Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De la Plage du Sanctuaire au Palais de Minos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hermès
Messager des dieux de l'Olympe
Messager des dieux de l'Olympe


Nombre de messages : 302
Localisation : Temple d'Hermès en Olympe, Palais de Minos sur l'Ile de Crête ou encore ailleurs
28/04/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
550/550  (550/550)

MessageSujet: De la Plage du Sanctuaire au Palais de Minos   Sam 21 Jan - 9:45

[HRP : post court pour revenir chez moi, enfin dans le palais que j'ai "emprunté"]

Votre messager vient d'ici

Hermès avait laissé une petite princesse jamirienne derrière lui, confiant son message à un sculpteur de génie. Quelques grains de sable était encore collés à ses sandales lorsqu'il reprit son envol, jetant un dernier regard d'expert sur le silver saint de Persée.

Le bouclier de la Méduse, voilà un objet qui aurait pu aller rejoindre sa collection. Enfin, passons. Pour une fois que son grande soeur semblait avoir un guerrier sain d'esprit dans ses rangs, autant le laisser en un seul morceau.

Et puis, mon beau neveu est le mieux placé pour cela. Une chance qu'il n'aie pas encore croisé le chemin de la belle ténébreuse. Trop tôt, cela serait trop tôt.

Hermès éprouvait une réelle inquiétude pour le Satyre du Flamboyant. Son neveu avait déjà payé très cher sa rébellion contre son père mais face aux sentiments plus que violents de Pan, Apollon avait fait preuve d'un bien surprenant aveuglement.

Avais-tu oublié, grand frère, ta peine lorsque nous avons ramené la mère de Pan. Ta souffrance de la voir si mal en point, si odieusement torturée. Nous avons du te retenir de force pour que tu ne retournes pas toi-même régler le compte de Cronos dans le Tartare et cette douleur atroce aurait du te rapprocher de Pan. Pan, ton fils...

Ton fils a autant souffert que toi lorsqu'il a vu celle qu'il aimait se faire torturer sous ses yeux par son propre père...

Pan qui a tout perdu une nouvelle fois. Un péril permanent sur lequel je veillerai.


Le poing de l'Eternel Voyageur s'était resserré. En dehors de lui aucun dieu ne serait capable d'endiguer la colère du Flamboyant et certainement pas cette écervelée d'Athéna. Mettre à terre deux des trois frères avait provoqué un tel déséquilibre que seules les forces de l'Olympe avait pu sauver le monde de ce qui en aurait irrémédiablement découlé.

Puis soudain les plages de Crète apparurent sous ses ailes et le dieu amorça sa descente avant de stopper soudain. Quelque chose flottait dans l'air, un relent de cosmos sombre mais bien différent de celui d'un spectre. Ce cosmos là ne pouvait être que celui d'un chevalier noir. Et plus curieux encore, l'Île demeurait paisible.

Pas de corps pas de signe de combat alors que le cosmos de l'Astérien brillait. Situation qui intrigua le dieu des Voleurs avant qu'il ne se rende aussitôt dans ses appartements. Le temps de se rafraîchir quelque peu après ses longs voyages et il appela son neveu.

" Pan, mon cher neveu... Viens me rejoindre. Que de ta bouche j'apprenne l'identité du seul guerrier à avoir pu t'approcher sans finir éparpillé. "

Revenir en haut Aller en bas
Pan
Fils d'Apollon
Fils d'Apollon


Nombre de messages : 45
04/05/2010

Feuille de personnage
HP:
550/550  (550/550)
CS:
550/550  (550/550)
PA:
580/580  (580/580)

MessageSujet: Re: De la Plage du Sanctuaire au Palais de Minos   Ven 10 Fév - 22:09

Le charme d'Hermès semblait avoir apaisé même temporairement le jeune Pan. Un fin sourire était même presque apparut sur son visage lorsqu'il arriva dans la salle ou son oncle se trouvait.

« Vous voilà déjà de retour, mon cher oncle ? Comment cela s'est passé en Sanctuaire ? »

Pan répondait à une question par une autre avant de prendre un coupe d'Ambroisie.

« L'homme qui est venu céans se nomme Kaos, il s'agit d'un chevalier noir, les chevaliers rebelles comme les nommaient si affectueusement le sanctuaire d'Athéna ! »

Un moue moqueuse sur le visage.

« Athéna a perdu des êtres certes assoiffés de liberté mais d'une qualité qui valait bien quelques concessions ! »

Il but alors une gorgée avant de reprendre.

« Les chevaliers noirs se voient comme des guerriers certes mais des guerriers ne désirant servir que leurs intérêts tout en intervenant sur le destin selon leur bon vouloir... Ils ne désirent se battre que dans le but d'un équilibre relatif tout en servant leur propre intérêt. »


Il prit une nouvelle gorgée avant de finir.

« C'est un être respectable, voilà les raisons pour lesquelles il n'a point fini éparpillé, les black saints veulent intervenir sur la destinée du monde sans être asservit par un quelconque dieu... Ils veulent des contrats de travail, ils peuvent donc servir nos intérêts si nous les payons en retour, à nous de leur faire la meilleure proposition possible. »

Un fin sourire apparut de nouveau sur le visage du Flamboyant, Pan semblait visiblement de bonne humeur, l'homme qu'il avait rencontré ainsi que les homologues de ce guerrier semblait partager le même objectif que le leur.
Revenir en haut Aller en bas
Hermès
Messager des dieux de l'Olympe
Messager des dieux de l'Olympe


Nombre de messages : 302
Localisation : Temple d'Hermès en Olympe, Palais de Minos sur l'Ile de Crête ou encore ailleurs
28/04/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
550/550  (550/550)

MessageSujet: Re: De la Plage du Sanctuaire au Palais de Minos   Ven 17 Fév - 10:18

Quelques notes s'échappaient dans l'air agréable frais du Palais de Minos tandis que de pleines coupes de nectar et d'ambroisie attendaient tranquillement sur une table basse finement ouvragée. Le mobiler était élégant juste ce qu'il fallait, sans fioriture inutile, juste ce qu'il fallait pour un dieu.

Hermès pinça encore quelque peu les cordes avant que son blond neveu n'apparaisse dans un éclair lumineux.

Un sourire apparut sur le visage de l'Eternel voyageur lorsque son regard se posa sur le Satyre du Flamboyant. Cette bonne humeur était si agréable à voir que le fils de Zeus en oubliait quelque peu le poids de sa mission et son dernier voyage en Olympe. Pan et Clio croyaient en lui ou n'avaient plus que lui. Sa soeur et son neveu... Les seuls véritablement éveillés dans leur si vaste famille.

Le dieu des Voleurs était de tout temps les yeux de l'Olympe et leur Gardien. Le fils surlequel Zeus se reposait dans des missions autres que du combat ou de la stratégie purement militaire, il avait Arès et Héraclès pour cela ainsi que ses autres enfants. Hermès lui était d'une toute autre étoffe, un inventeur et manipulateur plus qu'efficace capable de mettre ses scurpules de côté lorsque la sécurité du monde l'exigeait.

Il fit signe à Pan de se servir. Et celui-ci ne se fit pas prier avant de prendre la parole, lui confiant ce qui venait de se passer.

- Des chevaliers noirs ? De retour. Hum, tu ne m'apprends rien. Par contre, qu'ils aient le front de venir jusqu'ici malgré tes avertissements, montre que cette nouvelle génération n'a rien à voir avec le ramassis de lâches que le Phénix avait autrefois dominé.

A son tour, il s'empara d'une coupe avant de poursuivre.

- Ces guerriers hommes et femmes semblent en effet plus que remarquables. Tout en étant un peu trop subtils pour ma chère grande soeur. Athéna...

Il but quelques gorgées avant de poursuivre.

- Athéna parvient à accomplir avec une maestria incroyable l'exploit de se faire aussi bien aimer que hair de ses propres hommes. Sais-tu que de tous les Sanctuaires, le seul à se faire aussi souvent trahir reste celui de la déesse de la Guerre. Les spectres qu'ils méprisent tant sont d'une fidélité à toute épreuve même sous des apparences plus que surprenantes. Tous suffernt loin de leurs sombres monarques, mon oncle et ma si douce petite soeur. Tendre Coré...

Il s'approcha de son neuveu, posant une main fraternelle sur l'épaule de ce dernier.

- Bien je me fie à ton jugement, Pan. Si cet homme a su te convaincre de sa grande valeur, je lui ouvrirai les portes de cette Île pour qu'il puisse me rencontrer en personne. Tu seras à mes côtés comme témoin solennel.

Puis, reposant sa coupe, il revint à la première question de son neveu.

- Le Sanctuaire. Et bien, il ne s'est jamais aussi bien porté que depuis que notre chère Athéna s'est retirée, tout en laissant planer son ombre bienveillante. Oui, il ne cesse de se redresser en force. Son Grand pope a parfaitement pris la mesure des blessures laissées dans les armures et les âmes de certains des combattants de la nouvelle génération. Seulement, au lieu de plonger le Sanctuaire dans un énième bain de sang, il a préféré faire soigner ses hommes tout en sondant leurs esprits. L'Illusion du Phénix...

Ce cher Ikki sait s'en servir quand il le faut. Enfin, j'ai ramené ce qu'il restait du saint du Sagittaire avant de la remettre avec un message aux bons soins d'un sculpteur.

Les chevaliers sont de retour et plus puissants qu'auparavant. Le destin vient de les mettre face à leurs anciens frères d'armes, désormais revêtus d'armures noires. De cette rencontre va déboucher une nouvelle alliance teintée de tragédie. Les black saints sont d'une nouvelle espère, d'une toute autre étoffe. Pan...

Je ne tolèrerai jamais qu'une seule Arianne, une belle ténébreuse, en ce palais mais pour le reste de l'Île... N'hésite pas à inviter ce Kaos lorsqu'il souhaitera nous louer ses services ou quand nous aurons besoin d'hommes prêts à tout.

Les Prêtresses d'Asgard viennent de bouleverser l'équilibre...Et les Enfers n'ont pas encore mesurer les dangers qui sommeillent en eux...


Le ton d'Hermès s'était fait grave. L'heure des premiers troubles était passée. Maintenant le destin était en marche, le danger était bien réel tout comme ce séisme dans le grand nord.

Votre divin messager se plonge dans le cosmos avant d'émerger ici
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De la Plage du Sanctuaire au Palais de Minos   Aujourd'hui à 23:33

Revenir en haut Aller en bas
 
De la Plage du Sanctuaire au Palais de Minos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Palais de Caras Galadhon
» Le palais Sans-souci en Danger
» (Haïti-Diplomatie) Le Palais veut des diplomates vendeurs
» Le Palais National un symbole puissant dans la mémoire collective
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Ancienne zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Le Monde. :: L'ile de Crête-
Sauter vers: