Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dame Hermine PNJ
Prêtresse d'Odin et gardienne du savoir
Prêtresse d'Odin et gardienne du savoir
avatar

Sagittaire
Nombre de messages : 41
Age : 41
16/11/2010

MessageSujet: Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha   Ven 26 Aoû - 5:44

Un jour nouveau s'était levé sur Asgard. Sol brillait avec une rare intensité en ce jour d'hiver. Un vent froid mais non mordant soufflait les étendues blanches et vertes. De nombreux animaux s'étaient rapprochés et depuis peu les loups avaient arrêté leurs plaintes lancinantes.

Enfin, ils n'avaient pas été les seuls à chanter sous la lune. Car même si leur façon de chanter étaient très différentes, bien des voix s'étaient fait entendre en ce débout de journée. Parmi eux, une majestueuse prêtresse aux longs cheveux blonds soigneusement nattés et surlesquels reposait la coiffe d'une prêtresse de haut rang.

Sa prière s'était achevée au moment exact ou Fenrir d'Alioth quittait les murs de Polaris. Un soupir avait échappé à la majestueuse prêtresse avant qu'elle quitte enfin ses quartiers dans la tour Sud.

La neige crissait à peine sous ses pas lorsqu'elle traversa le parc avant d'être rejointe par l'un des soldats du seigneur de Dubhe. L'homme ne tarda pas à s'incliner devant elle avant qu'elle ne le salue à son tour.

- Dame Hermine.
- Bien le bonjour, soldat. Le seigneur Siegfried me mande ?
- Oui dame, c'est bien cela.


Répondit-il aussitôt avant de lui indiquer le chemin.

- Notre seigneur souhaite vous recontrer dans la salle d'audience, permettez que je vous escorte.
- Avec plaisir, soldat.


Le reste du chemin se passa sans encombre ni mots inutiles. Au passage de la prêtresse, les servantes, suivantes et autres novices s'inclinaient. Le palais n'était pas encore en pleine effervescence mais cela ne tarderait guère.

Puis, enfin, ils atteignirent les portes ouvrant sur la salle d'uadicen pricnipale. Une lumière douce rendait le lieu agréable ainsi que le feu qui brûlait perpétuellement. Un feu aux superbes flammes bleues.

- Ma dame, je vais vous laisser et reprendre ma garde. Le seigneur Siegfried ne devrait guère tarder.
- Merci, garde et bonne journée.


Ainsi se retrouva-t-elle seule face à la danse des flammes, son regard allant de l'une à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried
Admin Chef des GodWarriors
Admin Chef des GodWarriors
avatar

Nombre de messages : 4931
30/12/2009

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha   Mer 21 Sep - 1:21

Siegfried avait quitté le lieu ou les nobles guerriers d'Asgard trouvait le réconfort d'une bonne tablé auprès de chef expert qui pouvait très largement faire rougir les plus grands chefs étoilés du monde. C'est donc d'un pas lent que le chef des guerriers divin avait prit la direction de la Grande Salle d'Audience, en l'absence de son épouse c'est à lui qu'échoyait la tache de commandant suprème. D'ailleurs ou était elle et que faisait elle ? Il avait fort à parier qu'il s'agissait d'une tache des plus délicates sinon son épouse aurait déjà été au courant de la menace planant sur son royaume.

Lorsque le guerrier pénétra dans la Salle son regard se porta immédiatement sur elle, cette femme qui avait bien des taches en ce royaume, peut être trop au goût de Siegfried. Trop de choses reposaient sur les frêles épaules de cette femme qui malgré son expérience devait surement par moment regretter sa condition, cependant elle comme lui n'avait pas d'autre choix.

« Dame Hermine, mes hommages. »

Siegfried pénétra plus avant dans la salle avant de se placer à quelques mètres d'elle, son regard perçant planant comme une ombre sur la frêle personne qu'elle était dans le fond.

« Une Valkyrie vient de me prévenir d'un fait grave. »

Siegfried commença alors à arpenter la salle avant de faire de nouveau entendre le son de sa voix.

« Des chevaliers du Sanctuaire sont venu il y a peut en notre royaume et on reçut la permission par le chef du village de Bifrost d'accéder au Gouffre Interdit. »

Il déglutit alors avant de poursuivre.

« Je veux que vous vous rendiez au village, que vous preniez des guerriers et que vous attendiez le retour des saints d'Athéna. Vous pouvez sans doute comprendre mon inquiétude après ce que notre patrie à vécu, il y a une dizaine d'année. »

Il eut un rictus.

« Et je sais que seul, les prêtresses d'Odin peuvent restreindre l'accès du Gouffre interdit.... Aussi par un de vos charabias mythiques auquel je n'y entends rien, veillez vous assurer à ce que plus rien ne puisse ressortir du Gouffre sans avoir au préalablement été validé par les soins de mon épouse. »

L'homme soupira alors avant de reprendre.

« La princesse Freiya, ma belle sœur pourrait vous être d'une très grande utilité... Après tout c'est le sang royal d'Asgard qui coule dans ses veines et elle semble avoir atteint un niveau plus que respectable à présent. »

Siegfried porta son regard en direction des flammes brulantes de la Salle d'Audience avant de clore.

« Bien... Vous pouvez disposer et faites vite... On ne sait jamais ce que nos alliés ont bien put rencontrer là-bas. »

Siegfried était un guerrier et en tant que tel ses ordres était simple et concis mais au combien précis et ne souffrait aucun refus ni aucun délai.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Dame Hermine PNJ
Prêtresse d'Odin et gardienne du savoir
Prêtresse d'Odin et gardienne du savoir
avatar

Sagittaire
Nombre de messages : 41
Age : 41
16/11/2010

MessageSujet: Re: Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha   Ven 30 Sep - 9:17

- Mes respects, seigneur Siegfried. S'inclina la prêtresse avant de reprendre sur un ton très calme et respectueux. Je suis heureuse de voir que tout va au mieux à présent que les guerriers sont de retour mais au vu de votre mine, ce n'est pas pour cela que vous m'avez fait mander, n'est-ce pas ?

Elle demeura parfaitement impassible durant toute la réponse du guerrier d'Alpha.

Deux Valkyries viennent de revenir entre les murs du Palais. La première est Lola du Dragon Blanc et la seconde, Brunissen, la Tigresse des Neiges Eternelles qui revient de bien plus loin encore que Lola. Songea-t-elle tandis que Siegfried faisait les cent pas avant de reprendre la parole.

Hermine l'écouta de nouveau sans un mot, affichant un calme souverain alors que la situation que lui décrivait le guerrier divin n'était pas des plus rassurantes. Emprunter le Gouffre Interdit ne devait se faire qu'avec l'accord de la princesse de Polaris ou du seigneur de Dubhe. La plus autre autorité d'Asgard après le seigneur Odhinn.

Puis, enfin, il lui donna ses ordres, clôturant dans la foulée la conversation.

La prêtresse s'inclina alors avant de reprendre d'une voix apaisante, faisant la parfaite démonstration de sa maîtrise plus qu'immense.

- A vos ordres, seigneur Siegfried, la princesse Freiya me sera en effet d'une aide plus que précieuse. Que les vanes et Ases continuent à veiller sur notre seigneur Odhinn. Soyez assuré que nous mettrons tout notre art pour accomplir cette mission au mieux. Nulle menace ne remontera des profondeurs pour venir perturber les terre du Septentrion.

Et elle s'inclina avant de quitter la pièce, partant à la recherche de la Grande Prêtresse des Mystères.

==> la suite ici
Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha   Mer 5 Oct - 6:30

Je viens d'ici

- Oui, princesse, je serai à vos côtés. Allons retrouver votre époux. J'espère qu'il ne m'accueillera plus à coup d'épée

Un léger rire lui échappa avant que d'un seul geste, elle n'enflamme son cosmos.

Jeu d'ombre et de lumière, fais-moi glisser hors de la vue des autres. Que je sois une ombre parmi les ombres et un souffle en pleine lumière.

Aussitôt, sa silhouette se mit à vaciller avant de s'effacer sous les yeux de la Grande Prêtresse de Polaris.

- Et bien, allons-y, Hilda...

Sourit-elle avant d'étendre son bras vers la sortie. Aux yeux d'Hilda, elle serait visible sous une forme délicatement éthérée telle une pâle elfe de lumière.

~~~~~~~~~~~~~~~

Les couloirs succédèrent à la solitude rassurante de l'Ecrin. Sigrid se plaça juste aux côtés de la douce Hilda, tantôt la précédant, tantôt lui cédant le pas. De telle sorte que cette promenade finit par prendre l'allure d'une danse lente et signulière. L'Elfe de Lumière escortant invisible aux regards de tous dans l'immensité du Palais.

L'atmosphère s'était soudain faite plus paisible mais quelque chose flottait encore dans l'air. Sigrid était aussi une féline sous son manteau de nacre. Une redoutable combattante prête à frapper quiconque oserait s'en prendre à la Grande Prêtresse ou à pire encore à Baldr-Oskir. D'ailleurs, elle ne put s'empêcher de sourire en passant devant sa porte. Des japements heureux mêlés aux criaillements des corbeaux lui murmuraient que tout allait au mieux. Les loups d'Asgard étaient en effet de retour. Elle ne pouvait l'ignorer vu le cri de joie que le jeune Odhinn avait lancé.

Geri et Freki, enfin, vous voilà de retour. Deux alliés de plus pour veiller sur notre futur souverain. Je compte sur vous, les loups, déchirez de vos crocs ce qui oseraient le menacer.

Et toi, Baldy, tu dois vraiment être heureux en ce matin. Avec en plus du retour de tes amis, l'arrivée de cette charmante nounou venant de l'Orient lointain. Je suis certaine que tu apprendras beaucoup à ses côtés. A bientôt mon petit prince, la Perle veille sur toi.


Puis, elle passa rapidement devant les appartements de Freiya, étonnement silencieux alors que deux présences s'y trouvaient. Le guerrier Hagen et une jeune femme à peine décelable mais bien réelle. La Perle marqua même un temps d'arrêt suscitant la curiosité de la princesse Hilda. Confuse, elle se tourna vers la jeune femme pour la rassurer.

- Ce n'est rien princesse, c'est juste que je suis étonnée de voir que Freiya n'est plus aux côtés de son blond guerrier de Beta. J'aurais plutôt penser le contraire. Enfin, sans doute son devoir a-t-il du l'amener à quitter son nid plus tôt que prévu.

Un sourire à peine visible mais qui en disait long. Sigrid se réjouissait du retour des guerriers divins et de bonheur de la princesse Freiya même si celle-ci avait négligé de la remercier ou même de s'enquérir de son état. Sans doute n'avait-elle même pas réaliié la terrible blessure que Siegfried lui avait infligée avec la fin de la nuit du Solstice.

Enfin passons, elle n'allait pas laisser cette pâle princesse accaparer ses pensées alors que les deux amies arrivaient au bout du couloir.

Quelques instants plus tard, les portes de la salle d'audience apparurent deux elles et d'un geste rapide, Sigrid ouvrit les portes toujours invisibles aux yeux de tous. Remarquant aussitôt le puissant guerrier d'Alpha, elle entra avec une lenteur toute calculée tandis que la princesse lui emboîtait le pas.

Toutes deux s'arrêtèrent face à lui. Et Sigrid se tourna vers sa princesse avec qui elle échangea un dernier regard de connivence avant de se retourner à nouveau vers Siegfried.

Puis, elle s'immobilisa dans l'attente d'une réaction du prince d'Asgard.
Revenir en haut Aller en bas
Hilda
Admin, Pretresse d'Odin
  Admin, Pretresse d'Odin
avatar

Nombre de messages : 17174
Localisation : Asgard...
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha   Sam 15 Oct - 1:17

Je viens d'ici

Un sourire énigmatique s'était posé sur les lèvres de la princesse Hilda lorsque l'Elfe de Lumière avait basculé dans les ombres. Cette façon singulière de nommer la Valkyrie ne l'aurait guère étonnée en tant normal. Après tout, son petit Baldy était doté d'une imagination débordante mais que le dieu Hermès lui-même ait repris ces mots lors de la fête du Solstice l'avait intriguée même si sur le coup, elle n'en avait rien montré.

Seulement, entretemps, son chemin avait croisé celui de dame Hermine qui lui avait relaté la tentative de sauvetage menée par son petit prince. " On attaquait son amie l'Elfe !!! "L'Elfe. Balder-Oskir avait clairement nommé Sigrid l'Elfe. Et c'était aussi une chance que cela ne se soit passé que devant dame Hermine.

Ermengarde Hermine était l'une des maîtres de Sigrid. Fait qui expliquait pas mal de choses.

Enfin, les portes et la protection si subtile isolant l'Ecrin des Ombres du reste du Palais s'étaient refermées derrière les deux jeunes femmes sans donner la seule impression d'exister. Une vraie merveille que cette partie secrète du Palais de Polaris.

Hilda jeta un regard de connivence vers la blonde Sigrid qui, cette fois, était entrée dans la lumière se faisant souffle. La Perle semblait d'ailleurs s'être parfaitement remise de sa mésaventure face à Bud et Siegfried. La plus belle preuve en était qu'elle parvenait maintenant à en rire. Rire communicatif d'ailleurs vu que la princesse ne put retenir un bref éclat.

De quoi faire se retourner sur son passage plusieurs servantes qui la saluèrent aussitôt avec une chaleur digne de la fête du Solstice. Jeunes dames radieuses auxquelles Hilda demanda d'apporter un solide repas pour au moins trois personnes dont deux rudes guerriers divins. Ce qui eut le mérite de faire glousser les donzelles sans que la princesse ne s'en formalise. Un léger relâchement pouvait se produire en certaines occasions comme au lendemain du retour miraculeux des guerriers divins.

Enfin, Hilda finit par reprendre une expression faisant comprendre aux jeunes femmes que le plus grand sérieux serait de nouveau de mise lorsqu'elles viendraient apporter les plats.

Puis, enfin, les portes de la salle d'audience apparurent. Bien sûr, Hilda s'était réjouie de voir que tout allait au mieux en passant devant la chambre du petit dieu. Elle avait quelque peu froncé les sourcils en constatant la présence de deux louveteaux auprès de son fils et de sa nounou mais Fenrir était aussi de retour et pourrait intervenir auprès de deux nouveaux amis de son jeune fils.

Une certaine impatience agitait Hilda mais qu'elle parvint malgré tout à contrôler en s'immobilisant devant les gigantesques portes. En effet, son amie était toujours plongée dans l'invisibilité. Aussi, mieux valait qu'elles se mettent d'accord avant de rejoindre le guerrier de Dubhe.

Chose qui prit peu de temps, Sigrid se manifesterait dès que Siegfried aurait montré qu'il avait parfaitement ressenti sa présence. Maintenant qu'il connaissait le secret de son existence et sa présence quasi-permante auprès de sa famille autant aller jusqu'au bout et présenter une bonne fois pour toute la combattante au chef des armées.

Une nouveauté mais qui, au fond, plaisait énormément à la Grande Prêtresse de Polaris. C'est une magnifique occasion de te sortir de cette solitude et puis qui sait si Bud et toi pouviez vous rapprocher en tant que Tigres des Ombres. Tu as autant droit que nous tous, mon amie.

Un dernier regard suivi d'un léger mouvement de tête et les jeunes femmes franchirent les portes.

Aussitôt, le regard d'Hilda accrocha la silhouette imposante de son cher époux debout face aux flammes bleues éclairant l'ensemble d'une pièce totalement vide.

Un dernier geste vers son amie et elle s'approcha de son époux qu'elle enlaça avec une grande tendresse. Son parfum enveloppant avec douceur le couple avant que les lèvres de la Grande Prêtresse ne se posent sur celles de son blond guerrier.

Une grande tendresse mais aussi une certaine retenue que Siegfried ne pourrait que remarquer mais vu qu'ils n'étaient pas seuls dans cette pièce, il ne tarderait pas à comprendre. Sa voix s'éleva alors calme et enjouée comme si sa détresse face aux griefs du Guerrier d'Epsilon n'avait jamais existée.

- Mon tendre époux enfin, nous avons de nouveau un peu de temps pour nous. En fait, nous en aurons encore bien davantage après avoir pu prendre un véritable repas.

A peine ces mots eurent-ils franchi les lèvres de la prêtresse que les jeunes suivantes s'empressèrent d'entrer avec les plateaux qu'elles déposèrent avec un art certain sur l'une des tables de la salle avant de se retirer l'une après l'autre en faisant une rapide révérence face à Hilda et Siegfried. Aucune d'elle ne remarqua la présence de Sigrid pourtant juste à quelques pas de la réprésentante d'Odhinn et Siegfried se garda bien de manifester quoi que ce soit à ce sujet.

Puis, enfin, les portes se refermèrent sur le couple.

Vu la taille de la pièce, cela aurait pu faire un peu étrange mais ces demoiselles avaient pris soin de bien choisir l'endroit avant de l'isoler quelque peu du reste de la pièce au moyens de paravents créant ainsi un semblant d'intimité chaleureuse pour le couple princier.

Ce qui plaisait visiblement à Hilda tandis que le cosmos de Sigrid s'abaissait doucement, laissant émerger les formes parfaites de la jeune femme toujours vêtue de la magnifique robe bleue que lui offerte Buddy.

- Siegfried, si tu n'y vois aucun inconvénient Sigrid du Tigre blanc, la Perle des Ombre se joindra à nous pour le repas. Ainsi aurez-vous le temps de faire plus ample connaissance...

Ensuite, nous aurons le reste de la journée pour rester seuls... Acheva-t-elle en souriant à son époux.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Dernière édition par Hilda le Ven 21 Oct - 7:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried
Admin Chef des GodWarriors
Admin Chef des GodWarriors
avatar

Nombre de messages : 4931
30/12/2009

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha   Sam 15 Oct - 20:45

Une nouvelle fois la porte de la salle d'audience s'ouvrit sauf que là, elle s'ouvrit sur son épouse. Une étrange sensation retint le blond guerrier qui avait dans l'intension de rejoindre son épouse, son regard se plissa un bref instant.

- Une présence... Encore.

Cette présence lui rapella une époque ou sa belle était sous l'emprise de l'anneau maudit, il avait déjà senti auparavant ce type de présence. Bud d'Alcor, l'ombre de Syd de Mizar, puis il y a peu celle de cette jeune femme blonde.

- La perle...

L'homme ne montra absolument aucune réaction, son regard se contentant de plonger dans celui de son épouse. La retenue dont elle fit preuve fit naitre un sourire sur le visage du Guerrier, qui après avoir accueillit sa femme auprès de lui congédia les gardes présents dans la salle d'un signe de tête.

L'autorité du guerrier divin n'était plus à prouver. Le repas qu'elle proposa fit sourire de nouveau Siegfried, s'il avait déjà manger auparavant, le guerrier allait avoir besoin de toutes ses forces dans un avenir très proches aussi une seconde collation ne serai pas de refus.

Le puissant guerrier observa les jeunes servantes qui dressait avec tout le savoir faire Asgardien les mets de la table, et lorsque celles ci quittèrent la salle Siegfried ferma un bref instant les yeux murmurant pour lui même.

« Impressionnant, elle est capable du même prodige que Bud en son temps. Une délivrance pour lui qui maintenant n'a plus à se fondre dans les ténèbres. »

La tenue dans laquelle la Perle apparut fit naitre un autre sourire sur le visage de Siegfried, la tenue était assez particulière cependant elle correspondait étrangement à la patte Bud.

« Un inconvénient ? Pourquoi, ainsi comme tu l'as si bien fait remarquer cela me permettra de connaître celle qui veille sur mon épouse et mon fils depuis les ombres du palais. »

Siegfried s'avança alors de la jeune femme avant d'incliner légèrement son visage en signe de salut.

« Enchanté de faire ta connaissance Sigrid. Pardonne mes actes lors de mon irruption dans ton antre cependant malgré ma position actuelle, je demeure le chef des guerriers divins et mon rôle est de protéger mon peuple ainsi que ma famille au péril de ma vie. »

Il eut un sourire fugace avec une pointe d'acidité avant de reprendre pour sa femme.

« Les chevaliers du Sanctuaire d'Athéna sont partis en direction du gouffre interdit... Le chef du village du Bifrost leur a permis d'y accéder sans nous en faire par. »

La mine du guerrier divin devint grave.

« En ton absence, j'ai donc prit les mesures qui s'imposaient... Dame Hermine ainsi que ta jeune sœur sont partit pour ce lieux, et je pense que ce cosmos non loin du gouffre ne doit pas t'échapper non plus. »

Il soupira avant de reprendre.

« Il faudrait une escorte pour nos deux prêtresses.... »

Puis se retournant sur Sigrid, il reprit.

« Bud te connais à présent aussi, peux tu lui confier cette mission pour moi? »

Puis plongeant à nouveau son regard dans celui de son épouse il finit.

« Sinon mon devoir est de rejoindre le convoi pour le Gouffre et de me joindre à votre soeur et Hermine. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha   Sam 22 Oct - 5:23

Sous le regard amusé de Sigrid, les servantes s'étaient empressées de disposer les plats avec art et discrétion tandis que les gardes s'étaient éclipsés sur un seul signe de leur chef. Un tel charisme émanait de lui avec en plus la gloire associée à son nom et à la guerre des sept saphirs.

Son autorité était plus que naturelle et on voyait bien que chacun des gardes le respectait vraiment.

La Perle considéra un instant les mets que les jeunes femmes avaient disposés sur une magnifique table. Un délicieux fumet s'en dégageait. De quoi titiller les papilles d'une Valkyrie aussi affamée que la princesse de Polaris. Toutes deux avaient eu leur lot d'épreuves au cours ces deux dernières journées. Restaurer leurs forces ne serait certainement pas du luxe. Et la vue de ces plats était plus qu'alléchante.Quoique l'idée de déjeuner en compagnie du guerrier d'Alpha avait aussi de quoi l'inquiéter et lui nouer quelque peu l'estomac. La blonde Valkyrie n'avait pas oublié la façon dont elle avait fait la connaissance du mari de la princesse Hilda.

Les profondeurs de l'Ecrin s'était fait le théatre d'une bien étonnante rencontre. La Perle des Ombres s'était heurtée au Tigre séducteur. Leur joute avait pris des allures plus que surprenantes. Les deux combattants luttant sans la moindre armes et presque nus l'un face à l'autre. Un souffle presque torride s'était levé dans l'Ecrin tandis que Sigrid avait pu contempler l'autre Tigre des Ombres sous un aspect que bien des asgardiennes lui auraient envié. Les deux adversaires étaient presque arrivés au terme de leur duel lorsque l'un des murs avait soudainement explosé suivi d'une attaque plus que foudroyante. Sigrid revoyait encore l'épée d'Odin s'abattre sur elle qui était dénuée de toute défense.

Elle se rapprochait, se rapprochait si vite. Jamais, elle n'aurait pu se dégager à temps. La douleur de la lame d'énergie lui entaillant la chair l'avait fait hurler avant que sa princesse ne la sauve en la soustrayant au courroux de son cher époux.

Pour le reste, Sigrid se souvenait juste du cosmos bienveillant d'Hilda qui l'avait transportée à l'écart avant qu'elle ne perde connaissance. Ses blessures étaient plus que sérieuses. Elle aurait très bien pu succomber de la main du guerrier d'Alpha. La pire de toutes les morts pour la blonde Valkyrie, fauchée par le guerrier d'Alpha, l'un de ses propres frères d'armes.

Elle avait alors sombré dans un sommeil agité de mauvais rêves avant que la main apaisante d'Hilda ne se pose sur son front et l'apaise.

Le reste s'était ensuite passé si vite. Les soins en urgence, le rituel de la Tour Sud, le retour des Guerriers Divins... Mais aussi le passage rapide de Bud qui avait paru vraiment rassuré de la revoir en vie. Puis, enfin ce cadeau qu'il lui avait offert.

Sigrid se sentait encore fiévreuse de tout cela. Une certaine appréhension l'avait poussée à à se renfermer encore un moment sous le jeu si rassurant de l'Ombre et de la Lumière avant que la grande prêtresse ne manifeste son désir de la présenter personnellement à son cher époux.

Sigrid avait alors pris son courage à deux mains et laisser retomber sa technique, apparaissant dans sa magnifique robe bleue sous les yeux du guerrier divin. Elle se sentait si intimidée. A tel point qu'elle avait l'impression de rougir comme une gamine qu'elle n'était pourtant pas. L'Elfe de Lumière était une combattante de grand talent et non une de ces jeunes lectrices qui se pâmaient devant les photos du Tigre séducteur.

Elle demeura ainsi silencieuse le temps que Siegfried lui adresse la parole avant de se détendre enfin. C'était juste un malentendu, un gorrible malentendu entre guerriers combattant pour les mêmes idéaux et Sigrid s'ouvrit enfin à celui qui était maintenant son supérieur au même titre que le princesse Hilda.

- Oui, je comprends seigneur Siegfreid. Moiç aussi, je suis prête à combattre jusqu'à mon dernier souffle pour ma princesse et le jeune Odhinn. Sans Hilda et dame Hermine, je serai si seule dans l'Ecrin. Les autres prêtres assermentés qui se sont chargé de ma formation me rendaient aussi visite mais tous ont fini par ne plus pouvoir venir ou ont disparu lors de la guerre.

Le ton mélancolique de Sigrid trahissait sa peine et le poids de sa solitude. Puis, elle se reprit. Les choses changeaient. Le jeune Baldr-Oskir avait surgi dans sa vie, apportant un immense rayon de soleil au plus profond des Ombres. Chose que la jeune femme avait tant apprécié en plus de sa rencontre avec Bud d'Alcor.

- Enfin, c'est le passé, seigneur Siegfried. Ne compte plus que l'avenir et la proctection de votre famille ainsi que d'Asgard...

La suite fut un peu moins plaisante. Le guerrier leur apprenant à toutes deux la venue des Saints et leur passage au Gouffre interdit. Le regard de Sigrid rencontra celui de Hilda, nouvelle preuve de leur grande complicité. Deux soeurs, elles semblaient si proches comme deux soeurs. Chose qui ne devait nullement échapper au blond guerrier. Sigrid se tenait aux côtés d'Hilda et devait être plus que proche d'elle. Une amie intime, une soeur et une confidente...

Celle qui avait depuis les Ombres veillé sur Hilda au plus tragique moment de son règne.

- Bien, seigneur, je me rendrai au Manoir des Zeta dès que j'aurais pu reprendre des forces. Je n'ai plus rien avalé de consistant depuis notre rencontre.

Un sourire magnifique se dessina sur les lèvres roses de la Perle tandis qu'Hilda l'invitait à prendre place sur l'une des chaises.

- Mais princesse ? Cela ne risque pas de...

Un autre sourire complice. Siegfried comprendrait sans doute qu'il n'existait nul protocole entre la Perle des Ombres et la princesse de Polaris, juste une amitié plus que solide et fidèle...

Ainsi la jeune femme attaqua son premier vrai repas de la journée en compagnie du couple princier. Avec le temps, elle aurait bien d'autres occasions d'apprendre à connaître le guerrier divin d'Alpha même si ses pensées volaient déjà vers le séduisant Bud d'Alcor.

==> Fin du repas puis direction le Manoir des Zeta.

[HRP : je vous laisse finir le rp en amoureux Very Happy Wink ]


Dernière édition par Sigrid le Dim 6 Nov - 5:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hilda
Admin, Pretresse d'Odin
  Admin, Pretresse d'Odin
avatar

Nombre de messages : 17174
Localisation : Asgard...
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha   Mer 2 Nov - 10:48

Dans l'ambiance chaleureuse que les servantes étaient parvenues à donner à cette partie de la Salle d'Audience, Hilda avait souri avec tendresse à son époux avant que celui-ci ne s'avance devant Sigrid. Voir la Perle des Ombres faire enfin connaissance de celui qui avec leur merveilleux petit prince occupait une telle place dans son coeur.

Un autre sourire s'épanouit sur le magnifique visage de la princesse de Polaris en voyant que tout se passait pour le mieux entre Sigrid et Siegfried. Chose qui n'arrivait pas à la surprendre en fait. Sous son allure distante, la Perle des Ombres pouvait se montrer plus que compréhensive. Malheureusement, sa douce Freiya semblait toujours devoir faire exception.

Enfin, le temps aide à guérir bien des plaies et rapprocher des coeurs autrefois séparés. Peut-être qu'avoir oeuvré ensemble au retour des Guerriers Divins te rapprochera enfin de ma douce Freiya, Sigrid. Cela me rendrait si heureuse de voir notre grande famille enfin réunie.

Puis, soudain, l'expression de Siegfried changea. Hilda connaissait si bien son époux qu'aussitôt, elle comprit que quelque chose de grave avait du se produire. Quelque chose qui pouvait menacer la paix du Royaume tout entier. Siegfried était un homme de savoir et d'expérience. Il ne ne négligerait jamais le moindre détail troublant tout en sachant garder son calme et agir pour le mieux. Comme il l'avait déjà fait avant même qu'elle ne le rejoigne en compagnie de sa plus fidèle amie.

Après avoir laisser la Perle répondre, Hilda prit la parole à son tour.

- Merci, mon amie, cela est plus que nécessaire. Et je t'en prie, prend le temps de profiter de ce repas. Il te faut être au mieux et ta forme.

Et ajoutant dans un clin d'oeil.

" Ne t'en fais pas, Siegfried ne s'en formalisera pas et sera même très heureux de pouvoir se passer royalement du protocole. "

Puis, se retournant vers celui qu'elle aimait de toute son âme depuis si longtemps. Elle lui prit le bras avant de plonger son regard dans ses yeux si clairs. Tant d'amour et de fierté brillaient dans ses magnifiques yeux bleus.

- Tu as une nouvelle fois agi au mieux, mon amour. Ceux de Bifröst n'auraient jamais du laisser les chevaliers d'Athéna emprunter le passage du Gouffre Interdit sans nous en avertir auparavant. Freiya et Hermine Ermengarde ne seront en effet pas de trop pour refermer le passage malheureusement, il se peut que cela soit déjà trop trop tard. Les Marinas risquent de se tourner vers nous.

~~~~~~~~~~~

Leur repas se passa ainsi dans une atmosphère relativement détendue avant que Sigrid ne prenne congé du couple princier. Restée seule auprès de son époux, Hilda se blottit simplement contre lui, profitant d'un instant de paix.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Siegfried
Admin Chef des GodWarriors
Admin Chef des GodWarriors
avatar

Nombre de messages : 4931
30/12/2009

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha   Dim 20 Nov - 3:33

Sigrid avait donc laissé le couple princier en tête à tête dans la salle d'audience, s'éclipsant pour mener à bien sa mission, maintenant qu'elle avait reprit des forces en leur compagnie. Le repas avait été agréable déjà parce que le mot repas sous entendait que le guerrier divin allait encore savourer de délicieux mets préparés par les petites mains du palais, ensuite parce que la compagnie qui était la sienne ne pouvait pas être des plus agréables, d'autant plus que tout ceci se déroulait loin de toute forme de protocole.

Lorsque Sigrid avait demandé si elle pouvait manger avant de partir, c'est tout naturellement qu'elle s'était tournée vers Hilda, après tout elle était sa supérieure et en sa présence le guerrier divin n'avait pas son mot à dire. En plus de cela, ce repas avait été l'occasion pour Siegfried d'apprécier la complicité qu'il existait entre ces deux femmes, plus d'ailleurs qu'il n'en avait jamais vu entre les deux soeurs.

-Apparemment vous vous êtes bien choisit.

En avait il conclu dans un sourire, la cohésion de la patrie d'Asgard était un point auquel il tenait particulièrement, le socle de la grandeur de leur royaume.

Rapidement la scène se déroula sans que l'époux d'Hilda n'eut vraiment l'occasion de parler avec la discrète valkyrie, mais après tout, ils auraient tout le temps nécéssaire pour s'apprivoiser tôt ou tard et les quelques sourires qu'ils s'étaient échangés, les quelques regards entendus devant le poids de leur destin ou bien encore leur rôle respectif avaient valu tous les mots du monde. En partant Siegfried s'était contenté de saluer Sigrid d'un signe de tête encourageant avant que celle ci ne disparaisse comme elle était venue.

Les deux amoureux de Polaris s'étaient à présent retrouvés seuls. Siegfried avait ouvert son bras pour laisser son épouse reprendre sa place, celle qu'elle avait quitté au petit matin avec une douceur telle qu'elle ne l'avait pas même réveillé. Toute cette histoire de gouffre interdit semblait faire planer de nouveau sur le royaume d'asgard une ombre terrifiante qui les renvoyaient au temps d'autrefois, celui qui avait conduit à leur séparation par la mort. Le visage de Siegfried s'était fait plus grave, son étreinte elle s'était resserré un peu plus sur le corps de sa bien aimée, et il avait déposé, soucieux, un baiser sur son front.

« J'espère que cette fois nous réagirons à temps. » avait il murmuré dans un souffle.

Après tout, cette menace aux portes du royaume n'était pas rien, la colère et la vengeance étaient deux sentiments qui pouvaient amené à faire des choses terribles, des choses insensées qui viendraient toucher le coeur de leur patrie...Et qui sait peut être son fils et son épouse...

« Le sanctuaire sous marin, à nos portes... Le retour des God Warriors ne pouvait pas mieux tomber. »

Il déposa un nouveau baiser sur le front de son épouse, puis glissant son regard dans le sien ajouta.

« Je ne me rappelle pas... T'ai je déjà remercié pour cet exploit ? »

Un sourire serein s'était affiché sur son visage tandis qu'il prenait le temps d'apprécier la beauté de cette splendide prêtresse qui était sienne. Son coeur tout contre le sien, sa présence à elle seule parvenait à calmer le guerrier, lui permettant d'y voir plus clair dans la suite des évènements. Si le sanctuaire sous marin tentait de venir, ils seraient là pour leur barrer la route. Quelque en soit le prix.

« Mais dis moi mon aimée, je n'étais pas le seul à te chercher ce matin... Qu'elle raison à bien pu te pousser à quitter mes bras ? »

Si ce n'était pas cette terrible nouvelle, qui avait bien pu convaincre Hilda de quitter son époux après une si courte nuit chargée en émotion.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Hilda
Admin, Pretresse d'Odin
  Admin, Pretresse d'Odin
avatar

Nombre de messages : 17174
Localisation : Asgard...
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha   Sam 3 Déc - 3:05

Blottie tout contre son époux, Hilda pouvait sentir ses bras si puissants se resserrer en un geste protecteur. Les derniers évènements étaient autant porteurs d'espoir que de crainte. Le nom du Gouffre Interdit avait sonné comme une malédiction. Il pouvait n'être encore que la rumeur annonçant les pires tourments, les prémisses d'un futur de nouveau teinté de sang.

La perte des Guerriers divins et de celui qu'elle aimait lors de la Guerre des Sept Saphirs avait blessé au plus profond de son âme la tendre prêtresse d'Asgard. Jamais, elle ne remercierait assez Odhinn de lui avoir rendu Siegfried tout comme Freiya, Bud et tant d'autres devaient le faire en cet instants.

En ces jours de bonheur, Hilda aurait du avoir toutes les raisons d'être heureuse. Pourtant, elle sentait la tension et les tourments de son époux. Tout guerrier pouvait sentir lorsqu'une bataille se profilait au loin même tout n'était encore que rumeur.

Cela se sentait dans l'air froid de Polaris. Quelque chose planait. Soudain, les flammes de l'âtre se firent plus intenses comme si le feu s'était réveillé. D'instinct, la jeune femme se blottit encore davantage contre son époux.

Elle ferma les yeux lorsque son blond guerrier l'embrassa. Siegfried lui donnait tant de forces, à ses côtés, elle devenait si brillante tant le bonheur la changeait. Le couple princier était si uni que les mots entre eux était inutiles. Un geste, un sourire, une simple attention suffisait.

Ils se connaissaient depuis si longtemps, époux unis face au danger. Ils seraient là pour leur peuple pour leur plus peécieux trésor, Balder-Oskir, leur enfant...

Un instant s'écoula ainsi sans un mot tandis qu'Hilda profitait de ces instants d'intimité si rares avec leurs charges respectives.

Puis Siegfried lui posa la question. Pourquoi avait-elle déserté le lit conjugal si tôt.

Un sourire un peu triste sur les lèvres de la grande prêtresse et elle répondit sans la moindre sanglot. Hilda était forte même si ses erreurs passées reviendraient toujours la hanter.

Sigrid... Ma douce amie. Dans les moments les plus sombres, c'était toi qui venait auprès de moi. Je devais rester forte si forte aux yeux de tous et de toutes. Même Freiya a fini par s'éloigner sans que je n'ai la foce de la retenir, je ne pouvais rien faire tant elle était avaugle à mes appels...

Freiya, j'espère de tout coeur que maintenant, tu seras enfin heureuse. Que tu sears enfin toi !


Cette vision du bonheur dans les yeux de sa cadettte fit un bien fou à la prêtresse qui, après s'être reprise, finit par répondre.

- C'est si stupide, mon aimé. Fenrir...

Elle baissa la tête prise d'un rire soudain.

- Fenrir a réussi à se faire arrêté et jeté en geôle. Dès que je l'ai su je me suis rendue dans les cachots pour le faire libérer.

Sa voix se fit soudain vibrante comme si elle revivait cette pénible discussion avec le guerrier divin d'Alioth. Toute cette rancoeur en lui, cette colère dirigée contre elle et le sentiment de culpabilité qui, une nouvelle fois, revenait l'étoyuffer.

- Nous avons discuter, longtemps, il m'a... Enfin, il a accepté de rester parmi les guerriers divins avant d'aller rejoidre ses frères loups.

Elle se tut ensuite. Hilda se souvanait de la douleur qu'elle avait ressentie et de la douce présence de Sigrid. Une nouvelle fois, c'était la Valkyrie qui avait répondu à son appel silencieux. Freiya ne pouvait l'entendre, le fossé était sans doute devenu bien trop grand avant de se retrouvé comblé par la lumière de la Perle des Ombres. Puis, passer la barrière érigée par une elfe de lumière était trop difficile lorsque on n'avait pas la montivation nécessaire.

La Perle avait ensuite réchauffé l'âme de sa supéieures comme elle le faisait à chaque fois.

Puis, elle se tut, attendant la réaction de son époux. Sa tristese ne pouvait lui avoir échappé. Fenrir n'était pas le seul coupable, elle aussi l'était au travers de sa faiblesse face à l'anneau.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha   Mar 14 Fév - 8:36

Je reviens du manoir des Zeta

Ainsi, Bud avait décidé de partir vers le Gouffre Interdit aussitôt sa mission reçue. La Perle des Ombres l'avait regardé filer sans un mot. A la fois triste et radieuse, il n'avait pas souhaité qu'elle l'accompagne, préférant la renvoyer auprès du couple princier. Et cela signifiait au moins une chose. Ils se ressemblaient sous des dehors tr!s différentes. Lui, l'ancienne ombre de Syd et elle, l'Elfe de Lumière du jeune Odhinn. Une bien étonnante Succube que cette Perle-là. Une Valkyrie, mi-prêtresse mi-guerrière de la trempe de dame Hermine.

Elle était une Tigresse errant dans les ténèbres, Ombre dans l'Ecrin, Souffle dans la lumière, l'espionne du seigneur d'Asgard, ignorée de tous même des guerriers divins.

Oui, ils se ressemblaient tant tous les deux, les tigres des ombres. Même si Bud avait rejoint la lumière, il ne pouvait avoir oublié ce qu'avait été sa vie. Quoique la blonde Sigrid ne s'en plaignait pas. Elle avait appris à aimer ceux qui la connaissaient réellement. Ceux qui avaient eu envie de la connaître. La comprendre était sans doute impossible...

A part toi, Buddy...

Bonne chance, mon ami ainsi qu'à vous, mon cher maître. veillez bien sur la petite princesse, noble Ermengarde.... Et sur toi, ma chère Blanche Hermine.


Sigrid n'ignorait rien des risques encourus. Ni du fait que dame Hermine s'interposerait quitte à en mourir. Elle était une prêtresse mais aussi une redoutable guerrière. Le guide parfait pour la jeune Freiya.

Les tours du palais apparurent au loin avant que la Perle ne se fasse souffle et glisse dans le secret de l'Ecrin des Ombres.

Calme tout, était calme dans le palais. Si calme comme endormi.

Elle passa près des appartements de la princesse Freiya où devait encore se retrouver Hagen. Le rituel de la Tour Sud avait parfaitement réussi. Tous pouvaient se réjouir mais déjà une ombre s'était glissée dans la félicité. Les Marinas risquaient de refaire surface maintenant que leur sanctuaire avait été envahi.

Puissiez-vous refermer le passage au plus vite !!! Dame Hermine !

Sur cette prière, la Perle des Ombre arrriva près de la salle d'audience où se trouvait toujours le couple princier. Hilda et Siegfried semblaient si heureux d'être un peu seuls et ce fut du ton très discret que la Perle se manifesta.

" Princesse Hilda, seigneur Siegfried, moi, le Perle des Ombres, suis de retour et prête à vous transmettre le résultat de ma mission. "

Revenir en haut Aller en bas
Siegfried
Admin Chef des GodWarriors
Admin Chef des GodWarriors
avatar

Nombre de messages : 4931
30/12/2009

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha   Lun 12 Mar - 7:49

Désolé les filles pour mon retard.

« C’est si stupide » voilà comment sa phrase avait commencée et rien qu’à ces quelques mots, Siegfried savait déjà que la chose n’aurait rien de stupide, ni rien d’aussi anodin qu’il pouvait y paraitre, aussi son corps s’était pressé un peu plus contre celui de sa chère et tendre, il était grave, sérieux, s’attendant à toutes les révélations que la diplomatie naturelle de sa femme tenterait de faire passer pour une broutille.

[color:ce4c=red« Fenrir… » avait répété Siegfried pensif.

Arrêté… Cela n’avait rien d’étonnant. Une légère grimace marqua les traits du blond guerrier qui avait perdu toute sa bonhommie naturelle. Il avait laissé continuer sa douce sachant qu’elle ne lui disait pas tout, sans doute pour ne pas jeter l’opprobre sur le guerrier divin.

« Et il t’a ? »

Reprit à nouveau Siegfried comme s’il n’avait pas prêté attention à la fin de sa phrase, non pas qu’il n’en avait rien à faire, mais il s’était dit que si ce bon vieux Fenrir lui poserait quelque problème, il n’hésiterait pas à lui rappeler à grand coups de pied dans le derrière qu’il faut toujours écouter le chef des God Warriors…

« Hilda… Je sais que tout au long de ces années tu as prit sur toi. Plus que n’importe qui, en ces dix années d’amour, je t’ai vu garder la tête haute malgré tout… Et Odhinn sait à quel point parfois les choses ont été difficiles à endurer. S’il te plait, je ne suis peut être pas ta confidente, mais j’ai le mérite d’être ton époux. Tu n’as pas à garder ton masque devant moi… Soit un peu moins prêtresse et un peu plus ma femme lorsqu’il n’y a que toi et moi… »

Siegfried savait qu’Hilda ne pouvait pas s’empêcher de garder les choses pour elle, enfouie peut être simplement pour ne pas semer la discorde entre deux hommes qui n’avaient de prime abord pas des relations simples.

« Il t’as atteint par ses mots…. Peut être même par ses actes… »

avait il ajouté plus froidement, en caressant sa joue d’un bout des doigts et en plongeant un regard sombre dans le sien.

« Ne reste pas silencieuse… Tu m’as inculqué suffisamment de retenue pour que je ne commette pas d’impaire. Hilda… Que c’est il passé ce matin ? »

Et sur ces entre faits, Sigrid avait réapparu. Lumineuse elle qui était l’une des seules âmes condamnée à l’obscurité. A ses mots, le guerrier divin d’Alpha, la remercia d’un signe de tête. Il desserra son étreinte légèrement, non pas que le regard de cet être ne le perturbe.

« Nous t’écoutons Perle du Grand Nord. »

Après ce rapport que Sigrid s’aprêtait à leur faire, Siegfried avait bien l’intention, qu’il ai une explication ou non de la part de sa femme, de retrouver le loup d’Asgard histoire d’avoir avec lui une petite explication fraternelle. Cela faisait un moment de Siegfried avait quitté le Valhalla et il ne savait pas trop si les choses se remettraient en place de façon naturelle. Il pensa immédiatement à Hagen et à la promesse qu’il s’était fait d’aller le voir. Une fois cette réunion terminée quoi qu’en dise la terrible intendante des lieux, il irait voir son frère.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha   Ven 16 Mar - 23:35

Toujours dissimulée dans son voile de pénombre, Sigrid se détendit aux paroles du chef des God Warriors. Elle qui avait cru tomber au plus mauvais moment en découvrant le couple enlacé se sentait rassurée.

Hilda allait déjà bien mieux qu'à son départ et la blonde Perle était heureuse de voir que son époux était auprès d'elle. Les princes d'Asgard formait un couple soudé et Siegfried trouverait les meilleurs mots pour l'apaiser avant de régler le problème entre elle et ce fauve de Fenrir.

Sigrid se releva donc avant de s'avancer vers le chef des guerriers et sa princesse. Elle était Valkyrie, forte et fière.

- Bien, à vos ordres, seigneur de Dubhe.

Le ton restait très protocolaire. Sans doute trop au goût du Dragon d'Alpha mais leur véritable présentaion était si neuve. Elle ne pouvait pas encore s'adresser à lui aussi comme elle le faisait avec Hilda, spontanément et presque familièrement.

Il fallait juste laisser le temps au temps. Après tout, Siegfried avait bien failli l'embrocher avec son épée. Revoyant la scène, elle dut se retenir pour ne pas éclater de rire en se remémorant Bud presque nu devant elle. Cette scène aurait eu de quoi surprendre de la part des prêtresses mais qui conniassait réellement la Perle des Ombres.

Aussi, chassant l'image du tigre séducteur, elle continua.

- Je reviens du Manoir des jumeaux de Zeta. Le seigneur Syd de Mizar est de retour. Son destin l'a ramené en ces lieux qui l'ont vu naître. Et à cette heure, il est déjà de retour au Palais de Polaris. Sans doute avez-vous ressenti son cosmos près de ceui du jeune seigneur Odhinn ?

Puis prenant une pose.

- Quant au seigneur Bud d'Alcor, il est aux côtés de la délégation des prêtresses vers le Gouffre Interdit. Il les protègera depuis les Ombres.

Sur ces derniers mots, elle se tut attendant les ordres du chef des armées.
Revenir en haut Aller en bas
Hilda
Admin, Pretresse d'Odin
  Admin, Pretresse d'Odin
avatar

Nombre de messages : 17174
Localisation : Asgard...
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha   Lun 19 Mar - 7:43

Un soupir d'aise et d'apaisement alors que les bras de Siegfried se refermaient sur elle en un geste à la fois tendre et protecteur. A son seul ton, le blond guerrier avait compris que les choses ne s'étaient pas bien passées entre elle le loup d'Asgard. Tous deux se connaissaient si bien. Hilda avait souhaité ne pas provoquer de nouveaux remous, le temps que les derniers s'apaisent mais au final Siegfried avait senti l'émoi qui agitait encore son épouse.

Nichée tout contre lui, elle commença par l'entendre répêter le nom du Guerrier d'Alioth. Une expression bien particulière se dessina sur les traits du chef des armées.

Hilda connaissait ce regard, cette façon de se tenir, de la serrer. Elle savait qu'il allait l'interroger. Elle se laissa bercer par le sa voix et ses gestes tendres. Ses yeux se fermèrent lorsqu'elle sentit ses doigts sur sa joue.

- Je...

Elle hésita avant de se blottir contre lui.

- Il m'a accusée d'être la cause de tous ses malheurs, de me servir de lui. Il était comme fou, toute sa haine s'est déversée sur moi, sa rancoeur contre son destin et les dieux. Il a achevé en disant que j'étais le symbole de son malheur. Que mon seul nom est une insulte pour lui... Siegfried... Je...

Hilda préféra en rester là, se serrant contre son blond guerrier. Les mots suffisaient amplement. Aussi, préféra-telle passer sous silence, les gestes du loup.

C'était déjà bien assez dur ainsi. Puis, Sigrid fit son apparition et, comme à son habitude, la Perle des Ombres remplit son rôle sans faillir.

Perle et amie qu'Hilda remercia presque d'avoir ainsi interrompu ce récit qui aurait sans le moindre doute son lot de conséquences.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Revenir en haut Aller en bas
Siegfried
Admin Chef des GodWarriors
Admin Chef des GodWarriors
avatar

Nombre de messages : 4931
30/12/2009

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha   Mer 4 Avr - 4:14

Les révélations de sa bien aimée épouse n’avait à première vue rien provoqué chez le chef des guerriers divins, il était resté silencieux, stoïque, préservant l’étreinte autours du corps gracile de son épouse. Mais elle, elle avait du repéré le malaise, la fureur silencieuse d’un homme dont la femme avait été injustement maltraitée par les mots d’un être qui n’était pour tout dire pas un exemple. Ce ne fut que lorsque la présence de Sigrid se fit sentir, que le fier guerrier murmura à l’oreille d’Hilda.

« Merci de t’être confié à moi… Et cesse de te tourmenter mon amour, tu es ce qui pouvait arriver de mieux à Asgard. Tu as su réparer au centuple ce que tu as pu causer par le passé, personne n’a le droit de te dire le contraire. »

Ses propos d’abord marqué par la tendresse s’étaient fait peu à peu plus durs. Siegfried avait sa petite idée sur la prochaine altercation qu’il aurait ave Fenrir, histoire de lui remettre les idées en place, car il était certain que sans Odhinn et sans ses représentants, Fenrir ne serait qu’un animal tapit au fond d’une ruine sans but, sans raison de vivre.

Avec une tendresse presque froide, il déposa un baiser sur le front de son épouse, il était temps de reprendre sa place de guerrier divin, Sigrid était encore une alliée trop nouvelle pour que Siegfried ne puisse être totalement lui.

Il avait écouté les propos de la Perle d’Asgard avec attention. Le retour de Syd était une grande nouvelle, mais si tout à la fois c’était le signe d’un probable futur grand malheur… Cela voulait dire également que tous étaient de retour sur Terre… Tous.
Odhinn avait semble t’il un drole de sens de l’humour pour ramener les plus valeurs des guerriers mais également le plus fourbe et dangereux d’entre eux.

« Très bien, je suis persuadé que les choses au Gouffre Interdit vont être réglé au plus vite, Freiya a toute ma confiance… » glissa t’il à Hilda avant de reprendre à l’intention de ses deux interlocutrices. « Et puis au cas ou, Bud saura comment agir… Bien, à présent mes dames veuillez m’excuser, mais il y a un brave que je dois aller voir. »

Cette fois ce fut un large sourire qui s’afficha sur le visage du blond guerrier , un sourire franc et enjoué. Il se leva, embrassa la main de son épouse, tous avaient comprit qu’il allait voir Hagen, son frère. Il fit un signe de tête en direction de Sigrid pour la saluer, puis avant de franchir la porte se retourna une dernière fois.

« Pour ce qui est de notre conversation ma douce, ne t’en fais pas, je vais régler ce problème. »


Va là

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~






Spoiler:
 


Dernière édition par Siegfried le Lun 23 Avr - 23:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha   Mar 10 Avr - 1:58

Un silence particulier s'était abattu sur la grande salle. Seule la voix de la Perle des Ombres se faisait entendre pour les seules oreilles des princes de Polaris. Agenouillée devant ses maîtres, la blonde Sigrid avait ainsi achevé son rapport. Sa mission était un succès et si elle ne relevait pas la tête pour sourire avec enthousiasme à Hilda, c'était à cause de la présence écrasante de Siegfried. Le Dragon d'Alpha était toujours aussi impressionnant et puis leur première rencontre n'avait été le meilleur moment de sa vie.

A cette pensée, elle se retint de porter la main sur l'emplacement de sa récente blessure.

Enfin, cela s'était éclairci et elle était heureuse de sortir de cet isolement qui était le sien. Elle voyait bien l'intérêt que le lui portait le chef des GodWarriors désireux de connaître les combattants sous ses ordres mais le moment de faire plus ample connaissance n'était décidément toujours pas venu. Comme le confirma le blond prince.

Son visage s'était d'ailleurs illuminé lorsqu'il évoqua la cause de son départ et sa prochaine rencontre. Hagen de Mérak, le meilleur ami de Siegfried. Cet homme devait en avoir des qualités pour attirer autant de bienveillance et d'admiration autour de lui.

Elle n'avait fait que le voir nu et inconscient aux pieds de la princesse Freiya qui en avait aussitôt oublié les autres prêtresses ainsi que dame Hermine. Mais au fond quoi de mieux ? Ils étaient amoureux de la longue date et si la cadette des princesses était enfin heureuse, peut-être verrait-elle les choses sous un autre jour ?

Au moins pour toi Hilda...

Songea Sigrid avec tendresse car pour elle, la Perle ne se faisait aucune illusion. Nul doute que Freiya continuerait à l'ignorer comme elle l'avait toujours fait avant de se mettre presque à la jalouser. Elle qui avait fermé les yeux sur la détresse d'Hilda sans même le savoir. C'était si insidieux que personne ne pouvait en vouloir à la blonde et si fade princesse. Du moins l'ancienne car le changement était en marche comme venait de si bien le dire Siegfried. Et quel meilleur maître que dame Hermine pour cela.

Réalisant soudain son manque de politesse, Sigrid pris soudain la parole.

- Mes respect, seigneur de Dubhe, je veillerai sur ma princesse et le seigneur Balder depuis les Ombres. Soyez-en assuré.

Quelques pas et il quitta la salle et aussitôt, Sigrid se releva avant de rejoindre Hilda dont elle prit aussitôt la main avant de dire.

- Il sait n'est-ce pas ? Pour Fenrir. Tu as bien fait. Cesse de te torturer toi-même. Nous tenons tous à toi. La guerre est si loin derrière nous. Ne la laissons pas venir nous frapper de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Hilda
Admin, Pretresse d'Odin
  Admin, Pretresse d'Odin
avatar

Nombre de messages : 17174
Localisation : Asgard...
27/02/2010

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
400/400  (400/400)
PA:
500/500  (500/500)

MessageSujet: Re: Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha   Jeu 12 Avr - 1:16

Elle avait souri à son blond dragon tout en ce laissant bercer par ses paroles porteuses de tant d'amour et de réconfort. Siegfried prenait soin d'elle tout comme elle veillait sur sa famille. Le couple à la tête de Asgard était plus qu'uni. Depuis leurs retrouvailles et leur union, leurs sentiments n'avaient fait que croître et embellir. Et cela continuait encore...

Un instant, la grande prêtresse avait malgré tout ressenti une part d'inquiétude. Elle savait que le Dragon d'Alpha aurait une discussion avec le loup d'Asgard. Nul doute que cela serait tendu voir musclé entre deux caractères aussi forts que celui de ces deux hommes. Surtout que l'un semblait toujours aussi perdu. Elle s'en était bien rendue compte. Fenrir demeurait encore sous le coup de sa vie précédente, au milieu des loups, et peut-être aussi sous celui de l'existence qu'il avait mené dans la demeure sacrée du Grand Odin, entouré cette fois non plus de loups mais de combattants et de Valkyries. Un tout autre monde et maitenant, voilà qu'il était de nouveau renvoyé parmi eux. Il était perdu et tel le fauve qu'il représentait mordait ceux qu'il considérait comme responsables de cette triste situation...

Enfin, Hilda était confiante, son blond guerrier trouverait la solution. Et ses traits redevinrent sereins avant qu'elle ne sourit de nouveau et ne dépose un rapide baiser sur les lèvres de Siegfried.

- Merci, mon amour...

Lui glissa-t-elle avant de le laisser répondre en leurs deux noms. La confiance entre les deux époux était absolue. Ensemble, ils veillaient à la destinée d'Asgard. Hilda commandait en grande majorité les prêtres et prêtresses alors que Siegfried était à la tête de l'armée d'Odin. Tous obéissaient bien sûr aussi aux ordres de la la princesse de Polaris mais le plus souvent, c'était Siegfried qui prenait les devants alors que Hilda dressait les défenses et veillait sur le peuple ainsi que les nombreux voyageurs installés au Palais ou dans les grands villes comme Gimlé.

Le rapport de Sigrid avait été bref et concis. Comme les aimait Siegfried en fait, ne pas s'encombrer de trop d'effets ou autres embellissements. Flatter était plus du ressort des Megrez qui avaient toujours cette façon de se glisser et d'arracher plus qu'il ne voulait bien en donner.

Les Megrez...

Hilda avait comme senti la pensée de son prince. Tous deux n'avaient nullement oublié la traîtrise d'Albérich et le danger qu'il avait fait courir à Asgard pour satisfaire ses seules ambitions. Lui qui se targuait d'être le plus intelligent de tous les guerriers et même du peuple entier aurait pu éviter ce bain de sang s'il avait seulement voulu le faire. Malheureusment son avidité et son désir de pouvoir avaient pris le dessus sur tout le reste et il avait préféré laisser Hilda réveiller les God Warriors et lancer le peuple dans une guerre terrifiante plutôt que de la délivrer de l'emprise de l'anneau. Et tout cela, pour sa seule ambition...

Pour s'emparer de la vénérée Balmung. Pour écarter définitivement tous ses rivaux et enfin s'asseoir sur le trône... Ils nous a tous trahis et pourtant Odin lui a pardonné, quel est son rôle ? Odin est trop sage pour ne pas avoir vu ce qu'il cache dans son coeur...

Seul l'avenir apporterait les réponses aux interrogations d'Hilda. Encore fallait-il le retrouver et le plus vite possible. En effet, si les gardes ne lui mettaient pas en premier la main dessus, nul doute qu'il avait aussi toutes les chances de se faire étriper par le peuple qui avait tant souffert de cette guerre et du rôle que lui y avait joué en se taisant pour sa seule gloire.

Elle avait répondu avec tendresse à son époux avant que celui-ci ne prenne congé d'elle et de la Perle des Ombres.

- Merci, mon cher époux... Va rejoindre Hagen. Je sais que tu l'aimes comme un frère et rien ne me rend plus heureuse que le retour des guerriers. A très bientôt...

Et elle le vit partir avant que Sigrid ne la rejoigne et ne lui prenne la main. Cette complicité entre elles était quasi-fraternelle et un moment Hilda se rendit compte que Freiya n'avait plus cette attitude tendre et spontanée avec elle. Quelque chose les avait éloignées et elle, elle avait beau avoir essayé, elle n'était pas parvenue à réconforter sa jeune soeur comme elle aurait tant voulu le faire. Le fossé s'était creusé mais elle n'était pas la seule fautive et encore moins Sigrid qui était comme un fantôme entre les deux soeurs. Non, cela venait d'elles trois. Et de personne d'autre, enfin pour l'instant et Hilda serra la main de la Perle dans la sienne avant de lui répondre.

- Oui, il sait, mon amie... La guerre restera au passé mais il y a un des guerriers que nous devons retrouver absolument avant que le peuple ne lui mette la main dessus. Il court droit au massacre...

Elle n'avait pas besoin d'en dire davantage. Un seul guerrier pouvait déclencher une telle vague de haine sur les terres d'Asgard.

La suite ici

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Dernière édition par Hilda le Mar 19 Juin - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Siegfried
Admin Chef des GodWarriors
Admin Chef des GodWarriors
avatar

Nombre de messages : 4931
30/12/2009

Feuille de personnage
HP:
350/350  (350/350)
CS:
350/350  (350/350)
PA:
450/450  (450/450)

MessageSujet: Re: Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha   Mar 22 Mai - 2:04


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sigrid
Perle des Ombres d'Asgard
Perle des Ombres d'Asgard
avatar

Nombre de messages : 1478
Localisation : Si vous le savez, c'est que vous êtes déjà tombé sous mes coups...
11/03/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
310/310  (310/310)
PA:
340/340  (340/340)

MessageSujet: Re: Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha   Jeu 24 Mai - 7:56

La suite pour la Perle ici
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dame Hermine face au guerrier divin d'Alpha
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shinji, Guerrier divin d'Eta
» Arkel, Guerrier Divin Digamma du Bifrost [ok]
» Lydia, Guerrier Divin de Iota de l'Yggdrasil [ok]
» Raine, Guerrier Divin d'Epsilon (finit)
» Beowulf, guerrier divin de l'ours polaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Ancienne zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Le Royaume d’Asgard. :: Le palais d'Hilda. :: Salle d'Audience-
Sauter vers: