Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Après la rencontre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lénore
Milady d'Asgard
Milady d'Asgard
avatar

Cancer
Nombre de messages : 682
Age : 26
Localisation : Asgard
11/06/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Après la rencontre...   Mar 24 Jan - 10:40

Je viens d'ici

Un soupir... Un seul s'échappa des lèvres rougies par les baisers de la jeune dame. Albérich était vraiment passionné mais ses baisers n'étaient que pour elle. Bien sûr, elle n'ignorait rien de ce qu'il se passerait au retour de Freiya en cette même chambre mais cela n'aurait rien de commun avec ce que son promis, son amant lui avait offert et toujours lui offrirait.

Entre ses draps, ils s'étaient aimés tantôt avec fougue tantôt avec douceur. Elle lui avait offert sa pureté, sa vie. Elle qui lui était destinée depuis sa naissance. La petite fée comme se plaisait tant à le dire son défunt père. Magnifique lorsqu'elle révélait son véritable visage pour lui, le seigneur des Megrez. Lui seul pouvait la toucher et d'ici peu, elle lui donnerait un héritier.

Sur le lit qu'elle avait totalement changé et refait, elle avait laissé tombé son écharpe sachant que c'était celle que portaient les suivantes lorsqu'elles sortaient au plus fort de l'hiver. N'importe laquelle d'entre elles aurait pu l'avoir laissée là. Un dernier regard vers la porte de la salle où Albérich achevait sa toilette, mettant tout en oeuvre pour paraître au mieux dans ce corps indigne de lui. Mais cela était aussi une chance unique de mener leur projet à bien. Faire de Asgard le plus grand des Royaumes sous le règne des Megrez. Puis qui sait, peut-être s'attacherait-elle à la princesse Freiya, en faisant une de ses compagnes de jeu ? Avant de la retourner avec une subtilité incroyable contre sa soeur. Hilda qui l'affectionnait mais absente si absente et éblouissante. La détacher de la grande prêtresse tout en vivant sans la moindre retenue son amour pour Albérich était un défi qu'elle comptait bien non seulement relever mais aussi gagner.

Freiya n'était peut-être pas si consciente que ça du danger et de ce détachement qu'elle avait amorcé, poussée par l'éclat d'une Perle. La belle Lénore ne pouvait bien sûr pas le savoir mais elle se doutait que certaines tensions devaient exister.

Un dernier sourire et recomposant un visage innocent, elle ressortit.

Les couloirs de Polaris lui semblèrent soudain si accueillants. Le temps et sa douceur, sa discrétion la feraient rentrer sans effort dans le cercle des intimes de la prêtresse des Mystères. Après tout entre ses mains aussi douces qu'agiles le pauvre "Hagen" récupérerait de ses maux qui le rongeraient. Le retour dans la Tour avait été si rude et il souffrirait d'un mal dont seule la petite suivante pourrait le soulager.

Un soin que la douce Freiya mettrait tout en oeuvre pour lui en faire bénéfiicier.

Des pas légers discrets alors qu'elle se dirigeait vers sa chambre. Bien des gens la croisaient mais qui pouvaient faire attention à une modeste suivante. Jusqu'à ce qu'elle recroise des gardes. L'un d'eux la saluant avec le même air enjoué.

- Et bien ma jolie, dame Helga t'a enfin laissée en paix.
- Il suffit. Un peu de respect, soldats.


Aussitôt ceux-ci se raidirent avant que le chef n'approche.

- Si vous cherchez dame Helga. En ce moment, elle est bien trop occupée. Vous aurez sans doute plus de chance dans la soirée. Enfin...
- Merci beaucoup, seigneur.


S'empressa-t-elle de répondre alors que les autres échangeaient des sourires entendus sur la dite dame Helga. Nul doute qu'elle ne devait pas faire l'unanimité. Enfin, la jeune dame n'aurait pas en soucier et elle espérait bien se faire admettre auprès de la princesse Freiya ou d'Hagen avant.

Le tout était de trouver un moyen de se faire oublier de cette vieille peste. Son regard brilla soudain tandis qu'elle retrouvait sa chambre à l'écart de tout.

Un sourire, un léger sabotage et nul ne pourrait la joindre sans venir directement la chercher à condition bien sûr de savoir où elle logeait.

Enfin, elle rentra. Elle en avait des taches à accomplir. Le corps de son cher Albérich devait bien avoir atterri quelque part. Restait juste à le retrouver.

Et qui mieux que la Fratrie le pourrait ?

La suite ici
Revenir en haut Aller en bas
 
Après la rencontre...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Perte des points en dextérité après Up
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres
» Après le feu et le sang......la reconstruction.....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Ancienne zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Le Royaume d’Asgard. :: Le palais d'Hilda. :: Ailes des suivantes-
Sauter vers: