Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Tour d'Asgard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: La Tour d'Asgard   Sam 2 Juin - 6:22

Je viens d'ici

Des flocons voltigeaient dans l'air tandis que la journée touchait à sa fin. Quoi de mieux pour voyager tranquillement. Sigrid avait choisi un lieu paisible pour leur rencontre. Celui qui avait vu sa naissance mais aussi, bien qu'elle ignorât tout, celle de sa soeur jumelle.

Elle n'y mettait que rarement les pieds mais à chaque fois qu'elle s'y rendait, la Perle des Ombres s'y sentait bien. La Tour se situait à la frontière des terres gelées. Isolée, loin de tous et de toutes, nul indiscret ne viendrait les y déranger. Et puis, elle avait envie d'en apprendre plus sur cette jeune femme chevalier à l'habit noir.

A ce qu'elle avait déjà pu voir, Estrela était douée d'un tempérament de feu et sa franchise plaisait autant à la guerrière autant qu'à la prêtresse. Une rencontre que toutes deux semblaient apprécier. La blonde jeune femme avait en effet bien peu d'occasions de discuter avec des voyageurs surtout venant d'un lieu aussi réputé que Death Queen Island.

Les ombres s'agrandissaient à mesure que leur pas s'imprimaient dans la neige pour s'effacer aussi vite. La Belle nordique ouvrait le chemin alors que la Puissante Capricorne suivait. Fougueuse et puissante alors que Sigrid était tout en rapidité et subtilité.

Puis, enfin, enveloppée des cimes de pins centenaires apparut la tour de Garde. A son approche la prêtresse guerrière ne put s'empêcher de marquer un temps d'arrêt. Puis se retournant vers son interlocutrice, elle dit.

- Sois la bienvenue dans la Tour de Garde d'Asgard. En ces lieux, nous pourrons discuter à loisir et même tester certaines choses. Qui sait ce que tu peux me faire découvrir ?

Ce lieu est sacré mais il est aussi celui de ma naissance. C'est là que dame Hermine est venue me prendre dès ma naissance. Elle ma simplement prise aux bras de ma mère...

Avant même que mes premiers cris ne se fassent entendre, Odhinn m'avait désignée comme étant une de ses Valkyries.

Entre en ces lieux et dis-m'en plus, Capricorne des Ombres...

Moi qui suis la Perle des Ombres suis toute prête à t'écouter.
Revenir en haut Aller en bas
Estrela
Ombre du Capricorne
Ombre du Capricorne
avatar

Nombre de messages : 117
21/10/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Lun 4 Juin - 10:29

En provenance de la taverne de Bifröst

On dit que l'éclosion des fleurs du Bambou est un phénomène très rare, certains érudits prétendent même qu'il peut s'écouler plusieurs siècles entre deux floraisons pour certaines espèces. En ce qui concerne le bonheur de notre biquette, il en était de même ! Et oui, aussi improbable que cela puisse paraitre. Malgré la neige qui s'engouffrant dans son armure et qui venait se coller sur sa peau cuivrée par le soleil de sa Colombie natale ! Malgré ce froid polaire qui glaçait même son âme ! Un sourire béat étirait ses lèvres si désirables.

Il faut dire que la grande quantité d'Hydromel qu'elle avait ingurgitée n'était pas tout à fait étrangère à cette hilarité, mais plus qu'une simple ivresse, la perspective de converser avec la perle des ombres, l'excitait et l'émouvait plus que de raison. Sigrid était pour la sud-américaine ce qu'est la lune pour le soleil. L'une était maniérée et gracieuse, l'autre était fougueuse et irrévérencieuse et pourtant quelque chose chez la blonde attirait la renégate du sanctuaire. Peut-être sa beauté glaciale ? Estrela avait beau être une femme, elle ne pouvait s'empêcher de rougir quand son regard de braise croisait les joyaux qui servaient de pupilles à l'asyne. Si captivant, si émouvant ! On aurait cru qu'une partie du firmament avait été capturée dans ses globes oculaires.

Cependant, le capricorne noir n'oubliait pas quels étaient ses objectifs. Elle avait une mission à remplir et surtout on lui avait promis la meilleure des récompenses, aussi elle devra se montrer à la hauteur. Le problème, c'est qu'elle ne savait pas trop comment faire. Autant commencé par les différences !

« Tu vois chère amie. »

Estrela prit le temps d'ôter son heaume et de secouer sa belle crinière noire pour en chasser les flocons de neige qui s'y étaient accrochés. Les cheveux de la guerrière étaient particulièrement bien entretenus. Il faut dire que c'était l'unique coquetterie qu'elle s'accordait, depuis qu'un certain chevalier d'or l'avait complimenté quand elle était encore adolescente. Aujourd'hui, ses cheveux lui arrivaient jusqu'au creux des reins et étaient aussi fin et doux que des fils de soies.

« Contrairement à toi, j'ai choisi ma voie. Il fut un temps où je portais le masque de fer des saintes, mais je me suis affranchie des stupides lois phallocratiques du sanctuaire et j'ai renié leur autorité, pour me vouer à un seul culte, celui de la liberté. De cette manière je me retrouve sans maitre, mais avec des employeurs et j'espère que les huiles de ta nation le comprendront. »

Un sourire amusé étira la bouche de la guerrière de Death Queen Islande. Estrela n'avait pas tout dit. Elle n'avait pas parlé de son crime de sang, crime qu'elle avait consommé après avoir abusé de l'alcool. Elle n'avait pas parlé des sentiments qu'elle éprouvait toujours pour le capricorne. Non cela restera secret, cela devra rester secret, mais le pourra-t-elle face à cette femme ?

Lentement elle s'avança vers la prêtresse. Sa démarche était toujours assurée et aussi souple que celle d'un félin. Sa main gantée d'orichalque se posa sur la joue de son interlocutrice. Au départ, il s'agissait que d'un geste d'intimidation, afin de tester les réactions et surtout de déstabiliser la guerrière d'Odin. Peu de femme, supporterait ce genre d'attention d'une autre femme. Mais au fil des secondes, elle éprouva un certain plaisir a ressentir a travers le metal de ses gantelets, la chaleur qui émanait du visage de son interlocutrice.

« C'est comme ça mignonne, je ne suis pas née chevalier du Capricorne noir, mais j'ai choisi cette voie, ce que j'ai du subir et vivre pour obtenir cette armure noire, fait ma particularité. Cela ne me rend pas supérieure à toi, mais différente ! Et cela pourrait bien vous servir un jour. »

Quand dans un groupe tout le monde pense de la même manière, cela peut être préjudiciable. Cela rend les mouvements prévisibles et donc représente un danger. Un électron libre comme le capricorne des ombres pourrait trouver son utilité en cas de conflit avec une faction connaissant bien les Ases. Dans le pire des cas étant issue d'une ile de renégat, il était facile de nier toute affiliation avec elle. Voilà comment Estrela tentait de convaincre le joyau du nord.

Est-ce que cela suffira ?

Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Dim 10 Juin - 3:47

Dans le calme entourant la tour, nul ne pouvait se rendre compte de ce qui se jouait en cet instant. Entre les branches des arbres, les flocons continuaient leur voyages, dérivant dans les courants glacés. Tout respirait la sérénité et la paix enfin retrouvée.

Un sourire se dessina sur les lèvres rose pâles de Sigrid au geste d'Estrela. Pas une fois, elle avait tenté de se dérober à la caresse de la bouillante guerrière. C'était surprenant de découvrir une telle chaleur chez cette femme aux airs si martiaux. Une bien étonnante amitié était-elle sur le point de naître ?

Enfin, il était encore bien trop pour y songer.

Le merveilleux regard de jade glissa sur le casque cornu que la guerrière avait ôté, libérant sa longue chevelure noire. Celle-ci contrastait à merveille avec la véritable cape blonde qu'arborait la Valkryie.

La Perle des Ombres et l'Ombre du Capricorne étaient toutes deux belles tout en étant si différentes.

Sigrid reprit alors la parole, posant sa main sur l'épaule de l'amazone.

- Je vois. Tu es aussi fougueuse que courageuse, Estrela du Capricorne noir. Il a du en falloir de l'audace et de la volonté pour quitter ta déesse mais aussi ceux que tu avais côtoyés et peut-être aimés.

Un mouvement et elle s'empressa d'ajouter.

- Rassure-toi, jamais, je ne t'obligerai à parler si tu ne le souhaites pas. A Asgard, nous respectons les voyageurs et ceux qui viennent discuter avec nous. Nous sommes un peuple rude et fier mais cela ne veut pas dire que nous sommes incapables de discuter ou de respecter les autres.

Elle baissa ensuite la tête pensive.

- Ainsi, tu viens du Sanctuaire. Et cela doit faire des années car la loi des femmes chevaliers a été abolie.

Elle s'installa plus confortablement avant de reprendre.

- Vois-tu, nous sommes alliés au Sanctuaire de la déesse Athéna et une de leur ambassade est venue nous rendre visite lors de l'anniversaire de notre jeune seigneur Odhinn. Il s'agissait de deux chevaliers d'or. L'un d'entre eux était une magnifique jeune femme. Une rose empoisonnée...

Soudain, une sorte de souffle froid se fit sentir et la Perle se leva avant de se diriger vers l'immense cheminée.

Estrela put ainsi la voir s'agenouiller pour réalimenter le feu avant de l'attiser.

Puis, elle se relava avant de se tourner vers elle, le regard brillant.

- Maintenant, il faut que je sache, Estrela, si tu as gardé de la rancoeur envers les chevaliers de la déesse car il se peut que vos chemins se croisent au cas où tu parviennes à obtenir ce que tu cherches en ces lieux...

Elle avança ensuite avant de se réinstaller en face d'elle, deux cornes d'hydromel à la main.

- N'y vois pas offense mais je dois en savoir davantage sur toi avant de réellement entrer dans le vif du sujet et ce qui tu as à offrir...

Je suppose que je ne dois pas te préciser qu'en plus d'être simple nous sommes aussi très francs...
Revenir en haut Aller en bas
Estrela
Ombre du Capricorne
Ombre du Capricorne
avatar

Nombre de messages : 117
21/10/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Mar 12 Juin - 23:22

Au fil des secondes qui s'écoulaient dans cette pièce, Estrela se sentait de plus en plus à l'aise, de plus en plus en confiance, ce qui pouvait être dangereux pour une femme comme elle. Avant d'arriver sur Death Queen Island, elle avait vécu en fugitive, se méfiant de tout le monde et ne comptant que sur ses capacités pour survivre. L'agressivité qui la caractérisait était un peu comparable à une forêt de ronces qui protégeait en son sein une fleur délicate et fragile. Et Sigrid parvenait sans difficulté à traverser ce dédale épineux, pourquoi ? Estrela se demanda si elle n'était pas sous l'emprise d'une technique ou d'une attaque psychique. Apparemment non. Il était impossible qu'elle se soit fait surprendre.

La seule conclusion valable était que cette femme aux cheveux d'or avait su par sa simple prestance gagner la confiance du capricorne noir. Cela fit rougir le visage de la sauvageonne qui d'embarras s'avachit nonchalamment sur un siège tout en écoutant les paroles de la perle des ombres. Certains de ses mots, réveillèrent chez elle un sentiment nostalgique. Quand elle avait quitté le sanctuaire, il n'y avait hélas personne pour la regretter, elle se considérait déjà comme une paria, incapable d'oublier ce que les cinq bronzes avaient fait, ce qu'apparemment Asgard avait pu faire et la question de Sigrid installa chez elle un certain malaise.

Cette fois, elle marque un temps de pause avant de répondre. Estrela porta à ses lèvres une des cornes d'hydromel et prit le temps d'en savourer une gorgée avant de prendre la parole à son tour.

« Est-ce que j'éprouve de la rancœur pour les chevaliers d'Athéna ? Evidement ! Je déteste ces hypocrites et l'un d'eux en particulier, cet assassin, ce Shiryu»

Le nom du porteur de l'armure de la balance avait été craché sèchement par l'amazone à la peau de cuivre. Il était facile de deviner à quel point elle détestait cet homme, son regard s'était embrasé à ce moment d'une inquiétante lueur assassine, avant d'être éteint par une discrète larme cristalline.

« Mais je suis avant tout une professionnelle ! Donc je n'irais pas chercher des crosses à un de vos alliés tant que je serais sous contrat avec Asgard, par contre, il ne faut pas non plus qu'on m'asticote. »

Estrela n'était pas trop honnête sur ce coup là. Il est vrai qu'elle n'engagera jamais le combat avec un saint si ses potentiels employeurs le lui demandaient, cependant elle ne se gênera pas pour les provoquer un peu comme elle l'avait fait à Athènes. C'était dans son caractère de toujours pousser ses interlocuteurs dans leurs derniers retranchements. Par contre, son désir de vengeance était si grand que rien au monde ne pourra l'empêcher de se lancer dans un combat mortel, si elle tombait sur le chevalier de la balance.

« Je sais que ce n'est pas très rassurant, mais étant donné que tu aimes la franchise, autant jouer cartes sur table. De tous les coins connus du globe Asgard est peut-être le seul endroit ou personne ne veut ma mort, je ne prendrai pas le risque de perdre ma chance juste pour faire mumuse avec un ou deux saints. »

Espérons que ce dernier argument sera convainquant. Elle sentait que son interlocutrice arrivait à lire d'une certaine façon en elle et cela ne la plaisait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Mer 20 Juin - 0:05

[HRP : désolée du retard, j'avais des tests]

La question de Sigrid avait touché la farouche amazone bien au-delà de ce qu'elle avait pensé. Ainsi, cette jeune femme avait souffert et dissimulait cette fragilité et cette douleur au plus profond d'elle-même.

Il fallait toute la réceptivité et la sensibilité de la blonde Sigrid pour entrevoir cette magnifique fleur dissimulée sous son armure de ronces.

La Valkyrie sourit doucement et pour détendre son interlocutrice but à son tour quelques gorgées d'hydromel. Elle devait lui paraître bien déconcertante mais pour qui connaissait réellement la blanche tigresse, cela n'avait rien de surprenant. Toutes ces années passées à déceler les peines qu'Hilda emprisonnait sous son masque impassible avaient développé en elle, cette immense receptivité.

L'Ombre, elle était celle tapie dans l'ombre, Perle des Ombres comme Bud était le Tigre des Ombres. Tous deux étaient capables de découvrir ce qui se trouvait sous la surface, même si c'était plus que profondément enfoui. Mais, elle appréciait vraiment Estrela qui était aussi fonceuse qu'elle était calme. Une véritable amitié pouvait naître entre elles.

Elles se ressemblaient d'une certaine façon. Une solitude immense les avait meurtries mais de façon totalement différente.

Le regard de jade s'illumina, tout comme le cosmos froid et apaisant de la jeune femme.

- Merci pour ta franchise, Estrela, cela me plaît, je ne te le cache pas.

Shiryû...


Elle avait perçu la fureur mais aussi la tristesse infinie.

- Il serait un tueur ? Oui, c'est lui qui a assassiné le Guerrier divin d'Alioth près de la Cascade mais il a aussi abattu le traître Albérich de Megrez. Sans le savoir...

Elle ferma ensuit les yeux, écoutant avec une infinie attention les paroles d'Estrela. Le ton, les accents et toutes les émotions que la bouillante guerrière laissait apparaître.

A elles deux, la Perle des Ombres et l'Ombre du Capricorne seraient une paire de guerrière plus que redoutable, leurs qualités se complétant à merveille et si leur entente se confirmait...

- Ainsi, Asgard serait le seul lieu où ne veut pas te faire de mal ? Un royaume aussi replié sur lui-même que le notre. Tu dois être bien seule mais nous ne te jugerons pas. Athéna n'a mis aucun pris sur ta tête et aucun de nos alliés n'a évoqué ton nom. Tu n'as rien à craindre ici. Respecte Asgard et tu pourras y rester et recommencer une nouvelle vie...

Le ton était toujours aussi franc. Le respect de Sigrid n'était pas feint. Elle sentait le potentiel d'une association avec cette femme. Rester à voir si sa puissance était de taille à rivaliser avec celle des chevaliers d'or.

- Et pour en revenir à ce qui t'amène ici, il faut que je sache ce que tu as à offrir et comment tu supportes les terribles conditions d'Asgard. Cette tour est autant dévouée aux combattants qu'aux prêtres, conditionnée pour empêcher tout cosmos d'en ressortir. Quoiqu'il arrive, rien de ce qu'i s'y passe ne viendra perturber la quiétude extérieure. Nous sommes isolées de tout ici...

Si tel reste ton désir, à toi de me montrer tes talents et ton aptitude à exécuter un contrat comme une professionnelle.


Sigrid embrasa doucement son cosmos avant de poursuivre.

- Telle sera l'épreuve qui te permettre de montrer ta valeur de guerrière. Montre-moi ta force mais aussi ta précision. Les Chevaliers d'or du Capricorne sont réputés pour le talent de finelames. Montre-moi que tu es comme eux...
Voire encore plus puissance.

Elle se leva avant de se diriger vers l'escalier.

- Cette salle n'a pas besoin d'être détruite. Si tu es prête vient me rejoindre en haut. Je te dirait quelle sera l'épreuve de précision et de combat. Je suis une des proches de la princesse Hilda de Polaris. Si tu parviens à me convaincre, je pourrais te présenter à elle comme une guerrière de valeur de la force du chevalier d'or du capricorne....

Elle allait repartir avant de se raviser.

- Oui, une dernière chose. Je te promets sur mon honneur de prêtresse guerrière que rien de ce qu'il se passera en ces lieux n'en sortira. Personne ne pourra espionner tes techniques ou se servir de ce que tu m'as révélé contre toi.
Revenir en haut Aller en bas
Estrela
Ombre du Capricorne
Ombre du Capricorne
avatar

Nombre de messages : 117
21/10/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Jeu 21 Juin - 7:53

Les dernières paroles de Sigrid figèrent les membres de l'amazone de Death Queen Island dans une gangue de glace. Cette comparaison avec le chevalier du Capricorne, l'authentique perça son cœur comme une lance nimbée de tristesse. Elle qui avait été jugée indigne de porter une armure par le sanctuaire, elle qui avait fuit sur cette ile de désolation qu'était Death Queen Island ! Pourquoi cette allusion à la spectaculaire technique des porteurs de l'armure d'or des Capricorne ? Cet héritage sacré ! Excalibur !

Toute la confiance et la surestime de la sud-américaine s'estompa comme la flamme fluette d'une bougie laissée sous une averse d'été. Elle se demandait si elle serait bien à la hauteur, avant de trouver elle-même la réponse à cette question.

EVIDEMENT !!!!

Comment celle qui voulait décapiter la Balance, ne pouvait-elle pas réussir cette épreuve ? Elle était trop pres de son but pour faillir. L'échec n'était pas une option envisageable ! Contrairement à l'envoutante Sigrid, l'ombre du Capricorne fit littéralement exploser son cosmos aux teintes pourpres et sombres dans la pièce, déchainant un véritable ouragan cosmique qui balaya sauvagement quelques meubles, avant de grimper les marches qui menaient vers le sommet de la tour. D'un geste long et presque cérémonial, elle couvrit sa tête avec son heaume puis traça avec finesse sur le sol le symbole du capricorne à l'aide de son cosmos. Estrela avait fait en sorte que le signe soit aussi grand et large qu'elle. La guerrière se positionna au-dessus de l'inscription et déclara à voix haute.

« Etre comparé à Shura me fera le plus grand plaisir, mais cet homme était au-dessus de tout. Il était la lumière... »

Et discrètement ses lèvres remuèrent sans qu'aucune parole n'émanait d'elles, mais il était facile pour un expert de déchiffrer les mots qu'elle prononçait : « de ma vie ». Sigrid était la première personne "humaine" à qui elle confessait cet amour secret, un des plus cruels puisqu'il était à sens unique, d'autant plus que Shiryu lui avait ôté toutes possibilités de l'exprimer à l'intéressé.

« Et moi je suis que l'ombre du Capricorne, une mercenaire, un simple déchet de la chevalerie, une paria ! Je n'ai rien fait qui mérite qu'on me compare à lui, alors s'il te plait quand on aura fini avec ces formalités, présente-moi simplement comme Estrela de l'ombre du Capricorne ! »

A la fin de cette déclaration, la guerrière sombre se mit en garde. Estrela ignorait à quelles épreuves allait la soumettre la magnifique blonde, cependant sa vie de fuyarde lui avait enseigné qu'il fallait toujours être prête à faire face à toutes les éventuelles. Elle sera donc prête et réussira ! Sigrid voulait apprécier les techniques des représentants du Capricorne, elle allait avoir droit à une démonstration de la lame unique qu'elle avait forgée avec sa haine et ses désirs de vengeance.

« Alors on y va perle des ombres ? Je commence à m'impatienter ! »

Le cosmos du capricorne illumina comme un soleil les lieux. S'il fallait prouver qu'elle était de la classe des saints dorés du sanctuaire, ce simple embrasement cosmique aurait pu suffire pour convaincre n'importe quel guerrier lambda, mais surement pas les pupilles expertes de Sigrid qui brillaient comme les étoiles du firmament. Non avec quelqu'un de sa classe, il fallait montrer qu'on pouvait utiliser à bon escient cette force, c'était le deal et Estrela l'acceptait avec une joie non dissimulée.
Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Dim 24 Juin - 3:35

Ni une ni deux, la brune amazone avait répondu à la demande de la blonde Valkyrie. Avec une telle fougue que les meubles et autres objets avaient valsé dans l'ensemble de la salle. Le feu s'était même éteint, comme soufflé par la flamme de la passion de la jeune femme.

Un sourire sur les lèvres de la Perle des Ombres avant qu'elle ne fasse chuter la température, récréant les conditions des plus rudes hivers d'Asgard. Celui qui avait suivi avec l'anniversaire de Baldr-Oskir était particulièrement doux. Un cadeau des divnités que le peuple appréciait à sa juste valeur.

Quoique l'instant des révélations n'était encore loin d'être arrivé. Quant à celui de l'épreuve, il venait à peine de commencer. D'un pas lent et mesuré, la Tigresse Blanche s'avança vers le centre de la salle tandis que de tous côtés, ces stalagmites de toutes formes s'élevaient vers les hauteurs du plafond.

D'ici peu la salle prendrait des allures de grottes glacées. Une façon de compliquer les choses tout en permettant à Estrela de se familiariser avec ce qui allait être son environnement à chaque fois que les princes de Polaris lui proposeraient un contrat, sous condition bien sûr qu'elle passe cette épreuve.

La glace finissait de recouvrit le sol lorsque des sources lumineuses vinrent le frapper alors que d'autres zones se retrouvaient plongées dans la pénombre. Cette pièce était si vaste qu'elle offrait aisément ce genre de contraste.

Puis, enfin, la Valkyrie fit un geste. Elle avança la main avant de concentrer son cosmos. Une jolie fleur de glace fit son apparition. Fine clochette au but de sa tige. Blanche et pourtant plus que résistante et la voix de la jeune femme s'éleva.

- Estrela de l'Ombre du Capricorne puisque tel est ton choix, voici ton épreuve. Pour être digne d'entrer au service des Polaris en tant que mercenaire, il te faudra non seulement résister à mes attaques mais aussi user de tes talents de finelame pour trancher la tige de cette fleur et la recueillir intacte entre tes doigts.

Elle la leva devant la fougeuse combattante avant de la ficher dans sa chevelure.

- Ainsi prouveras-tu ton courage, ton habileté et ta parfaite maîtrise du cosmos. Il va sans dire que lorsque tu prendras cette fleur, il faudra aussi veiller à ne couper aucun de mes cheveux ou me blesser au visage ou à la tête...

Un tel exploit sera digne du Capricorne. Tu feras sa fierté...
Avait-elle ajouter pour lui dire qu'elle avait compris et la respectait ainsi que ses sentiments.

Puis enflammant sa cosmo-énergie.

- Ceci aura démontré ton talent d'épéiste... Pour le reste, fais ce que dois faire un mercenaire pour montrer qu'il est capable de tout affronter et aussi de contre attaquer. Je te le jure une seconde fois, rien de ce qui arrivera dans cette tour n'en sortira. Toutes tes techniques seront placées sous le sceau du secret, tu as ma parole de prêtresse-guerrière, je le jure devant mon seigneur Odin.

Un dernier geste et les stalagmites atteignirent le plafond.

Si tu es prête allons-y...

Sous le soleil, je me fais souffle...


Jeux d'ombres et de lumière (Mode plein fouet)

Aussitôt la jeune femme disparut totalement, semblant s'effacer de toute réalité, avant de lancer une de ses attaques psychiques. Vu l'enjeu, elle allait faire en sorte de ne pas s'approcher trop prête de la bouillante Estrela.

Rêve des Ombres...

- Viens, montre-moi comment tu réagis face aux illusions. Sur les terres de glace ou en pleine tempête, il faut être sûr de soi...

Viens Estrela.


Sa voix semblait venir de partout. Le premier obstacle. Elle était là pour voir ses réactions...
Cela ne faiait que commencer et la Perle se plongea dans une transe plus que particulière.

Activation d'une capa


[HRP : voilà, c'est un combat assez spécial. S'il y a un soucis n'hésite pas à me mp. Bonne chance et essaie de ne pas me décapiter Wink Je pens epas que ça t'aiderait]

Sigrid

Hp : 250
Cs : 250 - 10 - 20 - 10 = 210
Pa : 300

Attaques

Rêve des Ombres (Moyenne)

Spoiler:
 

Capacité

Jeu d'ombre et de lumière (plein fouet)
Cs: 10Cs
Spoiler:
 

Activation d'une capa.
Revenir en haut Aller en bas
Estrela
Ombre du Capricorne
Ombre du Capricorne
avatar

Nombre de messages : 117
21/10/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Jeu 28 Juin - 4:46

En l'espace d'une fraction de seconde, elle fut enfermée dans un écrin de glace. Le froid sournois s'insinuait sous son armure et alla lécher sa peau cuivrée, lui arrachant un frisson involontaire. C'était donc cela le vrai froid polaire du pays blanc, Estrela comprenait d'où venait la réputation des fiers guerriers du nord. Le simple fait de respirer cet air glacé était déjà une épreuve, mais pas un obstacle insurmontable pour quelqu'un venant d'une ile désertée par la vie. En fait le plus compliqué était surement de respecter les conditions imposées par cette magnifique blonde.

Couper cette fleur, n'était pas la chose la plus difficile à faire, en effet l'ombre du capricorne aurait pu émasculer un bourdon à cent mètres, même en ayant ingurgité un tonneau d'eau de vie. Elle avait effilé sa lame afin de pouvoir revendiquer le port de l'armure d'or du capricorne, seulement ce privilège lui avait été arbitrairement refusé à cause de son tempérament atypique. Mais si priver un insecte de sa descendance était facile, combattre une guerrière expérimentée était une chose plus complexe, le bourdon ne rend pas les coups, Sigrid oui ! D'où le problème épineux qui se présentait à elle ! Estrela ne connaissait pas le terme demie mesure. Tout était noir ou blanc, c'était tout ou rien. Comment une femme qui trouvait normal de couper l'arbre pour cueillir un fruit allait faire pour passer cet examen qui réclamait finesse et habilité. En condition normale, la sud-américaine aurait opté pour la solution la plus expéditive et aussi la plus simple, c'est-à-dire trancher la tête puis couper la tige ! Mais c'était interdit !!!!

De toutes les manières son examinatrice ne lui donna pas le temps de trop tergiverser. En effet elle avait disparu dans l'ombre comme un phantasme qui ne sera jamais assouvi, pour finalement lancer son attaque. Intéressant comme tactique, mais trop basique pour que la rebelle des terres désolées se laisse surprendre.

En réaction à l'attaque cosmique de la perle des ombres, Estrela dressa autour d'elle une barrière cosmique. Un mur adamantin noir ! Une défense qu'elle avait héritée en revêtant l'amure d'ébène du capricorne. Cependant, malgré cette coque de diamant sombre, l'amazone fit quelques pas en arrière, preuve de la puissance du coup !

« Impressionnant, ma puce, mais pas suffisant ! Tu voulais voir ma lame, tu vas être servie ! »

Estrela y allait pour de bon ! Son cosmos explosa littéralement pulvérisant les colonnes de glace qui se trouvaient à sa proximité en un nuage de givre étincellent. Un autre éclat d'énergie pourpre annonça sa prochaine attaque et une lame d'énergie coupa la racine des stalactites situées au-dessus de la perle des ombres qui était à découvert puisque son coup n'avait pas fait mouche.

« Accroche-toi bien ça va secouer poupée »

Le second assaut visa le joyau du nord dans les jambes, la partie la plus éloingée de son minois angélique. Estrela n'avait pas le droit de toucher au visage sublime de l'ange des glaces, mais pour le reste elle avait carte blanche, surtout qu'il ne s'agissait que d'une diversion. Profitant du nuage de chaos givré qu'elle venait d'engendrer, la fougueuse Estrela tenta de s'infiltrer dans l'angle mort de Sigrid afin de lui arracher le trophée qu'elle devait trancher ensuite.

Elle espérait bien que le choc de sa riposte surprenante soit suffisant pour détourner l'attention de son adversaire. Il lui fallait juste une fraction de seconde, juste le temps d'un battement de cœur, juste le temps d'agripper de ses longs doigts cette fleur de glace. Pourvu que cette ruse fonctionne, elle ne voulait pas que cette épreuve perdure, elle ne voulait pas faire de mal à quelqu'un qu'elle appréciait et qu'elle respectait.




Dernière édition par Estrela le Ven 13 Juil - 0:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Lun 2 Juil - 4:45

Froideur et solitude des grands espaces dans la tour pourtant fermée. Une ambiance plus que glaciale dont l'intensité se maintiendrait et mieux encore, augmenterait crescendo durant tous leurs échanges. L'air lui-même finirait par devenir un allié. Sec sans la moindre trace d'humidité. Toute la vapeur d'eau ayant fini par se cristalliser. Asgard dans ses pires conditions mais aussi sa plus grande beauté, pure et racée, parsemée d'apparitions et de sculptures féériques tracées par la seule main des courants froids.

Des stalactites au-dessus de leurs têtes, des stalagmites jaillissant d'un sol changé en véritable patinoire. Et ces murs blancs recouverts de glace aussi réfléchissant que le plus parfaits des miroirs. Une ambiance unique, celle des immenses plaines entre deux tempêtes.

Sigrid avait voulu offrir cela en présent à la fougueuse Ombre du Capricorne. Estrela serait l'une des seules femmes guerrières, une des seules combattantes venant des terres lointaines pouvant non seulement approcher la perle mais aussi la contempler en pleine action.

Un éclat dans les magnifiques yeux de jade. Si c'était un privilège de voir la prêtresse guerrière évoluer, c'en était aussi un de voir la guerrière de Death Queen Island en faire de même. Les conditions du pacte eux-mêmes étaient singulières.

Cette fougueuse méridionale ne devait guère être habituée à user de précision et de finesse mais ne devait qu'ajouter du piment à toute cette histoire. La brune amazone était passionnée et relever un tel défi n'était qu'une autre marque de sa valeur...

Le premier assaut s'était soldé par une échec mais cela avait été une bien belle parade. Cette muraille qu'Estrela avait dressé entre elle en un éblouissement de glace avant été une pure merveille tout comme la suite. Tenter de la surprendre dans son environnement ?

Elle prit soin de préserver ses jambes des coups du capricorne...

Un sourire lumineux sur son visage avant qu'elle ne reprenne la parole.

- Magnifique, Estrela, du grand art. Briser une attaque comme celle-ci n'est pas donnée à tous et seuls des guerriers déjà endurcis peuvent la déjouer aussi vite.

Un autre éclat dans ses yeux tandis qu'elle voyait la main avancer vers sa chevelure. Un geste rapide tout comme pouvait l'être la Perle des Ombres. Proches, elles étaient soudain si proches dans un univers entièrement blanc et composé de plaques de glace. De tous côtés...

Estrela était à présent au plus près d'elle ses yeux totalement ouverts tant elle était concentrée sur la fleur qu'elle devait prendre.

Fleur encore fermée en forme de clochette, tu comprendras sa signification ainsi que celle de cette épreuve quand nous en aurons fini. Jespère que ce cadeau te plaira...

Un centième de seconde alors que les doigts de la guerrière en habit noir se tendaiebnt vers cette fameuse tige.

Que Brille la Perle des Ombres !!!

L'attaque fit si rapide qu'elle plongea la totalité des lieux dans une véritable explosion de lumière. Puissante et aveuglante, elle se reflétait en tout sens en plus de littéralement rendre l'endroit aussi aveuglant que si on regardait le ciel droit dans les yeux.

Mais cela n'était pas la seule chose à se produire, Sigrid était l'Elfe de Lumière et venait de prouvait qu'elle méritait largement ce surnom en pourtant cette attaque à la vitesse de la lumière et à bout portant tant les deux femmes étaient proches l'une de l'autre.

Puis, elle se contenta de lancer un message mental avant de s'en retourner derrière d'une des immenses sculptures de glace qui n'avait de cesse de se reformer.

" Ne m'en veux point, Estrela. La glace et le soleil sont deux réalités des terres du Grand Nord. Lorsque Sol frappe, il fait toujours très mal. Tu es forte, je suis certaine que tu arriveras à évoluer dans ce monde qui est aussi le mien. Entre ombre encore plus noire que la nuit et lumière aussi brillante et cruelle que les rayons du soleil à son zéntih. "

Le froid redoubla encore, la tour poursuivait son oeuvre tandis que la Valkyrie se faisant souffle bougeait régulièrement jusqu'à retrouver un autre abri.

Asgard est sans cesse en mouvement... Tel est le monde où vivent ses guerriers.

Au fond d'elle-même, Sigrid s'était promise de soigner les blessures que l'attaque de lumière avait pu créer. Hilda la considérait comme le soleil éblouissant dans la nuit. Et elle venait de prouver que c'était loin d'être une simple chimère mais bien une réalité.

Sigrid

1 marqueur physique

Hp : 250 - 15 - 5 = 230
Cs : 210 - 40 - 10 = 160
Pa : 300 - 5 = 295

Attaques

La Perle des Ombres ( 7 è sens)

Spoiler:
 

Capacité

Une capacité préactivée


Dégâts de l'attaque 45 hp + 30 Pa + 1 marqueur lumière
Revenir en haut Aller en bas
Estrela
Ombre du Capricorne
Ombre du Capricorne
avatar

Nombre de messages : 117
21/10/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Mar 3 Juil - 8:49

Si proche... Elle avait l'impression de pouvoir toucher du bout des doigts ce trophée de glace qui devait lui ouvrir les portes du royaume d'Asgard. Si facile ? Foutaise ! Estrela avait surestimé ses compétences. Ce petit jeu n'allait surement pas s'arrêter au premier assaut. Estrela le comprit malheureusement quand elle vit le soleil se réincarner devant elle. Cette déferlante de lumière amplifiée par les surfaces miroitantes des colonnes de glace, lui brula la rétine, c'était comme défier l'astre solaire. Insensé, insoutenable.

Mais si ce n'était que cela, non ! Un craquement métallique suivi d'une douleur sourde aux côtes furent les premières séquelles de cette terrifiante technique. La puissance de l'attaque l'avait propulsé à l'autre bout de la salle, traçant une trainée écarlate dans le blanc neigeux recouvrant le sol.

« Impressionnant, je dois avouer que j'avais sous-estimé ta force. » Constata le capricorne noir en se relevant péniblement.

Estrela cracha un caillot de sang sur la neige, qui l'absorba instantanément. Sa main se posa sur son flanc, il était nu, l'attaque avait détruit une partie de son armure et pour la première fois de son existence, un frisson de crainte fit trembler ses solides jambes. Elle en venait à se demander si Sigrid ne faisait pas tout pour la faire échouer à ce test et donc de la priver ainsi de sa récompense. Pourquoi fallait-il que son examinatrice soit si puissante et redoutable ? Pourtant son cœur battait ! Il battait si fort qu'elle avait l'impression qu'il allait sortir de sa poitrine. C'était donc cela l'excitation du combat, l'extase d'affronter un adversaire puissant ?

Sa cible s'était habilement dissimulée dans ce décor opalin. Cet ange blond n'était qu'une démone et cet enfer blanc, son fief. Cela n'allait pas arranger les choses et faisait la balance de la victoire pencher nettement en faveur de la perle d'Asgard. D'un geste lent, la sud-américaine ôta son heaume et le laissa choir sur le sol, comme s'il était devenu subitement trop lourd, on aurait même pu croire qu'elle renonçait à son épreuve, mais son regard se traduisait autrement. Il reflétait toute l'ambition et la hargne qui l'habitait. Elle était déterminé à réussir…coute que coute !

Renoncer ? Jamais !

Soudain la colombienne poussa un hurlement guerrier qui exorcisa crainte et douleur avant d'initier une nouvelle attaque. Deux rayons d'énergie naquirent de son ombre et commencèrent à onduler autour d'elle, comme deux reptiles voulant étouffer entre leurs anneaux pourpres une proie. En fait ces deux prédateurs étaient sous le contrôle du Capricorne noir. Et d'une simple pensée, elle lézarda le blanc glacial des lieux avec le pourpre de ses lames flexibles réduisant ainsi les sculptures de givre et donc l'abri de Sigrid en fine poussière de diamant.

« Trouvée ! »

Déclara avec amusement la rebelle avant de lancer sa deuxième charge ! Cette fois plus destructrice et plus mortel. Les rayons d'énergie ondoyaient dans l'air comme des fouets qui claquaient, avant de s'abattre férocement sur le joyau du nord. Et plus subtilement un autre rayon d'énergie, à peine plus épais qu'un cheveu tenta de trancher cette satanée tige. Estrela espérait bien que les premiers coups auraient suffisamment éprouvé Sigrid et permit de faire baisser sa vigilance afin de mettre un terme à ce combat.



Dernière édition par Estrela le Ven 13 Juil - 0:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Mer 11 Juil - 3:25

L'attaque de Sigrid avait atteint sa cible. Bien plus qu'elle ne l'aurait cru. La belle Valkyrie ne pouvait que voir les dégâts sur la magnifique armure noire en partie détruite et le sang qui avait coulé sur la neige avant de disparaître sous une nouvelle couche immaculée.

L'odeur du sang avait volé jusqu'à elle avant qu'elle ne plonge directement dans les pensées de l'Ombre du Capricorne. Ce pouvoir n'était pas forcément celui dont elle était la plus fière. A vrai dire, elle n'en parlait pratiquement jamais. Ne jamais révéler ce genre de carte à moins d'y être obligée...

Mais cela ne serait pas le cas en cette journée. Sigrid souhaitait offrir quelque chose à Estrela de sorte qu'elle puisse faire face à la plus étonnante et effroyable des forces hantant les terres gelées. Et si Estrela résistait aussi bien à cela, la blonde Perle était certaine qu'elle pourrait trouver le moyen de s'emparer de sa fleur sans la blesser.

La réussite d'une telle épreuve aurait des conséquences mais serait aussi une source de fierté pour la brune amazone même si elle devrait garder le secret sur la nature des combats.

Viens, approche et admire l'éclat de la glace et de la glace seule...

En pleine lumière, je suis le souffle indétectable.


Elle avait l'avantage d'avoir lu dans les pensées de l'amazone ses intentions. Après tout, Durandal était comme l'épée de Roland, le neveu de Charlemagne.

Et elle s'esquiva si vite, quelques centièmes de seconde juste avant que l'épée ne frappe. Sa vitesse était-elle qu'elle profita de l'effet de surprise et de son invisibilité pour se glisser dans le dos d'Estrela et frapper directement son esprit et ce avant même que celle-ci ne réalise que son coup avait détruit une silhouette de glace et non elle. Son moule parfait. Pas aussi complet qu'une statue scupltée avec soin mais largement suffisante pour leurrer la brune combattante dans le feu de l'action.

Mais revenons à l'attaque qui avait commencé dès que Sigrid s'était esquivée. Son cosmos s'était comme dilué dans la glace aussi sûrement que sa lumière s'y était reflétée mais aussi en partie absorbée.

Sigrid était une véritable Valkyrie et cela était plus que justifié.

- Ecoute ceci, Estrela...
Du fond de l'autre monde, les esprit reviennent à mon appel.
Les Ombres du Valhala les guerriers morts au combat...

Ouvre ton esprit aux fantômes du passé revenus par centaines pour soutenir le seigneur Odhinn et accepte de laisser ceux qui t'importent le plus t'apparaître comme un cadeau précieux car tel est le présent que je t'offre pour cette merveilleuse joute.

Apprécie-le, laisse-le te regarder et être fier de toi...

Laisse-le te regarder telle que tu es face à moi. Vivante, grandiose et fougueuse.

Gagne cette épreuve pour lui. Montre que ton âme est aussi forte et pure que la lame que tu manies. Que tu es capable d'évoluer au milieu des esprits anciens.

Pour lui, Estrela, lui seul...

Ainsi l'attaque avait débuté juste après le coup de la jeune femme qui se fondit de nouveau dans le décor. Les ombres attaqueraient dès le premier geste mais lui resterait pour la voir briller.


Sigrid

1 marqueur

Hp : 230
Cs : 160 - 10 - 30 - 10 = 110
Pa : 295 - 10 = 285

Attaques

Ombres du Valhala (Attaque puissante, surpuissante ou défense, psychique)
Spoiler:
 

Capacité

Jeu d'ombre et de lumière,
Spoiler:
 

Télépathie
Spoiler:
 
[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Estrela
Ombre du Capricorne
Ombre du Capricorne
avatar

Nombre de messages : 117
21/10/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Ven 13 Juil - 0:41

Une ombre cornue apparut non loin d'elle sur sa gauche, une silhouette familière, trop familière ! Combien de fois adolescente, elle avait observé cet homme quand il perfectionnait son art de combattre. Estrela avait mémorisé chaque détail de sa musculature, chaque parcelle de son corps, la place et la forme de chaque brin de cheveux qui encadrait son visage. Et la cette forme ombreuse, cet être irréel ressemblait bien à celui qu'elle avait aimé...Mais ce ne pouvait pas être lui ! Aussi puissants que pouvaient être les pouvoirs de la perle, ils ne pouvaient pas libérer Shura de sa geôle dans les enfers, seul Hadès pouvait le faire, c'est d'ailleurs une des raisons qui expliquait sa présence dans le pays blanc. Il ne s'agissait donc que d'une pale copie, une imitation fade !

Sigrid avait commis une monumentale erreur ! Jouer avec les souvenirs est comme essayer de craquer une allumette au-dessus d'une piscine remplie de carburant et tout ce qu'il en est ressortit finalement c'était une explosion de colère ! Il aurait été préférable que la perle des ombres n'esquive pas cette attaque. Il aurait été préférable qu'elle n'utilise pas ses pouvoirs pour créer cette armée d'ombre. Quelque chose de terrible était en préparation !

« Tu n'aurais jamais dû faire cela ! »

En disant cela, son regard embué par les larmes de la colère se posa sur la silhouette. Il était pourtant si ressemblant ! Les joues de la brune rougirent involontairement, malgré la supercherie évidente. Comme elle aurait aimé que ce soit vraiment lui.

D'un geste nonchalant Estrela réarrangea sa longue chevelure, dévoilant à son adversaire embusqué des pupilles éclairées par les flammes de la combativité. Le capricorne noir ne voyait plus cela comme une épreuve ou comme un jeu. Sigrid était allée trop loin et les chaines qui retenaient en captivité sa folie monstrueuse cédèrent une nouvelle fois. Ce n'était pas la première fois que pareille chose se produisait. La dernière fois elle avait commis un crime de sang avant de s'enfuir du sanctuaire.

Son cosmos pourpre généra deux nouveaux tentacules d'énergie qui instantanément tranchèrent les ombres invoquées par l'Asyne, toutes ! Y compris la copie de Shura. Les mouvements aléatoires des fouets tranchants étaient imprévisibles et Estrela ne faisait rien pour tenter de contrôler leur folie, laissant juste faire les fluctuations de son cosmos en effervescence. C'est ainsi que les bras luminescents lézardèrent toute la zone, dessinant sur les murs de profondes stigmates et surement que dans leurs délires belliqueux, avaient touché la perle ! Cela n'aurait pas été étonnant ! L'attaque d'Estrela avait ravagé toute la pièce, frappant à la vitesse de la lumière chaque millimètre cube de son volume.

« Arrêtons tout cela avant que ça n'aille trop loin, je ne sais pas si je vais pouvoir me retenir encore longtemps. Tu m'as fait très mal et tu dois te douter que j'ai envie de te faire mal à ton tour, mais je suis aussi prête à tout pour travailler pour Asgard, donc je ferais en sorte d'oublier cet affront. »

Un dernier éclair de lucidité lui permit de s'exprimer, mais ses membres tremblaient toujours sous l'effet de la colère qu'elle ressentait. Autoritairement elle tendit sa main ouverte, paume vers le ciel et fit une déclaration surprenante.

« Ce jeu n'est qu'une mascarade inutile! J'ai eu l'occasion de juger ton niveau et tu as l'occasion de juger du mien, tu connais mon potentiel, donc tu sais si oui ou non je corresponds aux critères de ta patrie. Alors gagnons du temps, cette fleur remet la moi ! »

Si Sigrid jugeait Estrela apte, alors elle lui remettrait le trophée tout simplement, comme elle l'annonçait continuer ce test n'était pas prudent, il arrivera un moment où elle ne retiendra plus ses coups et attaquera pour tuer.


Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Ven 13 Juil - 8:50

Ainsi l'Ombre du Capricorne ne pourrait surpasser Shiryû face aux pires attaques, celles pouvant frapper là où cela faisait le plus mal sans même le savoir. Puisque jamais Sigrid n'avait voulu la faire souffrir à ce point. Juste lui montrer que les souvenirs ou même les fantômes pouvaient parfois ressurgir aux pires moments.

Après tout, la blonde Perle n'en était-elle pas un ? D'une certaine façon, elle n'existait pas pour pratiquement tout le peuple. Juste une ombre ou un souffle.

Enfin, Sigrid avait obtenu sa réponse. Elle préviendrait Hilda du risque de laisser Estrela seule face à des êtres de la mentalité des Megrez. Eux n'auraient pas les scrupules et les remords de la Perle des Ombres et trouveraient vite le meilleur moyen d'exploiter cette faille et la tempête de sentiments et de colère qui en découlerait.

Un regard vers les guerriers revenus du passé avant qu'ils ne repartent. Aucun d'eux n'avait bougé pas même lorsque la lame avait atteint Sigrid. Elle ne leur avait plus donné d'ordre et ils se replièrent tout simplement.

Le regard de l'homme lui était indéchiffrable. La blonde jeune femme ne pouvait savoir ce que pensait cet être qui s'était glissé parmi les ombres comme certains amis du Verseau l'avaient fait auparavant...

Elle regarda la silhouette s'effacer avant de prendre elle-même la fleur qu'elle laissa tomber. La lame avait atteint le visage de l'Elfe de Lumière mais elle ne souhaitait pas le montrer. Elle tourna juste le dos avant de laisser la paralysie s'emparer d'elle.

Ainsi, aurait-elle cette excuse pour ne pas se retourner face à celle qui l'avait sérieusement blessée.

La fleur quand à elle gisait sur le sol avec une lettre cachetée. Le sceau qu'elle portait était celui du chef des armées de Polaris.

- Prend cette fleur ainsi que la lettre et quitte ces lieux. Tu as un immense potentiel en toi mais ton mental lui est encore si trouble. Tes émotions sont si intenses qu'elles peuvent prendre le pas sur ta raison au point de te fourvoyer sur les intentions de ceux qui sont en face de toi. Tu peux devenir un danger pour toi-même mais aussi pour les autres. Mais tu en es aussi consciente et cela peut te donner la force pour triompher...

Oui, je sais que tu trouveras en toi le moyen de résister et reprendre emprise sur toi-même.


Elle marque une pause alors que le san s'écoulait sur le sol blanc.

- Ouvre la corolle de la fleur. Ce qu'elle contient en plus de la lettre t'ouvrira les portes du Palais de Polaris. Tu n'auras qu'à le montrer aux gardes.

Elle ferma les yeux avant de reprendre.

- Il est inutile de leur parler de moi. Ou plutôt mieux vaut ne rien dire et encore moins mentionner mon nom. Je n'existe pas pour eux... Pour personne... Personne ne te comprendrait...

Seule la princesse Hilda de Polaris connaît mon existence et peut m'approcher. Je ne suis qu'une ombre parmi les fantômes. Maintenant, si tu n'as plus rien à dire, pars...


Sigrid

2 marqueur physiques

Hp : 230 - 30 - 5 = 195
Cs : 110 - 20 = 90
Pa : 285 - 10 = 275


[HRP : l'épreuve est finie mais la lame a blessé Sigrid en plein visage avant qu'elle ne se retrouve paralysée.]
Revenir en haut Aller en bas
Estrela
Ombre du Capricorne
Ombre du Capricorne
avatar

Nombre de messages : 117
21/10/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Mar 17 Juil - 7:11

L'atmosphère s'était subitement déchargée de toute cette extrême violence qui la saturait depuis le coup de folie d'Estrela quand la belle Sigrid fit entendre le timbre de sa voix. Une fois de plus, alors qu'elle pensait avoir la maitrise de ses émotions, la sombre guerrière se rendit compte qu'elle avait dépassé cette limite qui la rendait si dangereuse. Les paroles sages et avisées de la perle des ombres, confirmèrent cette impression et si par ce bref échange de coups, elle avait pu juger du potentiel du capricorne noir, elle avait eu aussi le temps de déceler la tare d'Estrela, ce défaut mortel qui faisait aussi sa force.

Instable, émotive, incontrôlable, autant de qualificatif qu'on lui avait attribués quand elle était apprentie au sanctuaire. A tel point que le privilège de revêtir une armure, malgré ses longues heures d'entrainements lui fut retiré. Au moins elle avait remporté cette épreuve, en tout cas la sud-américaine le pensait quand elle voyait le corps paralysé de Sigrid. Et c'est avec une fierté non dissimulée qu'elle ramassa son heaume avant de se diriger d'un pas autoritaire vers la blonde asyne pour ramasser son trophée.

Bien entendu, quand elle arriva à proximité de la guerrière du nord, ses narines furent immédiatement agressées par l'odeur caractéristique du sang. Un simple regard et Estrela se rendit compte que son attaque furieuse avait tracé sur les traits angéliques de Sigrid, un immonde sillon écarlate. Ainsi selon les clauses de leur accord, l'ombre du capricorne avait perdu et pourtant Sigrid lui accordait le droit de rencontrer la princesse Hilda de Polaris. Pourquoi ? Voila une situation étrange et inattendue.

« Ma folie est une épée sans garde et sans pommeau. Je ne peux l'empoigner sans me blesser.»

Sa main essuya la trainée de sang qui souillait le visage d'albâtre de son interlocutrice. Puis avec délicatesse, Estrela replanta la fleur dans les fils d'or qui composaient la chevelure de Sigrid après avoir extrait le joyau que sa corolle contenait.

« Et il y a bien longtemps que j'ai perdu le fourreau qui me permettait de la rengainer ! Dix ans exactement. »

Une façon d'expliquer sans mode de vie actuelle. Mais Estrela n'avait pas toujours été ainsi, son comportement avait commencé à dévier après la mort de Shura. Tel un insecte pris au piège de sable d'un fourmilion, elle avait laissé cette colère voiler sa perception du monde et l'emporter dans un univers régit par la violence.

« Oui ! Je sais que je me consume dans cette rage, mais c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour survivre dans ce monde ! C'est le seul que je connaisse, mais ça ne sera pas toujours suffisant étant donné que j'ai perdu face à toi. »

Estrela projeta vers Sigrid une faible vague de cosmos afin d'atténuer les effets de la paralysie de ses membres et de réparer superficiellement l'entaille qu'elle avait faite sur ce si beau minois. Un geste surprenant de sa part, car en principe elle aurait d'abord pris soin d'elle avant de s'occuper d'une tierce personne.

« Et toi ! Toi qui vis dans l'ombre comment fais-tu pour ne pas sombrer ? »

Sa phrase fut coupée par un petit gémissement de douleur. L'attaque de la perle avait fait des dégâts aussi en plus d'entamer son armure d'ébène. Du repos et surtout une bonne corne remplie de ce nectar qu'on appelait hydromel ne serait pas de refus, mais plus que tout, elle attendait une réponse de Sigrid, peut-être y trouvera-t-elle une ébauche de réponse à ses propres interrogations.
Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Lun 23 Juil - 3:34

Dans l'ambiance glaciale de la tour, Sigrid attendait la réponse d'Estrela, attentive et pourtant si calme. Entre les mains de la blonde Perle, le froid n'était pas qu'une arme, il pouvait aussi se faire baume sur les plaies et la douleur. Il apaiserait la fureur de la bouillante amazone.

Elle ferma les yeux en entendant ses pas sur le sol gelé. Un son et elle comprit qu'elle venait de ramasser la fleur. Puis, elle suivit les mouvements de l'Ombre du Capricorne qui finit par s'arrêter devant elle. Elle rouvrit les yeux en sentant qu'elle pansait sa plaie au visage. Une entaille qui disparaîtrait si elle était vite soignée. Elle finit par répondre d'une voix ferme mais douce.

- J'avais senti cela. C'est une joie de t'entendre me le confier car cela montre qu'en dépit de la fureur de notre affrontement, une véritable confiance peut naître entre nous. Tu es bien telle que je l'avais sentie, consciente des blessures que tu t'infliges et désireuse de t'en préserver avant de trouver un nouveau fourreau.

Un sourire amical illumina le visage de la blonde Perle avant qu'elle ne pose la main sur l'épaule de celle qu'elle venait d'affronter. Un immense effort au vu de la paralysie dont elle souffrait encore.

- Perdre... Moi seule en décide. Tu devais montrer ta force et tes capacités. Avoir une faille et en être consciente est aussi une preuve de ton savoir et puis, on évolue tous. La perfection est si dure à atteindre. Peut-être hors de portée...

Mais ne perdons pas l'espoir. A nous de cerner nos faiblesses et de les vaincre. Tu te connais et je sais que sans ma dernière attaque, tu aurais réussi. Les fantômes répondent à mon appel mais il arrive aussi de certains esprits se servent de mon pouvoir pour se glisser parmi eux tout en restant passifs. Les autres ne les tolèrent qu'ainsi...

C'était des fantômes et non des illusions. Les esprits ne doivent jamais être pris à la légère surtout ici.


Elle sourit une nouvelle fois en laissant la jeune femme l'approcher. Il était rare qu'elle baisse sa garde mais là, quelque chose se créait entre elles. Elle réfléchit à la dernière demande de l'Ombre du Capricorne avant de reprendre la parole.

- Car j'ai un idéal et des êtres sur qui me pencher et qui me soutiennent lorsque je risque de sombrer. Je suis une ombre mais j'ai malgré tout des mais plus que précieux. Les autres peuvent t'aider, toi qui te qualifie aussi d'ombre, mais cela demande de la confiance et du courage. Même dans l'obscurité la plus profonde, une main peut se tendre vers toi.

Elle s'interrompit en surprenant le gémissement d'Estrela. Un regard sur la plaie et à son tour, elle fit agir son cosmos. Un cosmos curatif très puissant.

- Je suis autant une guérisseuse qu'une guerrière. Viens. On a encore énormément de route avant d'atteindre Polaris. Une bonne journée de repos ne sera pas de trop. Et comme cela, nous serons aussi un peu plus tranquilles pour parler à notre aise, en toute amitié... Si tel est ton souhait...

Laissons la tension retomber entre nous et ce qu'il vient d'arriver. Laissons le froid achever son oeuvre en endormant les souffrances.

On a tout ce qu'il nous faut sous la main en ces lieux. Peut-être commencer par nous soigner et reprendre une apparence un peu plus humaine.


Elle la tourna vers une des glaces renvoyant les reflets des deux jeunes femmes.

- Mieux vaut ne pas te présenter ainsi devant les princes de Polaris.
Revenir en haut Aller en bas
Estrela
Ombre du Capricorne
Ombre du Capricorne
avatar

Nombre de messages : 117
21/10/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Jeu 26 Juil - 8:52

Le salut pouvait donc venir des autres. La moue que dessina le visage cuivré de l'amazone montrait à quel point cette perspective la laissait dubitative. Estrela avait toujours considéré les « autres » comme de simples lests qui l'empêchaient d'exprimer sa vraie nature, de pures nuisances. Toujours sourire alors qu'elle avait envie de pleurer ou alors pleurer alors qu'elle avait envie de s'esclaffer ! Aller à droite pour suivre la masse alors que son seul désir était de foncer à gauche. Voilà ce que représentaient les « autres » pour l'ombre du capricorne, juste un conglomérat de contrainte dont elle s'était affranchie brutalement il y a fort longtemps.

Estrela pensait que vivre seule, en se laissant emporter par les tourbillons de ses émotions et de ses pulsions était la meilleure des choses à faire, pourtant sa rencontre avec les chevaliers noirs sur Death Queen Island lui avait fait comprendre que des alliés puissants pouvaient se révéler très utiles pour l'accomplissement de sa quête personnelle, Sigrid à sa manière lui confirmait cette impression.

« Ainsi même dans l'obscurité une main peut se tendre vers moi, intéressant ! Mais qui aura le courage de tendre une main à une bête enragée comme moi. Tu t'y risquerais ? »

En effet c'était dangereux ! Un peu comme essayer de caresser la tête d'un cobra ou de saisir à pleine main une tige fer chauffée à blanc. Dans cette obscurité qu'était son monde, elle pouvait bien confondre ce geste amicale avec un acte de guerre et riposter de façon expéditive par pur réflexe, seul un être de lumière capable de dissiper les ténèbres belliqueux qui lui obscurciraient la vision pouvait réussir. Il existait une lumière de cette intensité, mais elle s'est éteinte. Cependant, au fur et à mesure qu'elle passait du temps en compagnie de la perle des ombres, il lui semblait entrevoir quelques étincelles éphémères.

Sigrid pouvait-elle devenir ce nouvel être de lumière ? Ce nouveau fourreau qui pourrait permettre au capricorne noir de rengainer sa folie ? En tout cas Estrela se sentait bien en compagnie de cette femme. Elle se sentait en confiance. Il est vrai qu'avoir la certitude de pouvoir rencontrer les maitres d'Asgard avait retiré un poids immense sur ses épaules, mais il y avait autre chose, la question était de savoir qu'elle était donc la nature de ce mystérieux phénomène.

La guerrière sombre se regarda quelques instants dans la surface réfléchissante du monolithe et dressa une mèche de sa longue chevelure tressée dans l'ébène. C'est vrai qu'un brin de beauté ne serait pas du luxe. Rencontrer ses potentiels employeur avec une dégaine pareille ne fera pas bon effet, or Estrela devait mettre toutes les chances de son côté.

« C'est vrai que je fais peur, enfin plus que d'habitude ! »

Un petit ricanement suivi ce petit trait d'humour avant qu'un tonnerre métallique résonne entre les structures de glace. D'une simple pensée, la guerrière s'était débarrassée de son armure d'ébène qui s'était assemblée sous sa forme totémique à quelques pas d'elle. La protection avait elle aussi avait besoin de repos, de plus la sud-américaine se sentait en sécurité.

« Par contre, j'ai perdu mes bagages entre Death Queen Island et ici »Avoua-t-elle en passant son index autour d'une déchirure de son habit causée par la précédente joute. « Je compte sur toi pour me dépanner, ma belle ! » Conclut-elle avec un certain aplomb.
Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Lun 30 Juil - 6:18

Estrela n'avait rien perdu de sa sincérité ni de son aplomb. Il en faudrait bien plus que le froid ou les blessures pour émousser un courage et une franchise comme la sienne. Mieux encore, elle semblait commencer à apprécier réellement la compagnie de Sigrid.

La blonde Perle était restée un instant muette dans le froid ambiant. Froid qui se faisait moins mordant à mesure que la Perle des Ombres s'apaisait. Voir la brune amazone signifier son trouble était déjà un grand pas. Un appel inconscient vers elle. Une réelle amitié pouvait naître. Unique et inespérée. Autant pour elles que pour Asgard et Death Queen Island. Ainsi, la blonde Valkyrie demeurait-elle songeuse, se disant que la vie de la jeune femme avait du être semée d'embûches et d'épreuves plus que cruelles. Et dans le même temps, cela lui montrait à quel point cette guerrière au sombre habit pourrait être remarquable.

Elle se détendit avant de répondre à l'Ombre du Capricorne sur un ton aussi sincère qu'amical lorsqu'elle lui avait demandé qui oserait se risquer à l'approcher.

- Quelqu'un qui souhaiterait mieux te connaître et voir quel joyau unique se cache sous cette face dangereuse mais aussi passionnée que tu me montres. Tu es un être exceptionnel et puis, disons que j'aime approcher les bêtes enragées.

Un clin d'oeil et elle poursuivit.

- Les approcher et les apprivoiser avant d'enfin pouvoir les aider. Puis, je sens qu'entre nous pourrait naître une magnifique amitié. Ta fougue même mortelle est un atout qui te rend surpuissante et si tu as besoin de moi, de ma douceur ou de mon froid pour te tempérer et trouver la voie pour te maîtriser, je serai là. Et peut-être qu'un jour cette même fougue me sauvera...

Tout comme elle aurait pu me tuer. Qui sait si cela ne pourrait aussi te soulager, t'offrir quelque chose.

Cela prendra du temps car il faut aussi que nous nous apprenions que nous nous fassions confiance comme deux soeurs.


Un geste léger. La Valkyrie avait juste baissé la tête.

- La vie que m'a imposée Odhinn aurait pu faire de moi un monstre ou une bête sauvage et si farouche qu'elle tuerait tous ceux qui la croiserait mais j'ai aussi eu la chance de suivre le chemin sur lequel m'a placé un dieu sage. Sans m'en écarter. Odhinn n'est pas qu'un dieu guerrier, il est aussi un sage, notre divin borgne. Il ne m'a jamais abandonnée. Ceux qui se sont joints à moi m'ont placée dans les Ténèbres tout en m'apprenant à en vaincre les obstacles.

Cela, je peux t'y aider. Tout comme tu peux m'aider...


Elle avait ensuite mené Estrela devant l'étonnant miroir et n'avait pu retenir un bref éclat de rire en voyant sa réaction.

- Ne t'en fais pas. Moi, non plus, je ne suis guère mieux.

Elle s'était regardée tandis que le froid disparaissait. La chaleur remontait enfin alors que l'Ombre du Capricorne s'était séparée de sa protection. La Perle en fit de même avant de lui indiquer la porte et les escaliers. Autant aller là où elles auraient tout ce dont elles avaient besoin

- Bien, allons prendre un bon bain et ensuite on verra ce qui pourrait t'aller. Il y a des vêtements de toutes les tailles ici en plus de réserves d'hydromel et de quoi se soigner.

Et désignant les deux protections.

- Elles ne risquent rien ici. Nous les récupèreront demain.

Quelques instants plus tard, elle se retrouvaient dans une autre salle. Plus petite mais agréablement chauffée. Sigrid avait mis suffisamment de combustibles pour l'ensemble des foyers et cela se révélait plus qu'appréciable après le froid de la salle réservée aux épreuves.

La pièce dans laquelle elles avaient débouché était une sorte de chambre commune, comportant plusieurs couches ainsi que d'imposants coffres posés contre les murs. Des tapis couvraient le sol tandis que les lampes étaient encore en veilleuses. D'un geste, la perle alluma l'ensemble de lumières, révélant une pièce toute simple mais très chaleureuse. Elle ouvrit l'un des coffres de bois scuplté avant d'inviter Estrela à faire son choix.

- Tiens prend ce que tu veux. C'est pas la dernière mode mais cela suffira amplement à te rendre présentable. On a aussi le nécessaire pour faire des retouches au cas où.

Un autre sourire et elle lui désigna un autre porte.

- La salle d'eau est juste derrière. Tu y trouvera aussi de quoi te soigner. Va en premier. Je m'occuperai de nous préparer une couche confortable. A moins que tu souhaites te restaurer avant ?
Revenir en haut Aller en bas
Estrela
Ombre du Capricorne
Ombre du Capricorne
avatar

Nombre de messages : 117
21/10/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Jeu 2 Aoû - 7:46

Un étrange alliage était en train d'être assemblé dans cette tour. Estrela et Sigrid étaient aussi complémentaires que le feu et l'eau. On pourrait croire que seul la destruction et le conflit pouvaient découler du contact entre de ces deux femmes, tant elles semblaient différentes, mais finalement elles étaient forgées dans le même métal ! Oui le feu et l'eau sont deux éléments antagonistes et ne peuvent survivre cote à cote et pourtant leurs actions combinées sur le minerais de fer fragile produit l'acier redoutable qui pendant longtemps déchira les chairs, fit couler le sang et sema la mort parmi les hommes. L'alliage qui pouvait résulter de l'alliance de ces deux femmes pouvait s'avérer être la plus redoutable des armes que le monde des hommes avait engendrée !

Estrela sentait bien qu'elle avait vraiment à y gagner à prendre la main que semblait lui tendre son interlocutrice. Ce n'était pas le froid qui faisait tremblait son corps svelte, mais bien la perspective de pouvoir optimiser ses forces. La sud-américaine, gardait toujours en tête son objectif ultime : décapiter le dragon doré ! Elle avait bien acquis par un entrainement spartiate le niveau d'un gold saint, mais Shiryu était au-dessus de tout cela, lui le croisé de l'enfer, le bourreau du Capricorne...

«Si ma fougue me rend me surpuissante, ta tempérance te rend invulnérable et redoutable. » Dit-elle en tâtant le bleu qui résultait de l'impact de l'attaque lumineuse de la valkyrie. « Je ne l'ai pas dit à beaucoup de monde, mais je n'aimerais pas t'avoir comme ennemis, ma chérie ! »

Cette révélation venant d'une femme qui était assez téméraire pour relever n'importe quel défi pouvait surprendre, mais elle restait sincère.

« Mais ce qui m'effraie le plus chez toi ce ne sont pas tes attaques ! »

A cet instant la brune se débarrassa de son haut, exposant son buste nu et lézardé de cicatrices, vestiges de ses anciennes joutes. Avant d'échouer sur l'ile de Death Queen Island et de revêtir sa cuirasse sombre, la jeune femme avait parcouru le monde et combattu certains adversaires avec comme seule protection sa hargne et sa rage. Elle avait surement reçu autant de coup qu'elle en avait distribués, la douleur était devenue une amie intime !

« Ce qui m'effraie c'est cette désagréable impression que tu peux lire en moi ! Tu sembles bien me connaitre alors que ce ne fait que quelques heures qu'on s'est rencontré.»

La manière dont la perle des ombres avait esquivé l'attaque qui devait lui garantir la victoire faisait encore frissonner ses membres. C'était comme si elle avait pu prévoir à l'avance l'attaque du capricorne noir. Mais Estrela ne lui en tenait pas rigueur, c'était cela qui rendait cette gueule d'ange si attractive, au moins la colombienne pouvait rester naturelle. C'est aussi pour cette raison qu'elle n'hésita pas à se dénuder devant la blonde, pourquoi aurait-elle hésité d'ailleurs ? Ce petit côté provocateur et volontairement indécent faisait partie de sa personnalité.

D'un simple coup de pied elle envoya ses anciens habits dans l'âtre rougeoyant avant d'éclater de rire. De toutes les manières, ces fripes étaient irrécupérables, le contenu du coffre que la tigresse des neiges lui présentait était varié, le souci, c'est qu'Estrela ignorait quoi porter en pareil circonstance, aussi elle préféra différer ce dilemme textile a plus tard.

« Devrais-je y voir un signe ? Oui j'ai bien envie de me laisser apprivoiser, j'ai bien envie de connaitre ce qu'on appelle amitié, mais comme tous les humains, j'ai peur de l'inconnu ! »

Un autre éclat de rire et elle se dirigea vers la salle d'eau pour y prendre un bon bain tiède. Et pendant qu'elle laissait sa peau s'imbiber de l'eau parfumée du bain, elle continuait à parler à la valkyrie.

« Tiens, on dirait qu’il n’y pas trace de male ici ! Comment une jolie fille comme toi ne s’est pas encore trouvé un beau viking pour lui faire plein d'enfants dans ce pays ? C’est étonnant ! Ça me fait penser à cet homme qui t’a précédé, il s’est volatilisé assez rapidement, comme une ombre, une connaissance ? »

Ça c’était de l’Estrela pur jus ! Sans gêne, à poser des questions qu’elle ne devrait pas poser et à toujours chercher la petite bête. Une manie que peu avait la patience d’accepter.



Dernière édition par Estrela le Lun 20 Aoû - 9:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Lun 20 Aoû - 7:26

Des éclats de voix mais cette fois bien différents des cris de guerre. C'était pratiquement deux amies qui s'étaient rejointes en cette salle bien différente de celle prévue aux combats. En ces lieux, c'était le repos et la détente entre compagnons ainsi que les soins que l'on faisait.

Sigrid, la blonde Perle des Ombres avait souri en voyant qu'Estrela acceptait son offre. Elle en était si heureuse que cela l'étonnait même. Cela faisait si longtemps qu'elle vivait quasi en recluse soutenue par l'amitié chaleureuse de la princesse de Polaris ainsi que celles de prêtresses comme Dame Hermine ou la jeune Lola. Même si cela était sous le sceau du secret des prêtres et prêtresses d'Asgard, elle avait été si heureuse.

Le rituel de la Tour Sud et maintenant cette rencontre dans la Tour de Garde, à croire que les Tours n'étaient pas que synonyme d'isolement et de tristesse. Elles pouvaient aussi être témoins de la naissance d'amitié aussi surprenante qu'inattendue. Comme celle venant de naître entre une Black sainte et une Valkyrie d'Odhinn. Estrela était aussi bouillonnante et bourrine que Sigrid était paisible et psychique...

Le Feu de l'Ombre du Capricorne et la Glace de la Perle des Ombres, l'Ombre, elles avaient cela en commun. Emue par le compliment de celle qui avait triomphé de son épreuve malgré certaines félures, la tigresse des Ombres lui avait répondu aussi spontanément.

- Moi non plus. Moi, non plus, je ne te voudrais pas comme ennemie. Nous sommes si différentes mais ensemble...

Sa main se posa sur le coffre de chêne. Elle était sincère tandis que le bois se soulevait avec un très léger grincement. Si discret que seul des oreilles entraînées pouvaient l'entendre.

- Je suis certaine que nous pourrions réaliser de vrais prodiges.

Tout comme sa compagne, Sigrid commença à se dénuder. Elle avait moins de cicatrices mais l'une d'elle était particulièrement marquée et récente. L'épée d'Odhinn du seigneur Siegfried de Dubhe l'avait atteinte et elle en serait morte sans l'intervention de la princesse de Polaris. Cette histoire avait marqué la jeune femme.

Elle vit l'amazone lancer ses frusques dans les flammes. Celles-ci consumèrent les vêtements avant que le rire de Sigrid ne se joigne à celui d'Estrela. Elle songea aux serpent pouvant muer. Cette image n'était pas pour dénigrer la farouche guerrière mais bien l'honorer. Cela symbolisait un changement dans la vie de la brune combattante.

- D'une certaine façon... C'est dans ma nature de pouvoir en apprendre beaucoup au premier contact. Moi qui ne vit qu'au loin ne peut qu'agir de cette façon. Enfin, n'aie aucune crainte, je n'attaque pas sans raison et je suis aussi respectueuse des sentiments des autres.

Si j'ai pu te blesser, c'était indépendant de ma volonté. Parfois, on songe offrir quelque chose sans savoir que ce cadeau peut faire souffrir. Ne m'en veux pas...


Elle reçut ensuite la confidence d'Estrela. Elle craignait l'inconnu tout comme bien des humains.

- Oui, je vois mais cela marque aussi un changement qui peut déboucher sur le meilleur. Vivre, c'est avancer et prendre des risques. Tu es si fougueuse Estrela et très courageuse. Je suis certaine que nous pourrons être d'excellentes amies, un peu comme deux faces du miroir.

Peut-être trouveras-tu quelque chose de précieux ici ?


Elle venait de choisir deux tenues lorsque la brune la quitta pour aller prendre son bain. Sigrid se releva et ranima les flammes. De quoi réchauffer son corps nu et meurtri par les attaques d'Estrela. Puis, elle entendit la voix de la guerrière méridionale.

- Cet homme ?

Elle s'attendrit. Dommage qu'Estrela ne fut pas là pour le voir.

- Tu dois parler de Bud, le Tigre des Ombres. L'homme le plus séduisant d'Asgard. Je ne le connais que peu...

Aucun homme, j'ai vécu loin de tout et de tous mais un jour cela changera. Et t...


Elle allait poser la même question à la brune jeune femme mais se retint. Elle avait bien vu sa réaction et ce n'était pas le moment pour remuer le couteau dans la plaie. Son regard se fit plus triste et elle s'en alla prendre à son tour son bain. La salle d'eau était très vaste, aménagée pour plusieurs personnes.

L'eau sur son corps était un tel bien-être et lorqu'elle ressortit, ses blessures pansées de frais, ce fut pour tomber sur une Estrela vêtue avec élégance. La tenue qu'elle lui avait choisie lui convenait très bien. Des tons bruns et rouges qui mettait en valeur sa chevelure noire. De quoi faire aussi ressortir le feu en elle, le côté sauvage et passionné. Estrela serait parfaite ainsi.

Rapidement, Sigrid s'habilla. En bleu et blanc, sublimant sa beauté et sa blondeur. Elle semblait aussi impassible et sereine que la glace sans être dénuée de sentiments. Sigrid avait un immense sensibilité sous son aspect de glace mais seul le petit prince et sa mère ainsi qu'un tigre des ombres avaient vu resplendir cette facette.

Puis, enfin, elle reprit la parole.

- La nuit est tombée. Que dirais-tu d'un peu de prendre quelques dernières coupes d'hydromel une fois que nous aurons mangé ? Cela sera notre première coupe de l'amitié.

Un rire doux, elle savait que sa compagne appréciait particulièrement cette boisson. Puis, elle reprit.

Lorsque Sol sera levé, nous pourrons reprendre la route.
Revenir en haut Aller en bas
Estrela
Ombre du Capricorne
Ombre du Capricorne
avatar

Nombre de messages : 117
21/10/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Lun 27 Aoû - 7:03

L'homme le plus séduisant ? Estrela ne l'avait pas vu ainsi, elle n'avait d'ailleurs pas vu grand-chose de l'homme capé, cette description ne pouvait être que faite par une femme amoureuse ou ayant de forts sentiments pour la personne nommée. Estrela n'avait pas de dons psychiques et n'était pas douée pour interpréter le langage corporelle et vous vous doutez bien que la subtilité n'était pas son fort, mais elle avait été amoureuse, éperdument amoureuse dans le passé et bien que la mort ait cruellement mis fin à cette romance avant qu'elle ne commence, Estrela continuait à aimer cet homme prisonnier du royaume d'Hadès. Aussi, il était aisé pour elle de reconnaitre des paroles dictées par un cœur débordant d'amour et en un sens cela les rapprochait, car tout comme elle, Estrela déduisait que cet amour n'avait pas encore été confessé.

« On dirait qu'on a un point commun » Dit-elle en affichant un sourire sardonique.

Les habits que lui avait préparés la perle du nord étaient un peu trop féminins pour elle. Même Estrela en se regardant dans le miroir avait grand peine à se reconnaitre, c'était la première fois qu'elle se trouvait belle et inconsciemment elle s'amusa à prendre la pose, adoptant des postures qui mettaient en valeur ses charmes, arrangeant sa longue crinière tressée dans l'obsidienne. Ce n'était plus une guerrière qui ajustait ses habits devant cette glace, mais une jeune femme ordinaire. Cependant, ce petit manège cessa dès qu'elle sentit la présence de son hôtesse, peut-être pas assez-tôt, la furtive Sigrid avait peut-être pu surprendre la sud-américaine.

Bien entendu Estrela accepta volontiers de prendre quelques coupes de ce divin nectar qu'était l'hydromel avant d'aller se coucher. Cela faisait combien de litres de cette boisson qu'elle avait ingurgitée depuis son arrivée sur les terres glacées ? Quand on aime on ne compte pas sauf que la demoiselle avait un peu trop abusé des bonnes choses ce soir et il ne fallut pas attendre longtemps pour qu'elle s'écroule sous l'effet conjugué de la fatigue et de l'ivresse. Une seule phrase sortit de sa bouche, alors qu'elle plongeait doucement dans un profond sommeil éthylique.

« Shura tu me manques ! »

Incapable de contrôler ses paroles, elle avait révélé ce secret alors que ses paupières étaient closes. Il est vrai que la colombienne avait consommé trop d'alcool, mais c'est plutôt la confiance que lui inspirait la valkyrie qui délia sa langue. Peut-être faisait-elle une immense erreur en exposant cette facette de sa personnalité. Une personnalité instable et fragile résultant d'une existence meurtrie par l'action corrosive des regrets et de l'amertume.

Ou alors peut-être que cette révélation permettra à la perle des ombres de comprendre les raisons de son déchainement de colère durant l'affrontement et ainsi de mieux apprivoiser ce fauve. Elle, dont la vie sentimentale semble avoir d'étranges similitudes avec celle d'Estrela à une différence près, une différence majeure : la mort n'avait pas encore fait son horrible office. Cependant, porter une armure, que ce soit une Cloth, Une Godrob ou une Scale équivaut à danser sur un fil tendu au-dessus d'un précipice. La mort, la sournoise, était à l'affut une lame à la main prête à trancher ce fil.....
Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Mer 19 Sep - 9:25

Un point commun ? Ces mots avaient surpris la Perle des Ombres qui, sur l'instant, ne sut que penser de tout cela. Avoir quelque chose qui la rapprochait de la fougueuse Amazone était un atout plus que précieux pour elle. La blonde Valkyrie était demeurée si longtemps entre les murs de l'Ecrin qu'elle défendait qu'entendre ce genre de paroles l'étonnait tout en lui offrant une sorte de réconfort. Estrela et elle s'étaient affrontées, brutalement sans se faire le moindre cadeau. Le sang des deux femmes avaient coulé sur le décor de glace de la vaste salle d'armes sans qu'aucune des deux ne se plaigne. Ce que cela lui plaisait. Sigrid se sentait vraiment bien avec l'Ombre du Capricorne. Son contraire mais peut-être aussi un jour son amie si elles parvenaient à trouver d'autres points communs.

Sans réellement s'en rendre compte, elle était restée silencieuse avant de s'en retourner vers la pièce. Un sourire sur ses lèvres lorsqu'elle surpris Estrela en train de s'admirer dans l'une des glaces. L'Elfe de Lumière ne faisait pas le moindre bruit, se glissant dans la salle tout en guettant la réaction de la jeune femme.

- Ne doute pas de ta beauté. Tu es superbe et cette tenue conviendra parfaitement pour entrer au palais de Polaris.

Elle lui tourna autour la main sous le menton, affichant un regard de connaisseur. De quoi l'amuser et sans doute aussi surprendre la brune guerrière qui devait, sans doute, la croire uniquement faite de glace comme les chevaliers des glaces du Sanctuaire.

- Que de belles formes, de quoi attirer pas mal de mâles, mais je sais parfaitement que tu n'as rien de commun avec certaines midinettes du palais. Je te demande juste une chose. Un sourire presque aussi carnassier que ceux de la méridionale. Si l'un d'entre eux te serre de trop près, promet-moi de juste le remettre à sa place, énergiquement si tu veux, mais surtout en un seul morceau. Je n'ose imaginer la tête de ma princesse et celle du seigneur de Dubhe si tu te présentes en tranchant leurs gardes à grands coups d'épée...

Un rire avait suivi avant que la Perle, prenant deux coupes, ne serve celle qu'elle avait promis de mener au Palais. La suite de la soirée se passa en joyeuses ripailles plus qu'arrosées avant que les deux femmes ne se couchent dans le même lit. La chambre était ainsi faite et Sigrid avait confiance en Estrela. C'était une façon de se mettre aussi en danger et de montrer qu'elle lui accordait réellement son amitié. Et puis, elles étaient tous les deux femmes. Vraiment pas de quoi fouetter un chat.

- Shura tu me manques...

Plus résistante à l'hydromel que sa compagne, Sigrid avait parfaitement entendu ses mots. Se redressant à demi, elle se pencha sur le visage endormi de la brune combattante. L'hydromel semblait faire tomber certaines de ses défenses et elle cru voir une larme couler sur ses joues.

Un geste infiniment doux et sans la réveiller, elle essuya le beau visage devenu si tendre. Ce visage, cette expression, Sigrid les connaissaient. Oh oui, la Perle les connaissaient. Combien de fois les avaient-elles contemplés en regardant sa plus proche amie, la princesse Hilda.

Estrela dormait si profondément qu'elle ne s'en rendrait sans doute pas compte aussi, après une courte hésitation, Sigrid la prit entre ses bras avant de la bercer doucement comme elle le faisait avec Hilda autrefois. Sa main glissa dans les cheveux de la brune Ombre qui dans sa détresse n'opposa aucune résistance à ce geste empli de réconfort.

- Chut... Dors. Si tu veux m'en parler un jour, je serai là et peut-être comprendras-tu aussi ce qui me lie à mon seigneur. Le réconfort qu'il m'offre dans cette triste existence qui aurait pu être la mienne.

Revenir en haut Aller en bas
Estrela
Ombre du Capricorne
Ombre du Capricorne
avatar

Nombre de messages : 117
21/10/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Sam 22 Sep - 12:02

Des bras chauds et doux vinrent la couver comme les ailes protectrices d'un ange, irradiant une tiédeur bienfaitrice qu'elle pensant avoir oubliée depuis des lustres. Les nerfs entravée par l'effet opiacé du doux alcool, elle ne put que se laisser porter par cette douce onde de plaisir. De toutes les manières pour rien au monde le capricorne aurait voulu ouvrir les yeux, c'était trop bon, trop doux pour qu'elle veuille quitter ce cocon douillet qui s'était formé autour d'elle. Au lieu de se mettre sur la défensive comme elle l'aurait fait jadis, elle agrippa la taille de cette nymphe bienveillante qui la berçait avec tant d'attention et plongea la tête dans son giron pour en savourer toute la chaleur.

Non ! Il ne fallait pas un voir dans ce geste un rituel de Sapho ou une marque d'affection contre nature, quoique Sigrid était si belle et si douce qu'elle aurait pu séduire une femme d'un simple clignement d'œil. C'était beaucoup plus simple et innocent, il s'agissait simplement de la réaction d'une jeune femme qui souffrait d'un manque d'attention et qui comme un papillon fasciné par la flamme d'une bougie, devait se rapprocher le plus possible de cette source de réconfort quitte à prendre le risque de se bruler les ailes. Il était impossible pour elle de se rappeler quand elle avait pu dormir sans crainte et encore moins quand elle avait pu dormir sans que son sommeil soit perturbé par un cauchemar sanglant.

Ce rêve récurent qu'elle faisait d'ordinaire, celui où un dragon d'or décapitait l'homme de sa vie puis la dévorait vive ne vint pas la hanter cette nuit. Au contraire c'est un rêve rose, plus sensuel et érotique qui accompagna son sommeil réparateur. Une longue nuit, une vraie nuit de sommeil, sans garder une partie de ses sens éveillée afin de palier à une possible attaque surprise. Une douce nuit couvée par la chaleur bienfaitrice des bras enjôleurs de la perle des ombres.

Le lendemain se fut une Estrela dynamique qui accueillit la venue de l'aurore aux doigts roses. Son premier reflexe fut de jeter un coup d'œil à son armure sombre. Apparemment la protection de métal avait bien récupéré des coups de la veille, tant mieux. A ce propos Estrela posa la main sur son flanc, elle ne ressentait plus aucune douleur, le cosmos curatif de Sigrid avait résorbé de façon extraordinaire sa blessure. C’était bien la première fois qu’un de ses affrontement ne laissait pas de marque indélébile sur son corps et bizarrement elle qui n’était point coquette accueillit cette nouvelle par une sourire timide.

La sud-américaine était très excitée et elle ne voulait qu'une chose, partir pour le palais, mais avant quelques préparatifs s'imposaient. Déjà un bon petit déjeuné, pour cela l'impétueuse sans demander la permission de la résidente des lieux, entreprit la confection d'oeuf sur le plat accompagnés de lard grillé pour elle et son hôtesse.

« J'espère que tu ne fais pas un régime »

Déclara-t-elle en dressant la table et en posant le met à forte teneur calorique. Puis en se goinfrant comme s'il s'agissait du premier repas qu'elle prenait en dix ans, elle demanda avec la bouche pleine d'aliments.

« Heu au fait comment on s'adresse à une princesse ? »

La politesse n'était pas un exercice où elle excellait, elle avait autant de bonne manière qu'une laie pour être honnête, alors pour ce qui était du protocole à appliquer à la cour, on peut facilement imaginer que la fougueuse demoiselle ignorait tout. Il y avait-il des choses à dire, des postures à adopter? Il n'était pas trop tard pour qu'elle assimile ces informations et elle ne doutait pas que Sigrid ferait un bon professeur pour ce genre de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Mer 3 Oct - 2:18

Dans la quiétude de la tour d'Asgard, La nuit s'était passée sans le moindre heurt. Sigrid avait levé un cil curieux en sentant la brune amazone se lever. Elle était éveillée, elle aussi, mais n'avait rien dit, préférant lui laisser la liberté d'agir à sa guise. Son calme apparent avant fini de la rassurer quand à son état physique et moral. Estrela semblait s'être parfaitement remise de son épreuve. Un instant, la Perle des Ombres avait craint de se faire repousser mais il n'en fut rien. Tout s'était passé dans le plus grand calme. Voilà ce que la Valkyrie du Tigre blanc pouvait qualifier de nuit réparatrice mais aussi de prélude à la naissance d'une véritable amitié. Ce n'était que le début, encore si fragile et incertain mais elle sentait que c'était possible, que pour s'être laissée ainsi aller l'Ombre du Capricorne ne pouvait que lui avoir offert sa confiance.

Une délicieuse odeur s'élevait de la pièce voisine, celle de la nourriture mise à cuire. De quoi flatter ses narines autant que de faire gronder son estomac. L'elfe de Lumière avait elle aussi récupérer de ses palies et un bon repas n'était pas pour lui déplaire. Elle se leva alors avant faire un brin de toilette vite fait et de se vêtir. Quelques instants plus tard, elle rejoignit son invitée, elle sourit à la vision des plats et de ses paroles.

- Bonjour, que les Vanes que te baignent de leurs bienfaits. Et prenant place en face d'elle. Non, ne t'inquiète pas, je ne fais nul régime et merci pour cette attention.

Elle commença à manger. Le temps passa dans la bonne humeur avant que la brune guerrière ne lui demande comment s'adresser à la princesse. Cela laissa un instant la Perle pensive avant qu'elle ne réponde avec douceur.

- Le plus simple est de l'appeler princesse et de la vouvoyer en parlant doucement, sans se trop hausser le ton. Enfin, tout dépend aussi de la distance où tu te trouves par rapport à elle et du bruit ambiant. Il faut juste s'exprimer clairement avec le respect du à la souveraine d'Asgard. Un autre oeil rapide à Estrela en train de manger avec appétit et elle poursuivit. Dans ton cas, je te dirai d'être franche. Ne cherche pas à paraître comme le font les courtisans. Tu es quelqu'un de fier et de puissant. Une guerrière et cela, la princesse de Polaris le comprendra de suite ainsi que son époux. Le plus important est que ta requête soit transmise de la meilleure des façons. Il te faudra juste suivre le protocole lors de ta présentation. Si personne n'est présent, je pourrai m'avancer à tes côtés. Lorsque je m'agenouillerai et te présenterai, il te faudra la saluer ou à tout le moins t'incliner et attendre qu'elle te demande de lui présenter ta requête.

Elle désigna ensuite le joyau qu'Estrela et reprit.

- Si d'autres sont présents, il te faudra juste présenter ta lettre aux gardes et leur chef t'introduira auprès de nos princes. Dans ce cas, il te faudra t'arrêter un pas derrière lui. Lui se retirera ensuite pour reprendre son service, tu seras seule face à la princesse ou à son époux, le seigneur Siegfried de Dubhe ou bien des deux. Soit naturelle au possible, mon peuple est simple, direct et aime la franchise.

Sur ces derniers mots, elle avala le reste de son omelette.

- C'était délicieux, merci. Tu cuisines vraiment très bien. Un sourire lumineux, Sigrid se sentait bien avec la guerrière. Entre ombres, on ne pouvait que se comprendre. On a encore un peu de temps avant que le temps soit au mieux pour le voyage. Si tu veux encore profiter de la chaleur de la Tour.

Sur ce Sigrid se leva. Il était aussi de son devoir de tout laisser dans l'état où elle l'avait trouver. De nombreux prêtres et autres voyageurs encore plus mystérieux passaient par ses murs. La tour en recelait des secrets que seuls des initiés pouvaient déchiffrer.

==> Palais de Polaris

Revenir en haut Aller en bas
Estrela
Ombre du Capricorne
Ombre du Capricorne
avatar

Nombre de messages : 117
21/10/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Jeu 11 Oct - 10:50

Etiquette, vouvoiement, s'incliner, ne pas parler fort...rien que d'y penser elle en avait déjà des sueurs froides et du coup les aliments qu'elle mâchonnait avec l'enthousiasme d'une vache en train brouté l'herbe grasse d'un vert pâturage, perdirent un peu de leur saveur. C'était trop compliqué, une simple tape dans le dos et un « salut ma poule » aurait pu très bien faire l'affaire. Mais il s'agissait d'un monde dont elle ignorait tout. Ah cette noblesse ! Mais c'était ainsi, c'était un jeu où elle était forcée de suivre les règles aussi barbantes qu'elles pouvaient l'être. Il va bien falloir faire un effort pour paraitre plus civilisée, heureusement l'apparat que Sigrid avait préparé la veille, aidait à masquer son côté bourrin et destructeur. Elle paraissait plus féminine et plus abordable, attention cependant, il ne faudra pas que des mains trop entreprenantes s'approchent trop de ce corps mit en valeur par l'étoffe rouge et souple de la robe ou sinon...Non ! Les amputations devaient surement être elle aussi proscrites du code de bonne conduite à adopter à la cour...Qui vivra verra comme dit le proverbe.

« Siegfried ? »

Ce nom n'était pas étranger à Estrela, comme à bon nombre de Saint. Seulement aux dernières nouvelles, il était s'était envolé vers l'infini et au-delà lors du dernier affrontement avec les cinq bronzes. Son retour sur terre avait dû se faire pendant sa longue cavale, il était vrai qu'on n'avait pas forcement le temps de se tenir informé des actualités mondaines, ni de consulter le carnet rose quand on bataillait pour survivre.

« Ne faisait-il pas partie du groupe qui avait été tué par les cinq de bronze ? »

Une inquiétante lueur éclaira les pupilles félines de l'amazone. La sud-américaine était intéressée par cette histoire, cela permettra surement de rendre le voyage jusqu'au palais moins silencieux, car cette histoire, ne pouvait pas se raconter en cinq minutes. C'est peut-être pour cela qu'Hypnos s'intéressait à Asgard, des morts qui reviennent à la vie, c'était en principe le business d'Hades, mais il y avait tant de choses qu'elle ignorait.

*Hypnos*

Il est vrai qu'elle n'avait pas vraiment reçu d'instruction de la part du tisseur de rêve, mais elle savait qu'au bout l'attendait sa récompense. Allez ! Il n'y avait pas de temps perdre !

« Je n'ai pas l'habitude de rester si longtemps en place, on ferait mieux d'y aller, tu permets que je t'emprunte ceci ? » Dit-elle en désignant un panier en osier.

Elle ne comptait pas se présenter vêtue de son armure d'obsidienne devant la princesse, mais elle ne comptait pas non plus se séparer de sa protection. Estrela ne se méfiait pas du peuple du nord, c'est juste que les habitudes sont dures à perdre et que la présence de son armure lui donnait un peu plus de confiance. Le panier astucieusement dissimulé sous un morceau d'étoffe, lui permettra de transporter son armure sans que les badauds et passants soient interpellés.

Voila la colombienne était prête à quitter le confort douillet de cette tour mystérieuse pour continuer sa quête personnelle. A qui, ou à quoi allait-elle faire face encore ? Hilda n'était pas Sigrid, la princesse pouvait tout simplement l'expulser manu militari du pays du nord, pourra-t-elle la convaincre ? L'espace d'un instant la guerrière à la peau de cuivre trembla de frayeur et son regard si dur fut terni par la panique.

« Courage, je dois y arriver pour lui » Marmonna-t-elle avant de se diriger vers la sortie...
Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   Lun 22 Oct - 8:05

Aux paroles de l'Ombre du Capricorne, un sourire sur les lèvres de Sigrid qui répondit sans trop en dire. Les secrets entourant le retour du glorieux guerrier d'Alpha ne devaient en aucun cas franchir les murs de la Tour Sud. La Perle des Ombres avait beau posséder une attaque apportant quelques indices pour le reste, elle demeurait muette.

Ainsi, tu connais déjà le nom de notre seigneur de Dubhe. Elle inclina la tête pensive. Oui, il fut autrefois opposé aux cinq héros de Grèce lors de la Guerre des Sept Saphirs. Seulement, ce ne sont pas eux qui ont provoqué sa chute. Mais bien lui qui dans sa vaillance légendaire s'est sacrifié pour sauver Asgard et celle qu'il avait juré de protéger de sa vie. Blessé par les assauts de ses cinq adversaires, il a trouvé la force de se relever lorsqu'il a appris la traîtrise du seigneur des Océans, Poséidon. Que c'était lui le monstre derrière la guerre et les tragédies à Asgard. Lui qui a fait coulé tant de sang et souillé le nom de la Princesse de Polaris. Il a trouvé la force de revenir tout en suivant les souhaits d'Odhinn.

La blonde Valkyrie s'enflammait presque. Elle était radieuse. Loin de se plaindre de ses blessures, le peuple d'Asgard faisait preuve de suffisament de volonté pour se relever à chaque nouvceau coup. Vivre en un tel lieu forgeait aussi un caractère d'acier. Et peut-être était-ce le même sur Death Queen Island. Quoique la jeune femme ne disait rien de plus. Elle ne souhaitait pas pousser Estrela à se confier plus qu'elle ne le souhaitait. Un autre sourire sur ses lèvres et elle répondit à la demande de l'ombre du Capricorne.

- Bien sûr, n'hésite pas si tu as besoin de quelque chose. Les paniers sont mis au service des occupants même juste de passage.

Elle l'invita à se servir dans les coffres au cas où elle aurait encore besoin d'autres choses. Puis, enfin la porte s'ouvrit sur le paysage enchanteur d'Asgard. La neige fraîchement tombée offrait une sensation de pureté et de luminosité avant qu'elle ne se dirige vers l'une des pistes toutes proches.

- Bien puisque tu sembles prête. Allons-y. La route est encore longue mais nous pourrons trouver des chevaux au prochain village.

Un autre sourire et elle tendit la main dans la direction de Polaris.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Tour d'Asgard   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Tour d'Asgard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Tour du monde virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Ancienne zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Le Royaume d’Asgard. :: Le village de Bifröst :: La forêt frontalière-
Sauter vers: