Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thétis
Régente des Mers et Représentante de Poséidon
Régente des Mers et Représentante de Poséidon
avatar

Nombre de messages : 901
Localisation : Partout dans le Royaume Sous-marin
14/12/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?   Sam 26 Nov - 10:54

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le pas de Thétis commença à se faire plus léger avant que le cosmos de la Régente ne s'enflamme de nouveau et qu'elle se dirige vers le Temple de Poséidon, entraînant ses deux frères dans son sillage. Repasser par le temple pour retrouver les scales vides dont celle de Calypso était plus qu'important à ses yeux.

Et ce qu'elle vit l'alerta. La scale, en plus d'être vide, était endommagée. Une vive inquiétude la traversa tandis qu'elle retenait ses larmes.

Calypso ma soeur, qu'a-t-il bien pu t'arriver ?

C'était donc bien son cosmos que la Sirène aux cheveux d'azur avait perçu un moment avant qu'il ne disparaisse. Le seigneur Poséidon recherchait lui aussi sa trace mais son corps d'enfant s'épuisait bien trop vite. Aussi Thétis lui demanda-t-elle de laisser les marinas se charger de la retrouver. Mieux valait que leur divin seigneur garde ses forces aussi longtemps que durerait son absence. Calypso elle-même ne supporterait pas de mettre celui qu'elle aurait voulu jurer de protéger en danger. Aucun marina n'accepterait cela et puis, leur liens étaient si forts que tôt ou tard, elles se retrouveraient.

Elle se tourna alors vers Briséis et Brontès, s'adressant en tout premier au Général de Lyumnades.

" Briséis, ma soeur, j'aimerais que tu enquètes sur le disparition de Calypso. Tu es la mieux placée pour tirer le maximum d'informations sur cette sainte qui se trouvait face à elle. A tes frères, je confie la garde de Shiryû, à toi son interrogatoire. Use de toutes tes ruses pour en apprendre le plus possible. "

Puis, ce fut vers Brontès que son esprit se tourna.

" Brontès, toi qui connais les scales mieux que personne, vois tout ce que peut t'apprendre la scale de Calypso sur celle qui l'a portée. N'hésite pas à quitter le domaine si tu en éprouves le besoin mais veilles à ce que nous restions toujours en contact. Nous devons retrouver notre soeur Calypso dont le cosmos s'est soudainement évanoui et non perdre davantage des nôtres. Chaque marina est précieux. Aussi, si tu ressens le besoin de retourner sur l'une des Îles, veille bien à ta sécurité... Que nul ne puisse te mettre en danger.

Puis, ce fut le départ vers la surface. Des profondeurs de la mer, traversant l'onde sans voir sa peau ou sa beauté se flétrir, la belle jaillit à la surface de l'onde sous le firmament étoilé. Un ciel nocturne où brillaient la lune et les étoiles entre quelques nuages légers.

D'un seul geste, elle se dirigea vers les côtes... Le rivage, l'embouchure des fleuves, les sources...

L'Europe, l'Allemagne...

Nul ne put voir les guerriers cosmiques se diriger vers ces terres d'où avaient surgi les juges et le terrifiant Bénou jusqu'à ce que les marinas soient suffisament proches des terres du domaine du sombre monarque et que Thétis ne décide de jaillir enfin hors des eaux. D'un seul bond, elle rejoignit la terre ferme enveloppée d'une vapeur qui ne tarda pas à disparaître.

Un léger vent soufflait, soulevant sa longue chevelure d'azur. La redoutable Régente prit juste le temps de remettre sa tenue en parfait état. Elle venait pour rencontrer son homologue infernale et se devait de paraître au mieux de sa forme, puissante et enchantersse. En un mot en mettre plein la vue aux spectres, la Sirène dans toute sa splendeur.

Elle se tourna ensuite vers ses deux compagnons, le bouillant Kraken dont le regard n'avait rien perdu de sa flamme et sa tendre Galathée. La Néréide à la peau de lait lui avait confié ce qu'il s'était passé sur les berges du Styx. Sa rencontre avec Duncan du Griffon. Et cela la magnifique souveraine ne l'avait point oublié.

Pour cela, elle était prête à faire preuve de mansuétude dès que Garnet et Duncan auraient pu "s 'expliquer". Pandore régnait sur les spectres, la violence de cette armée de terreur lui était si naturelle que cela ne la choquerait même pas. Elle était plus dévouée à son dieu et ferait tout pour servir ses intérêts quitte à faire massacrer l'un de ses juges sous ses yeux. Voire même leur précieux Bénou. Aucun sacrifice ne serait assez grand pour les combattants d'Hadès. Leur amour du combat leur ferait sans doute même y prendre beaucoup de plasir tout comme la fierté de briller devant leur maître. Les spectres aimaient ce qu'ils faisaient. Cela Thétis n'en douterait jamais.

Elle sourit à sa soeur, lui effleurant la main. les Néréides étaient toujours aussi proches malgré les siècles qui s'écoulaient.

- Nous y voici, Galathée. Ne t'inquiète pas ma douce, je veillerai à ce que sa générosité à ton égard soit récompensée.

Des paroles à double sens. Garnet pourrait les comprendre comme il le souhaitait. Thétis était ravie de pouvoir lui offrir sa vengeance tout en ménageant la sensibilioté de sa douce Galathée.

A présent, le Château était tout proche. D'innombrables cosmos s'en dégageaient. Les spectres étaient bien éveillés ainsi que les divinités. Un sentiment morbide planait dans l'air mêlé à une étonnante sensation de sérénité.

Les Enfers étaient mort et paix voire même beauté.

Thétis sans se départir de son calme traversa les parcs d'un pas majestueux. De bien étonnantes plantes poussaient entre les statues et les fontaines. Un parc pour leur reine. Somptueux dans sa noirceur. Puis des chauves-souris dans les airs et bien d'autres yeux.

Vampire... Ton nom a traversé l'Olympe.

Puis, enfin, la Régente et ses deux compagnons atteignirent la porte encadrée par ses gardes et Thétis prit enfin la parole.

- Bonsoir à vous, gardes du seigneur Hadès. Veuillez prévenir votre grande prêtresse Pandore que la régente Thétis est spécialement venue en ses terres pour la rencontrer ainsi que votre sombre monarque.

Revenir en haut Aller en bas
http://saint-seiya-sedai.forumactif.org/
Pandore
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 108
04/03/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?   Dim 27 Nov - 2:42

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Telles deux statues, flanquées de part et d'autre des portes du château, les gardes en armures n'avaient pas bougé tandis qu'approchait la délégation marinas, le petit groupe avait eut le temps d'admirer la beauté ténébreuse du parc avant d'arriver à la hauteur des portes. Aux paroles de la régente, les deux gardes demeurant silencieux s'étaient inclinés avec respect, lançant un appel silencieux à la grande prêtresse qui avait rejoint la salle d'Audience.
A la réponse de leur supérieur, les portes comme par enchantement s'étaient ouvertes.

« Suivez moi ma dame. » avait signifié le plus haut gradé à la régente, prenant la tête du petit groupe dans le long couloir qui les mènerait à leur homologue infernal. Pour fermer la marche, le second garde s'était lui même mit en route, tandis que deux nouveaux gardes prenaient la place de leur prédécesseur devant l'entrée du château.

C'est dans le plus grand silence que la marche s'était effectuée, le pied à terre du seigneur Hadès semblait être bien vide, mais cela n'était qu'apparence, à l'arrivée de cette délégation étrangère, les spectres avaient quitté d'eux même le couloir principal menant à la grande salle d'audience, afin de laisser dans la plus grande intimité le sort du devenir de ces deux camps prestigieux.
Le couloir sombre était éclairé par des torches puissante jusqu'à son extrémité, alors s'élevait une porte immense en bois précieux sculpté avec soin, devant celle ci, a nouveau deux gardes qui s'inclinèrent à leur tour tandis qu'à nouveau les portes s'ouvraient sans un geste laissant apparaître la silhouette sombre de la maitresse des lieux, se tenant debout, son sceptre en main.

Derrière elle, son trône, et en face de celui ci avait été installé un haut fauteuil précieux destinée à la régente des mers, un peu en retrait deux autres sièges plus modestes de part et d'autre.

« Soyez les bienvenus sur les terres du Royaume du seigneur Hadès. »

Pandore avait salué d'un signe de tête Thétis, invitant d'un geste de la main son homologue à prendre place, elle même avait regagné son trône.

« Que me vaut le plaisir de votre présence ? »

Pandore n'était pas dupe, elle se doutait bien de la raison de la venue de Thétis ici, cette raison n'était pas étrangère à leur présence le jour même dans le sanctuaire sous marin... Mais il était inutile de mettre le feu aux poudres.
Revenir en haut Aller en bas
Garnet
Modérateur, Kraken et Gardien du Pilier de l'Arctique
Modérateur, Kraken et Gardien du Pilier de l'Arctique
avatar

Balance
Nombre de messages : 437
Age : 31
12/04/2011

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?   Dim 27 Nov - 8:41

Le château d' Heinstien était comme un bâtiment mortuaire flottant silencieusement au-dessus d'une mer composée des âmes damnées que ses habitants lui avaient offert. le silence des lieux lui rappelaient étrangement, le calme paisible qui règne dans les déserts abyssaux des profondeurs océaniques, le même que celui qui entoure une nécropole et donc pour être conforme à cette analogie, il n'était fou de penser que des prédateurs tapis dans l'ombre les épiaient de leur regard malsain. Le général était sur ses gardes, les paroles de Galathée, n'avaient pas atténué sa rage, mais il éprouvera sa reconnaissance envers le juge en lui administrant une fin rapide et non douloureuse. Les sentiments belliqueux étaient tangibles et n'avaient pas diminué d'un iota depuis leur départ du sanctuaire sous-marin et à plusieurs reprises Garnet du se concentrer pour garder le contrôle de la bête.

Heureusement que la royale Thétis était à ses côtés, la seule présence de la régente lui rappelait qu'il était avant tout présent pour défendre les intérêts de Poséidon, sa vendetta attendra ! Mais je vous laisse imaginer quelles furent les efforts divins déployés par le Marina pour ne pas transformer en sculpture de glace les deux gardes qui surveillaient l'entrée. Mais le grincement des portes s'ouvrant sur l'intérieur du château, mit fin à cette tentation et évita un embrasement prématuré.

Il se retrouvait maintenant face à la représente d'Hadès, c'était la première fois qu'il la voyait et il fut d'abord étonné de constater qu'il s'agissait d'une femme charmante, on pourrait la croire presque inoffensive tant elle était belle, comme pourrait paraitre certaines espèces de méduse dont le simple toucher pouvait tuer, mais le gardien du pilier arctique n'était pas dupe, la personne qui s'adressait à la régente ne devait pas être pris à la légère, la sous-estimer serait une erreur qui le conduirait directement aux enfers.

« Ma sœur restons sur nos gardes, cet endroit ne me plait guerre. » murmura-t-il doucement a Galathée. « Je compte sur toi pour évacuer Thetis si les choses tournent mal »

Les murs de ce palais semblaient vivants, tant ils étaient imprégnés de Cosmos. Le Kraken avait l'impression qu'une myriade d'œil le scrutait, une sensation angoissante qu'il aurait bien voulu exorciser en réduisant à l'état de cendre cette bâtisse.

*Et l'autre ou se cache-t-il*

L'objet de ses recherches était bien entendu le juge du Griffon. Le Marina avait beau balayer la pièce de son regard vengeur, il ne voyait pas le surplis de l'arrogant spectre, dommage ! Ou peut-être heureusement, car il n'est pas dit que le général aurait pu garder son sang froid. Tout comme un requin excité par l'odeur du sang, il aurait surement foncé sur lui pour le déchiqueter entre ses crocs acérés. D'ailleurs c'était assez étrange que Pandore se retrouvait seul, pas de garde, pas d'escorte ou si peu, alors qu'elle se trouvait sur son territoire. Aussi étrange que suspect, cela cachait-il quelque chose ?

Mais l'heure n'était pas à la guerre, mais plutôt aux négociations. Juste par respect de l'étiquette Garnet ôta son casque le coinça entre son avant-bras et sa hanche et s'inclina pour saluer la prêtresse infernale. Ignorant le siège qui avait été disposé surement à son attention, il resta debout se positionnant derrière le fauteuil réservé à Thétis.
Revenir en haut Aller en bas
Thétis
Régente des Mers et Représentante de Poséidon
Régente des Mers et Représentante de Poséidon
avatar

Nombre de messages : 901
Localisation : Partout dans le Royaume Sous-marin
14/12/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?   Dim 4 Déc - 6:06

En réponse à un message silencieux, les gardes s'inclinèrent avec un grand respect devant la Régente et ses deux compagnons. L'ambiance générale était tendue du moins en apparence. Thétis avait l'avantage de connaître le Château des Enfers et d'en avoir déjà parcouru les couloirs. L'impression de morbide et de malaise qu'il projetait sur tout visiteur n'avait plus de prise sur elle. Cela ne pouvait atteindre que ceux qui seulement les découvraientt. Ce qu'il se passait ensuite était davantage une affaire personnelle qu'un processus bien huilé. Certains se faisaient vite aux lieux, d'autres blanchiraient encore et encore voire ne s'en affranchiraient jamais.

Un sourire sur le visage de la Néréide à la chevelure d'azur, les réactions de Garnet étaient celles d'un combattant aguerri, reconnaissant des présences troubles à l'affut des nouveaux arrivants. Quant à Galathée, elle lui semblait surtout plus soucieuse qu'autre chose.

Un dernier regard et elle poursuivit sa marche aussi gracieuse que majestueuse. Les Marinas dégageaient bien leurs auras de guerriers mais sans agressivité inutile. La maîtrise des proches de Poséidon forcerait le respect de tous. Nulle panique, nulle démence, non, ils étaient fidèles à eux-mêmes et au coeur des ombres et de leurs appartements, antres ou prisons, les spectres les reconnaissaient pour ce qu'ils étaient.

Pandore et les deux grandes divintés, enfants de Nyx étaient bien présents tout comme le jeune Hadès.

Thétis sourit, elle n'aurait pas attendre trop longtemps. D'ailleurs, elle n'était pas la seule à sonder les Enfers. Sauif que Garnet et Galathée recherchaient un cosmos bien particulier.

Un autre sourire avant qu'elle ne soupire légèrement, cherchant à se détendre au maximum, garder la tête froide serait esentiel. Les Marinas devraient obtenir justice. justice ce terme si cher au coeur, enfin ce qui en tenait lieu des spectres.

Le marionnettiste se devrait de paraître.

Duncan du Griffon, j'espère que tu ne te feras pas trop désirer. Je ne doute pas de ta venue, je me demande juste quand tu feras ton Entrée.

La salle d'Audience apparut enfin et tandis que les deux gardes s'effaçaient devant elle en s'inclinant, deux autres postés de part et d'autres des énormes battants en firent de même.

Thétis les salua d'un regard avant d'entrer à son tour, d'un pas lent sans précipitation aucune. Elles étaient pareilles, deux souveraines dans un certain sens, celles régnant au nom de leur dieu respectifs.

D'un autre geste, elle répondit au salut de Pandore avant de prendre place sur le siège précieux qu'elle lui avait préparé. A ses côtés, les marinas s'installèrent selon leurs convenances tout en veillant à faire preuve du plus grand respect envers leur somptueuse hôtesse.

- Tout le plaisir est pour moi, lady Pandora. C'est une joie immense que de vous revoir. Vous êtes de plus en plus radieuse. La joie d'avoir de nouveau votre dieu à vos côtés. D'ailleurs, vous n'êtes pas la seule. C'est le Château tout entier qui crie sa félicité. Sans oublier que les spectres eux aussi sont de nouveau auprès de lui. Certains plus anciens que d'autres. Tous semblables et tous différents.

Soyez assurée que mon noble seigneur qui est aussi celui de mes frères Marinas se réjouit de savoir que son frère se porte au mieux.


Ces premiers échanges de politesse passée, la sublime Sirène laissa un moment s'écouler. Elle avait parlé avec une grande douceur. La voix des filles de Nérée étaient réputées autant que leurs beautés.

Puis reprenant.

- Maintenant, pour répondre à vote demande, nous ne sommes en effet pas venus uniquement jusqu'ici pour une simple visite de courtoisie même si c'est une joie de vous revoir. Peut-être, nous ferez-vous même l'honneur de nous faire écouter le son de votre harpe.

Enfin, bref, disons juste que nous venez suite à votre invitation. Trois des vos spectres sont venus en nos terres dans un but pacifique, selon les dires de mes compagnons et frères, Garnet Général du Kraken et ma tendre Galathée.

Du moins, c'étaient leurs premières paroles avant que les saints de la déesse Athéna ne surgissent et mettent le feu aux poudres.


Le ton de Thétis s'était fait incroyablement dur lorsqu'elle évoqua le nom de la déesse de la Sagesse ainsi que son armée. Et après avoir jeté un regard à ses frères et escorte, elle reprit.

- Tout s'est achevé dans la violence et l'un des votres, le juge Duncan du Griffon a failli tué ma soeur en la blessant à mort. Mais il a aussi veillé à retenir son âme sur les berges du Styx le temps que notre seigneur puisse la sauver. Pour leurs venues et pour cet acte, je souhaite avoir votre éclairage, Lady Pandora, ainsi qu'offrir à nos guerriers l'occasion de crever l'abcès sous le regard de nos dieux respectifs.

Telle est ma requête, Lady Pandora. Plus que tout, mon maître souhaite rester en bons termes avec son frère aîné. Pour cela, il est de notre devoir de purifier les relations entre nos deux camps. Accordez-moi la grâce de faire venir le juge Duncan jusqu'ici pour que nous puissions au moins toutes deux entendre sa version ainsi que celle de mes frères.

Ensuite, pour les blessures infligées à ma soeur Galathée, accordez à son frère Garnet l'honneur de la venger en affrontant le seigneur du Griffon.

Plus vite les rancoeurs seront lavées dans le sang plus vite nes peuples renoueront et se soutiendront mutuellement contre les chevaliers sacrilèges.

telle est la demande du seigneur Poséidon, My Lady...

A présent nous attendons tous la réponse du seigneur Hadès.
Revenir en haut Aller en bas
http://saint-seiya-sedai.forumactif.org/
Pandore
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 108
04/03/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?   Dim 4 Déc - 9:43

Pandore avait gardé le silence tout au long du discours de la régente, ne perdant pas une miette des tournures charmeuses que son homologue lui avait servit avec toute la grâce dont elle était capable. Pourtant ni l'une, ni l'autre n'était dupe, il se jouait ici l'avenir des deux camps. Au dernier mot de la dernière phrase Pandore avait vu son visage magnifié d'un léger sourire.

« Tout le plaisir de cette rencontre est partagée chère régente. Mon seigneur Hadès se réjouit de l'éveil de son frère ainsi que du retour de ses valeureux guerriers. »

Mais assez de courbettes et autres galanteries, elles n'étaient pas là pour faire bonne figure et si les attitudes et le son de la voix de Thétis ne trahissait rien de ce qu'elle ressentait, ses mots ne prêtaient pas à confusion.

« Je suis d'accord avec vous ma chère, il serait bon de faire la lumière sur les évènements qui se sont produit au sein de votre sanctuaire. Je fus aussi étonné que vous même de voir mes émissaires pacifiques revenir en aussi mauvais état... Car comme il vous a été fidèlement rapporté mes envoyés ne sont pas venu belliqueusement souiller vos terres, nous souhaitions comprendre par quel fait le domaine du seigneur Poséidon, endormi depuis si longtemps, s'était vu plongé dans un tumulte cosmique aussi important. »

D'ailleurs ce qui avait poussé les missions respectives des camps restait pour l'heure un mystère, l'éveil des marinas sans doute.

« Je suis aussi soucieuse que vous sur les évènements qui se sont produits et je crois effectivement qu'il serait bon que le juge du Griffon nous donne sa version des faits, tout comme je serais curieuse de connaître celle de la néréide qui l'a affronté. »

Elle esquissa un sourire d'encouragement à la jeune femme qui accompagnait Thétis, avant de plonger de nouveau son regard dans celui de la régente.

« En revanche il y a quelque chose qui m'échappe... Vous souhaitez que le juge du Griffon serviteur d'Hadès affronte votre général pour venger l'honneur de votre sœur d'arme... »

Une légère moue dubitative s'afficha sur son visage, tandis qu'elle se redressait sur son trône.

« C'est étonnant pourtant, vous venez vous même de m'indiquer que les saints avaient envenimé les choses et qu'il s'en était suivit que votre néréide avait attaqué sans motif apparent mon émissaire de paix... J'ai même entendu dire par Duncan lui même qu'elle s'était adjoint l'assistance d'un garde. Or, vous me demandez de laisser votre serviteur venger l'honneur de sa sœur d'arme, sœur que le juge du Griffon a retenu sur les rives du Styx... »

Un léger rictus, avant qu'elle ne reprenne.

« L'âme de la néréide traverse les siècles n'est ce pas ? Elle n'était donc pas sans connaître la puissance que l'on accorde aux juges de sa seigneurie Hadès... Elle est donc seule responsable du premier coup qu'elle a porté, c'était à elle de prévoir les conséquences de son geste et ce serait même aux Enfers de demander réparation, mais cela serait ridicule... »

Son regard se posa sur Garnet, sans qu'elle ne flanche devant la nature du général du Kraken.

« Votre demande en somme n'est autre que de laisser à un autre l'occasion de triompher d'un combat qu'elle n'a pas su gagner... Quelle étrange idée. Qui plus est je ne suis pas certaine que l'assainissement de nos relations par le combat de nos serviteurs soit une judicieuse idée, notamment parce que vous n'êtes pas sans savoir vous qui venez du fond des âges, disposant de la sagesse des siècles que le sang appel le sang et que quelque soit l'issu du combat je ne suis pas certaine que nos guerriers respectifs se satisfassent du résultat, un combat en appellera un autre et nous rentrerons dans un cercle des plus vicieux ce qui ferait bien l'affaire du sanctuaire d'Athéna. D'autant plus que, c'est à nous, représentantes de porter l'intérêt de nos seigneurs respectifs, que nos guerriers ne soient pas apte à s'entendre c'est un fait, nous ne pouvons pas plier la nature de ceux ci, mais nous avons l'obligation de faire en sorte qu'ils ne fassent rien d'inconsidéré qui puisse entacher nos divins projets... Pas besoin de débauche de sang et d'énergie, je pense que nous avons suffisamment à faire avec le sanctuaire. »

Le puits menant aux enfers s'ouvrit alors d'un simple geste de la main de la prêtresse qui laissant son puissant cosmos agir, appela le Griffon à elle. Dans son autre main, elle tenait son sceptre avec un peu plus de fermeté, c'est alors qu'elle posa les yeux sur le Kraken ajoutant.

« Avant de juger nous devons connaître les faits, même si vous connaissez désormais mon point de vue sur vos requêtes, le juge du Griffon nous éclairera de son point de vue afin que soit prise les mesures nécessaires... Cependant n'oubliez pas que vous êtes sur le domaine de sa majesté Hadès et que toute attaque inconsidérée sera perçut comme une atteinte à sa seigneurie... »

On ne savait jamais ce que le général comptait faire au vue de la réponse que Pandore avait apporté à sa requête de vengeance... La silhouette du Griffon se détacha de l'entrée du puits, la prêtresse infernale accueillit alors son juge dans un sourire chaleureux.

« Mon cher juge... La régente des Mers et Océans ci-présente et moi même souhaitions que vous nous fassiez part de votre version des faits...Parlez sans crainte sous le regard joint de nos seigneuries et de leurs représentantes, vous serez entendu et nous verrons bien si réparation il doit y avoir... »
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 232
03/03/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?   Dim 4 Déc - 10:34

Répondant à l'appel cosmique de la Grande prêtresse infernale, le juge du Griffon s'était hâté de répondre à cette convocation car on était comme cela en Enfer, prompt à réagir et à exécuter les ordres de la voix de sa Majesté Hadès.

Lorsque le jeune homme de loi apparut aux regard de l'assistance, casque sous son bras gauche, l'allure seyant aux personnes de son rang, recouvert de sa Robe de Magitrat cachant avec grâce le surplis du Griffon, il semblait se dégager de sa personne une certaine impartialité.

Avec grâce, il s'était incliné devant l'assistance, comme le protocole le préconisait répondant au sourire chaleureux de la voix de leur Seigneur... Il se trouvait dans un tribunal bien étrange mais son statut et sa fonction ne connaissait point de limite aussi, il s'avança confiant.

« Bien Dame Pandore. »

Duncan se tourna alors en direction des Marinas, droit comme un i, une allure impressionnante de sérénité... Ce n'est pas comme si il était difficile à un juge de plaider une cause.

« Pour commencer, puisque nous ne nous sommes point rencontré, permettez moi de me présenter à vous... Je me nomme Duncan de l'Etoile Céleste de la Valeur, j'officie en qualité de Juge au sein des armées de sa Majesté Hadès. »

Il laissa une brève pause avant de reprendre.

« Sur ordre de la Grande Prêtresse infernale, je me suis rendu en compagnie du Juge de la Wyvern et du Spectre du Bénou sur les terres du royaume sous marin afin d'éclaircir les puissantes émanations de cosmos que nul ne pouvait ignorer. »

Il eut un sourire confiant avant de reprendre.

« Nous avons été séparé par la présence des saints d'Athéna néanmoins, j'ai eut l'occasion de m'entretenir avec le Général du Kraken ci présent et de lui faire part de l'inquiétude des Enfers quant à cette puissante énergie. Je lui ai bien signifié que nous n'étions point venu en qualité d'envahisseur mais bien en tant qu'émissaire de paix soucieux du devenir d'un sanctuaire que nous pensions resté en sommeil pendant si longtemps surtout que nous avons assisté à l'expansion des forces du Sanctuaire Athénien. Les choses se sont envenimé et nous avons dût couper court à notre tête à tête. »

Duncan porta son regard sur Garnet avant de reporter son attention sur la régente des mers.

« Ayant constaté la nature des plus impulsives de votre général, j'ai cru bon de m'avancer plus avant afin de rencontrer une personne plus à même de transmettre les volontés de mon Seigneur. Peut-être cela était il insensé de ma part mais j'ai cru remarquer des similitudes flagrantes avec notre Bénou, deux hommes du même bois, de la même valeur, prompt à réagir peut être parfois trop or, devant la nécessité de la transmission de mon message, j'ai été amené à rencontrer votre sœur, la Néréide Galathée. »

Duncan posa cette fois ci son regard sur Galathée, son sourire sur son visage semblait bienveillant.

« Lors de cette rencontre, j'ai relaté mes intentions, cependant il semblerait qu'une fois encore, je sois tombé sur une personne au sang chaud et au courage exacerbé... Peut-être ai-je eut une parole dont l'interprétation malheureusement l'a conduite à me prêter des intentions qui n'étaient point miennes... J'en suis désolé. »

Il s'inclina face à la régente puis toujours auréolé de l'assurance des hommes de loi dont il faisait partit, il reprit.

« Bref, cela à conduit la fille de Nérée à porter le premier coup, chose pour laquelle je ne lui tiens nullement rigueur, puis les choses s'enchainant est arrivé un garde de votre sanctuaire apportant son soutient à mon adversaire puisqu'au final c'est ainsi qu'elle s'est trouvée à agir. Je me suis retrouvé en fâcheuse posture entre l'ordre dont Dame Pandore m'avait affublé et ma sécurité. Ne pouvant porter d'attaque qui aurait été préjudiciable à ma mission, mais devant la nécessité de mon retour entier, j'ai profité d'un coup porté par le garde pour mettre fin à cet affrontement.

Je pense que si je n'avais pas usé de cette feinte, les choses n'auraient pas eut de fin avant l'agonie de l'un d'entre nous. La bravoure est une grande qualité, mais l'obstination est un grand défaut. Le garde étant revenu à la raison et mesurant les priorités à cesser cette mascarade, pour ma part, je me suis engager à ce que l'âme de la Néréide ne traverse pas le Styx. »


Il tendit le bras dans la direction de Galathée la désignant d'un geste gracieux de la main.

« Et la voilà devant nous, splendide, frémissante de vie comme lors de notre première rencontre. »

Puis s'adressant à Galathée.

« J'espère que votre séjour en Enfer, aussi bref eut il été, ne fut pas trop rude. »

Reportant son attention sur la régente des mers, il termina.

« N'en déplaise à certain, voici comment les évènements se sont déroulés, je n'ai fait qu'agir en légitime défense, avec proportion devant un péril que j'estimais comme nuisant à ma mission. »
Revenir en haut Aller en bas
Galathée
RIP

RIP
avatar

Scorpion
Nombre de messages : 449
Age : 29
Localisation : Mers et Océans.
14/12/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?   Lun 5 Déc - 5:58

Galathée depuis leur arrivé s'était effacée, elle savait qu'elle était responsable du déshonneur qui planait sur le sanctuaire sous marin et ses représentants, ce même déshonneur qui les avait poussé à venir jusque là aux pieds de la grande prêtresse infernale presque comme des mendiants.

Mais la néréide était une femme d'orgueil, sous l'humilité qu'elle avait revêtu pendant toutes ces années de silence et d'errance, le cœur qui battait dans sa poitrine était attaché à sa terre, aux siens, elle savait donc le déshonneur qu'elle avait amené et tandis que la prêtresse s'était exprimée avec tact et discernement, la néréide s'était sentit d'autant plus mal qu'elle avait elle même mise Thétis dans cette situation.

A la remarque de Garnet au tout début de leur entretient, elle avait répondu par l'affirmative, même si elle ne brûlait pas de même feu que lui, même si elle n'était rien ou si peu dans cette salle, ce fut bientôt à son tour de s'exprimer.

Des paroles de Pandore et de Duncan, elle n'avait rien perdu, pas plus que l'attitude hautaine du Griffon qui lui allait à merveille mais plongeait ses interlocuteurs dans un passé de honte... La néréide avait demandé d'un signe de tête l'autorisation à sa régente de s'avancer à son tour et de parler.

« Dame Pandore. »

La jeune femme s'était avancée entre les deux délégations, avec la grâce qui caractérisait son espèce, elle s'était avancée aux côtés du précédent plaideur, à présent c'était à elle de défendre ses actes.

D'un signe de tête bienveillant, elle avait salué son homologue juge, puis s'inclinant une nouvelle fois devant la grande prêtresse, s'était exprimée.

« Je reconnais mon erreur, je reconnais ma faiblesse et vous avez raison, étant celle qui a porté le premier coup, je n'ai pas à me prévaloir d'une quelconque réparation. »

Elle porta son attention vers le Griffon à quelques centimètres d'elle.

« Mais j'aimerai si vous le permettez faire une remarque qui pourrait être utile à votre juge, tout puissant soit il... Bien plus que les coups, l'affront des mots peut entacher l'honneur d'une divinité et de son sanctuaire. Si le juge du Griffon porte une estime toute particulière à ses frères d'arme, qu'il sache qu'en d'autre lieu, il y a d'autre coutume et que de comparer mes frères et sœurs à des enfants jouant dans un bac à sable peut être bien plus offensant qu'un coup porté en plein cœur. »

Elle eut un silence teinté d'un soupir.

« Sans doute que ma réaction n'a pas été la plus appropriée... L'errance et la solitude dans laquelle nous avons été plongé pendant toutes ces années ont indéniablement atteint mon cœur de néréide, l'attrait du combat n'est pas quelque chose que l'on peut oublier, ni même retenir lorsqu'enfin le jour de la délivrance approche. Que savais je de vos intentions, si ce n'est des paroles que votre juge m'a rapporté, celui là même qui ne semble faire que peu de cas des agissements de ses compagnons d'arme... Je ne suis qu'une néréide, certes, mon âme traverse les siècles, mais n'est ce pas le cas également de celle de vos vassaux prêtresse... Le juge doit connaître l'état du monde, toute l'horreur des hommes et le peu de confiance que l'on peut accorder à une parole donnée. »

Elle avait serré le poing, le fantome du sanctuaire planant encore dans son esprit.

« J'ai porté le premier coup et si aujourd'hui nous devions recommencer, sans doute que l'issu n'aurait pas été différente... En revanche, je suis ravie de voir que le juge à tenu sa parole... Non, mon cher juge, en votre compagnie les rives du Styx ne m'ont pas paru aussi froides, aussi mornes qu'à mon souvenir. »

Elle eut un léger sourire gratifiant.

« Dame Pandore, ce que ma régente vous demandait, ce n'était pas de permettre à l'un de mes frères de laver mon honneur, mais à travers moi celui de tout le sanctuaire sous marin. Car nous ne sommes qu'une seule âme, qu'un seul esprit... Mais il est vrai qu'en d'autre lieu, il y a d'autre coutumes... Nous avons à prouver la valeur de nos guerriers, la bravoure de nos élites pour effacer l'ombre qui entache aujourd'hui encore le nom de notre Seigneur. Et quel meilleur moyen d'y parvenir qu'en affrontant les plus puissants parmi les puissants. »

-Pardonne mes paroles Thétis si je t'offense, je souhaite réparer mon erreur.

Galathée s'était tue, terminant ses paroles par une révérence respectueuse.
Revenir en haut Aller en bas
Garnet
Modérateur, Kraken et Gardien du Pilier de l'Arctique
Modérateur, Kraken et Gardien du Pilier de l'Arctique
avatar

Balance
Nombre de messages : 437
Age : 31
12/04/2011

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?   Lun 5 Déc - 6:16

Les diatribes de Pandore étaient insupportables à entendre, cette suffisance qu'elle affichait devant ses sœurs et lui était pire que toutes les insultes que pouvait prononcer la langue humaine. Oubliait-elle qu'elle avait affaire aux Marinas de Poséidon, Marinas dont la patience s'épuisait à chaque syllabe prononcée par la prêtresse des enfers. A l'écouter, on jurerait percevoir derrière ces paroles faussement mielleuses, des reproches et même de la moquerie. Un comportement qu'on pourrait qualifier de dangereux, quand on sait que dans la même pièce se trouve Garnet le colérique. Les murs de la pièce pouvaient en témoigner, une fine couche de givre commençait à se répandre sur les parois du hall où ils étaient réunis, quant au sol qui supportait l'imposante stature du général il était entièrement gelé. Les choses empirent quand le spectre du griffon fit son apparition. Comme un fauve enragé, le Kraken aurait aimé lui sauter dessus afin de lui arracher la tête, mais il s'était promis de rester calme, ou du moins d'adopter une posture qui ne ferait pas honte à son seigneur, c'était sans compter sur le persiflage infâme du juge.

Assez ! Garnet en avait assez de ce bavardage inutile et stérile. Tous oubliaient qu'ils avaient profané le territoire de Poséidon, qu'ils avaient pénétré dans un royaume souverain sans le consentement de ses gardes, ce qui correspondait à un acte de guerre.

« Tu n’as pas à être aussi conciliante ma sœur!!!! Tu as agit comme il le fallait ! »

La voix de Garnet avait retenti avec le même fracas que les vagues meurtrières sur le flanc d'une falaise. Il lança un regard accusateur à Pandore puis demanda :

« Depuis quand un émissaire de paix ne rebrousse pas chemin quand on lui interdit l'accès à un royaume ? »

Puis se fut à Duncan de ressentir la haine qui illuminait son regard acéré.

« Espèce de couard tu as négligé notre volonté et volontairement tenté de t'infiltrer dans notre royaume sans notre permission, ne m'avais-tu pas dis que tu rentrais chez toi ? Tu as fait semblant de tourner les talons pour t'introduire sournoisement chez nous, c'était une déclaration de guerre ! Ta fourberie méritait amplement ton traitement, c'est même une chance que tu m'aies pas croisé, sinon tu ne serais pas là à faire le beau ! »

En soutenant le regard de Pandore il ajouta

« Ce que je veux laver c'est l'honneur de mon royaume qui a été bafoué par votre soi-disant émissaire, qu'auriez vous fait si nous avions forcé l'entrée de votre royaume sans votre accord ? Exactement la même chose ! Ce manque de respect ne mérite que la mort ! »

Pour finir avec un sourire ironique il s'adressa une énième à fois au juge et lui demanda avec un ton sardonique.

« Et finalement ton message l'as-tu délivré ? Je veux dire ton vrai message, car je suis sûr que tu as oublié de dire à ta maitresse que j'ai proposé de relayer ton message auprès de mon seigneur. Alors s'il te plait arrête de geindre comme une fille et remet toi en question. »

Connaissant la perfidie du personnage, il était évident pour Garnet que ce détail avait été oublié par le plaignant, surement que les coups reçus avaient provoqué une amnésie passagère ou sélective. Mais avec cette plaidoirie, Garnet venait de prouver que les agissements du pseudo-émissaire de paix n'étaient pas nets et surtout qu'il n'était pas la pauvre victime qui s'était fait agresser sans raison par les méchants marinas. Ceci étant fait, il était temps de passer aux réparations, du sang voilà ce que réclamait comme dédommagement le général, celui du griffon. Apres avoir endossé le rôle de l'avocat, il prit celui du procureur.

« Il faut que tu te justifies spectre, tu avais le choix et tu as préféré encourir le risque de déclencher une guerre entre nos deux nations, malgré mes avertissements. Pourquoi rencontrer mon seigneur méritait de pareils risques ? Je n'ose croire qu'un être se prétendant aussi intelligent, ait pris tant de risque pour délivrer un simple message »
Revenir en haut Aller en bas
Thétis
Régente des Mers et Représentante de Poséidon
Régente des Mers et Représentante de Poséidon
avatar

Nombre de messages : 901
Localisation : Partout dans le Royaume Sous-marin
14/12/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?   Dim 11 Déc - 0:12

Le sinistre avait commencé à le disputer au froid et ce dès que la voix de Pandore se fut élevée. Des paroles mieilleuses et teintées d'ironie alors que sous couvert de paix et qu'inquiétude, elle justifiait l'envahissement du Royaume Sous-Marin. La tournure des évènements avaient de quoi déplaire à ses compagnons. Le gel déjà recouvrait les murs les plus éloignés de la délégation mais pour la majestueuse Régente, il était clair que cela était un véritable appel à la violence. Jeter ces mots sur ce ton presque offensant devant le bouillant Kraken revenait à jeter de l'huile sur le feu.

Thétis n'était pas dupe et à la grande surprise de tous gardait son apparence calme. Après tout, Pandore était aussi une spectre, un peu plus importante que les autres mais une spectre quand même, une servante alors qu'eux les Marinas étaient la famille de Poséidon.

Elle la remettrait à sa place avec autant de miel que cette chère Pandore malmenait sa famille.

Pandore, contrairement à toi je ne suis pas restée aussi longtemps loin de tout. Continue de nous rabaisser à loisir, je t'offrirai ta surprise et on verra si tu seras capable de faire preuve d'autant de maîtrise que moi.

Un sourire se dessina soudain sur les lèvres de la Régente de Mers nimbée de sa douce aura bleutée. Une brise apaisante entourait même la sublime fille de Nérée qui s'amenuisa lorsque la prêtresse en appela à la mémoire des Néréides. Sans le savoir, Pandore avait mis le doigt sur une chose dont elle pourrait un jour se mordre les doigts. Mais Thétis n'était pas venue pour cela, elle souhaitait renouer avec le frère de son dieu et cela passait par cette odieuse geôlière.

Thétis ferma un instant les yeux rassemblant ses idées, les rouvrant lorsque le juge Duncan fit son apparition, charmeur et manipulateur à souhait. Le magnifique regard bleu de Thétis se posa aussitôt sur lui et elle répondit à son salut.

- Enchantée, de vous rencontrer, juge Duncan. Tout comme votre prêtresse l'a annoncé, j'aimerais avoir votre version des faits. Au travers de moi, mon seigneur, le grand Poséidon, frère du seigneur Hadès vous écoute...

L'eau se mit à ruisseler sur les dalles les plus proches, encerclant la Régente comme pour appuyer ses paroles. Poséidon était le seigneur de l'eau sous toutes ses formes et ainsi Thétis appuyait ses dires.

Les paroles du juge était tout aussi dégoulinante de miel mais rien d'autre. L'hypocrisie et la moquerie s'en détachaient très bien. La fureur de Garnet était si palpable...

Un autre sourire énigmatique sur les lèvres de Thétis.

Après tout, aux Enfers on avait le temps d'apprendre certains talents parmi les plus mal perçus et lui était un virtuose.

Elle ne sembla pas réagir lorsque ce fut sa soeur Galathée puis Garnet qui prirent la parole. Galathée avait donné sa version des faits et Garnet la sienne. Le seigneur Posidon avait rapporté à sa Régente le message du juge et cela la néréide allait le rappeler en son temps, tout d'abord, c'était à Pandore qu'elle s'adresserait...

- Bien, comme je le souhaitais, nous avons pu entendre les dires des différents protagonistes et votre refus d'accéder à la demande de mon seigneur... Enfin, pour l'instant.

Un sourire dur apparut sur le visage de la Néréide alors que dans l'eau se reflétait une forme et un visage féminin loin d'être inconnu à la geôlière. Un visage qu'elle tentait d'effacer...

- Vous avez raison, dame Pandore, la mémoire des Néréides est immense se reflétant dans toutes les eaux même celles-là. Laissez-moi vous rappelez que je suis venue pour purifier le chemin entre mon seigneur et le votre et non vous offenser... Car je crains que cela ne soit pas très clair en vous.

Un sourire désolé avant qu'elle ne reprenne.

- Nous sommes les enfants et parents du seigneur Poséidon. Et comme votre juge l'a rappelé, nous sommes comme la mer, violents, calmes, doux, emportés ou destructeurs. Et votre seigneur du Griffon est la sagesse et la justice des Enfers. Il se targue d'être un émissaire de la paix mais dites-moi que fait-il en ce moment si ce n'est piquer au vif la fierté de mes compagnons ? Garnet a la sensation de se sentir non seulement trahi mais défié de façon détournée.

Et connaissant le caractère emporté de mon vaillant Kraken pourquoi poursuivez-vous ainsi ? Est-ce en agitant un drapeau rouge sous le nez d'un Taureau que vous comptez l'apaiser ? Si telle est votre conception de la délivrance d'un message de paix, comprenez que nous qui ne sommes que des Marinas dépourvus de toute subtilité n'y comprenions plus rien.

Maintenant pour ce qui est du message et de votre demande, j'ai la réponse de notre seigneur qui l'a reçue et étudiée. Vous n'avez pas à craindre le retour de Cronos, il nous a affirmé qu'il était toujours détenu au plus profond de sa geôle du Tartare et que la Porte en est plus que bien gardée.

Quant à l'autre, cela dépend de l'Olympe et de notre jeune frère Zeus.

Est-ce que cela vous satisfait Pandore ? J'estime avoir fait preuve de politesse et de bonne volonté en venant ici dans votre domaine terrestre, officiellement, en m'annonçant à vos gardes alors qu'il aurait été si simple d'user des cours de fleuves infernaux pour entrer comme une voleuse comme l'ont fait vos hommes avant de feindre un départ pour revenir en plein combat. Comment voulez-vous que nous, jeunes enfants de Poséidon, puissions y voir autre chose qu'une agression ? Le Temple de Délos vous est connu pourquoi ne pas y être allés tout simplement.

Je demande juste que nos guerriers puissent régler une bonne fois leur différent et repartir sur de nouvelles bases. Garnet n'a qu'une parole comme notre seigneur Poséidon s'il jure qu'il n'y aura plus de rancune ou de rancoeur au terme de cet affrontement, vous pouvez le croire.

Sinon, j'ai accédé à la demande d'Hadès en lui portant le message de Poséidon qui souhaite plus que tout renouer avec son frère et vient de le prouver. Si vous ne supportez pas de voir le sang couler, offrez à ma soeur et à Garnet un autre compensation pour leur honneurs respectifs de guerriers.

Je vous en conjure, dame Pandore, la bonne entente entre nos guerriers est indispensable si vous souhaitez que nos peuples s'allient conte les guerriers de la déesse Athéna. Nos dieux respectifs ont trop souffert sous leurs coups pour que l'orgueil vienne se placer entre nos peuples et mettre en péril la demande d'alliance que Poséidon vous propose. Vous ne devez sans doute point ignorer que le peuple d'Asgard ne cesse de se renforcer et a accepté l'alliance avec la déesse Athéna.

Pensez avant tout aux intérêts du seigneur Hadès comme je défends ceux de mon seigneur Poséidon, ce sont eux qui comptent le plus...

Et au risque de me répéter, Poséidon veut la paix et renouer avec son frère...


Revenir en haut Aller en bas
http://saint-seiya-sedai.forumactif.org/
Pandore
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 108
04/03/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?   Dim 11 Déc - 1:14

Ne prêtant aucune attention aux gestes et paroles du Kraken, quoi que la façon dont celui se comportait était proche de la limite de l'affront, Pandore avec écouté amusée les paroles de la régente.
Quelle ironie tout de même, d'accuser les enfers de manipulation et autre fourberie lorsque l'on savait quel avait été le plan du sanctuaire sous marin sur ses terres... Si Pandore avait su, cela n'aurait pas manqué de la faire sourire avec ironie... Faire en sorte que les spectres et les saints s'entretuent pour pouvoir achever les survivants, et venir par la suite pour clamer à l'affront, les enfers étaient peut être bien moins pourri que ce que l'on pouvait croire.

« Cela aurait été plus clair si vos propos, vos agissements avaient été moins ambiguë... »

Avait elle répondu en jetant un regard sur le général du Kraken et son cosmos glacial qui recouvrait les parois de la grande salle.

«  Mon juge ne se targue pas d'être un émissaire de paix, il l'est de par mes propres ordres. Et vous Thétis, qui vous présentez devant moi prônant la paix entre nos deux seigneurs, comment devrais je prendre l'attitude de votre général ? Veillez en émissaire de paix à ne pas dépasser les limites qui pourraient vous conduire vers l'affront... »

« Mes paroles déplaisent à votre général.... Celles de mon juges également... C'est amusant, la même idée me traversait l'esprit concernant son comportement... Je comprend mieux pourquoi le Juge du Griffon a prit la précaution de porter son message à une autre. Pour le reste, vous qui connaissez si bien vos frères et sœurs, pourquoi avoir choisi de vous faire accompagner par un être qui ne sait visiblement pas garder son sang froid ? Devrais je m'excuser de trouver votre demande irréelle et de vous le faire savoir... »

Le monde tournait à l'envers. Mais la pseudo menace de Thétis se targant d'entrer dans les Enfers par les flots infernaux n'avaient pas manqué de l'amuser.

«  Je vous informe Thétis que la puissante énergie qui à amené ma délégation à arpenter vos terres n'était pas marine... Les envoyés infernaux se sont rendus sur place pour deux raisons... La première comprendre quelle entité pouvait bien émettre une telle énergie, et la seconde, si il s'avérait que le sanctuaire se soit éveillé, lui transmettre notre soutien...

A présent, si cela vous amuse d'entrer par les eaux infernales, grand bien vous fasse, mais vous savez que l'on ne ressort pas du royaume infernal... De plus, votre corps lui demeurerait sur terre... »


Les dernières paroles de la régente étaient la goutte de trop, visiblement c'était elle qui n'avait pas comprit les propos que Pandore avait tenté de lui transmettre.

« Non, ce que vous demandez c'est que nous exaucions les désidérata de votre général sous couvert de bonne entente avec les spectres... Mais les spectres n'ont pas besoin se battre avec leur futurs alliés pour régler leurs différents, ils placent l'intérêt de leur seigneur suffisamment haut pour ne pas que nous ayons à souffrir de leur mésentente. Je pense aux intérêts du seigneur Hadès et à ceux du seigneur Poséidon, nous n'avons eut de cesse de prôner la paix même devant une atteinte aussi évidente à notre seigneur... »

Son cosmos ténébreux vint à faire fondre la glace recouvrant les parois de la salle d'audience sans aucune agressivité.

« Je suis là pour instaurer la paix, mais pas à n'importe quel prix, pas aux dépends de mon seigneur selon l'honneur soit disant bafoué de vos guerriers... Dites moi Thétis, qui place l'orgueil au centre de cette entente ? Car si j'ai bien comprit, tant que cette histoire de « revanche ne sera pas venue assainir » nos rangs, aucune entente ne sera possible ? Les Enfers vous propose par ma voix une entente sans aucune condition, vous, vous me demandez de satisfaire aux volontés de votre général ou tout du moins de leur offrir une « compensation acceptable pour leur honneur de guerriers »... Il n'y a pas d'honneur bafoué, pas de compensation à obtenir... Serais je entrain de faire erreur mon cher juge ? Y a t'il quelque chose que je n'ai pas comprit du droit à réparation ? »

Ces paroles seraient sans doute déplaisantes aux oreilles du général, mais qu'importe Pandore n'était pas là pour faire plaisir à un guerrier enragé. Il se déroulait ici des enjeux plus grands encore qu'un simple orgueil déplacé de général. Au moindre geste de sa part il comprendrait le message.
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 232
03/03/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?   Dim 11 Déc - 1:36

Le juge avait écouté attentivement les propos des deux prêtresses, si Pandore se montrait conciliante envers le manque de verbe et les piques à répétition de la Régente des mers celle-ci tentait de se défendre de toutes hostilités et reprochait le comportement irréprochable de la Grande Prêtresse.

Les Marinas s'étaient montré comme des êtres sans aucune éducation, sans aucune tenue... Et que dire des propos de leur Régente ? Elle était à l'image de ses troupes, emportée, irréfléchi en tout cas d'avis de juge... Même dans une cour mortelle aussi imparfaite soit elle, un tel manquement à l'étiquette aurait entrainer la suspension de l'audience.

Lorsque la Grande prêtresse infernale lui demanda son avis de juge, Duncan fit mine de réfléchir avant de faire entendre une nouvelle fois sa voix.

« Puisque vous me posez la question, Dame Pandore, je me ferai un plaisir de vous éclairer sur le sujet quoique je ne sois que l'humble instrument de la justice, choisit par Hadès lui même pour trancher avec impartialité le destin des âmes élues ou non qui se présente devant moi. »

Après une révérence agrémenté d'un effet de manche, l'homme de justice se redressa et exposa avec le plus de clarté possible ses propos.

« Sur cette terre et dans les cieux, le droit à réparation nécessite que soit remplie trois conditions cumulatives. »

Son index se leva le premier pour énumérer la première condition.

« Une faute que je n'ai point commise... Rapellons que je n'ai point porté le premier coup. »

Son majeur vint se dresser au coté de l'index.

« Un préjudice. Nemo auditur propriam turpitudinem allegans ou comme le dit l'adage, nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude. De ce fait, ayant porté le premier coup, votre néréide ne peut pas se prévaloir du préjudice que cette défaite lui a occasioné. »

Ce prévaloir d'une compensation serait un peu pour le coup comme si un voleur se prévalait des dommages qu'il aurait subit en se faisant mordre par le chien de sa victime durant son forfait.

Son pouce s'ouvrit à son tour.

« Quant à la causalité... Je pense qu'étant donné que deux des trois conditions ne sont pas remplit, il est inutile de l'évoquer. Par conséquent, je crains fort que vous ne soyez débouté de votre demande.»

Le juge croisa alors ses mains devant lui.

« Mais bien évidemment, ne pouvant être juge et partie, ceci n'est que mon avis. »

Bien évidemment cet avis ne serai pas différent de celui de n'importe quel juge.
Revenir en haut Aller en bas
Thétis
Régente des Mers et Représentante de Poséidon
Régente des Mers et Représentante de Poséidon
avatar

Nombre de messages : 901
Localisation : Partout dans le Royaume Sous-marin
14/12/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?   Dim 11 Déc - 2:45

Décidément, Pandore ne comprendrait jamais rien et au plus, les choses avançaient au plus, elle interprêtait les évènements selon la seule vision des spectres.

Poséidon avait choisi cette solution pour apaiser les rapports entre guerriers. Mais visiblement, les spectres étaient devenus plus que douillets.

Les interventions suivantes ne firent que renforcer la Régente dans ses convictions, Pandore ne souhaitait pas la paix entre Poséidon et Hadès. Qu'est-ce que le juge risquait ici au plus profond des Enfers ? La Prêtresse n'aurait aucun mal à lui rendre la vie au cas où et Garnet pouvait compter sur le pouvoir de Thétis mais au moins, les choses se seraient débloquées d'elles-mêmes.

La plus simple évidence leur avait échappée et au risque de voir les choses s'envenimer davantage, Thétis n'avait guère plus d'autre choix, elle devait avant tout veiller à ce que le Royaume Sous-Marin ne subisse pas davantage d'assauts. Asgard l'inquiétait bien davantage que les Enfers en ce moment.

Savoir que les saints venaient de là-bas était tous sauf rassurant et rester loin de Julian l'inquiétait au plus haut point.

" Garnet, Galathée, laissez-les parler et ne vous sentez point humiliés par leurs dires. Il est inutile de discuter avec des murs. Pandore est aussi obtue que son juge et limitée à la seule vision des Enfers. Elle préfèrera déclencher une guerre entre nos peuples plutôt que d'accéder à la demande d'un dieu.

Montrons-leur que c'est la parole de Poséidon que nous leur apportons et non une demande pour satisfaire notre orgueil.

Aussi, qu'aucun de vous ne reprenne la parole. Il est inutile de perdre davantage de temps alors que notre seigneur a besoin de nous. De cet échec, seule Pandore portera le poids... "


Puis, la Régente se releva.

- Bien, je pense qu'il est inutile d'aller plus loin. Je ne peux que reporter à mon seigneur le refus de sa proposition de paix. Qu'aviez-vous à y perdre, Juge Duncan ? Rien, si ce n'était prendre quelques blessures mais qu'est-ce pour un spectre ne craignant pas la mort ? Au moins, nous aurions pu tourner la page pour toujours...

J'aurais cru que vous auriez saisi la perche mais je pense avoir choisi le mauvais spectre.

Ce n'est pas ma demande que vous deviez satisfaire, Dame Pandore, mais celle de mon dieu et cela, vous ne l'avez jamais pris en compte.

Quant au motif de votre venue et votre fameux message, Garnet tout primitif et impulsif qu'il soit à vos yeux l'a bien fait parvenir à notre seigneur Poséidon avant même que votre juge ne revienne en nos terres et que tout ne dégénère entre lui et mes frères. Je vous ai moi-même donné sa réponse. Une énergie qui n'est pas celle du Tartare mais peut être liée à L'Olympe.

Maintenant, permettez que je prenne congé. Dame Pandore, juge Duncan...

Garnet, Galathée, rentrons chez nous.


Revenir en haut Aller en bas
http://saint-seiya-sedai.forumactif.org/
Pandore
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 108
04/03/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?   Dim 11 Déc - 3:01

Avec le plus grand calme, Pandore avait répondu à la régente. Parler d'orgueil, de cause de l'échec d'une entente, Thétis était bien mal placée pour évoquer ces termes, avec autant de mauvaise foi. Après tout c'était elle qui avait refusé l'entente sans condition de Pandore. Elle, pas une autre.

" Je vous rassure, je n'ai pas oublié que c'était là demande de votre seigneur, mais dois je vous rappellez que mes paroles sont mots d'Hadès ? Pourquoi devrais je accepter votre "réparation" ? Pourquoi devrais je accepter que mon seigneur soit accusé par le comportement de ses serviteurs d'une faute qu'il n'a point commise."

Voilà que la régente s'adressait à son juge, comme si Pandore n'avait pas vu qu'elle tentait de l'exciter suffisamment pour qu'il ne commette une erreur. Mais le griffon était au delà de cela.

" Je vous propose une paix dont vous ne voulez pas au motif que votre général demande réparation. Je n'ai que faire de votre général et ses prétentions ne devraient pas venir entacher les accords entre deux divinités.

Vous vous entêtez à demander quelque chose dont vous n'avez pas la prétention. Vous n'aurez pas réparation mettez vous bien cela en tête.

En revanche Thétis, puisque c'est un combat que vous demandez et si cela est vraiment pour regagner votre soit disant honneur alors soit. Vous souhaitez un combat, vous aurez un combat peut être qu'une fois que le sang aura coulé vous cesserez de vous obstiner à me présenter vos demandes infondées. "


Elle posa alors son attention sur le juge du Griffon.

" Duncan, mon cher juge, il semblerait que le sanctuaire sous marin ne comprenne que les coups. Peut être n'ont ils pas comprit la force du seigneur Hadès et de ses serviteurs, je te laisse se privilège."

Un dernier regard pour Thétis et Garnet.

"Mais il n'y aura pas de deuxième fois, si après cela vous ne savez pas calmer les ardeurs de vos combattants ou que ceux ci ne peuvent pas se maitriser en présence des emissaires infernaux ne venez pas pleurer auprès de nous."

Une provocation de trop, Thétis avait dépassé les bornes et sans que Pandore ne perde son calme ou ne trahisse son seigneur, le combat règlerait la question. Un combat et non une réparation.
Revenir en haut Aller en bas
Lucifer
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 232
03/03/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?   Dim 11 Déc - 3:36

Le juge du griffon avait écouté une fois de plus les propos de la régente des mers ainsi que de la Grande Prêtresse Infernale. Décidément, Thétys avait la tête aussi mal faite que celle de ses hommes, un apparence de Milady mais un esprit digne d'un Cro-Magnon. Elle avait le don d'exaspérer les infernaux de ses considérations tout juste digne d'une cours de récré, toutefois, là elle allait loin, beaucoup trop loin dans ses propos. Les enfers n'avaient nullement besoin de cette entente, et ce n'était pas eux qui refusait de renoncer à une réparation à laquelle ils n'avaient point droit.

-Ce qu'ils sont pathétique ces Marinas, pas étonnant qu'ils ont été si rapidement anéantit par les Saints d'Athéna.

Elle n'avait décidément rien dans la boite crânienne, Thétys refusait par pur orgueil une alliance potentielle, ses hommes avaient été en fautes, ils avaient portés le premier coup, ils avaient attaqué à 2 contre 1... Ils avaient perdus... Ou donc était la raison et la sagesse qui doivent animer le représentant d'une divinité ? Le jour de la distribution de ces qualités la régente des mers était elle absente ? La première atteinte à sa personne fit sourire ironiquement le juge des Enfers.

« Sachez, noble dame, qu'il n'y a point de réparation à vous être accordé comme vous la précédemment dit Notre Grande Prêtresse. »

Il inclina alors son visage respectueusement envers Thétys avant de reprendre.

« Les armées de sa Majesté Hadès sont entièrement dévoué à sa personne... Sachez aussi que la fonction que j'occupe est des plus importantes... Seul les ordres directs émanant de Dame Pandore peuvent m'enlever à ma tache. »

Lorsque la Grande Prêtresse porta enfin son attention sur lui, Duncan écouta avant de s'incliner respectueusement.

« Il me fait autant peine que vous de constater cela... »

La suite de la phrase fit poser au juge son poing droit au niveau de son cœur avant qu'il ne reprenne.

« Il en sera fait selon les volontés de sa majesté Hadès... »

Après les dernières paroles de Lady Pandore, le Griffon s'avança alors, avant de s'exprimer.

« Afin que les présents de nos seigneurs respectifs n'aient à souffrir de cet affrontement, je vous propose un combat sans armure et dans un territoire neutre afin qu'aucun d'entre nous ne puisse bénéficier d'un quelconque avantage tactique... Il n'y aura donc que les hommes, leurs cosmos et leur valeur ! »

Refuser un tel combat, un combat si ardemment désirer par les Marinas jetterait le discrédit ainsi que le déshonneur sur cette patrie qui se « voulait » honorable.

« Laissons donc le hasard décider du lieu de notre affrontement. »

Et sans ajouter de mot, l'armure du Griffon reprit sa forme de totem auprès de son maitre.
Revenir en haut Aller en bas
Thétis
Régente des Mers et Représentante de Poséidon
Régente des Mers et Représentante de Poséidon
avatar

Nombre de messages : 901
Localisation : Partout dans le Royaume Sous-marin
14/12/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?   Dim 11 Déc - 5:29

La Régente s'apprêtait à repartir vers le Royaume Sous-Marin lorsque Pandore l'arrêta. Pourquoi les deux femmes s'enfonçaient davantage dans un malentendu au lieu de s'accorder un instant d'apaisement ? Thétis avait l'âme encore trop agitée par tout ce qu'il venait de se passer au Royaume Sous-Marin, elle avait du arracher sa soeur à la mort et cela avait bouleversé ses sens.

Les spectres n'avaient sans doute aucun coeur et cela, elle l'avait oublié ou n'en avait pas pris l'exacte mesure. Elle avait aussi revu Shiryû et cela avait réveillé pas mal de mauvais souvenirs. Celui de Kanon et d'Asgard...

Les paroles de Pandore étaient une autre insulte. Elle avait ordonné le départ aux marinas et l'arrêt de toute agression ou signe d'agression. Un calme immense régnait dans la salle avant que ce ne soit le juge lui-même qui prenne la parole.

Elle écouta ses paroles avant de repondre.

- Vous n'avez donc pas compris, à quoi bon un combat qui ne rime à rien... ? Poséidon a écouté vos paroles et a décidé de nous accorder le temps de l'apaisement. Tout est encore trop vivace en nos coeurs pour que nous puissions y voir suffisamment clair. Cette haine nous empoisonne malgré le désir de mon seigneur et cela, je ne peux l'accepter.

Dans les circonstances actuelles, cela ne déboucherait sur rien de bon. Une alliance fondée sur un malentendu ne fera que pénaliser ceux qui la concluent.

Dame Pandore, comment espérez-vous que nos troupes puissent combattre côte à cote si elles se haissent et se méprisent. N'avez-vous aucun impulsif dans vos rangs ? Jamais, je n'ai remis votre autorité en doute...

Autrefois, Asgard a été l'allié d'Athéna et sans leur accord jamais, les saints n'auraient pu franchir le Gouffre Interdit...

Poséidon souhaite établir une nouvelle alliance sur de meilleures bases et non en forçant la main de qui que ce soit. Nous avons besoin de temps pour laisser la rage des combats et le flot des sentiments nous quitter mais sans doute que les spectres n'ont plus ce problème-là.

A présent, j'espère que tout est clair et que cela n'est que partie remise
Revenir en haut Aller en bas
http://saint-seiya-sedai.forumactif.org/
Garnet
Modérateur, Kraken et Gardien du Pilier de l'Arctique
Modérateur, Kraken et Gardien du Pilier de l'Arctique
avatar

Balance
Nombre de messages : 437
Age : 31
12/04/2011

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?   Dim 11 Déc - 7:14

Il était légitime de penser que les spectres accepteraient enfin de reconnaitre que leur manière de procéder ressemblait plus à une invasion qu'à une ambassade de paix. Garnet avait la certitude que bien que ses propos aient été enrobés par la colère que les deux représentants de l'armée d'Hades qui se tenaient avec complaisance devant lui, reconnaitraient enfin leur tort et lui offrirait juste ce qu'il demandait : une pitance de sang, afin que de régler dans le fracas des armures et des os cette querelle. Des méthodes qui venaient peut-être d'un âge reculé ou l'humanité commençait à peine à maitriser les arts et la technologie, mais qui avaient eu pour mérite de clore toute rancune instantanément ! Le jugement de la force avait toujours été le plus juste ! Garnet aurait voulu rappeler que c'est bien pour cette raison que Marina et Spectre endossent aujourd'hui leur enveloppe d'Orichalque, mais cela semblait inutile.

C'est avec une immense colère que le Kraken écouta les paroles vexantes de la prêtresse infernale. Cette fois elle remettait en cause le jugement de la régente, l'affront parmi les affronts pour le général, comment osait-elle ! Alors qu'elle dépêchait une baudruche arrogante pour délivrer un message de paix ! Une offense qui méritait d'être lavée dans le sang, mais les ordres de la Thétis était sans appel, Garnet devait garder son sang-froid aussi impossible que cela pouvait paraitre. De désespoir le militaire marin serra de toute sa force un des reliefs qui décorait le dossier de la chaise de la néréide en rêvant secrètement qu'il s'agissait de la nuque de son accusatrice qui se brisait en multiple fragment sous son étreinte.

Oh non ! Pandore avait tort ! Les Marinas ne comprenaient pas que les coups, par contre ils percevraient parfaitement les insultes voilées de moqueries. La réponse de la régente aux cheveux azurs était la meilleure qu'elle pouvait donner à tous ces sarcasmes : rompre toutes discutions, d'autant plus que les Marinas n'avaient jamais souhaité une alliance avec les spectres. Le summum fut la proposition du juge, cette fois le général rompit son serment de silence.

«Je refuse ! Est-ce qu'un prédateur se sépare de ses griffes et de ses crocs ? Mon armure fait partie intégrante de moi et même pour combattre le plus insignifiant de mes ennemis je ne m'en débarrasserai jamais. J'aurais pu comprendre cette attitude si on se disputait le giron d'une pucelle, mais la, on parle d'honneur, de respect, des notions que tu sembles mépriser, pour me faire pareille offre.»

Les dernières paroles du général étaient teintées de déception, il aura été déçu par les spectres jusqu'au bout. En ce moment il lui semblait même que les Saints d'Athéna avaient plus d'intérêt qu'eux, mais ses sentiments étaient voilés par la colère. Garnet soupira bruyamment et enfila son heaume, avant de lancer une dernière déclaration à l'assemblée et plus particulièrement au juge.

« Tout cela ne se serait pas produit, si tu avais juste tourné les talons quand tu en avais l'occasion, j'espère que malgré toute ton arrogance tu en as la lucidité pour le reconnaitre. Tout ce verbiage inutile aurait pu être évité et nous serions surement en train de célébrer notre alliance si vous aviez accepté nos revendications en premières instances. Il est trop tard maintenant. »

Cela devait être dit une dernière fois, car les faits parlaient d'eux-mêmes, aussi aveuglé qu'ils pourraient l'être, les spectres devront se remettre en question. L'attitude du juge n'avait rien d'un ambassadeur de paix ! D'ailleurs il n'avait pas répondu aux accusations de Garnet, préférant une fois de plus se morfondre dans sa vanité détestable, une preuve supplémentaire de sa culpabilité s'il en fallait.

Garnet fit signe de la tête à Thétis pour lui signifier qu'il était enfin prêt à rejoindre le royaume sous-marin. Sa demeure lui manquait énormément en ce moment, ce territoire pour lequel il était prêt à mourir mille fois.
Revenir en haut Aller en bas
Pandore
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 108
04/03/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?   Mar 20 Déc - 3:29

Sans ciller Pandore avait écouté les paroles de la Régente des mers... Voilà qu'à présent que la prêtresse infernale accédait enfin au combat qu'on lui réclamait avec acharnement tout au long de cette entrevue, que Thétis refusait. Sur son trône, Pandore eut du mal à se retenir de lever les yeux au ciel, mais après tout là était le choix de la régente des Mers. Comment pouvait elle lui forcer la main ?

« Bien qu'il en soit fait ainsi, puisque tel est votre choix Régente. Et pour répondre à votre remarque, non, nous ne sommes pas dépourvue de sentiments, bien au contraire, disons selon que nous semblons avoir une conception bien différente de l'intérêt de notre seigneur. »

Car s'il était certain que Kagaho était un emporter de première, lui prouver que ses actes allaient contre l'intérêt de son dieu et il redevenait aussi doux qu'un agneau... Un agneau avec des crocs, mais un agneau quand même.

L'intervention du général du Kraken ne se fit pas attendre, puis il tourna les talons à son tour. Voilà comment la rencontre au sommet s'était terminée et s'il avait bien été question d'orgueil, la provenance de celui ci, oh combien mal placé faisait débat. Il faut dire que venir ainsi avec ses gros sabots et taper du poing sur la table en réclamant réparation... Réparation, le mot amenait un rictus sur le visage de la représentante. Avait été mal venu et Pandore n'aurait pu le lui signifier autrement.
L'alliance allait ainsi devoir attendre, mais au moins elle n'aurait pas été faite au désavantage d'Hadès, car après tout, en acceptant ce point de détail aujourd'hui, quand serait il plus tard d'une prochaine faveur ?

Laissés seuls, la prêtresse et le juge dans le secret de la grande salle d'audience se faisaient face.

« Mer est capricieuse mon cher juge... »

Laissa échapper dans un soupir la sombre dame tandis qu'elle quittait son trône pour rejoindre le juge du Griffon. Leurs invités s'en étaient allés comme ils étaient venus, il n'y aurait pas d'autre forme de représailles, comme un accord tacite trouvé malgré tout, les deux camps auraient fort à faire avec l'ennemi pour qu'en plus ils ne se sautent mutuellement au cou comme des chiens enragés.

« Quoi qu'ils puissent en penser, tu as bien fait de porter plus loin ton message mon bon Duncan. Tu auras été irréprochable du début à la fin. »

Elle eut à son égard léger sourire gratifiant, la délégation des mers n'avait rien pu lui reprocher, sauf leur venue sur place mais cela n'était qu'un léger détail.

« J'espère qu'une prochaine fois Thétis récupérera toute sa raison et qu'enfin nous pourrons conclure … Et si elle n'y parvient pas seule, peut être devrons nous trouver un moyen de l'y aider. »

Il lui faudrait sans doute trouver une idée qui pousserait le royaume sous marin à revenir vers eux, un moyen détourné bien évidemment qui ne laisserait jamais penser que cela été de leur chef.
Le puits s'ouvrit à nouveau.

« Bien il est temps de faire notre rapport... Nous avons le temps de songer à nos prochains actes, mais quoi qu'il en soit tachez d'agir avec autant de subtilité. »

La régente accompagnée du juge prit la direction de Giudecca où elle avait laissé les dieux jumeaux. Que penseraient ils de sa prestation ? Rien n'était moins sûre.
Revenir en haut Aller en bas
Thétis
Régente des Mers et Représentante de Poséidon
Régente des Mers et Représentante de Poséidon
avatar

Nombre de messages : 901
Localisation : Partout dans le Royaume Sous-marin
14/12/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?   Jeu 22 Déc - 2:35

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://saint-seiya-sedai.forumactif.org/
Lucifer
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 232
03/03/2010

Feuille de personnage
HP:
500/500  (500/500)
CS:
500/500  (500/500)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?   Mer 1 Fév - 23:24

Duncan demeura silencieux durant la fin de l'entrevue de toute manière, il ne pouvait rien ajouter de plus, les Marinas étaient des êtres orgueilleux, irréfléchis et ayant manqué une longue très longue période de l'évolution humaine demeurant tel les hommes des anciens temps, des rustres que seul le sang pouvaient apaiser. La remarque que se permis de faire la Grande prêtresse infernale fit naitre un rictus sur le visage du juge.

« Capricieuse ?! Pas seulement Dame Pandore, profondément pourrit-gâtée, à les voir agir de la sorte, on aurait du mal à percevoir autre chose qu'une bande d'enfant jouant avec un pouvoir les dépassant. »

Soupira t'il avant qu'un franc sourire n'illumine son visage.

« Jamais je me serai permis de porter ombrage à votre personne ainsi qu'à notre sombre monarque... A croire que notre conception de l'honneur diffère profondément de celle des Marinas... Mais l'orgueil dont ils ont fait preuve nous poussent sur une autre solution... Il est fort à parier que nous devrions avoir recours à un quelconque stratagème ultérieurement afin d'avoir à nos cotés les armées sous-marines. »

Un nouveau sourire se dessina sur le visage de Duncan, la subtilité voilà un therme qui lui seyait parfaitement.

« N'ayez crainte Dame Pandore... Mes agissements sont toujours murement pensés, je ne commettrais point d'impers pouvant nuire à notre Seigneur. »

Duncan suivit alors la sombre prêtresse, nul doute que les dieux jumeaux avaient trouvé inconstant les Marinas dans leur discours... Après tout comment des arguments aussi mal construit que ceux des Marinas pouvaient trouver grâce au yeux de divinité ? Eux qui disait une chose et agissait en totale inadéquation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entre Mers et Enfers ~ Vers une nouvelle alliance ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP] Vers une nouvelle vie
» Le voyage vers une nouvelle vie.
» [RP]Salle de discution entre l'Archi et la future nouvelle Diaconesse de Dax
» Vers une nouvelle vie ?
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Ancienne zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Les Enfers. :: Château.-
Sauter vers: