Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La rencontre entre Dame Hermine et Freiya (mission Gouffre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Freiya
Princesse d'Asgard, Soeur d'Hilda de Polaris
Princesse d'Asgard, Soeur d'Hilda de Polaris
avatar

Nombre de messages : 52
06/03/2010

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
PA:
200/200  (200/200)

MessageSujet: La rencontre entre Dame Hermine et Freiya (mission Gouffre)   Mer 21 Sep - 22:03

Viens de là

* * * * * *

A quelques mètres de là dans un couloir de Polaris.

* * * * * *


La jeune prêtresse d'Asgard n'avait jamais été si légère, si sereine, si heureuse de toute son existence, même si elle avait du laisser son cher et tendre entre les mains d'une suivante, cette séparation ne changeait rien au fait qu'il ne disparaitrait pas, qu'il ne se volatiliserait pas et qu'à son retour, Freiya retrouverait les bras de son blond amant.

Aussi après s'être préparée, débarbouillée, après avoir déjeuner dans une autre pièce de ses appartements, la jeune femme avait eut envie de prendre un petit bol d'air, afin de graver à jamais dans sa mémoire chaque instant de ce jour nouveau.

Chaque servante qu'elle avait rencontré ce jour là, chaque garde qui l'avait salué à son passage n'avait jamais eut l'occasion de voir la princesse Freiya aussi rayonnante, elle qui avait l'habitude de s'enfermer dans la bibliothèque des heures durant, le teint terne, l'humeur morose semblait revivre d'un souffle neuf, qui au passage ne faisait que justifier un peu plus les rumeurs qui couraient depuis l'aube dans les couloirs du palais sur le retour des guerriers divins.

Freiya faisait donc route vers la sortie la plus proche de Polaris, lorsqu'elle se stoppa net, sa bonne humeur avait besoin d'être partagée et elle ne voyait pas meilleure interlocutrice que sa chère sœur, sa douce et paisible sœur au courage si grand de porter ainsi tout Asgard sur ses frêles épaules. Admirative, la cadette de Polaris tenait à remercier Hilda de lui avoir fait confiance toutes ces années, de l'avoir encouragée même dans l'adversité...

Mais Hilda, la femme la plus recherchée du royaume à cet instant, restait introuvable.

« J'espère qu'il ne t'es rien arrivé de mal... Ma chère, ma douce sœur. »

Non, il ne pouvait rien arrivé de mal, rien du tout, parce qu'Hilda était la femme la plus forte du royaume, la protectrice la plus acharnée, la souveraine la plus juste. Personne ne pourrait jamais venir à bout d'une telle femme, alors depuis que les gods warriors étaient de retour, les choses ne pouvaient qu'être plus certaines encore.

A cette pensée d'ailleurs son cœur avait battu plus fort, Freiya avait approché de la fenêtre, posée son front contre le verre glacé, et laissé son regard se perdre dans la splendeur des terres du royaume dont elle faisait partie.

Lorsque tu iras mieux mon aimé, lorsque tout sera pour le mieux alors Asgard n'aura jamais été plus glorieuse qu'au temps jadis et moi, moi je serais sans nul doute la plus heureuse des femmes.

Son souffle chaud sur la vitre avait fait naitre une nuée de vapeur que la jeune femme avait effacé d'un revers de manche. Elle repensa alors à la jeune femme qu'elle avait croisé dans ses appartements, une jeune servante qui elle l'avait comme pressentit serait une aide colossale pour son Hagen, oui, la gouvernante en chef avait eut raison de l'envoyer à elle et à l'occasion Freiya ne manquerait pas de l'en remercier.

Puis son esprit se perdit dans les méandres de ses espoirs et de ses attentes, pour la suite il y aurait sans doute un mariage, puis un enfant, être mère comme Hilda l'avait été avant elle, ce rêve était beau, ce rêve était pur et pourtant... Pourtant l'avenir allait s'avérer bien sombre.

Revenir en haut Aller en bas
Dame Hermine PNJ
Prêtresse d'Odin et gardienne du savoir
Prêtresse d'Odin et gardienne du savoir
avatar

Sagittaire
Nombre de messages : 41
Age : 41
16/11/2010

MessageSujet: Re: La rencontre entre Dame Hermine et Freiya (mission Gouffre)   Sam 1 Oct - 6:40

Je viens d'ici

L'audience venait à peine de s'achever et les vastes portes de se refermer sur le guerrier divin d'Alpha que dame Hermine s'était remise en route sans précipitation aucune sous le regard curieux mais respecteux des gardes. Rien de la grave nouvelle qu'elle venait de recevoir en plus des directives du souverain d'Asgard ne devait en effet filtrer au travers de son attitude.

Exploit qu'elle parvenait à accomplir avec une grande maestria. Grande prêtresse de la Tour Sud, elle avait bénéficié d'une formation plus que soutenue et performante dans l'art très particulier des bardes et prêtresses sacrées d'Asgard.

Savoir garder son calme et sa concentration même au coeur des pires dangers pour le bien et la survie d'asgard était l'une de ses plus grandes qualités. Elle était l'un des piliers sur lequel la princesse Hilda pouvait compter en cas d'attaque massive et de mise en place de bouclier d'énergie voire de soutien en prières.

Même si dame Hermine pouvait à tout moment redevenir Ermengarde et aller au combat auprès des autres, c'était davantage son immense capacité cosmiques et son art des sceaux et prières rituelles qui lui valait une telle renommée et cette situation particulière qu'elle occupait au sein du Royaume d'Asgard.

Quielques instants plsu tard, elle repéra le cosmos incroyable brillant de la plus jeune des deux princesses de Polaris. Freiya semblait si heureuse depuis la retour des guerriers divins. Et même Sigrid lui semblait plus sereine. D'ailleurs, la Perle se trouvait auprès de la princesse Hilda dans l'ombre de l'Ecrin.

C'était l'avantage d'avoir eu pour disciple la blonde Sigrid. Elle pouvait la localiser où qu'elle soit dans l'enceinte du Palais tout comme Hilda et le jeune Baldr-Oskir en avaient la possibilité.

Je vois que tout semble aller au mieux pourtant il y a ce trouble en vos cosmos. Si légers si subtils que seules des prêtresses très sensibles peuvent le ressentir. Freiya elle-même semble ne point s'en rendre compte.

Et parlant de Freiya, la blonde princesse ne tarda pas à apparaître au milieu d'un nouveau couloir et s'avançant vers elle, dame Hermine sourit avant de s'incliner légèrement devant sa supérieure.

- Que la bénédiction des Vanes enchantent votre journée et vous comblent de leur bienfaits, princesse Freiya. Vous êtes resplendissante.

Et entraînant doucement la blonde jeune femme vers l'une des pièces, elle ajouta sur un ton plus bas.

- Puis-je vous demander de me consacrer quelques instants de votre temps ?
Et sans être trop grave, son ton laissait parfaitement entrevoir qu'il ne pouvait s'agir que de faits importants.


D'un geste, la princesse lui fit comprendre qu'elle acceptait et dame Hermine s'inclina avec respect devant la blonde prêtresse avant d'ouvrir l'une des portes de l'Aîle princière et de l'inviter à entrer. Ce que la jeune femme fit avec le plus grand naturel et un enthousiasme renouvelé.

Facer à ce portrait si différent de celui qu'elle avait le plus souvent montré jusqu'ici, la blanche Hermine ne put s'empêcher de sourire. Le retour des guerriers divins apportaient son lot de miracles et annonçait une nouvelle étape dans l'éclatant renouveau du Royaume d'Asgard.

Puis, enfin la porte se referma sur les deux femmes, les préservant de toute oreille indiscrète. Enfin dans certaines mesures...

~~~~~~~~~~~~~~

Les flammes crépitaient encore doucement alors qu'une délicieuse odeur de viennoiseries et de pâtisseries flottait dans la pièce accompagnée de celle du chocolat. Nul doute sur l'identité de ceux qui pouvaient apprécier ce genre de petit déjeuner.

Enfin, l'heure n'était pas à la dégustation d'un délicieux petit déjeuner gourmand mais bien de l'annonce d'un départ imminent. Quoique, étrangement, La prêtresse d'habitude si volontaire hésita quelques brefs instants tant Freiya lui paraissait heureuse. Lui demander de la suivre dans cette mission signifiait aussi la priver de plus amples retrouvailles avec son cher Hagen de Merak. La douce princesse avait-elle seulement pu embrasser celui qu'elle aimait depuis son retour.

D'ailleurs, tout était bien silencieux à son sujet. En effet, aucun bruit de couloir n'avait encore évoqué le héros de la guerre des Sept Saphirs. Aucune allusion même moqueuse sur le fier étalon sauvage de la blonde princesse. A croire qu'il avait des années de sommeil à rattraper pour tarder autant à se réveiller alors que le loup d'Asgard lui n'avait guère perdu de temps, réussissant même l'exploit de se faire jeter en geôle.

Enfin, passons, il lui fallait bien reprendre la parole même si cela signifiait décevoir la jeune princesse.

- Bien nous voici donc seules, princesse Freiya. Je sais que cela risque de vous décevoir mais de graves évènements ont eu lieu près de la frontière et ceux-ci nécessitent une intervention immédiate des prêtresse d'Asgard.

Elle lui laissa le temps de digérer les premières phrases avant de porsuivre.

- En fait, je viens moi-même de l'apprendre de la bouche même du seigneur Siegfried de Dubhe. Des saints ont emprunté le passage du Gouffre Interdit pour se rendre dans les profondeurs du Royaume de Poséidon mais il y a aussi autre chose, les chefs de la garnison de Bifröst leur ont donné leur accord sans nous avertir.

Au vu de ce qu'il s'est autrefois passé, le seigneur Siegfried nous ordonne à toutes deux de nous rendre sur place, de réquistionner des hommes en armes avant d'aller attendre le retour des chevaliers.

Nous devrons ensuite sceller le passage pour que plus personne ne puisse l'emprunter sans le consentement des princesses de Polaris.


Elle se dirigea ensuite vers la fenêtre, son regard se dirigeant déjà vers la route.

- Cela remonte déjà à plus d'une journée et nous laisse que peu de temps, princesse. Le mieux serait de partir sur le champ.

Et elle se tut guettant la réaction de la blonde Freiya.
Revenir en haut Aller en bas
Freiya
Princesse d'Asgard, Soeur d'Hilda de Polaris
Princesse d'Asgard, Soeur d'Hilda de Polaris
avatar

Nombre de messages : 52
06/03/2010

Feuille de personnage
HP:
150/150  (150/150)
CS:
150/150  (150/150)
PA:
200/200  (200/200)

MessageSujet: Re: La rencontre entre Dame Hermine et Freiya (mission Gouffre)   Ven 14 Oct - 1:24

Il est vrai que Freiya était ravie, que cette nouvelle journée qui commençait prenait des teintes douceâtres tellement agréables et inhabituelles que la princesse de Polaris semblait changée du tout au tout. Aussi, lorsque dame Hermine s'était présentée à elle, la blonde asgardienne avait eut pour elle un grand sourire aimable et apaisé, un sourire bienveillant que l'on avait pas vu sur ce naïf visage depuis bien longtemps. Et s'il était vrai que d'ordinaire, les choses avaient fait que Freiya n'était proche d'aucune prêtresse en particulier, qu'il y avait entre elle et dame Hermine comme un froid professionnel, l'accueil que la plus jeune des Polaris lui faisait à cet instant était tout à fait remarquable.

A son premier compliment, la princesse avait remercié sa consœur d'un signe de tête, rougissant légèrement devant cette vérité à laquelle elle n'était pas habituée, bien sure les petites mains de palais étaient toujours là pour faire des petits compliments d'usages, et même s'ils étaient sincères, Freiya n'était jamais convaincu de leur véracité. Freiya était toujours seule, se sentait seule, se retrouvait seule dans la bibliothèque, dans sa chambre, dans les couloirs... Mais à présent qu'Hagen était de retour, les choses changeaient.

« Bien sur dame Hermine, je suis à votre disposition. »

Entièrement à sa disposition, elle qui jusque là se trouvait à errer comme une âme en peine, essayant de se convaincre de toute ses forces qu'elle devait laisser son bien aimé se reposer et ne pas aller le déranger. Du coup, elle était ravie de servir à quelque chose.

Ensemble, elles s'étaient rendus à l'écart du couloir et des oreilles indiscrètes, gagnant une pièce à l'écart dans les appartements princiers.

Les premiers mots de la prêtresse d'Asgard venaient de passer ses lèvres et la princesse avait baissé les yeux, mesurant la gravité des propos que son interlocutrice venait de lui tenir. Ces graves évènements près de la frontière ne présageait rien de bon, l'air grave de la prêtresse n'avait rien pour la dissuader du contraire... Asgard était en danger et il était de son devoir, plus que jamais d'agir. En revanche, un terme l'avait surprit, pourquoi dame Hermine insinuait elle que la blonde princesse allait être déçue ? Attristée peut être, indignée, inquiète, mais déçue ?

Qu'importe puisque déjà dame Hermine était entrain d'expliciter ses propos.

Sur le visage jusque là serein de la princesse Freiya était apparue une ombre, une certaine gravité qui la rendait un peu plus femme et un peu moins gamine, le gouffre interdit faisait écho à un passé douloureux des contrées asgardiennes, à des évènements sombres, funestes, terribles. La décision qu'avait prit son beau frère n'avait rien d'étonnante, bien au contraire. Car pour lui aussi, cet événement devait faire écho à des souvenirs lointains.

« Je mesure en effet toute la gravité de la situation. Vous avez raison, dame Hermine, nous devons partir sur le champ, la sécurité d'Asgard ne saurait attendre. »

Quitter Hagen, l'idée ne lui était pas venue un seul instant, pas de tristesse à partir loin de lui, pas de remord à ne pas être présent, son amour était revenu sur terre et elle pouvait sentir son amour qu'importe le lieu ou elle pourrait bien se trouver. Et puis si cela n'était jusque là pas apparut avec évidence, Freiya était avant d'être une amoureuse transi, une prêtresse d'Asgard, la seconde dans l'ordre de la hiérarchie.

Oui, décidément, le retour d'Hagen semblait avoir changé nombres de choses chez la précieuse princesse.

« Je compte sur vous pour donner les ordres nécessaires aux préparatifs, pour ma part, je vais rassembler quelques ouvrages qui nous serons peut être utile. Retrouvons nous à l'entrée du palais dès que possible. »

Et sur ces mots, la princesse qui n'avait jamais paru aussi sérieuse, aussi grave avait fait un nouveau signe de tête à sa consœur, elle avait dans l'idée de rapidement revêtir une tenue plus adéquat à leur voyage, rassembler quelques indispensables à leur mission, elle se retiendrait d'aller embrasser son bien aimé et retrouverait la prêtresse d'Asgard à l'entrée du palais.

Revenir en haut Aller en bas
Dame Hermine PNJ
Prêtresse d'Odin et gardienne du savoir
Prêtresse d'Odin et gardienne du savoir
avatar

Sagittaire
Nombre de messages : 41
Age : 41
16/11/2010

MessageSujet: Re: La rencontre entre Dame Hermine et Freiya (mission Gouffre)   Ven 21 Oct - 11:09

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La rencontre entre Dame Hermine et Freiya (mission Gouffre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La rencontre entre Dame Hermine et Freiya (mission Gouffre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre mission de sauvetage et opération d'infiltration
» [Mission]Petit complot entre voisins
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Ancienne zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Le Royaume d’Asgard. :: Le palais d'Hilda. :: Aile princière-
Sauter vers: