Sans-Seiya


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Appartements du Bénou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deus Ex Machina

avatar

Nombre de messages : 112
29/12/2009

MessageSujet: Appartements du Bénou    Lun 1 Aoû - 8:41

Devant les portes du château d'Heinstein s'était produit un étrange phénomène, ceux qui avaient assisté à cet évènement étaient restés figés, avant qu'une ombre ne se glisse enfin aux côtés de la prêtresse infernale et ne murmure quelques mots à son oreille.

Immédiatement, Pandore avait donné ses directives, quelques secondes plus tard, le corps inanimé du spectre avait été soulevé de terre par un gardien anonyme, puis accompagné jusqu'à ses appartements... Des servantes silencieuses s'étaient relayés à son chevet, heures après heures.

Dans la chambre plongée dans l'obscurité, le blessé avait été placé dans le lit austère qui était le sien, pas un bruit ne laissait deviner la présence des infirmières consciencieuses au chevet du guerrier.

Hadès soit loué, son gardien le plus zélé survivrait à ses blessures, le contraire aurait été étonnant pour un spectre.
Revenir en haut Aller en bas
Kagaho
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté
avatar

Nombre de messages : 399
24/04/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Appartements du Bénou    Mar 2 Aoû - 8:12

Viens de là

Dans la pénombre froide comme la glace de ses quartiers Kagaho venait de s'éveiller enfin après de longues, très longues heures de Coma. Son regard avait embrassé la pièce, une moue insatisfaite s'était dessiné sur son visage.

Que s'était il donc passé ? Ses souvenirs étaient embrumés, comme teinté d'un voile de mystère. Sa dernière attaque était elle venu à bout du demi-dieu qu'il affrontait alors dans ce Sanctuaire ou l'on révérait l'Empereur des océans ? Lorsqu'il se leva une douleur lui fendit la poitrine, une gerbe de sang sortit alors de la bouche du Japonais qui l'essuya dans un revers de main.

« Misérable Kraken... » Souffla t'il tandis qu'une jeune femme, infirmière à ses heures perdues se précipita vers lui.

« Seigneur Kagaho... Dans votre état, il vaudrait mieux ne pas trop en faire. »

Le regard sombre et impassible que le Bénou adressa à la jeune femme la fit reculer dans l'instant tandis que ce dernier se releva de son « lit ».

« Tu n'as pas me dire ce que je dois faire, femme !!! Compris ? »

Un pas, puis un deuxième sur le sol froid de ses quartiers, le Bénou était un samouraï et il ne tolérait pas de montrer une quelconque faiblesse. La douleur qu'il ressentait encore, il la gardait pour lui même n'affichant qu'un faciès froid et distant comme si rien ne pouvait l'atteindre.

Cependant ses jambes se dérobèrent sous le poids de son corps, avant que le puissant garde du corps d'Hadès ne chu au sol. Il sera les dents, la douleur laissant place à la haine... Mais une chose semblait briller dans son regard. Lui, avait combattu contre un demi-dieu et mieux que d'avoir survécu, il avait mis son adversaire à mal. Oui l'arrogant Kraken se rappellerait de son brasier noir, il resterait gravé dans sa chair comme la preuve de sa vulnérabilité. L'infirmière de fortune s'avança de nouveau avant de s'agenouiller auprès du Spectre.

« Monseigneur, j'ai des ordres précis, laissez moi au moins faire mon travail. »

Le regard de Kagaho se tourna alors en direction de la jeune femme.

« Soit, mais saches une chose... JE N'AI BESOIN DE PERSONNE et encore moins d'une baby-sitter. »

Il soupira.

« Mais je comprends que tu veilles remplir la tache qui t'as été confier ! »

Le Bénou puisa dans ses dernières limites afin de se relever, tel un zombi il se dirigea en direction de son lit avant d'y reprendre place.

« Seigneur du Bénou ? » hésita la jeune femme. « Comment en êtes vous arrivé là... Je veux dire, comment ce fait il que vous n'êtes plus... Comment dire. » Elle réfléchit un instant avant de reprendre. « Humain même si le terme ne convient pas vraiment à votre statut. »

Impassible l'homme se contenta de toiser du regard la jeune femme, il aurait bien voulu lui répondre qu'il n'aimait personne, qu'elle le fatiguait, que sa vie n'était qu'un combat permanent... Qu'il était né pour sa majesté Hadès et que seul ce dernier comptait mais il n'eut la force de formuler un seul mot, ses paupières lourdes se fermèrent et le Bénou sombra de nouveau dans les méandres des songes.
Revenir en haut Aller en bas
Nôhime
RIP

RIP
avatar

Nombre de messages : 44
22/02/2011

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Appartements du Bénou    Dim 21 Aoû - 1:57

Nôhime avait laissé Améliah au porte du château d'Heinstein... Pandore étant en entretien particulier avec le seigneur Radamanthys aussi déranger un tel entretien aurait été de mauvais goût. Nô se contenta de suivre Améliah à bonne distance, la succubes était de retour et nul doute qu'elle prendrait bientôt à cœur de reprendre sa sulfureuse apparence.

Un sourire se dessina sur le visage de la belle asiatique qui vêtu de ses atours antiques se dirigea vers des servantes piaillant dans les couloirs sur le retour d'un Spectre dans un état lamentable. Elle capta l'essentiel de la conversation, une mission au RSM avait mal tourné et avait vu la mort de la précédente incarnation de la Wyvern ainsi que le retour du Bénou proche de l'ultime trépas, ainsi que la disparition du Juge du Griffon.

La situation semblait grave aussi, la sublime japonaise se dirigea en direction des appartements du Seigneur Kagaho... Lorsqu'enfin elle parvient devant les appartements du plus loyal serviteur d'Hadès le Papillon fut peiné par l'austérité de ce lieu, révélant un samouraï dont le cœur s'était éteint.

Après un soupir, la jeune femme pénétra dans les lieux, la mine attristé. Qu'étais un Samouraï sans Geisha dans le fond, la solitude du Bénou n'en faisait il pas l'ombre de lui même ? S'inclinant avec élégeance, la voix de Nô raisonna enfin dans les quartiers du spectre le plus craint.

« Kagaho-san. » Fit elle avant de reprendre.

« Comment vous portez vous ? Il fait grand bruit dehors à votre sujet. » Un silence accompagné d'un petit sourire.

« Mais ma présence céans n'est point motivée par ces bruits de couloir. »

Si la pénombre cachait le regard du Bénou, Nôhime le sentait sur elle, aussi la belle asiatique s'approcha de la chaise avant de s'y installé.

« Le bon déroulement des enfers a été mis en péril par notre Succube Kagaho san. » Elle soupira songeuse avant de reprendre.

« Comme vous le savez, Améliah est une Geisha... Et comme toute Geisha, elle a besoin de la présence d'un samouraï auprès d'elle. » Elle eut un léger sourire entendu.

« Malheureusement, elle n'est point né dans nos contrées et n'est point plié au protocole qui sied à sa fonction.... La Tache est ardue et nécessite l'expertise d'un être tel que vous. » Elle laissa un silence avant de clore.

« Pour les enfers, non pour sa Majesté Hadès... Prenez en charge son éducation de courtisane, car en tant que tel, elle a besoin de poigne et d'autorité à son encontre et vous me semblez être le seul espoir. » Finit elle en inclinant respectueusement le visage.
Revenir en haut Aller en bas
Kagaho
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté
Spectre du Bénou et garde du corps de sa Majesté
avatar

Nombre de messages : 399
24/04/2010

Feuille de personnage
HP:
250/250  (250/250)
CS:
250/250  (250/250)
PA:
300/300  (300/300)

MessageSujet: Re: Appartements du Bénou    Lun 19 Sep - 7:50

Kagaho avait à peine eut de regard pour cette porte s'ouvrant sur son antre, le Bénou soupira, une fois de plus une soigneuse allait se presser auprès de lui, lui rappelant son état. Un rictus amer se figea sur son visage mais la voix qui retentit dans ses quartiers fit naitre une moue dubitative à la commissure de ses lèvres.

Les bruits de couloirs ne l'intéressait point, l'être aux flammes obscures les ferait taire dès qu'il serait en état de se lever, par la force s'il le faut. Un rictus carnassier prit alors la place de cette moue cependant le Papillon n'était pas venue céans afin de parler de futilité telle que des bruits de couloir.
Lorsque l'Asiatique entama son discours concernant la Succube l'homme se redressa, oubliant pour l'heure ses blessures.

- Comment cette créature peut elle faire cela... Je m'en vais la dressé avec le poing... Améliah profite du répit que t'accorde mon état car bientôt tu te plieras à la volonté qui est la mienne et de force de préférence.

Une lueur étrange habita le regard du Bénou tandis que Nôhime poursuivait son récit, de temps à autres les traits de Kagaho se froncèrent, il écouta les termes du Papillon avant de serrer les points avec fermeté.

L'homme bascula sur le coté avant de s'asseoir sur le bord du lit, un tressaillement de douleur à peine visible sur son visage.

« Si mon corps souffre encore de multiples blessures comme seul un semi-dieu peut en créer, mon esprit lui demeure affûté tel le tranchant d'un katana sortit des meilleurs forges Kakita, Oda-san. Envoyez moi cette jeune Geisha et je lui apprendrais ce que dois savoir une femme de son statut. »

Il soupira.

« Vous avez raison, il est grand tant de lui apprendre les subtilités de notre éducation, elle n'en sera que plus efficace et splendide. »

Il eut un rictus mauvais.

« Enfin elle sera digne de la fonction qu'Hadès-sama lui a confier ! »

Il fit craquer sa nuque endolorie avant de mettre un terme à cet entrevue.

« Faites quérir un guérisseur qu'il fasse son office au plus vite la situation n'a que trop durer ! L'inactivité ne me sied guère, tout comme le cerisier ne tolère trop longtemps l'emprise du givre. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Appartements du Bénou    

Revenir en haut Aller en bas
 
Appartements du Bénou
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les appartements au dessus des écuries
» Eclats de voix [Terminé]
» Une journée du roi Louis 14
» Le Palais des Rois d’Arnor. –Appartements Royaux
» Monsieur, Frère Unique du roi, Philippe Ier d'Orléans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sans-Seiya :: Zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Ancienne zone RP : "Prémices d'une nouvelle ère" (fermée) :: Les Enfers. :: Château. :: Aile des Spectres Célestes :: Repère de Kagaho-
Sauter vers: