! Mais les choses n’ont pas pris la meilleur des tournures… »

« C’est le moins que l’on puisse dire ! Tu as pourtant fait le meilleur des choix. Tu as dominé le combat de bout en bout avec l’aide de la succube et du bénou. Vos techniques s’enchainant parfaitement, au point que le général ai tremblé à la perspective de disparaitre et d’aller chercher des renforts. Ce n’est pas si mal pour une première. Repousser des demi-dieux n’est pas une mince affaire ! D’autant que tu n’avais pris encore aucun coup, et tu étais loin d’avoir montré l’étendue de tes pouvoirs. Pourtant tu as décidé d’emmener ton frère et ta sœur d’arme ! »

Les yeux de Stélios se plissèrent…

« Que cherches-tu Cottos ? »

L’armure émis un ricanement et enchaina

« As-tu le sentiment de ne pas avoir fait ton devoir ? »

Le guerrier serra les dents.

« Je les aurai étripé jusqu’au dernier ! Néanmoins… »

Il prit une respiration et exprima le fond de sa pensée

« Hades et son bien sont prioritaire … Je ne voulais pas risquer une guerre avec Poséidon si cela ne faisait pas parti de ses plans. Je suis prêt à verser mon sang jusqu’à la dernière goutte et voir mon âme déchirée et diluée dans l’infini néant. Mais je ne supporterais pas le décevoir.»

Les dizaines d’yeux de l’armure s’écarquillèrent et un éclat de rire composé de cent cordes vocales résonnèrent à travers le désert.

« Le décevoir ? Tu es l’étoile de la domination, n’en doute pas et n’en doute jamais plus ! Tu ne réponds à aucun ! Même pas aux juges, même pas aux dieux jumeaux ! Nous avons combattu l’un contre l’autre et tu m’as fait plier là où des milliers de guerriers, y compris des plus puissants que toi ont échoué ! Je me suis nourri de leurs chairs et de leur terreur. Toi seul m’as dépassé. Tu es la cent neuvième étoile brillant au firmament des enfers ! Comment pourrais-tu décevoir Hades ? Le vois tu te couvrir de reproche ? Tant que sa main ne se posera pas sur ton épaule pour te stopper, considères que tes actions sont justes ! »

Ainsi avait parlé la psyché de la créature mythologique habitant l’armure jugeant les propos de son maître abscond.

Stélios avait le visage fermé, mais sa mâchoire se décrispait. Le timbre plus léger il répondit.

« Je n’aurai pas pensé que tu serais du genre à faire des compliments ! Je croyais que tu étais vexé d’avoir à supporter un hôte ! »

Cette fois ce fut l’armure qui mit un temps à répondre.

«Mon but et le tiens sont les mêmes. Que cela me plaise ou pas, je n’ai pas le choix, et nos destins sont scellé ! Quitte à avoir le choix, autant que mon maître ne soit pas du genre à se lamenter sur la justesse de ses actions! Tues, détruit, ou regarde un coucher de soleil si cela te chante ! Mais surtout ne doute pas… Il n’y a rien qui me soit plus insupportable comme sentiment.»

Cette fois, ce fut Stelios qui éclata de rire.

« Je vois ! Maintenant que tu lis ce qui peut se passer dans ma tête, tu n’as pas d’autre choix que d’éprouver mon ressenti et cela te déplais quand la faiblesse humaine s’exprime... »

Il regardait son poing droit couvert de l’orichalque spectrale et le referma si fort qu’une onde s’en dégage soufflant la poussière l’entourant sur plusieurs mètres.

« Ne t’en fais pas Cottos, ce n’est pas prêt d’arriver à nouveau ! »

L’ame du spectre s’était apaisé. Nul autre mot n’était nécessaire. Pourtant Cottos repris la parole.

« Kagaho est revenu d’entre les morts et il vient à ta rencontre ! »

Un sourire amusé éclaira le visage du combattant.

« La nature de nos pouvoirs ne se ressemblent en rien, et pourtant la même énergie semble nous habiter. Il aura fallu quinze siècles, une mort, et une renaissance pour trouver ma place. Je ne sais qu’en penser … »

« L’étoile de la violence a toujours protégé de prêt Hades. Le fait est que l’étoile de la domination a le même destin, à la seule différence qu’aucun jusque-là n’a été capable d’endosser ce rôle. Vous êtes liés par vôtre but. Et contrairement à ce que tu penses, vos pouvoirs, tout aussi différents qu’ils paraissent, sont les deux faces d’une même pièce. »

« Qu’entends-tu par-là ? »

« kagaho et toi le découvrirez en temps voulu… Hades ne souhaiterai pas que j’en dévoile plus… »

Voilà bien un argument auquel Stelios n’avait pas de réponse. L’armure lui était fidèle et il savait qu’aucune vérité détenu par celle-ci ne lui serait pas caché à moins d’une raison majeur. Néanmoins sa curiosité était attisée. Dans un sens, avoir un but et une destinée au nom de son seigneur était un moteur et une motivation suffisante, mais il n’aimait pas nager dans le mystère. Il voulait avoir toutes les réponses et tout de suite, néanmoins, si Hades désirait que les choses se passent ainsi, il saurait prendre son mal en patience.

Contemplant le spectacle de la dimension du tartare, Stelios concentrait son cosmos afin de le recharger suite à son combat. Tel un phare dans la nuit, L’oiseau aux flammes noires sauraient le voir et suivre à la trace.



(hrp pour les admins: Ce lieu était sorti tout droit de mon imagination dans la construction du rp de mon perso. Je me suis donc permis de le réutiliser pour la réunion que nous allons tenir avec kagaho pour être peinard. Il n'est donc pas calé sur les lieux traditionnels de l'enfer mis en place sur le fofo. Je le met donc ici. :) )

Revenir en haut Aller en bas
Kagaho
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté


Nombre de messages : 399
24/04/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Sam 14 Juil - 5:00

Un missile de feu déchirant les cieux infernaux... Violent, agressif et pourtant empli de noblesse. Tel était le Bénou, un être à part dans le Royaume du Seigneur Hadès, un être à part qui venait de rencontrer un être comme il en existe peu. Malgré la différence de culture, malgré son apparence de Gaijin, Stelios était un samouraï, oui, il était un samouraï des temps anciens.

C'est le Cosmos du Spectre de la Domination qui mit un terme à la vitesse folle du Bénou, qui survolait en stationnaire un des malebolges, juste à la frontière du lac glacés cocytus... Il avait fait fausse route, il était parti dans la mauvaise direction toutefois ce phare au loin était bien le cosmos de Stelios. Un rictus de satisfaction, se dessina sur le visage du Bénou, tandis que son regard se portait en direction du lieu...

« Intéressant, san, très intéressant, tu sembles pleins de surprise ! »

Kagaho réprima ce rictus, il était japonais, il était samouraï et les émotions quelles qu'elles soient étaient des ennemies, un japonais gardait pour lui certaine chose, d'autant plus un samouraï. Les flammes du cosmos du garde d'Hadès réapparurent pour entourer leur maitre de manière plus grandiose encore.

Et c'est à une vitesse encore plus folle que le Bénou partit à la découverte de ce lieu, à la rencontre de son frère d'arme... Le cosmos du Kagaho était à l'image du bonhomme, obscur, haineux et protecteur. Il eut tôt fait de rejoindre Stelios, c'est tout en finesse qu'il atterrit à distance respectable du Spectre de la Domination tandis que ses prunelles inexpressives fixèrent le Surplis.

« Nous punirons tôt au tard l'inconscient qui a osé s'octroyer les prérogatives de sa majesté ! »

Le couperet venait de tomber, Kagaho ne semblait pas homme à tirer un trait sur la tête du Dragon des Mers.

« Un crime ne reste pas impuni , de même qu'un samouraï ne peut vivre tant que l'objet de son honneur n'a pas payé le prix de ses crimes... Il nous a filé entre les pattes se coup-ci, il a joué de chance, nous a surpris mais cela ne se reproduira plus, n'est ce pas Hécatonchire-san ? »

Un rictus malsain naquit à la commissure des lèvres du japonais.

« Il n'est que les montagnes qui ne se rencontrent pas, et nous devons nous préparer à une nouvelle confrontation cependant cette fois nous serons aptes à fonctionner en combo ! »

Le regard du Bénou fixa le néant du Tartare, tout en tournant le dos à Stelios.

« Il nous faut apprendre l'esprit d'équipe... Si tu es réellement comme moi, ce que je suis à peu près sur, cela ne t'intéresse pas plus que cela... Disons que cela fait partit des concessions que nous devons faire pour la gloire de sa majesté ! Et qui sait, peut être cela pourrait-il nous plaire... »

Il marqua un pause, se retournant de nouveau face à Stelios.

« Les marinas avaient un avantage, ils se connaissent depuis des siècles, nous pas... Toutefois en apprenant à nous connaître cette fois, nous aurons l'occasion de mettre un terme aux blasphèmes de ce dinosaure en voie d'extinction ! »

Puis repensant aux actes du dinosaure en question, Kagaho serra les dents.

« Quel espèce de lâche tout de même... Et ca ose s'appeler Demi-Dieu ! Il ne mérite pas une mort honorable, c'est un chien de la pire espèce... Même un hinin à plus d'honneur et se comporte de manière plus respectable que ce Marinas ! Alors entrainons nous ensemble et apprenons l'un de l'autre !  »

Kagaho s'était exprimé à présent la décision ne lui appartenait plus, mais quelque chose lui disait que la proposition plairait à l'Hécatonchire. Kagaho avait épuisé son quota de temps de parole pour un long, un très long moment, à vrai dire, il n'avait jamais eut conversation plus longue hormis Hadès sans se montrer agressif.
Revenir en haut Aller en bas
Stelios
Indomptable bras armé d'Hadès
Indomptable bras armé d'Hadès


Nombre de messages : 368
02/11/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Mer 18 Juil - 13:00

Stelios était un spectre dont l’allure une fois son armure sur le dos s’éloignait au possible de l’humain. Le surplis de la domination était l’incarnation d’une créature destiné à maitriser les titans dans une geôle. Et l’âme d’une de ces êtres aux cinquante yeux et aux cents bras était devenue le compagnon le plus proche du guerrier antique. Avait-il besoin encore d’autre chose pour mener sa guerre contre Hades ?

La réponse se dessinait à travers l’arrivé d’un oiseau de feu dans ce lieu perdue des enfers.

Stelios avait pu apprécier le spectacle de ses flammes sur le champ de bataille et en avait pour le moins été impressionné. De mémoire de combattant, il n’avait jamais vu un guerrier se jeter autant à corps perdu dans la bataille. Si leur motivation et leur appréciation du combat étaient similaire, leur façon de combattre n’était pas la même. Stelios était un observateur né, capable d’analyser une situation instantanément pour la mettre à profit et détruire son ennemie de façon impitoyable. Kagaho lui était une machine incendiant tout sur son terrain, prêt à se dévorer lui-même pour atteindre son objectif. En cela les deux guerriers se complétaient certainement plus qu’aucun des deux ne l’imaginait. Mais encore fallait-il que ces deux loups solitaires trouvent la voie pour accomplir la destinée commune qui pouvait s’offrir à eux.

Kagaho atterrissait à même le sol qui vit la naissance du cent neuvième spectre. Après quelques pas en direction de Stelios il adressa son constat sur la situation, et son regret et sa colère partagée suite au combat avorté avec le marinas. Pour lui le combat n’était pas finit, et son vœux était de le reprendre dès que possible. Mais pour cela, il proposait surement ce qui pouvait lui paraître impensable au premier abord, à savoir la collaboration avec un autre guerrier.

Les traits du japonais étaient ceux d’un homme impassible qui ne laissait transparaitre aucune émotion. Un masque lié à la tradition de ses ancêtres encré en lui si profondément qu’elle surpassait ce sentiment de violence qui l’animait. Une marque de self-control prouvant qu’il était bien plus qu’une simple tête brulé.

Stelios écoutait et observait le guerriers aux ailes noir jusqu’au bout avant de lui apporter une réponse et ne cacha pas un sourire franc.

Si son père était le grand pope d’une autre époque dont le cœur était pur, Stelios bien que doué pour les arts de la guerre et du combat était un enfant insubordonné qui ne faisait que ce qui lui plaisait au point d’en devenir dangereux et malfaisant. Et n’avait pas le même sens des conventions que son frère d’arme. Mais cela ce dernier l’avait surement compris à leur première rencontre.

« Esprits d’équipe ? Combo ? Voilà des mots bien étranges, chevalier, peut être que je viens d’une trop lointaine époque pour en apprécier totalement la saveur… Et pourtant tes paroles ont une musique dont le timbre sonne la vérité… Néanmoins… »

Il marqua une pause et regarda à nouveau la dimension du tartare.

« Ce marinas n’était probablement rien de plus qu’une épreuve parmi tant d’autres à venir ! Je comprends ton souhait d’écraser ces vermines qui se proclament supérieurs en tout et qui laissent un gout amer dans ma bouche. Néanmoins, ils ne sont que des pions sur l’échiquier de futures guerres à tenir. De la même façon que nous en sommes toi et moi à leurs yeux! »

Il était le spectre de la domination, et pour avancer et progresser, se devait de faire le constat que la maitrise n’était pas de mise en toute situation et qu’au-delà de ses besoins de vengeance immédiate, il faudrait qu’il devienne plus fort.

« Nous n’avons pas gagné ce combat et nous ne l’avons pas perdu…. Mais au fond… »

Son regard se durcis comme si le diable l’habitait

« … au fond, une égalité ne sonne pas mieux qu’une défaite !
Seule la victoire m’intéresse, et ceux en toute circonstance. Ce Sébastian n’a déjà plus aucune valeur à mes yeux. Je veux pouvoir tous les battre, et ce en toute circonstance ! La cause d’Hadès est ma cause. J’ouvrirai la marche des légions des enfers, écrasant chaque adversaire sur mon chemin ! Il ne peut en être autrement. »

Le cosmos de L’Hécatonchire s’enflamma de pourpre et de ténèbres, formant une bulle le recouvrant avec le Benou. Ses yeux se colorait d’un rouge absolu comme à chaque fois que son armure et lui communiait parfaitement. Le temps au sein de la sphère accéléra à une vitesse folle, et quelque seconde devinrent vingt-quatre heure pour les deux guerriers.
Stelios relâchait l’emprise. Il avait permis à Kagaho et à lui-même de retrouver toute leur force et leur cosmos. Une entreprise qui ne lui était en partit possible que pour lui-même en plein combat mais qui s’avérait possible de partager loin du danger.

« Tu es désormais d’aplomb comme je le suis pour débuter cet entrainement, chevalier, devenons une arme imbattable que même les dieux puissent craindre! »

Le verdict était tombé. Ils s'acceptaient comme frères d'armes et étaient prêts tout deux à sacrifier leur individualisme pour la gloire de Hades.



******************************************************************


hrp destiné aux admins ( pour changer ^^). Je me suis permis un petit délire ( merci la maitrise du temps ^^) permettant à Kagaho et moi même de récupérer nos HP/PC en l espace d'un instant ce que les règles imposent en 24 h de temps in game.

Je me suis dis que ce ne serait pas du luxe si l'on veut s'entrainer. Donc à vous de nous dire si c'est validé. Si c'est trop abusé, on se débrouillera autrement . :)


Edit d'Amé : Décision d'admin : Idée approuvée, et cela tient principalement sur le fait qu'il n'y a pas d'enjeu trop important. Bon combat les garçons.
Revenir en haut Aller en bas
Kagaho
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté


Nombre de messages : 399
24/04/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Mar 31 Juil - 22:57

Kagaho continuait à fixer son interlocuteur, un regard dépourvu d'expression, les mots qu'il avait employé, il les avait apprit à force de temps, observer et apprendre.

« Ce sont les termes que l'humanité emploie de nos jours ! Nous devons nous fondre dans le décors actuel même si nous réprouvons surement toi comme moi, l'idée d'être associé à cela. »

Kagaho ota le casque de son surplis le positionnant sous son bras gauche.

« Il n'y ait rien de plus déshonorant pour un samourai que de devoir se comporter comme le dernier des Gaijins... C'est pour la gloire de sa majesté que j'agis de la sorte, si loin de mes idéaux... Toutefois nous autres asiatique savons mettre de coté notre honneur si cela honore notre seigneur ! »

La suite des paroles de son homologue fit naitre un rictus malsain sur le visage du Bénou, des pions sur un échiquier de guerres à venir, voilà une conclusion à laquelle l'asiatique était lui même parvenu.

« Une égalité... » Kagaho prit un air plus lugubre. « C'est une défaite... Il n'y a pas de consensus possible, nous avons échoué même s'ils savent à présent à quoi s'en tenir. »

Kagaho était enflammé.

« Je suis du même avis que toi, ce Marinas n'a plus aucune intérêt... Il en existe un d'une toute autre valeur, un adversaire redoutable : Garnet du Kraken, un homme honorable pouvant nous offrir un combat digne de ce nom, c'est pour atteindre son niveau que nous devons nous élever au delà de ce que nous sommes. »

Un nouveau sourire lorsque Stelios le soigna avant de ce proférer ce que le Flamboyant Bénou attendait.

« Qu'il en soit ainsi, devenons la machine de guerre ultime pour la gloire de sa majesté Hadès ! »

Kagaho franchit la limite respectable entre deux guerriers pour enfin poser sa main droite sur l'épaule gauche de l'hécatonchire.

« C'est un honneur, Stelios-san ! »

Le -san de cette phrase avait toute l'étendue philosophique et psychologique que l'esprit japonais pouvait lui conférer. Kagaho prit alors une impulsion afin de se retrouver à quelques mètres de son interlocuteur tout en lui faisant face, son regard impassible fixant celui de son homologue, analysant chaque mouvement et chaque posture.

« Commençons. »

Termina t'il en se mettant en posture de combat.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

HRP: Dsl de petits problèmes avec mon pc m'ont retenus mais je suis de nouveau opérationnel ^^
Revenir en haut Aller en bas
Stelios
Indomptable bras armé d'Hadès
Indomptable bras armé d'Hadès


Nombre de messages : 368
02/11/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Mer 1 Aoû - 0:25

hrp: Allo zeus! je jette mon dé d initiative. gratt
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried
Admin Chef des GodWarriors
Admin Chef des GodWarriors


Nombre de messages : 4931
30/12/2009

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Mer 1 Aoû - 0:42

Stelios a écrit:
hrp: Allo zeus! je jette mon dé d initiative. gratt

Pour ce faire, faut que tu ailles sur le petit onglet dessous que tu sélectionnes en appuyant sur le "+" qui t'ouvre le Dés d\'initiative #1 : Tu le roule en Dés d'initiative justement et tu poste comme ceci ^^

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Zeus
Admin, Dieu des Dieux
Admin, Dieu des Dieux


Nombre de messages : 401
02/02/2006

Feuille de personnage
HP:
580/580  (580/580)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Mer 1 Aoû - 0:42

Le membre 'Siegfried' a effectué l'action suivante : dés d\'initiative

'Dés d'initiative' : 9
Revenir en haut Aller en bas
http://sans-seiya.actifforum.com
Améliah
Admin spectre d'Hadès
Admin spectre d'Hadès


Nombre de messages : 6620
Localisation : Les Enfers
03/02/2006

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Mer 1 Aoû - 2:04

Sieg, tu n'es pas d'une limpidité flagrante...

Pour lancer un dé, il faut appuyer sur répondre. Ensuite sur la page en dessous d'envoyer tu as une barre avec écrit dé d'/initiative, tu appuies sur le + en bout à droite, qui t'ouvre le champ.
Après ya plus qu'a mettre "dé d'initiative" dans le petit encart après Dés d'initiative 1 et d'envoyer. Par contre tu dois écrire quelque chose dans l'encart de réponse sinon le message étant "vide" il n'est pas envoyé.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

L'orfèvre, créateur de mon avatar : Kaos.


« Alanguies toi dans mes bras... Poses ta tête contre mon sein, n'aies crainte Invité, ta mort n'en sera que plus douce. »


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Stelios
Indomptable bras armé d'Hadès
Indomptable bras armé d'Hadès


Nombre de messages : 368
02/11/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Mer 1 Aoû - 2:07

init : Merci sieg et Ameliah :)


Dernière édition par Stelios le Mer 1 Aoû - 2:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Zeus
Admin, Dieu des Dieux
Admin, Dieu des Dieux


Nombre de messages : 401
02/02/2006

Feuille de personnage
HP:
580/580  (580/580)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Mer 1 Aoû - 2:07

Le membre 'Stelios' a effectué l'action suivante : dés d\'initiative

'Dés d'initiative' : 9
Revenir en haut Aller en bas
http://sans-seiya.actifforum.com
Kagaho
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté


Nombre de messages : 399
24/04/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Mer 1 Aoû - 23:35

Roule Dédé
Revenir en haut Aller en bas
Zeus
Admin, Dieu des Dieux
Admin, Dieu des Dieux


Nombre de messages : 401
02/02/2006

Feuille de personnage
HP:
580/580  (580/580)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Mer 1 Aoû - 23:35

Le membre 'Kagaho' a effectué l'action suivante : dés d\'initiative

'Dés d'initiative' : 9
Revenir en haut Aller en bas
http://sans-seiya.actifforum.com
Kagaho
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté


Nombre de messages : 399
24/04/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Mer 1 Aoû - 23:37

Bon bah faut relancer, équalité Rolling Eyes Vu que j'y suis, je relance Razz
Revenir en haut Aller en bas
Zeus
Admin, Dieu des Dieux
Admin, Dieu des Dieux


Nombre de messages : 401
02/02/2006

Feuille de personnage
HP:
580/580  (580/580)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Mer 1 Aoû - 23:37

Le membre 'Kagaho' a effectué l'action suivante : dés d\'initiative

'Dés d'initiative' : 6
Revenir en haut Aller en bas
http://sans-seiya.actifforum.com
Zeus
Admin, Dieu des Dieux
Admin, Dieu des Dieux


Nombre de messages : 401
02/02/2006

Feuille de personnage
HP:
580/580  (580/580)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Mer 1 Aoû - 23:49

Le membre 'Stelios' a effectué l'action suivante : dés d\'initiative

'Dés d'initiative' : 9
Revenir en haut Aller en bas
http://sans-seiya.actifforum.com
Stelios
Indomptable bras armé d'Hadès
Indomptable bras armé d'Hadès


Nombre de messages : 368
02/11/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Dim 12 Aoû - 8:47

Stélios avait écouté et vu. il comprenait qu’il avait un égal en ces lieux. il fermait les yeux et renversa sa tête en arrière. il inspira l’étrange oxygène des enfers comme une bouffée de vent pure.

Ici, les deux gardiens les plus loyaux d’Hadès seraient suffisamment tranquilles pour devenir une arme de guerre encore plus performante pour leur seigneur. Mais pour cela il fallait qu’ils combattent l’un contre l’autre pour devenir un puissant atout. Verser leur sang en l’honneur du sombre seigneur était un devoir et un honneur. Ils combattraient de toute leur force et feraient briller intensément leurs étoiles. Ils pratiquaient des arts de combats totalement différent, et n’avait pas la même approche du combat.
Pour la première fois Stélios ne combattrait pas un ennemi qu’il détestait, ou méprisait.
Le sentiment de combattre son miroir au reflet si différent ne lui déplaisait pas.

Il était prêt.

« Qu’il en soit ainsi Samourai ! »


Il jeta son casque au sol non loin de celui de kagaho, il n’en avait pas besoin pour que les facultés de son armure soient activent, car tout son surplis étaient l’une des « tours de contrôle » les plus efficaces au monde.

Stélios avait vu la puissance destructrice de l’oiseau infernal, et il lui faudrait observer chacun de ses mouvements. Son cosmos s’élevait subitement tourbillonnant. Les yeux situés sur le torse de l’armure s’ouvrirent laissant apparaitre des pupilles pourpre sur une une orbite rubis. Les yeux du guerrier prirent la même teinte et le monde qu’il voyait n’était plus tout à fait le même. Il voyait devant et derriere lui, rien ne lui échappais. Si le lieu n’était pas un desert aride et sans vie, il aurait pu voir alors qu’il était en combat une mouche voler à plus d’un kilomètre

« Acres Oculi » (Bonus armure)

Mais le cosmos accentua sa danse pour que Stélios récupère instantanément de la mise en place de cette technique si peu conventionnelle.

(Récupération de cosmos)

Cette fois il était prêt.

Stélios bondissait à la vitesse de la lumière et arrivant face à son « frère », son visage s’illumina d’un bonheur absolu et il savait que tout prendrait un sens. Alors une pluie de coup s’abattit avec une force purement technique et physique. Un hommage martial à son homologue. Il lui montrait sa maitrise héritée des spartiates. Un art de combat dont il devait à l’heure actuelle étre le dernier détenteur.

La variation technique de poings et de clefs accumulées à la particularité de son armure rendait sa danse de combat totalement inédite et imprévisible pour n’importe quel adversaire. Il fallait frapper de toute part, briser le rythme par des balayages et des coups de genoux, puis il l’attrapa pour le projeter loin vers un rocher aux arêtes tranchantes qui explosait au contact du corps du Bénou transformé en projectile.
Stélios se replaçait en posture de combat. Il savait que les flammes de l’enfer viendraient rapidement lui donner du répondant.


*****************************************************************
Acres Oculi:( Bonus armure) 20cs
Spoiler:
 
Récupération de cs: +20 cs


Coups physique en apéritif Wink : 10 coups physiques:
6 de poings, 3 pieds et balayage et 1 projection sur rocher.


**************************************************************************

HP:
250/250 (250/250)
CS:
250/250 (250/250)-20 +20
PA:
300/300 (300/300)
Revenir en haut Aller en bas
Kagaho
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté


Nombre de messages : 399
24/04/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Jeu 16 Aoû - 0:17

Un rictus se dessina sur le visage du Bénou... Enfin le samouraï qu'il était allait avoir un combat digne de lui, un vrai combat... Un combat pour perfectionner l'arme de guerre d'Hadès.

Il était différent, tant physiquement que psychologiquement et pourtant, leur cœur et leur cosmos respectif s'enflammait pour la même tache, une seule mission, deux visages, deux guerriers qui s'ils parvenaient à oeuvrer de concert serait une machine implacable dressé entre sa majesté Hadès et ses ennemis.

Kagaho sourit à la vision de ses miliers d'orbites rougeoyant tourné vers lui, il avait en face de lui, une tour de contrôle qu'il serait dur de surprendre... Mais toutes protections possédaient point faible, il y avait forcément un angle mort... Un angle mort qu'il fallait exploité afin de montrer à son homologue un possible point faible qui les rendraient plus fort tous deux.

-Intéressant... Pensa le Bénou.

A présent, il comprenait, si l'armure de son homologue possédait la capacité de voir dans toutes les directions, il fallait en tenir compte mais cette vision était elle un 360° parfait ou bien y 'avait il une faiblesse dans cette technique.

La technique de combat au corps à corps semblait particulièrement bien huilée, une technique de combat que le japonais ne connaissait pas particulièrement... Le style semblait à la fois débridé et pourtant particulièrement pensé et sous-pesé. De plus que dire des possibilités de l'armure ? Il y' avait quelques chose de grandiose la dedans, les diverses membres semblaient totalement autonome et pourtant il ne semblait pas y avoir de différence entre membres réels et ceux offerts par le surplis. Une bien belle œuvre que celle de sa Majesté.

La position de combat pour laquelle opta le Bénou pour sa part était moins agressive en apparence. Le Japonaise s'était ramasser sur lui même tandis que son cosmos brillait de mille feu... L'adrénaline, une drogue qui pouvait en déstabiliser plus d'un... La fureur du combat de déversa à grand flots dans ses veines pourtant le Bénou semblait toujours impassible.

[activation de Technique : Darkfire Walls : protection
cosmos: 20cs
Kagaho dresse un mur de flammes autour de lui qui est actif durant 3 tours. Pendant ces trois tours, tous les adversaires qui attaqueront Kagaho se verront infliger 10 hp de dégats et donc pas de dégats aux armures.]


S'il était impossible de tout parer, le bénou ne le ferait pas... Stelios commençait son combat en douceur, il voulait poser les bases, et le Bénou aussi... Rentrer dans le tas face à un être qu'il considérait comme un égal serait la pire des erreurs à faire.

Le bénou se contentant de parer les coups qu'il pouvait d'une manière étrange... Il se para que les coups , les plus perfides laissant ses flammes faire leur effet, lécher les chairs de son adversaire afin de l'affaiblir. Prendre ses marques, poser le combat, les deux guerriers semblaient si différent et pourtant leur manière de pensée n'était pas si différente.

Il n'y eut aucune attaque physique pour le Bénou, il se contenta de se retourner dans les airs lors de la projection afin de se stabiliser sur la mur rocheux sur lequel, il venait d'être projeté. Kagaho était en observation pure, son regard semblait cherché un éventuel point faible à ses yeux multiples qui le suivaient.

La roche avait volé en éclats... et pendant un bref instant, il s'était apercut qu'il avait bénéficier d'une couverture, légère... Pendant peut être un millième de secondes ses mouvements avait été à couverts, il en était sur.

« Spectaculaire... Stelios-san... Ta façon de combat se marie à merveille avec les capacités de ton surplis, mais si je ne me fourvoies pas, je pense avoir perçut une faiblesse que je vais me faire une joie de te montrer. »

«  Pour sa Majesté Hadès. » Reprit il

Un sourit carnassier tandis que le Bénou prit une posture assez étrange, il semblait se mouvoir tel un serpent à présent... Sa technique de combat avait quelque chose de déstabilisant. Il semblait rassembler ses forces en vue du prochain impact... La prochaine fois, le Bénou répliquerait aux assauts de manière plus aggressive, ainsi il passerait d'une intuition à une certitude ou devrait à nouveau s'adapter. Kagaho n'était pas qu'une bombe humaine, les flammes aussi violente soit elle pouvait elle aussi se montrer imprévisible.


- - - - - - - - - - - - - - - -

Kagaho:

Activation Darkfire Wall: 20 Cs
Recharge : 20Cs
Je prend l'apéro en plein tête, Kagaho s'étant contenté de dévier tes coups sur d'autres parties de son corps ou surplis... Ne connaissant pas ton art de combat, je me vois mal parer ta danse guerrière Wink


HP: 240
CS: 250 – 20 + 20 = 250
PA: 300 (les coups physiques ne faisant pas de dégats au armures et juste aux Hps.)
Revenir en haut Aller en bas
Stelios
Indomptable bras armé d'Hadès
Indomptable bras armé d'Hadès


Nombre de messages : 368
02/11/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Dim 19 Aoû - 3:12

Fait étonnant le Bénou n’avait pas contrattaqué. En tout cas pas en apparence et Stélios se méfiait. Ses techniques de combats au corps à corps avait fait mouche, néanmoins, de fines flammes firent leur apparitions et s’agitaient au moindre mouvement d’approche.

Stélios de par son regard absolu percevait jusqu’aux particules d’oxygène se mouvoir autour des flammes et observait méfiant l’étrange mouvement serpentin de l’asiatique qui s'était rapidement rétabli.
le spectre de l'hécatonchire ne quitta pas sa posture de combat dont le surplis amplifiait sa stature au point de lui donner l’allure d’un dieu de la guerre. Il était heureux, le combat s’annoncerait passionnant .

« Un point faible Kagaho , j’ai hâte que tu me montres ça ! »

Son ton était parfaitement sincère, il n’y avait pour seul enjeu que de s’améliorer.
Mais une autre voix caverneuse, composé de cinquante autre vint s’immiscer dans la conversation

« Moi un point faible ? Tu es bien sûr de toi samouraï ! Sache que mes yeux voient tout ! »

C’était Cottos, l’âme de l’hécatonchire abrité au sein du surplis qui s’était exprimé.

Stélios explosait de rire.

« Je croyais que tu ne parlais jamais aux autres spectres ! »


Il n’en dirait pas plus, semblait-il… mais le cosmos de l’armure brilla intensément.

Stélios regarda son frère d’arme d'un ton amusé.

« Tu dois vraiment être particulier pour que l’âme immortelle de Cottos daigne te parler directement et de son propre chef.

Je ne sais pas encore tout de lui, mais son âme est celle d’un enfant des titans Ouranos et Gaia enfermés probablement dans la dimension du tartare qui s’agite à l’horizon.

Il y a des éons de cela, les Hécatonchires bannies par leurs parents, prirent leur revanche et devinrent les geôliers de leurs parents aux portes du tartare.
e ne sais pas quel pacte s’est scellé entre l’âme de cette créature et Hades pour qu’il accepte de se retrouver au cœur de ce surplis, mais son égo est suffisamment grand pour qu’il ne daigne adresser la parole habituellement qu’à son hôte.

Malgré ses paroles de défi à ton égard, il semblerait qu’il t’apprécie ! »


Il marqua une pause dans son discours et huma l’air chargé de souffre.

« Quoi qu’il en soit, tes flammes sont impressionnantes… Elle condamne celui qui t’attaque au corps à en souffrir la morsure. Mais que se passe-t’il si l’on te combat à distance ? »
Stélios était à une vingtaine de mètres et plongea toutes ses mains ouvertes dans le sol le déchirant et libérant d’énormes morceaux de roches et les projetant à une vitesse prodigieuse en direction de l’étoile de la violence.

Le cosmos du combattant au totem la domination explosait et il s’élevait après un bond impressionnant pour frapper d’un angle aérien.

Une voix traversa l’espace…

« Tempus fugit ! »


Et le temps se déforma au bout de son index et prit la forme d’un rayon destructeur frappant le corps de Kagaho qui en souffrirait à travers sa chair et son surplis.
Prit entre une pluie horizontale d’éboulis de roches et une attaque cosmique venant du ciel, Stélios rentrait cette fois pleinement dans le combat, se donnant toutes les chances pour surprendre son puissant frère d’arme.

« Montre-moi ta force Kagaho ! Fais Honneur à notre seigneur ! »

Cet appel était un cri de ralliement pur un simple ! Il voulait voir la capacité de kagaho à lui faire front. L’un apprendrait de l’autre et inversement. De leur combat devait naître une force encore plus grande pour chacun des deux guerriers ! Il n’y avait pas d’alternative !
Le déscendant des spartiates atterrissait non loin de son œuvre de terrassement. Il savait cette fois que le japonais se donnerait à fond.

***************************************************************************


Action physique : à faire valider par Sieg : Sacrifice des 10 coups physiques autorisés par l’action d’un retournement de terrain créant un ébouli en direction de kagaho, permettant ainsi de ne pas se faire crammer les doigts par le darkfirewall.

Tempus Fugit. 30 cs. 1 marqueur pour attaque type dimensionnelle
Spoiler:
 


HP: 250/250
CS: 220/250 : -30
PA: 300/300
Revenir en haut Aller en bas
Kagaho
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté


Nombre de messages : 399
24/04/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Dim 19 Aoû - 6:23

[HRP: Tes coups physiques sont bien pensés l'ami Wink Je pense pas que ca pose problème et donc j'enchaine Razz Par contre t'es pas à 240 HP du coup du Darkfire Walls ? ]

Un simple rictus se dessina sur le visage du Bénou qui se lançait comme un missile en direction des débris...
Le combat semblait lancé une bonne fois pour toute et le Bénou semblait heureux à l'idée de prouver à son frère de combat, la véracité de ses dires.

- Tu veux une preuve.... Tu l'auras quant à tes yeux-armures, elle ne peut voir l'invisible.

Un rictus froid à présent prit place de celui plus doux quelque instant auparavant... La vitesse du Bénou ne faisait que croitre, il fonçait à l'encontre de Stelios, recevant les débris sans même prendre le temps de les éviter.

Il fallait faire honneur à Hadès seul les laches se cachaient derrière des apparences trompeuses et Kagaho n'était point de cela. Il allait utiliser une technique aussi simple qu'efficace, le Iaïjutsu l'art du dégainé/frappé.

Comme si on venait de gratter une allumette dans une pièce saturée de gaz son cosmos explosa avec violence et soudaineté... Le Bénou aurait put décélérer l'espace d'un instant, pourtant il n'en fit rien... Les flammes qui l'entourèrent prirent la forme de milliers de flèches de flammes dont la centrale finit par se confondre avec lui même.

« Tu me vois toujours Cottos ? Alors regarde bien ! CRUCIFY ANKH !!!! »
Spoiler:
 

Un immense lumière, une lumière solaire et ténébreuse émana du Samouraï, tandis que volait en direction de son adversaire une de ses attaques les plus puissantes tout en demeurant bien caché à l'intérieur.

Que son homologue casse la paralysie ou pas, il ne pourrait percevoir la suite de ses mouvements et cela malgré le nombre colossal d'yeux qui étaient à l'affut de chacun des gestes du Bénou. Tel le serpent, une fois l'impact cosmique effectuer, le pied droit du Bénou s'écrasa sur l'oeil central du Surplis cependant, semblable à un serpent sa jambe se replia légèrement tandis que le genou de la même jambe s'écrasa sur l'épaulette.

Habile combattant le Bénou, l'était tout comme son adversaire, ses deux mains prirent appuie sur les épaulettes de son homologue, insistant sur les clavicules de ce dernier qui ne pouvaient que céder. Toutefois c'est de la position plus que des clavicules éventuellement brisées que se servit le Bénou. Son autre jambe bien calée sur le torse de son compagnon d'arme servit comme d'un levier, levier qu'il actionna pour se retourner en compagnie de Stelios avant de le relâcher tel un projectile dans la direction de laquelle lui même venait. Voilà la démonstration qu'il voulait donner, aucune défense n'était réellement parfaite. L'homme se releva enfin d'un bond reprenant sa danse serpentine.

« Parfois, tant d'yeux peuvent être un handicaps! »

Constata le Bénou dont les mouvements ressemblaient de plus en plus à ceux d'un de ses dangereux Anaconda d'Amérique latine.



= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =

5 attaques physiques après l'attaque cosmique ( torse, épaulette, les deux clavicules, torse bis) + projection, vu que t'es en contact je sais pas trop si les flammes font des dégats ou non Razz

Confrontation de Technique.

La puissance d'attaque : Naturellement une attaque plus puissante qu'une autre gagne (quelles soient mentales ou phyisiques), et balaye l'attaque adverse. L'attaque la plus puissante est prise en plein fouet, l'autre sera prise en bloquée. 

Je prends donc ton attaque en bloqué et toi tu l'a prendra en plein fouet.

HP: 240 -10 = 230
CS: 250 – 50 = 200
PA: 300 – 35 – 5 encore de bloqué = 260
Revenir en haut Aller en bas
Stelios
Indomptable bras armé d'Hadès
Indomptable bras armé d'Hadès


Nombre de messages : 368
02/11/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Lun 20 Aoû - 1:46

(Hrp, je n’ai pas considéré prendre de dégâts car j’ai vu que ton invocation de ta skill de protection n arrivait qu après ta description des coups que je t’ai donné.
Vue que tu les as tous prit en dégâts, je ne voyais pas trop ça possible ni logique qu’en même temps tu l’invoques et m’inflige en plus les dégats alors que cela arrive après ma nuée de coups. Wink
Sinon sans m’avancer, pour le fait que tu sois au contact quand tu viens me combattre au corps à corps, dans la pure définition ta skill ne s’applique pas vue que tu n’es pas attaqué mais l’attaquant.)
******************************************************




L’oiseau de feu s’était jeté face aux projectiles accélérant face à eux et sans les éviter quitte à prendre des dégâts. Mais ce n’était pas tout. Usant d’une vitesse surnaturelle même pour un chevalier il contrattaqua usant d’une attaque poussé au septième sens et disparue au sein de celle-ci qui prenait la forme d’une sombre étoile.

En cela le dragon des mers avait eu raison. Kagaho avait en lui l’ame du Kamikaze, un dieu du vent prêt à sacrifier sa chair et son armure pour la victoire.

Ses mouvements en eux même ne le surprenaient pas mais ce fut la façon dont ils les avaient orientés qui avait fait mouche. Celui-ci avait rusé pour passer outre son regard si affuté, non pas en le frappant directement mais en se jetant à travers l’attaque de l’hécatonchire. Des débris d’armures rongé par le temps volèrent à travers le ciel des enfers.

Incroyable pensait stélios, L’explosion suivit du crucify ankh frappait Stélios s’infiltrant sous le surplis qui fut capturé par celui-ci et grogna instantanément comme un animal dans une cage enflammé…

Mais dans un sens Kagaho malgré la réussite de sa confrontation n’avait pas pour autant totalement raison.
Stélios avait tout vue grâce à son surplis, au sein même de l’étoile démoniaque dans laquelle il s’était caché.
Le japonais avait pensé que Stélios et son surplis possédait une vue tout simplement plus affuté. Mais ce n’était pas aussi simple. L’âme de l’hécatonchire était celle d’une créature plus vieille que les dieux capable de voir par-delà l’espace et regarder un soleil en face ne le gênait pas.
Si kagaho avait réussi, c’était au-delà de la capacité au spartiate à réagir assez rapidement et pas à échapper à son regard.
A cet instant Stélios aurait pu réagir et échapper à l’emprise de la prison de flammes… Et pourtant il encaissa et souriait à son homologue qui sans pitié arriva au corps à corps et fit un enchainement qu’il devrait encaisser.

Tournoyant, Stélios s’écrasa au sol formant un cratère fumant.

Cloué au sol comme un martyre accroché aux rayons d’une roue enflammée, Stélios ne cedais pas plus à la douleur et concentra son cosmos pour entretenir sa technique de défense pourtant percée par le japonais
« Acrès Occuli. »
Il continuait sa transe pour régénerer le cosmos dépensé. Stélios était parfaitement calme et regarda son frère alors que la roue commençais à se désagreger
« Récupération de cs »

Il affichait à nouveau un plein sourire sur son visage blessé.

« Bravo Kagaho ! Je dois avouer que tu m’as surpris. Je ne pensais pas que tu attaquerais ma technique plutôt que moi-même… et en ce sens, j’ai largement perdu cette première joute !
Mais ce n’est pas tant cottos que tu as surpris… mais bel et bien moi et mes réflexes.
J’ai tout vue, mais mon corps n’a juste pas eu le temps de réagir… Et en cela ton intelligence du combat a été supérieure à la mienne.
Ton expérience du combat est supérieur à la mienne. c'est évident!

J’en tirerai les leçons… Sois en certain ! »


Stélios savait que Kagaho répliquerait et une fois libre il prit une posture de défense ramassée au sol et des plus surprenantes.

Les appendices de l’armure semblaient pouvoir le protéger dans toutes les directions comme un monstre aux multiples têtes prêtes à mordre tout attaquant.

Il savait que Kagaho avait décidé de lui donner une leçon, néanmoins le descendant des spartiates avait encore beaucoup à lui montrer.

«Viens Kagaho ! Montre-moi encore ! Attaque-moi avec ton septième sens si tu le souhaites ! J’userai de tout ce qui est en mon pouvoir !»

*************************************************
Entretien du bonus armure: -20 cs
Spoiler:
 

Récupération de cosmos : +20 cs


J’encaisse donc tous les dégâts et prend aussi la paralysie sans la
contrer. Néanmoins cette paralysie me donne l’occasion d’entretenir ma
technique et de régénérer du cs.

(HRP : Tu m’as eu ! GG ^^ ! Voyons la suite ! )

HP: 195/250 -50-5
CS: 220/250 : -20+20
PA: 300/300 : 300
Revenir en haut Aller en bas
Kagaho
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté


Nombre de messages : 399
24/04/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Dim 16 Sep - 21:51

Un fin rictus se dessina sur les lèvres du Japonais, qui pour la première fois de sa vie inclina son visage en direction d'un autre spectre.

« Stelios-san... C'est de ce genre de surprise que tu devra apprendre à te prémunir pour devenir l'arme parfaite que nous devons être. Ce que tu dis est vrai, peut être mon expérience du combat est plus grande que la tienne bien que j'en doutes... Tu as une vision occidentale du combat, ta vitesse n'y est pour rien, tu manques juste d'anticipation. J'ai une question pour toi, à partir de quel moment perçois tu qu'un assaillant va te frapper à tel ou tel endroit ? »


Un nouveau rictus se dessina sur le visage du Bénou, Stelios voulait en voir plus, il n'allait pas être déçut, il avait encore un atout dans sa manche, s'il voulait surprendre, il devait amasser du cosmos, beaucoup de cosmos aussi Kagaho profita de la paralysie de son frère, il avait un tour devant lui, un tour à vide.

Kagaho prit un posture défensive, il fallait qu'il calme le jeu, qu'il fasse le vide pour surprendre à nouveau... Si Cottos avait put voir ses mouvements et que Stelios n'avait put les suivre, c'est sur cela qu'il fallait travailler... Le Bénou n'aurait pas hésiter une seconde à se transformer en véritable Big Bang pour en finir, s'il s'agissait d'un adversaire, mais cet homme qui se tenait face à lui avait la même tache, la même lueur dans le regard.

Un brasier sombre entoura Kagaho qui puisait ouvertement dans l'énergie ambiante pour récupérer plus rapide la dépense que son attaque avait engendré. Il accélérerait ses mouvements, le moment voulut, pour le moment ses muscles se relachèrent un bref instant.

[recharge de cosmos] = +20 cs

« Pas encore Stelios-san, je ne profiterai pas de cette paralysie... Mais j’exaucerai tes souhaits des que l'occasion se profilera... Je tiens à me mesurer à Cottos. »

Kagaho s'adressa directement aux surplis.

« Je n'ai jamais eut l'occasion de me confronter à une créature tel que toi, te surprendre est un véritable challenge pourtant je suis persuadé qu'il y a un point faible dans la défense que tu offres à notre ami ! Si je la trouve, j'offrirai à Stelios LA défense ultime. En nous rendant parfait et parfaitement synchronisé, nous avons une carte majeure à jouer face aux ennemis qui se dresseront devant nous, et si nous parvenons à former un tandem ultime, même face à un dieu nous auront une chance de le repousser et ainsi protéger notre seigneur!Rien que pour cela, ça vaut la peine d'endurer des souffrances plus grande que celles que nous avons subit jusqu'alors et quelque chose me dit que tu penses de la même manière ! »

Il eut un sourire avant de reprendre pour Stelios.

« Je suis un katana, mon but est de frapper vite et fort... De tout les spectres je suis le plus rapide, autant si ce n'est plus que les chevaliers d'or... Si je suis une lame, alors tu es un bouclier... Aussi mon but sera de te rendre indestructible mon ami, un bouclier indestructible et invincible. Je trouverais tes failles et ensemble nous façonnerons l'arme parfaite alliant attaque et défense à la perfection pour la gloire d'Hadès-sama ! Je suis heureux d'avoir trouver une âme si différente et pourtant jumelle à la mienne. »

Un nouveau sourire se dessina.

-Hadès-sama, regardez vos garde du corps et assitez à la création de votre arme ultime.

« Pour sa Majesté, plongeons ensemble dans un abîme de souffrances ! »

Un fin rictus, la détermination dans le regard, Kagaho n'avait à l'accoutumer aucune émotion pourtant à cet instant très précis, si son cœur l'aurait put, il se serrait mis à battre la chamade.

* * * * * * * * * * * * * * * *

Récupération de cosmos : +20 cs


(HRP : Je fais volontairement passer le tour suivant ou tu es paralysé, je pense avoir trouver le moyen de passer outre ta protection mais si t'es paralysé et ne peut te défendre y'a pas de mérite Razz Et j'aimerai passer d'une théorie à une certitude, le but final étant de former une machine de guerre parfaite autant faire en sorte qu'elle soit invulnérable lol!

Dsl pour le retard, suis parti dans un bled paumer et je pensais avoir internet, enfin j'aurais dut l'avoir, mauvaise surprise en arrivant la bas Sad )

HP: 230
CS: 200+20 = 220
PA: 260
Revenir en haut Aller en bas
Stelios
Indomptable bras armé d'Hadès
Indomptable bras armé d'Hadès


Nombre de messages : 368
02/11/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Lun 17 Sep - 1:39

A partir de quel moment je percevait-il les attaques qui lui étaient portés ? Comment expliquer avec des mots ce qu’est de voir au-delà de la simple perception humaine ou même celle d’un spectre. La question piquait au vif Stélios bien au-delà que Kagaho aurait pu le penser. Les mots de ce dernier étaient ceux d’un maitre à un élève. Le Bénou voulait élever son frère d’arme à un niveau supérieur et ce dernier s’en rendait parfaitement compte.

Stélios avait pu voir par l’intermédiaire de son surplis se décomposer les actions de Kagaho, et même saisir le moment où celui-ci s’était caché dans l’ombre de son attaque. Cependant, il avait tout de même été prit au dépourvue… ce qui était encore humain en lui n’avait pas été suffisamment armé pour anticiper l’action de Kagaho. Il devait dépasser cette humanité, et atteindre une force quasi divine comme il l’avait fait pour dompter Cottos. Tel était ce que pensait le cent neuvième spectre.

Il était l’étoile céleste de la domination et son égo était à l’image de son astre : puissant et inébranlable. Prêt à tout pour arriver à ces fins. Il regardait ce sombre phénix regagner ses forces et il fit de même.

(Récupération de cosmos).

« Tu entends Cottos ? Bénou veut te tester encore. Je ferai en sorte de lui donner le change cette fois ci !»

Son visage illuminé par la tension du combat se muait en un calme absolu. Le même qui l’avait habité le jour où il avait provoqué la mort de son père.

Sans bouger son corps déjà en position basse un seul bras plongeait dans le sol et celui –ci trembla comme si l’épicentre d’un tremblement de terre se trouvait au niveau de l’impact.

« J’entends tes mots mon frère. Et une passion envers Hades nous habite ! Je te remercie pour tes enseignements. Mais ce n'est pas parceque j'ai été touché cette fois là que l'occasion va se réitérer aussi facilement.
tu vas voir qu’avant la fin de ce combat, je t’en apprendrais à ton tour sur tes faiblesses ! »


Le seisme provoquait un bruit assourdissant et ce fut un pan entier de falaise que le bras de l’Hécatonchire déchira et envoya dans les airs en direction de l’oiseau obscure.

« Tu veux percer les secrets de mon armure Kagaho ? tu te dis être un katana et moi un bouclier ? Alors attaque-moi ! Tu avais une occasion de me frapper ! N’en laisse plus jamais passer une ! Affute ton arme au point de trancher ce rempart qu’est l’Hécatonchire ! Combat l’étoile que Hadès m’a donné ! »

Stélios, l’observateur ne cèderait pas. Si le but de son adversaire était de comprendre la nature de son surplis, le sien était de dominer les puissantes attaques de celui qu’il considérait comme son égal.
Il était encré dans le sol et prêt à toutes ripostes et à user de tous les moyens pour percer à son tour les secrets de son frère.
Kagaho avait prit l’avantage sur une première attaque cosmique, mais il ne savait pas encore quel était la capacité d’apprentissage de Stélios.

***************************************************************************

(Hrp : c’était à ton tour de frapper ^^ : Mon avatar à trop d’égo pour accepter ce genre de fleur ! :p. Donc, ne te gêne pas mon poulet ! Je t’attends Very Happy)

Sacrifice des dix coups physiques dont la force se réunissent pour jeter un rocher gros comme un immeuble sur l'oiseau!

Récupération de cosmos : +20 cs

HP: 195/250 :
CS: 240/250 : +20
PA: 300/300 : 300
Revenir en haut Aller en bas
Kagaho
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté


Nombre de messages : 399
24/04/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Lun 17 Sep - 3:42

Les paroles de son homologue firent naître un rictus de satisfaction sur le visage du Bénou.

-Oui, c'est ça... Parfait... Maintenant, je vais pouvoir l'utiliser à pleine puissance.

Kagaho observa en silence, la puissance de son frère d'arme était incommensurable, et sa détermination était inébranlable, il ne pouvait en attendre mieux de la part d'un garde du corps de sa majesté Hadès.

Ils étaient tellement différent et pourtant tellement identique... Les faiblesses que Kagaho possédaient, ils les connaissaient bien, c'étaient ses faiblesses qu'ils ruminaient depuis son semi échec face au général du Kraken.

« Je n'en attend pas moins d'un adversaire tel que toi, Stelios-san ! »

Lorsque le pan entier de la falaise fut extraite de manière aussi étrange qu'incongrue le Bénou eut un nouveau rictus.

-Spectaculaire... Tout à fait impressionnant.

L'immense rocher se dirigeait vers lui, la trajectoire était parfaitement calculée... Stelios voulait affûter la lame qu'était Kagaho, soit, il n'allait pas être déçu. Le cosmos du japonais se mit alors à irradier d'une chaleur intense, la température se faisait infernale tandis que le regard impassible de l'oiseau de feu se posait sur l'immense rocher.

- Ce n'est pas cela qui va me poser le moindre problème.

Le Bénou intensifia son cosmos de plus en plus mais ne bougea pas comme s'il attendait cette immense rocher.

-Cela va m'offrir un couvert idéal, un couvert qui sera pulvérisé par la chaleur lorsque mon arcane sera relâchée et qui de surcroit pourra le blessé.

Un rictus au moment de faire littéralement exploser le rocher et dont le souffle de cette même explosion se propagera tel une onde de choc atomique abritant en son sein les débris de cette véritable muraille de terre.

« Triple CORONA BLASSSTTTT !!!!! »

Spoiler:
 

Ce n'est qu'au dernier moment, qu'une véritable explosion cosmique se fit ressentir, une explosion puissante qui fit voler en éclat le rocher... Stelios ne pouvait sûrement qu'entrepercevoir, au milieu des débris projetés à toute vitesses dans sa direction, trois soleils incandescents et gigantesques, incroyable de magnificence, la destruction, la violence et la puissance pousser à son paroxysme qui fondaient à une vitesse folle dans sa direction tout en couvrant une large zone.

Le Bénou ne faisait plus dans la dentelle, il répondait au demande de son frère d'arme, il en voulait plus, il serait servit, toutefois le Bénou savait pertinement que son homologue n'avait pas les yeux plus gros que le ventre et qu'il devait caché encore bien des surprises. Toutefois en agissant de la sorte, il se protégeait d'une attaque simultanée, s'il était aisé de contrer un cataclysme, en contrer 3 d'un seul coup relevait de l'impossible.


***************************************************************************

(Hrp : Tu en voulais, en voilà XD J'espère que cela répond à tes attentes Razz)

Sacrifice des dix coups physiques afin de faire voler en éclats le rocher juste avant l'impact sinon c'est pas drôle et relacher à cet instant très précis mon arcane... Histoire de la couvrir à ta vue et surtout faire en sorte que ton immeuble devienne débris tranchants Razz

Attaque cosmique 7ième sens triplée grâce à une dépense triplet selon mon kit:P

HP: 230-10 dégats physiques = 220(il me semble logique que je vais en prendre autant que toi, c'est un rocher de la taille d'un immeuble tout de même puis étant à l'épicentre de l'explosion bah je morfle dites moi si ca vous semble pas logique:P)
CS: 220-120 = 100cs
PA: 260
Revenir en haut Aller en bas
Stelios
Indomptable bras armé d'Hadès
Indomptable bras armé d'Hadès


Nombre de messages : 368
02/11/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Mar 18 Sep - 3:52

Le défi lancé à Kagaho avait atteint son but. L’arme la plus violente d’Hades s’apprêtait à se déchainer. Le projectile en pleine course d’une taille monumentale traversait l’espace et se plaçait entre Le bénou et l’Hécatonchire.

Pour Stélios le temps semblait ralentir sa course.

*Tu voulais savoir combien je peux prédire de l’attaque qui va me frapper Kagaho ?*

Le rocher à présent proche de kagaho obturait sa vue. Mais Stélios armé de son regard surnaturel voyait par-delà, il sentait la chaleur du cosmos de son frère augmenter à une vitesse affolante s’ouvrant à nouveau au septième sens.

Là était la chance de Stelios. Devenir inatteignable, tel était la voie à adopter face à un pouvoir incontrôlable. Pourquoi recevoir un coup lorsque l’on peut l’éviter ? Son combat avec les marinas avait déclenché un mécanisme en lui qu’il n’aurait jamais pu imaginer possible auparavant. La ruse qu’il avait méprisée chez le dragon des mers était une solution devenue envisageable en comprenant de quel ressort serait ses futurs adversaires. La voie du guerrier chez le descendant des spartiates serait celle de celui qui s’adapte, comme il l’avait toujours fait. Son don divin était le regard porté sur le monde, et ne pas en apprendre les leçons ne seraient que pure stupidité.

Une simple impulsion cosmique et Stélios traversait les dimensions à tel vitesse, qu’il laissait une image résiduelle.

*Téléportation*

Un impact, celui des poings de l’oiseau des ténèbres faisant exploser les roches pour la retourner par fragments ascérés vers l’envoyeur.
Dans ce décors dantesques au frontières du tartare, une pluie de rochers s’abattait vers la falaise violine dont la couleur se mit à rougir par le le lever de trois sombres soleils brulant de plusieurs millions de degrés la surface.
Kagaho pouvait être fier de la puissance qu’il pouvait dégager, comparable à celle des dieux eux même. La puissance de déploiement était aberrante pour quelque adversaire que ce soit.

Le feu léchait le sol, au point de le faire fondre et le vitrifier
Kagaho aurait détruit n’importe quel adversaire avec une telle attaque. Pourtant si kagaho regardait dans la direction de stelios, il ne put voir qu’une image, semblant figé dans le temps qui disparaissait comme un mirage.

Le feu solaire s’éteignait et Kagaho seul face au champ de ruine. Un Poing d’orichalque des enfers sortit directement du vide spatial et le frappait directement à sa nuque.

*Téléportation depuis le pont dimensionnel*

Le reste du corps de Stélios apparaissait tout en se reposant au sol.

Stélios avait devancé en rapidité, Kagaho pour cette fois. Mais son regard ne changeait pas. Il n’y avait pas pour le guerrier de place à la fanfaronnade.
« Extraordinaire, Kagaho, tes flammes pourraient ravager la terre entière si tu le désirais ! . Il n’y a pas de doute quant au fait que ta puissance soit des plus extraordinaires. Tes flammes ont la couleur de la vérité qu’Hades imposera au nez des dieux ! »

« Pourtant, pour cette fois, tu ne m’as pas eu ! »


Les multiples visages de cottos ne lachait pas kagaho des yeux. Quant à stélios, cette fois un sourire fraternel s’adressait à son homologue tout en reprenant sa posture de combat !

Entretien du bonus armure (Acres occuli)

« La suprématie que tu imposes en puissance de déploiement de ton cosmos est totale, même pour moi. Mais ta vélocité qui te parait être un atout absolu est limitée par des techniques physiques. Face à un pouvoir dimensionnel, ta capacité à dépenser autant de cosmos transforme ton sabre en arme à double tranchant. Et cela concerne aussi ton Raising darkness comme nous l’a malheureusement prouvé ce misérable général Sébastian ! »

Cette fois le message était clair. Stélios voulait faire comprendre que tous deux étaient élève et maitre de l’autre. En aucun cas, il n’accepterait que son frère le domine quel que soit sa puissance, car tel était sa nature. En revanche il l’acceptait en égal, ce qui était en soit aussi miraculeux que possible.

Stélios faisait ses preuves. Hades avait désormais deux gardes du corps des plus redoutables.
La fierté des deux gardiens et zélote du dieu imposerait sa suprématie.


***************************************************************************

(hrp : Dis donc ça pique tes coups de soleil. Heureusement que j’ai une crème solaire dimensionnelle :p

Les principes de ce poste sont fait en accord avec Sieg. Je m’inspire parfaitement du tour de cochon que nous avait fait Sébastian. L’expérience me permet de créer une forme de défense à faible coup qui est loin d’être négligeable. Par soucis d’équité, bien sur, le double jump dimensionnel ne me permet pas d’attaquer en même temps. Au fond ce n est pas très loin de la technique de l oneiros bestiale qu elcid affronte dans lost canvas

Je porte un coup physique en revenant de ma dimension qui n’en ai pas réellement un vue que je n’ai pas le droit d’attaquer à ce tour. C’est bien plus pour le rp qu’une réelle attaque, donc même si je le porte à la nuque dans un angle mort, je te force pas à enlever de points de vie… ça serait mesquin ^^)

2 téléportations me permettant d'éviter ton attaque : 20

Entretien du bonus armure: -20 cs

Spoiler:
 

HP: 195/250 :
CS: 200/250 : -20-20
PA: 300/300 : 300
Revenir en haut Aller en bas
Kagaho
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté


Nombre de messages : 399
24/04/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   Sam 13 Oct - 23:17

Le regard de Kagaho balayait le champs de bataille et cette image résiduelle qui disparaissait... Son attaque l'avait purement traversé... Stelios était impressionnant, la vision claire du monde qu'il possédait, était un atout de taille pour sa majesté Hadès.

Un rictus de satisfaction se dessina sur le visage du Bénou, alors qu'un coup sortit de nulle part vint le frapper au niveau de la nuque... Lui le spectre le plus rapide de sa majesté venait d'être battu de vitesse par l'anticipation de son frère d'arme.

« Je te retourne le compliment, ton sens de l'analyse et de l'anticipation est admirable. Ta vision et ton sens tactique est un atout des plus sur... »

Le Bénou se redressa alors pour faire de nouveau face à son adversaire.

« Il est vrai que mes attaques sont purement physique, et une fois tirer de son daisho, un Katana semble mort pourtant il est une technique que mes ancêtres utilisaient même s'il ne rivalisait pas avec un clan de duelliste. Tu aurais été un bon sensei... Ta valeur guerrière n'est pas à prouver aussi. »

Kagaho se redressa en fermant les yeux, il préparait quelque chose...

« Face à un adversaire tel que toi, ma vue m'est inutile, je ne peux me fier à un sens pouvant être aussi facilement leurrer. »

Kagaho arracha un pan de sa tenue pour en faire un bandeau qu'il s'appliqua sur les yeux. Le Bénou prit un posture bien moins agressive bien plus passive et pourtant dangereuse.

« Un à un... »

Prononça Kagaho, un sourire sur le visage. Le visage du Bénou perdait de son impassibilité.

-Bien, face à un être tel que lui, mes dépenses cosmique doivent être calculés avec exactitude.

Le Bénou déploya son cosmos avec une puissance sereine, si on pouvait qualifié les aptitudes du Bénou de la sorte.

[Passage du tour pour regénérer mon cosmos de 20cs et sacrifice de mes coups physiques qui seront utiliser en début de tour suivant (avec l'accord de Siegfried via Mp, j'en dis pas plus afin de ne pas gaché l'effet de surprise.)]


* * * * * * * * * * * * * * * *


Perte volontaire de la vue pour le restant du combat : Impossible de bloquer les attaques physiques adverses. Chaque sens perdu rend 10 CS à celui qui subit l'attaque.

Sacrifice de mes attaques physiques préparation du prochain tour.

Régénération de Cs : +20

(hrp : Je n'en attendais pas moins, bien vu le coup de la téléportation :p Dsl pour le retard j'ai du avoir une longue conversation pour exploiter les possibilités des règles sans pour autant que ce soit pénalisant trop gros Razz En revanche d'un point de vue Rp, perso je prends le coup avec plaisir ^^ )
HP: 220-1=219
CS: 100 +20 +10 (perte de la vue)= 130
PA: 260
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aux frontières du tartare et du royaume d’Hades.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Royaume perdu d'Arnor
» Elèves sans frontières, malades sans frontières
» Les souveraines du royaume
» [PARTENARIAT]Le Royaume de Zaïrys
» le royaume d'outrebrumes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Ancienne zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Les Enfers.-
Sauter vers: